13 avril 2007

Bayrou de secours ?

Un nouvelle dépêche AFP qualifie Ségolène Royal et François Bayrou de candidats assez proches. Ca me fatigue. Ca tend à faire oublier que le parti politique derrière Ségolène Royal est le Parti Socialiste, soutenu par deux partis politiques proches dont on ne peut nier l'engagement historique à gauche et que le parti politique derrière François Bayrou est l'UDF, parti historiquement à droite, dont une partie des cadres a rejoint Nicolas Sarkozy et dont un membre éminent est présent au gouvernement.


Un homme de droite

Ca tend à faire oublier que François Bayrou a siégé dans le même gouvernement que Nicolas Sarkozy sous la houlette d'Edouard Balladur, qu'il a réussi à faire descendre massivement les enseignants dans la rue quand il était Ministre quand il voulait augmenter le financement public des écoles privées.

Quand je lis dans la presse aujourd'hui qu'une partie des enseignants souhaite désormais voter pour François Bayrou, ça me fait doucement rire. Soit la presse nous ment, soit les enseignants sont devenus fous, ont oublié l'histoire et tout ce qui a fait la force de l'école publique.

Quand vous aviez trente ans, vous vous battiez pour une société meilleure, celle de la vraie égalité des chances, vous étiez à gauche ! La soixantaine passée, vous reniez tout ! Maintenant que votre retraite est assurée, que vous êtes assurés de toucher de 1500 ou 2500 euros par mois jusqu'à la fin de vos jours, vous voulez oublier les jeunes qui vous suivent ?

Du programme de Nicolas Sarkozy que retient-on ? Les exonérations de charges pour les heures supplémentaires !
Du programme de François Bayrou que retient-on ? Les exonérations de charges pour les heures supplémentaires !

Vous y voyez une différence ? Quand vous étiez enseignants, vous n'avez pas lutté pour la création de postes, au risque d'y perdre vos heures supplémentaires ?

François Bayrou est un candidat de droite. Reconnaissons lui de ne pas flirter avec des idées louches.

S'il y est, contre Nicolas Sarkozy, j'appellerai sans réserve à voter pour lui ! Mais uniquement comme en 2002, j'ai appelé à voter pour Jacques Chirac.

Mais je ne vais pas voter à droite au premier tour sous prétexte que je n'aime pas le candidat du PS. Je ne vais pas risquer un retour de cinq ans de la droite au pouvoir au prétexte d'améliorer les chances de la battre. Je ne vais pas jouer à l'apprenti sorcier comme je l'ai fait en 2002.

Laissons François Bayrou aux électeurs de droite qui étaient emballés par le début de campagne de Nicolas Sarkozy mais n’en peuvent plus.


Clivage

Vous croyez à un gouvernement d’union nationale ? A la disparition du clivage droite gauche ?

Comment seront faits les choix politiques ?

Un de ces jours, il faudra bien alléger les charges sur le travail. Tout le monde devrait être d’accord, pour améliorer la compétitivité des entreprises (et d’autres critères selon les camps). Toutes les charges autres que les retraites (et peut-être le chômage, puisque c’est toujours une assurance !) devront donc être supportées autrement. Que ferez-vous quand une partie de nos chefs proposera d’augmenter la TVA donc les charges qui pèsent la consommation de tous, y compris des plus démunis et l’autre partie d’augmenter l’imposition des revenus (du capital, du travail et des sociétés) en affirmant le principe de progressivité, tout en rappelant qu’en France, elle est inférieure à la moyenne de la plupart des pays développés ?

Que ferez-vous quand quelqu’un proposera de renier sur le budget de l’école et de l’université pour construire un nouveau porte-avions nucléaire, au prétexte que la formation n’est pas un investissement ?

Qui soutiendrez-vous sur le mariage homosexuel quand une partie du gouvernement le refusera sous prétexte que ce n’est pas une tradition en France ?

La peine de mort était une tradition.

Nation

Dans tout ce débat, il ne faut pas oublier que le combat contre le Front National doit rester une priorité, ce qui passe par le non franchissement du premier tour par son candidat. Je parlais d’apprenti sorcier, là-haut, en référence au fait qu’en 2002 je m’étais abstenu au premier tour.

Vous voulez voter François Bayrou parce qu’il a plus de chance de faire tomber Nicolas Sarkozy au second tour. D’une part, c’est probablement faux, un simple effet des sondages, et d’autre part, la plus forte probabilité est que Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy soient au deuxième tour. N’aller pas affaiblir les probabilités sous un prétexte foireux.

Nicolas Sarkozy a parfaitement réussi son coup en allant chercher les voix de Jean-Marie Le Pen. Avec un peu de chance, c’est ce qui permettra aux deux d’être absents du second tour ! Il n’empêche qu’il a banalisé les propos de Jean-Marie Le Pen.

En outre, c’est largement dans la presse et dans les blog : il y a une forte rumeur d’accord entre le FN et l’UMP. Brice Hortefeux, bras droit de Nicolas Sarkozy, a enfoncé le clou récemment en prônant une dose de proportionnelle aux législatives en 2012 ! Je suis pour la proportionnelle, mais si l’UMP la propose après y avoir été historiquement opposée (c’est bien l’ancienne UMP qui l’avait supprimée pour 1988) ça ressemble fort à un appel du pied !

Nicolas Sarkozy : « Au fond, le grand débat de la campagne est le débat sur les valeurs. Ce n’est pas un débat sur les mesures, ni sur les propositions. ». Des valeurs ?

Gens de droite, votez pour François Bayrou ! Gens de gauche, votez pour Ségolène Royal !


Conclusion

J’avais préparé ce billet en buvant mon café à la maison. En entrant dans le métro, j’ai pris le journal 20 Minutes. Le titre, extrait d’un interview de Jean-Marie Le Pen : « Le FN pourrait participer à un gouvernement d’union nationale ».

Il y a des fois où le mot « nationale » me titille. Et vous, gens de gauche, qui voulez le gouvernement d’union nationale de François Bayrou, vous en pensez quoi ?

25 commentaires:

  1. Nicolas : les sondages ne disent rien et cette fois on le sait. Bayrou, Sarkozy, LePen, Royal, on ne sait rien de leur score à l'avance.
    Voilà donc une élection où les électeurs ont les mains libres. Par exemple, ils ont la liberté de voter à gauche quand ils sont de gauche !

    [Votez Taubira ou Chevenement ou Strauss-Kahn ou Delors ou Mauroy ou… si vous avez une mauvaise image de Royal !]

    RépondreSupprimer
  2. Fil,

    Moi non plus, pour une fois, je ne dis quasiment rien sur les sondages !

    RépondreSupprimer
  3. Excuse Nicolas mais tu evoques cette hypothese des sondages sur le deuxieme tour. Tu sais, un candidat de l'UDF incapable de convaincre au premier tour mais que les sondeurs nous repeignent en victorieux du second !
    Ca, c'est une vue creee par les sondages…
    :-)

    RépondreSupprimer
  4. J'ai dit "quasiment rien", pas "rien".

    Nananère

    RépondreSupprimer
  5. Au deuxième tour, il faudra un rapprochement Royal-Bayrou, quel que soit le candoidat qui se retrouve contre Sarkozy. Je l'ai déjà écrit il y a quelques semaines. D Cohn Bendit l'a dit, très bien. Et aujourd'hui Rocard le répète: http://embruns.net/logbook/2007/04/13.html#004910

    Il y a des candidats du rapprochement, du développement en harmonie, des candidats républicains: Royal, Bayrou. Et il y a les candidats de l'autorité, de la force, du conflit: Sarkozy Le Pen.

    Ces deux derniers sont en train de préparer une alliance. Et croyez-moi, cette alliance se fera.

    RépondreSupprimer
  6. Elle n'est pas déjà faite ? Ce n'est pas comme ça qu'il fallait interpréter Brice de Nice Hortefeux ?

    RépondreSupprimer
  7. bah comme je ne souhaite pas cette union je ne répondrais pas a ta question...
    mais elle necessite d etre posée tan la réponse me semble completement improbable!

    RépondreSupprimer
  8. Eric,

    A propos de Royal-Bayrou l'alliance doit être faite, mais après le premier tour si un et un seul des deux est qualifié.

    Si elle est faite maintenant, ça va déplacer le clivage droite-gauche à droite de Bayrou et confirmer qu'il sont la même chose, alors que ça n'est pas le cas.

    Le "perdant" du premier tour devra "proposer ses services à l'autre".

    C'est vachement compliqué ! Surtout pour Bayrou si Royal passe... Les élus de l'UDF tiennent pour grande partie grace à la bienveillance de l'UMP.

    Enfin, faire barrage à Sarko doit être la priorité du deuxième tour, pas du premier.

    Roi,

    Ce n'est pas une question de probabilité.

    RépondreSupprimer
  9. Ce qu'il faut c'est que Sarkozy ou Le Pen ou LES DEUX ne soit pas au second tour. Pour cela comment faire ? Je ne sais pas...
    Une alliance PS-UDF avant le premier tour décalerai encore d'un cran à droite, pas besoin de ça.

    RépondreSupprimer
  10. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  11. Dis-donc, je lis la depeche AFP que tu lies a ton article, je trouve que c'est carrement un appel pro-Sarko. En tout cas, ca vise largement a dissoudre la volonte de rassemblement de la gauche derriere Segolene !

    RépondreSupprimer
  12. Rocard appelle à une "alliance" Royal-Bayrou, selon AFP repris par France 3 :
    http://elections.france3.fr/presidentielles/2007/actu/29948601-fr.php

    Alors là moi je dis que ça devient compliqué à suivre...

    RépondreSupprimer
  13. Nicolas : Ces gens sont génétiquement orientés, mais aussi en même temps tellement désorientés par la déroute de l'idéologie préhistorique de leur parti qu'il ne savent plus quoi inventer.
    Incapables en plus de se remettre en question pour imaginer qu'il pourrait y avoir une droite moderne.
    Ils n'y pourtant aucun exemple qui marche autour de nous !
    Graves et pathétiques.

    RépondreSupprimer
  14. oh dis donc j'avais pas vu que les deux trolls étaient de retour...

    Pasdebois c'est un troll aussi ?

    Si c'est le cas c'est que ça devient vachement à la mode ton salon où l'on cause.

    RépondreSupprimer
  15. Fil,

    Peut-être...

    Gaël,

    Oui, j'ai vu, mais je crois que ça a été rejeté par le PS. Et je ne suis pas vraiment OK (voir ce que j'ai répondu à Eric à 14h16).

    Fil,

    Tu as oublié un adjectif.

    Gaël,

    Je ne connais pas "pasdebois". Sans doute un rigolo.

    RépondreSupprimer
  16. est-ce que dans ton site meter, ton visiteur de l'Assemblée Nationale est revenu ces temps-ci ?

    RépondreSupprimer
  17. Gaël

    Je ne sais pas !

    Je ne l'ai pas vu depuis longtemps, mais je ne surveille pas vraiment. J'observe deux trucs sur le sitemeter :
    - les mots clés utilisés par les types chez google,
    - en tant qu'informaticien, des détails techniques.

    Donc quand je tombe sur l'Assemblée Nationale c'est par hasard ! Surtout que j'ai une centaine de visites par jour, je ne vais pas étudier chacune.

    Si j'ai trouvé un truc sur le tien de sitemeter, c'est juste que comme ton blog est tout neuf ainsi que ton sitemeter, j'observe...

    En fait, très peu d'entreprises ont leur nom dans le "lieu de provenance".

    RépondreSupprimer
  18. je n'arrive pas à voir comment on sait quels mots clés ont été utilisés pour atterrir chez nous, faudra que tu m'expliques ça un jour

    RépondreSupprimer
  19. C'est facile. Tu vas sur le site meter (le mien, chez toi, comme dans tes billets tu n'as pas beaucoup de texte et que ton blog est récent, tu ne dois pas avoir beaucoup de recherches...).

    Tu cliques sur by referral.

    Tu as des lignes qui commencent par "www.google....".

    Tu cliques sur le numéro. Et dans la zone "Search Words" tu vois les mots clés utilisés.

    RépondreSupprimer
  20. Par contre, toutes les informations affichées ne sont pas fiables.

    Par exemple, la durée de connexion est fausse (le machin arrive bien à voir quand on est entré dans le blog, pas quand on en sort).

    La ville est souvent fausse (mais avec un peu d'habitude on arrive à savoir si elle l'est ou non). Par exemple, pour moi, quand je me connecte du boulot, elle est toujours fausse (ma boite étant très grosse, elle a son propre réseau de télécom).

    RépondreSupprimer
  21. @Nicolas,

    L'accord R-B c'est au deuxième tour que je disais. Mais c'est vrai que je citais Rocard qui voulait un accord avant le premier tour.

    Sans parler d'accord il faudrait penser à un rapprochement.

    Mais j'en ai parlé à un blogueur assez proche de désirs d'avenir et il me disait que Royal saurait sans doute se rapporche de Bayrou, le cas échéant. Elle est plus libre que le PS.
    Le problème c'est que si Bayrou se ramasse, il peut être tenté d'aller bouder en espérant gagner en 2012.

    RépondreSupprimer
  22. Raffarin est formel: Hortefeux boit:
    http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/politique/elysee_2007/20070413.OBS1824/proportionnelle__lump_prendses_distances_avec_hortefeux.html

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.