15 juin 2007

A dans cinq ans !

« Après cinq ans de paix sociale et à peine sorti du marasme, le secteur du bâtiment […] se prépare à une grève dure après la remise en cause par le patronat de ses promesses de hausse salariale [...] ! ». C’est marqué là.

Je me demande si en France il ne vaudrait pas mieux voter massivement contre l’UMP dimanche prochain plutôt que de croire que grâce à la bonté de notre patronat l’augmentation de la TVA générera une baisse des prix.

10 commentaires:

  1. On ne dit pas le patronat mais les forces vives.
    Tout se tient : La hausse des prix sera compensée par la déduction des intérêts d'emprunt qui elle même sera plus qu'annulé par la hausse des prix de l'immobilier qui va en découler.

    RépondreSupprimer
  2. et vu l'envolée des prix de l'orge qui inquiète les brasseurs, peut-on réellement s'attendre à une augmentation du prix du demi?
    A moins de passer à la biere au maïs transgénique MON810 dont l'utilisation est suspendue en Allemagne mais qui continuera d'être cultivé en France et dont le prix reste stable sur le marché des matières premieres...faut dire qu'avec Juppé à l'écologie...et qui ne picole pas, faut s'attendre à tout

    RépondreSupprimer
  3. Borloo lui il picole, faut remanier le gouvernement

    RépondreSupprimer
  4. pour Sarkozy au comptoir, j'ai un doute même s'il a des copains russes.
    D'ailleurs, on dit pas saoûl comme un Hongrois

    RépondreSupprimer
  5. Bob,

    Tonnegrande a retrouvé son mot de passe lui permettant d'écrire des âneries sur les blogs !

    Méfie toi, il pourrait débarquer chez toi.

    RépondreSupprimer
  6. Si ma prose lui convient il est le bienvenu !

    RépondreSupprimer
  7. Je ne suis pas sur qu'il sache lire. Ecrire des conneries, oui.

    RépondreSupprimer
  8. Moi j'ai vu Monsieur Copé expliquait que bien sûr les baisses de charges allaient être répercutées immédiatement par une augmentation des salaires offerte par le patronat.
    Ça fait longtemps qu'il n'a pas été salarié, lui…
    :-)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.