18 juin 2007

Et maintenant, on fait quoi ?

Comme après chaque élection, j’ai été prendre le café au bistro ce matin, histoire de sentir le vent. Je ne sais pas si c’était un message clair : j’étais le seul client, avant l’arrivée de Gérard. Vous ne connaissez pas Gérard ? Tant pis.

On a donc papoté un peu avec le patron. Le résultat est clair : tout le monde est content. Les gars de droite parce qu’elle est majoritaire, ceux de gauche par ce qu’elle a plus de députés qu’avant.

Seul Alain Juppé n’est pas content. En fait, moi non plus je ne suis pas content. Toutes les conneries possibles ont déjà été dites dans les blogs et je me retrouve sec.

Il n’y a pas eu la vague bleue annoncée et le PS est renforcé. Ca ne nous fait pas vraiment les conditions d’une refondation.

A se demander si l’affaire de la TVA sociale n’a pas été lancée volontairement par l’UMP à l’issue du premier tour pour éviter d’avoir un groupe de 500 députés godillots et un PS très faible !

Plaçons-nous au 10 juin à 22 heures 30. Les projections de nos sondeurs préférés donnent entre 450 et 500 députés UMP. Dominique Strauss-Kahn, le seul à pouvoir contrecarrer sérieusement Ségolène Royal est donné battu. Voilà tous les socialos rangés derrière Ségolène Royal. De l’autre côté, l’omniprésence de l’UMP au niveau national, la possibilité de faire passer des évolutions constitutionnelles sans le moindre débat, … Une catastrophe… Comment faire croire à une politique d’ouverture quand on a 80% des députés… qui ne pense qu’à se battre entre eux pour récupérer des postes ?

Et hop ! Une annonce bidon sur la TVA et le SMIC histoire de calmer le jeu.

Toujours est-il que Nicolas Sarkozy et François Fillon cherchent maintenant une pointure pour remplacer Alain Juppé. Pour rigoler, nous allons leur proposer Dominique de Villepin qui semble avoir les qualités requises. Il est disponible. C’est un ancien chef de la diplomatie et un ancien Premier Ministre. Et il est très bien coiffé. Trop peut-être, ça ferait de l’ombre à François Fillon.

Ca va être difficile.

On nous propose Michel Barnier, fils de Madame et Monsieur Barnier nous apprend sa fiche Wikipedia. Que savons de plus sur lui ? Il a été Commissaire Européen. Il a été Ministre des Affaires Etrangères pendant un an, avant de se faire virer par Villepin, le pauvre. Il a aussi été Ministre de l’Environnement. Par contre, il a un handicap. En 2005, il a été remplacé par Philippe Douste-Blazy, ce qui n’est pas glorieux sur la somme des compétences à avoir pour tenir le boulot.

Il n’est pas terriblement bien coiffé. Il devrait faire l’affaire.

10 commentaires:

  1. Bravo ! Pour une fois ton analyse dans la première partie de ton billet peut être pertinente. J'ai pensé moi aussi que la stratégie avait pû être celle que tu décris. Malin, Sarko !
    Mais il peut aussi y avoir eu erreur de communication du Sieur Borloo...
    Pour ce qui est du remplacement de Juppé, on saura vite.

    COLOURS

    RépondreSupprimer
  2. Cela permettrait-il à la droite d'avancer que ce qui ne marche pas est lié à l'opposition des élus de gauche???
    (désolée,je ne suis pas un fin stratège!!)

    RépondreSupprimer
  3. Oui, pourquoi pas. Le Canard enchaîné prêtait à Sarko des paroles comme quoi 500 députés allaient ouvrir la boîte à conneries. Je pense qu'il met la barre un peu haut, mais bon.

    RépondreSupprimer
  4. Colours,

    Je ne sais pas...

    Cat,

    Je ne sais pas...

    Tracteur,

    Je ne sais pas...

    RépondreSupprimer
  5. bon,dis-nous ce que tu sais,ça ira plus vite!

    RépondreSupprimer
  6. Cat,

    Je ne sais rien... Je doute !

    RépondreSupprimer
  7. Avant lecture des commentaires :
    1. Bien vu pour De Villepin, c'est la meilleure idée que j'ai entendu pour le poste ! Il est parfait et je crois qu'il faut le faire savoir !
    Rien que pour l'avoir en opposition interne, ça peut être drôle ce gouvernement !
    (mais si'l vous plait , pas Bachelot, non, pas ça !).

    2. C'est Fabius au soir du premier tour qui a interpelé Borloo sur la TVA sociale. On ne peut pas le soupçonner de marcher dans la communication politique de la droite, tout de même !
    Cela dit, la thèse est intéressante.
    Pour ma part, je pense simplement que Sarkozy n'a eu qu'un rêve : être Président. Quant à quoi faire avec, ça…
    :-)

    RépondreSupprimer
  8. Après lecture des commentaires :
    Non !
    On pense beaucoup de chose de Sarkozy, a-t-elle point qu'on va bientôt lui attribuer la réincarnation d'Elvis Presley.
    Arrêtons de délirer, le Sarko il s'est crû trop puissant et les électeurs lui ont retiré le tapis rouge, voilà tout !
    Faut pas toucher au social dans ce pays, ça reste une constante (même en votant à droite , les gens pensent voter social, c'est dire !).
    Souvenons-nous du CPE qui a réveillé un pays qu'on croyait endormi et qui a fini par gagner contre le ministre.
    Pour moi, c'est le même ^hénomène. On croyait les électeurs acquis et benêts, ils rappellent qu'ils ont des limites à la naïveté !
    :-)

    RépondreSupprimer
  9. y a des choses plus graves que ça : arrêt sur image disparait la saison prochaine...

    RépondreSupprimer
  10. Fil,

    Sarko a été assez fort pour gagner l'élection. Ne le sousestimons pas !

    Bob,

    Je n'ai jamais regardé ASI.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.