08 juin 2007

Menteur !

Ce matin, interview de François Fillon dans Le Parisien : la lecture des premières lignes m’a découragé de lire la suite et surtout me permet de fournir des arguments pour rappeler que ce type est un menteur et ne dit que des conneries.

Quelques extraits :
« Cela fait vingt-cinq ans que notre pays traverse une crise politique » Pourquoi 25 ans ? Ca a commencé en 1982 ? Non ! Juste que ça fait 25 que François Fillon est un élu.

Nicolas ! Un peu de sérieux. Continuons.

« Il faut d'abord tenir tous les engagements pris car la principale cause de la crise de confiance, c'est la déception qui a suivi pratiquement toutes les élections. En 1997, la gauche fait campagne contre les privatisations et puis elle privatise. En 2002, la droite fait campagne pour la revalorisation de la valeur travail et, après la réforme des retraites, renonce aux réformes de structure. »

Rappelons en 1997, la gauche n’a pas fait campagne contre les privatisations mais pour les 35 heures et les emplois jeunes, deux mesures qu’elle a appliquées. En 2002, la droite n’a pas fait campagne pour la revalorisation de la valeur travail, mais pour la sécurité, ce en quoi elle n’a strictement rien fait à part attaquer les automobilistes et foutre le bordel dans les banlieues. Rappelons enfin que la réforme des retraites n’en était pas une et à repousser de trois la date à laquelle les caisses seront vides.

« C'est la raison pour laquelle nous avons voulu […]. Avec un objectif central : rendre au travail toute sa valeur. » Je ne vois pas en quoi favoriser l’accès à la propriété, diminuer les droits de succession et les impôts sur les revenus des produits financiers va revaloriser la valeur travail.

Vous comprendrez que je n’ai pas lu l’interview jusqu’au bout. François Fillon est un menteur dans la droite ligne de Nicolas Sarkozy qui en racontant n’importe quoi arrive à convaincre les Français qui sont d’ailleurs assez con pour y croire. Il nous reste deux jours pour démontrer à un ou deux que le positionnement de la droite française est une totale imposture.






63 commentaires:

  1. J'ai fait l'effort de lire presque jusqu'au bout... ça a été laborieux.
    Il continue à parler de rupture en appelant au vote pour la majorité sortante à l'assemblée.
    Tu l'as déjà dis plusieurs fois Nicolas : c'est une grosse imposture.
    Le c

    RépondreSupprimer
  2. Viveladécompositiondelapenséeunique08 juin, 2007 11:05

    Venir ici, c'est un petit coup de détente et d'étonnement chaque jour renouvelé. On a l'impression de se balader dans le glacier d'un Jurassic Parc désaffecté où quelques animaux préhistoriques sont retrouvés congelés avec leurs idées dégénérées d'un autre temps.

    Impressionnant de constater que cela existe toujours à ce point; à ce point le degré zéro de la pensée politique et le summum de l'affligeant ! On ne pensait pas que cela pouvait exister encore.

    RépondreSupprimer
  3. Ainsi, la pensée unique c'est les types qui ne pensent pas comme la majorité.

    Toujours aussi cons, mes trolls.

    RépondreSupprimer
  4. Viveladécompositiondelapenséeunique08 juin, 2007 11:23

    En plus incapable de comprendre que la pensée unique c'est tous les avatars dégénérés de la pensée post communiste et post soixante huit.
    Incapable de penser autrement.
    Tellement incapable de penser autrement que ce qui est autre est immédiatement automatiquement jugé con.

    RépondreSupprimer
  5. Sans aucune culture mes trolls !

    Un peu de lecture.

    Sans aucun humour.

    Sans aucune forme d'intelligence ou de réflexion (je lui dis qu'il est con de dire que je suis de la pensée unique parce que je ne pense pas comme elle les autres, il me trouve insultant, alors que j'aurais pu trouver plus fort).

    Sans aucune politesse et sans aucun savoir vivre (il vient chier sur mon paillasson).

    RépondreSupprimer
  6. Viveladécompositiondelapenséeunique08 juin, 2007 11:46

    Comme d’habitude, la connerie réfugie son insuffisance dans la suffisance et le mépris.

    RépondreSupprimer
  7. C'est tout à fait ça : le mépris.

    RépondreSupprimer
  8. Viveladécompositiondelapenséeunique08 juin, 2007 11:49

    Et en plus se réfugie dans la censure en tentant de bloquer le contradicteur et en ayant ainsi facilement le dernier mot.
    Con et veule

    RépondreSupprimer
  9. Viveladécompositiondelapenséeunique08 juin, 2007 11:53

    Bon, la pause est terminée.
    Je retourne au boulot, car pour ma part, je ne vis pas aux dépends des autres ou de la collectivité, et j'ai un vrai job et une éthique sociale.
    Salut

    RépondreSupprimer
  10. Je n'ai rien bloqué, j'ai signifié mon mépris.

    Je reviens juste pour ton deuxième commentaire : parce que je suis à gauche, je suis obligatoirement un fainéant qui vit aux crochets de la société !

    Qui me parlait de la pensée unique ?

    RépondreSupprimer
  11. Viveladécompositiondelapenséeunique08 juin, 2007 13:04

    Inverse la proposition, tu es profiteur de la société, de ton entreprise par le temps important que tu lui soustrais à bloguer, et tu es de gauche; et rejeter le système exonére facilement de tout sentiment de culpabilité ou de devoirs. C'est un exemple entre autres de la duplicité et perversité intellectuelle de certains, à gauche notamment.

    Ta réponse, c'est les trolls sont cons, je sais. Pas la peine de te fatiguer, retourne à ce pour quoi tu es payé...

    RépondreSupprimer
  12. Con et fou !

    Tu ne sais pas ce que je fais comme job ni combien de temps j'y consacre.

    RépondreSupprimer
  13. Et quel système je rejette ? Je rejette juste les propositions d'un parti politique qui veut casser le système...

    As-tu un neurone disponible avant de faire tes commentaires ?

    RépondreSupprimer
  14. Viveladécompositiondelapenséeunique08 juin, 2007 13:14

    Ne pousse pas trop loin sur ce que je sais de ton job et de ta société, tu pourrais avoir des surprises...

    Con suffisant, prétentieux et imprudent...

    RépondreSupprimer
  15. Viveladécompositiondelapenséeunique08 juin, 2007 13:16

    Une grosse surprise même...

    RépondreSupprimer
  16. Soit tu es ma chef et tu sais ce que je fais soit tu racontes des conneries.

    RépondreSupprimer
  17. Pour le reste, contrairement à toi, je ne suis pas anonyme.

    RépondreSupprimer
  18. Viveladécompositiondelapenséeunique08 juin, 2007 13:33

    Mon petit bonhomme, tes péroraisons où tu mélanges données glanées sur le Net pour tenter de conforter tes théories foireuses et tenter d'épater tes copains de bistrot ou de tchatche font rire, sauf ceux qui t'emploient par le temps que tu y consacres pris sur la bête.

    RépondreSupprimer
  19. Au moins j'arrive à faire rire quelqu'un ! Mon objectif est atteint !

    RépondreSupprimer
  20. Viveladécompositiondelapenséeunique08 juin, 2007 13:49

    Tant de temps pris sur le travail pour faire rire à ses dépends; brillant objectif.
    Ca ne t'interpelle pas quelque part ?

    RépondreSupprimer
  21. Non.

    Pour information, j’embauche vers 8h15 le matin et je débauche vers 18h15. Compte tenu de mes deux heures de pause, dont 40 minutes pour bouffer, une heure de blogage et 20 minutes de pauses diverses, ça me laisse largement le temps de consacrer 40 heures de boulot par semaine au boulot chez le client. Il me reste, pendant mes heures de loisir, le faire le boulot pour ma boite : rédaction de propositions commerciales et autres trucs du même métal, principalement de la relecture de documents rédigés par des collègues chez d’autres clients.

    RépondreSupprimer
  22. Viveladécompositiondelapenséeunique08 juin, 2007 13:59

    Vraiment ?!!!

    RépondreSupprimer
  23. Viveladécompositiondelapenséeunique08 juin, 2007 14:00

    Il est vrai que le titre du torchon d'aujourd'hui est "menteur" ...!!!

    RépondreSupprimer
  24. Oui, vraiment !

    J'ai un avantage par rapport à de nombreux Parisiens, je bosse à 10 minutes de chez moi.

    RépondreSupprimer
  25. Viveladécompositiondelapenséeunique08 juin, 2007 14:23

    Tu en racontes des trucs...

    RépondreSupprimer
  26. Oui !

    Sarko a bien gagné l'élection en parlant tout le temps partout.

    RépondreSupprimer
  27. Viveladécompositiondelapenséeunique08 juin, 2007 14:48

    Erreur, les français sentent, pour beaucoup confusément ou pour d'autres clairement, que notre système va droit dans le mur. Ils ont voté pour celui qui leur a semblé pouvoir faire quelque chose pour l'éviter.
    La gauche française embourbée dans son idéologie d'un autre temps proposait de continuer dans la même direction, le mur, en accélérant et klaxonnant.

    RépondreSupprimer
  28. Ca fait plaisir de voir un militant convaincu.

    RépondreSupprimer
  29. Viveladécompositiondelapenséeunique08 juin, 2007 15:28

    Sors 5 minutes de ton idéologie. Ce n’est pas difficile à comprendre. On ne dénombre que 2 systèmes, le communisme, ou l’économie de marché. Personne n’a réussit à faire marcher le premier, il a dérivé jusqu’à présent partout inexorablement entre autres vers une nomenklatura aux dérives insupportables, un plan étouffant, la misère et la banqueroute. Le second marche pourvu qu’on bichonne les plantations par le libéralisme et qu’on recueille socialement les fruits.
    Les socialistes français n’osent plus parler du premier système tout en le regrettant secrètement, et seuls en Europe ou dans le monde développé croient pouvoir jouer avec la mécanique du second et s’exonérer de sa mathématique. Ses dirigeants le savent et l’ont compris, mais aucun n’a eu jusqu’à présent ni le courage, ni la classe et l’aura personnelle pour faire passer cette révolution idéologique dans le parti et au sein de son électorat. Il est absolument évident cependant que c’est la clé d’un renouveau et d’une dynamique à gauche redevenant majoritaire en France. Ce serait de plus enfin parvenir à un cercle vertueux d’alternances positives droite gauche en France, comme dans toutes les grandes démocraties allemandes, anglaises, ou américaines ; droite et gauche capitalisant sur les acquis de l’autre au lieu de se détruire mutuellement parcequ'une des deux jambes est pourrie. Ne désespérons pas, le « Bad Godesberg » de la gauche française pour n’avoir que trop tardé, n’est peut être pas si loin.
    Comme beaucoup d'autres, pour ma part, je serais séduit par cette gauche là.

    RépondreSupprimer
  30. Viveladécompositiondelapenséeunique08 juin, 2007 15:35

    Maintenant, il restera toujours des archaïques bornés à gauche, tellement ils ont vécu en vase clos du berceau à la mort dans leur petit système de la pensée unique française, archi sclérosé par le temps.

    RépondreSupprimer
  31. Viveladécompositiondelapenséeunique08 juin, 2007 15:35

    et l'enfermement

    RépondreSupprimer
  32. Viveladécompositiondelapenséeunique08 juin, 2007 15:37

    Sur ce, tu peux rire bêtement comme d'hab., j'ai autre chose à faire.
    Slt
    Bon week end

    RépondreSupprimer
  33. Non non ! Je n'ai pas rigolé bêtement (mais j'ai parfois des impératifs plus urgents que répondre dans les blogs).

    Au contraire, c'est la première fois que je vois que tu me sors une argumentation. Tes 2 commentaires après son regretables.

    D'autant que je suis à peu près d'accord avec ton commentaire. Je ne sais pas si tu as remarqué que je n'ai pas fait un billet incitant à voter pour le PS, et je n'ai quasiment pas parlé des élections à un niveau national ! Et ce n'est pas faute de faire des billets.

    1. Je critique François Fillon.
    2. Je parle de ma circonscription (qui est un peu particulière : acquise à la gauche, on a un duel entre un coco et un MDC).
    3. Je raconte des conneries diverses.

    J'ai même fait un truc sur la sécurité routière où j'ai félicité Sarko pour ne pas faire d'amnistie.

    J'ai fait "mon boulot de blogueur" en défendant le candidat de gauche au Présidentielles. Pour le reste, je m'en fous (sans compter que les blogs n'ont aucune influence sur le vote, je crois que tu l'oublies parfois, quand je vois la virulence de tes propos).

    Je suis un type de gauche, mais certainement pas un fanatique du PS. Mais ça me fait mal de voir une gauche avec un PC à moitié mort et un PS à côté de la plaque.

    Je souhaite donc, comme toi semble-t-il, des profonds changements dans la gauche française.

    Celà étant dit, relis maintenant mon billet sans tes ornières. Y ai-je écrit un mensonge.

    Dans la campagne de 1997, se rappelle-t-on des propositions de la gauche sur les privatisations (qu'ils ont faites au bon moment, tu peux les remercier) ? Non, on se rappelle des 35 heures et des emplois jeunes.

    Dans la campagne de 2002, se rappelle-t-on des propositions de la droite sur les retraites ? Non, on se rappelle des trucs sur la sécurité (et de la prétention de Jospin).

    Dans mon billet, je dis que Fillon ment dans le premier paragraphe de l'article du Parisien de ce matin. C'est vrai. Il ment : arrête de lire les billets de travers juste pour le plaisir de m'insulter dans les blogs.

    Mon prochain billet (ce soir ou demain) devrait porter sur mon souhait de voir le PS prendre une déculottée aux législatives. C'est la seule solution pour qu'il puisse se moderniser ensuite...

    RépondreSupprimer
  34. Tu noteras par ailleurs que quand tu argumentes, je te réponds sérieusement.

    Quand tu m'insultes, effectivement, je réponds par l'absurde et la plaisanterie.

    RépondreSupprimer
  35. Viveladécompositiondelapenséeunique08 juin, 2007 16:21

    Que le PCF comme le FN disparaissent, cela représente la fin d'un anachronisme et d'un scandale honteux franco français.

    Je suis d'accord sur la déculottée nécessaire à une refondation du PS; mais sera ce suffisant...

    RépondreSupprimer
  36. C'est agréable de voir qu'il y en a un par semaine qui craque en lisant les inepties de ce blog, qui a vraiment la palme en matière de crétinerie.


    Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir.

    RépondreSupprimer
  37. Espérons le !

    Bon, je te laisse, je vais à une réunion du PCF.

    Véridique, mais je fais pas exprès, c'est le patron du bistro où je vais d'habitude qui prète sa salle de resto pour les réunions !

    RépondreSupprimer
  38. Ah ! Entre temps, une autre andouille insultante s'est introduite dans le blog.

    RépondreSupprimer
  39. Enfin, c'est agréable : ça dépend...

    RépondreSupprimer
  40. Es-tu sûr que c'est un par semaine et pas toujours le même ?

    RépondreSupprimer
  41. Viveladécompositiondelapenséeunique08 juin, 2007 17:18

    Anonyme,
    La pensée unique est tellement incrustée dans le cerveau fossilisé de certains qu'ils n'imaginent pas qu'on soit nombreux à penser de manière libre et ouverte, sans préjugés ni à priori.

    RépondreSupprimer
  42. Vive la pensée unique... et les incultes qui oublient que c'est le "mot" se lancent à la face les deux côtés, ce qui ne veut rien dire.

    Mais qualifier de "pensée unique" l'opposition réflète par DEFINITION de la plus pure connerie.

    RépondreSupprimer
  43. "François Fillon est un menteur dans la droite ligne de Nicolas Sarkozy qui en racontant n’importe quoi arrive à convaincre les Français qui sont d’ailleurs assez con pour y croire."

    Nicolas le dit lui-même : 53% des Français sont des cons.






    envoyé par Nicolas J à 08:53 le 8 juin 2007

    RépondreSupprimer
  44. Comme quoi je ne représente pas la pensée unique puisque je suis opposé à plus de la moitié de la population...

    Plus sérieusement, pour répondre à ta question : non, pas 53% ! Mais beaucoup. En particulier tous les salariés de boites de plus de 10 employés qui ont voté pour Sarko.

    Qu'un patron de PME, ou que le seul employé d'une PME vote à droite, ça me parait normal.

    Un type qui gagne entre 1000 et 4000 euros dans une multinationale : non. S'il vote à droite, c'est qu'il n'ouvre pas les yeux.

    Imaginons un employé de la SG, qui lit dans la presse aujourd'hui que ses propres patrons demandent à des cabinets spécialisés si un rachat par la BNP ne serait pas opportun, si ce type a voté à droite, son voisin de bureau qui a voté à gauche doit rigoler doucement...

    Je ne critique pas la décision de la SG (quoique, étudier des rapprochements avec des banques étrangère me semblerait plus cohérent, mais ce n'est pas mon domaine). Je critique juste le monde où on vit et où veut nous mener Sarko...

    Je dis par ailleurs que les 63% de plus de 64 ans qui ont voté pour Sarko et son "travailler plus pour gagner plus" sont d'autant plus cons (dans le sens salopards et égoïste) qu'ils ont bénéficié de tous les trucs de Mitterrand sur les retraits.

    RépondreSupprimer
  45. Viveladécompositiondelapenséeunique08 juin, 2007 17:58

    Anonyme,
    Le nombre de cons augmente à vitesse vertigineuse, ils sont maintenant 67% à approuver Sarkozy dans ses débuts. Si ça continait ainsi, Nicolas resterait le seul pas con en France. Tu te rends compte...!!!

    Nicolas, la pensée unique, c'est ce qui est distillée par l'éducation nationale, par tous les médias du soit disant service public de l'audiovisuel, par Libé, Le Nouvel Obs, Le Canard, ...
    Le seul Média engagé à droite est le Figaro.
    Dire que TF1, Europe, RTL, ... n'est pas neutre est une manoeuvre d'intox de la pensée unique pour cacher sa domination quasi générale sur les médias. Ces médias sont généralistes, à forte audience et de par là même forcés d'être neutres.

    RépondreSupprimer
  46. La pensée n'est tellement pas unique qu'il y a 36, des pensées uniques, et comme par hasard, c'est toujours celle de l'autre.

    RépondreSupprimer
  47. Viveladécompositiondelapenséeunique08 juin, 2007 18:08

    Les menteurs sont ceux qui ont augmenté à outrance les revenus de l'assistanat augmenté les prélèvements pour en financer une partie, et ainsi généré ipso facto de nouveaux exclus à assister en même temps que plus de dette pour la partie non financée.
    Les menteurs sont ceux qui laissent ces dépenses continuer à galoper voire exploser pour leur succésseur au gouvernement.
    Les menteurs sont ceux qui font croire à ue relance par la demande non productive et totalement factice des revenus de l'assistance.
    Les menteurs..

    Les cons sont ceux qui croient à ces fariboles.
    Les super cons sont ceux qui exhibent leur connerie sur des blogs à diffuser ces inepties sans nom.

    RépondreSupprimer
  48. Viveladécompositiondelapenséeunique08 juin, 2007 18:13

    Et ne t'offusque pas de voir utiliser et revenir via tes contradicteurs les termes de con ou menteur que tu utilises sans vergogne.
    L'arroseur ne doit pas s'étonner ou se sentir insulté de reçevoir des gouttes en retour...!!!

    RépondreSupprimer
  49. 49 commentaires ?
    Avant lecture, je suppose qu'il y a du troll dans l'air, non ?

    François Fillon, c'est le peuple dans la rue qui l'a chassé une fois et maintenant il profite du succès d'un autre pour revenir par la fenêtre.
    C'est même pas un homme politique, juste une sorte de morpion de la carrière !

    Allez hop, servi chaud c'est meilleur les réactions d'humeur ! :-))))

    [Mais tu as oublié, cette fois de rappeler qu'il est bien coiffé ! Attention, ton référencement sur cette requête va baisser ! :-P ].

    RépondreSupprimer
  50. Ah oui, j'ai un compte blogger tiens !
    Je le signale !
    ;-)

    RépondreSupprimer
  51. La pornographie, c'est toujours la sexualité des autres.
    Je veux dire que des gens peuvent penser différemment sans devenir ni méprisant ni insultant, non ?
    Nicolas a raison : Fillon est un menteur. Il suffit de lire et d'être objectif.
    Mais si maintenant relever les perles d'un type bien coiffé devient contraire aux bonnes mœurs alors…

    Les sondages donnent l'avis de 1012 personnes interrogées.
    Sarkozy a obtenu 53% des voix.
    Il y a donc 47% d'opposants à Sarkozy.
    Je suis de ceux-là et je n'entends pas laisser d'obscures anonymes critiquer mon droit à avoir une opinion politique personnelle.
    Si cela ne vous plait pas, le duo des masqués, allez lire le magnifique blog de Jean-Pierre Raffarin, lumière de notre Nation, et arrêtez de VOUS faire du mal !

    :-)

    RépondreSupprimer
  52. Fil, pas Fil, Tracteur,

    Merci pour votre intervention pendant mes heures de bistro. Vous n'auriez pas une dose de Prozac à fournir à notre ami ?

    Il a réussi à passer 7h08 à me traiter de fainéant pendant ses heures de boulot. Il mérite une médaille.

    RépondreSupprimer
  53. Tiens! Ca a éructé ici!
    Je lirai ça demain (il est 0 h 08) et en attendant je dis bravo à Nicolas d'avoir réussi à exciter des trolls de droite. Trolls de droite, vous n'avez même pas le courage de signer de votre nom et vos pseudos sont compètement cons!!!

    RépondreSupprimer
  54. Finalement j'ai lu les commentaires.
    Ce qui est clair c'est que la personne qui signe sous le nom Viveladécompositiondelapenséeunique se fait une image fausse de la gauche et du PS. En gros, il est resté bloqué en 1984-85. Je le soupçnne donc d'être un retraité qui a voté Mitterrand en 81.
    C'est sûrement un retraité, sinon il ne t'aurait pas traité de fainéant!


    Mais peut-être que je me trompe!
    Dites-nous qui vous êtes, ça nous intéresse, monsieur le troll.

    RépondreSupprimer
  55. Eric,

    Pour dire qui on est, il faut des c...

    RépondreSupprimer
  56. La gauche n’aime pas le peuple. Même si cette maxime est caricaturale, j’ai toujours eu la conviction que cette phrase avait un sens : j’ai remarqué que la gauche, contrairement à la droite, a toujours contesté les choix du peuple. Aujourd’hui, la gauche nous explique que la démocratie est, encore (sic), en danger car les Français, ces idiots, s’apprêtent à donner au nouveau président les pouvoirs pour exécuter son programme. Il y avait danger avec le FN, aujourd’hui il y a danger avec la droite. Finalement, tant que la gauche ne sera pas au pouvoir, la France sera en danger…"

    www.desirsdereaction.com

    RépondreSupprimer
  57. Et bien merci Nicolas d'avoir ravivé ce billet, je me suis régalé à la lecture des commentairs ! :)

    RépondreSupprimer
  58. Balmeyer,
    Je viens de relire le début de la discussion, je l'avais oublié ! C'est surréaliste...

    RépondreSupprimer
  59. Oui, un troll, c'est quand même quelque chose ! Plusieurs, tu fais un parc de loisirs. Ah les présidentielles !!

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.