22 juin 2007

Vite ! Vite ! Une grève ?

Comme nous le fait si justement remarquer Filaplomb dans son billet du jour, on se demande bien pourquoi le Gouvernement Sarkozy Fillon se dépêche de prendre des mesures comme les trucs sur le droit de grève.

Qu'ils prennent leurs mesures fiscales rapidement, pour créer leur choc fiscal ce qui est une belle connerie, est compréhensible, même s'il serait parfois utile de rappeler que le budget 2007 a été voté fin 2006 et y augmenter le déficit de 30% pour faire plaisir aux électeurs les plus riches, sans vrai travail de rééquilibrage, n'est pas trop sérieux.

Mais pourquoi faire en urgence pour le droit de grève ? Les trains vont s'arrêter cet été ?
Et la réforme des universités ? Et celle de la justice ?
Pourquoi tout ça cet été ?
Vous ne pouvez pas laisser les députés faire leur boulot normalement ? Discuter en commission, en séance pleinière, amender, voter, passer ça au sénat qu'ils fassent pareil, envoyer ça au Conseil Constitutionnel où Jean-Louis Debré se fera un malin plaisir à trainer les pieds...
De toutes manières, tout ne sera pas applicable avant 2008, voire plus, avec les décrêts d'application. Et les grèves, les manifs, ...
Vous faites des trucs dans l'urgence et la précipitation pour ne pas avoir de grève d'étudiants, de salariés, ... à la rentrée. Eviter le risque d'avoir des textes foireux, ça ne mériterait pas un peu de patience ?

12 commentaires:

  1. Quel talent ce Filaplomb !
    (je dis ça parce que je viens de me découvrir copié sur skyblog sans même qu'on me demande ! Ah ces jeunes, y'a plus de respect !).

    Plus sérieusement, c'est bien la question que je pose : qu'y-a-t-il de si urgent dans ce dossier qui mérite précipitation ?

    Je pense que sur les universités, ça va chauffer, même s'ils passent en août, la rentrée va être mouvementée ! :-)

    RépondreSupprimer
  2. Aah l'illustration !
    Je viens de voir ! Merci, me voilà illustré !
    :-)

    RépondreSupprimer
  3. Ca filerai presque le tournis cette façon d'aborder mille choses en même temps et sans profondeur de Sarkozy et son gouvernement.
    Ils miment l'action et fixent des échéances ridiculement courtes pour passer dans l'urgence et de façon mal aboutie des trucs qu'ils affineront ensuite tranquillement puisque le première brèche aura été perçée.

    RépondreSupprimer
  4. Ca a un intéret : ça donne du grain à moudre aux blogs !

    RépondreSupprimer
  5. oui c'est vrai, mais dans le fond n'est-ce pas un peu inquiétant ?

    RépondreSupprimer
  6. Qu'est-ce que vous racontez, bande de cloportes ! Y a pas plus de précipitation qu'il n'y aura de textes foireux, voyons ! Ca fait des années que ces gens-là se préparent à prendre le pouvoir ! Les textes sont déjà prêts à l'emploi, peaufinés, retouchés plusieurs fois jusqu'à atteindre la perfection !
    Arff... On me dit qu'"ils" étaient déjà au pouvoir avant les dernières élections... Mais alors ?...

    Bises (je vais me recoucher)

    RépondreSupprimer
  7. Bob,

    Oui...

    Flopy,

    Merci pour ta visite (mais tu m'as fait une belle "peur", en commençant la lecture de ton com, je pensais que mes fidèles trolls cons de droite étaient de retour.

    RépondreSupprimer
  8. Nicolas : tu devrais lire Flo-Py plus souvent ! Elle n'a rien d'un troll de droite ! :-)))
    Mais cela dit, elle a raison : les textes sont déjà prêts, bien sûr !

    Un commentateur relève chez moi que tout est logique : on coupe le droit de greve (en tout cas la partie genante) et ensuite on pourra s'en prendre au code du travail !
    Pas sot ! :-)

    RépondreSupprimer
  9. Je connais... Mais comme je reçois les trucs par mail, j'ai commencé à lire le texte ! Avant la signature...

    RépondreSupprimer
  10. Moi, j'ai la réponse :
    Parce que l'été, les gens sont en vacances, et que toutes les mesures impopulaires sont traditionnellement prises entre le 14 juillet et le 15 août, de manière presque confidientielle, et voilà.
    Vous avez déjà vu des manifs monstrueuses au mois d'août, vous ?
    Moi pas....

    RépondreSupprimer
  11. Non ! Mais les manifs auront lieu plus tard...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.