30 juin 2008

Stop

Le blog est fermé. Les trois autres aussi. Ne vous réjouissez pas trop vite : cette mesure n’est que temporaire et des fois j’oublie de ne pas diffuser. Beaucoup de boulot aujourd’hui, déplacements demain et jeudi. Reste mercredi mais on sera le 2 du mois : obligé de sortir les traditionnels billets de classements, de stats, …

37 commentaires:

  1. Voilà une occasion de troller cet espace, niak niak niak, aurions nous le temps de poster plus de 100 com d'ici ce soir ?

    RépondreSupprimer
  2. J'ai pas dit que je partais...

    RépondreSupprimer
  3. Courage pour le boulot alors! ;-)

    RépondreSupprimer
  4. je ne le fais pas dire Gael.... c'est indécent toute cette fainéantisme étalée au grand jour

    RépondreSupprimer
  5. Bon,,je vais te chercher des blagues pour passer le temps ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Ah ben dis donc, je suis assez d'accord avec Dorham.
    Tu laisses les petits sans surveillance ? Bravo, quel exemple pour nous tous...

    Allez, bon courage pour le taf.

    RépondreSupprimer
  7. "obligé de sortir les traditionnels billets de classements, de stats, …"

    tu te la pèterais un peu moins, tu serais pas "obligé",

    grosse feignasse de fonctionnaire.

    RépondreSupprimer
  8. il serait fonctionnaire encore ! mais là non même pas, cette fainéantise est d'autant plus incompréhensible !

    RépondreSupprimer
  9. @ toto : pourquoi associer directement la fainéantise et les fonctionnaires, que d'idées reçues.

    Nicolas a simplement du trop arrosé la victoire espagnole à l'Aero ou à la Cométe :)

    RépondreSupprimer
  10. C'est rien, il nous fait juste une petite crise de jalousie, sous prétexte que, lui, n'est pas encore une star chez nos amis helvètes...

    RépondreSupprimer
  11. Didier Goux : chapeau ! :-)

    Nicolas : bon courage pour le taff et la route ! :-))

    RépondreSupprimer
  12. Bohémiens en voyage

    La tribu prophétique aux prunelles ardentes
    Hier s'est mise en route, emportant ses petits
    Sur son dos, ou livrant à leurs fiers appétits
    Le trésor toujours prêt des mamelles pendantes.

    Les hommes vont à pied sous leurs armes luisantes
    Le long des chariots où les leurs sont blottis,
    Promenant sur le ciel des yeux appesantis
    Par le morne regret des chimères absentes.

    Du fond de son réduit sablonneux le grillon,
    Les regardant passer, redouble sa chanson ;
    Cybèle, qui les aime, augmente ses verdures,

    Fait couler le rocher et fleurir le désert
    Devant ces voyageurs, pour lesquels est ouvert
    L'empire familier des ténèbres futures.
    Charles Baudelaire

    Bon courage pour le taff, il fais trop beau pour travailler, nah! Bisous Nicolas!

    RépondreSupprimer
  13. Oh ! Tu m'as fait peur... Ne travaille pas trop quand même, par cette chaleur ce n'est pas sain !

    RépondreSupprimer
  14. T'as raison, je sais pas comment vous faites les mecs franchement, pour poster tous les jours, ou alors vous n'avez plus de vie!
    Entre les deplacements pour le boulot, la copine, le sport (il en faut!) et les réunions PS, je lutte pour sortir 2 billets par semaines.
    Profites donc de ces qqs jours de repos!

    RépondreSupprimer
  15. Timothée : supprimez le PS, vous vous sentirez tout de suite plus libre...

    RépondreSupprimer
  16. Thimotée,

    Tu peux essayer de supprimer Didier Goux ?

    RépondreSupprimer
  17. Nicolas, encore un mot de ce genre et je vous envoie mes gardes suisses !

    RépondreSupprimer
  18. Nicolas : dire que Gaël te traite de feignasse, c'est quand même l'HOPITAL QUI SE FOUT DE LA charité.

    Didier : on va vous surnommer l'helvète underground.

    RépondreSupprimer
  19. Putain ! Didier Goux connaît Lou Reed. L'absence de majuscules doit être pour compenser celles de Balmeyer.

    RépondreSupprimer
  20. ah lala et dire que tu bosses dans la banque que j'utilise!
    www.romainblachier.fr

    RépondreSupprimer
  21. Parce qu'il bosse le tôlier ?
    Enfin, deux jours sans propagande inique, c'est toujours bon à prendre.
    Au fait, ça ne vous inspire rien, le mariage du sympathique facteur avec un assassin patenté en conditionnelle ?
    Ah ben non, ça se passe à gauche ! Et quand "on a fait sa peine", n'est-ce-pas...

    RépondreSupprimer
  22. ouahhhhhh j'ai faillit faire une attaque...non mais oh faut plus faire des titres de billets comme ça...je ne participe pas mais je lis avec plaisir...alors t'as décidé de travailler plus pour gagner un arrêt cardiaque...en tout cas bon courage

    je peux surveiller cette bande de racaille si tu veux ;)

    RépondreSupprimer
  23. Dov'è partiti Nicolaï ?

    Ah vi, il est allé accompagner avec Sarko au trône, les Left Blog me dit on dans l'oreillette ?

    RépondreSupprimer
  24. Raja,

    Merci !

    Les autres,

    Je vais arrêter de bloguer, mes trolls sont aussi cons quand je ne suis pas là.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.