10 juin 2008

Trois questions à Julien Dray

C'est à lire chez mon copain Hervé.

35 commentaires:

  1. Enfin un qui refuse la présidentialisation du PS. Bravo Dray !

    RépondreSupprimer
  2. Le parti socialiste sortirait grandi avec un homme d'expérience comme Julien DRAY ! Il a réussi à faire grandir et évoluer SOS racisme, "Ni putes, ni soumises", etc. Les autres sont nuls.

    RépondreSupprimer
  3. Bien d'accord ! Place aux jeunes "quinqas" qui connaissent bien le parti et veulent l'aider à évoluer de la même manière !

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour vos commentaires, mais n'oubliez pas de signer ! Sinon, autant pisser dans un violon.

    RépondreSupprimer
  5. Juju a toutes les qualités pour être un excellent secrétaire général du PS, parti qu'il connaît mieux que tout le monde.
    Delanoë met en avant son expérience et ses liens d'affection avec feu Tonton.
    Mais qui mieux que Juju peut en dire autant et le contrer sur ce terrain de l'expérience ?
    Et même davantage ???
    Alors mieux un jeune comme Juju qui était très, très jeune sous Tonton !

    RépondreSupprimer
  6. Dray est un très bon choix pour sortir le PS de l'ivresse de la "Star'AC" sondagière qui l'a mortellement saisi.
    Fièvre aphteuse qui risque de mener le parti tout entier sur les rochers d'une nouvelle défaite !

    RépondreSupprimer
  7. Oui, Dray peut sortir le PS de l'impasse et du néant.

    RépondreSupprimer
  8. D'accord avec les autres avis !
    Julien DRAY est "fait" pour le poste de secrétaire général.
    Il a beaucoup aidé la cause des femmes.

    RépondreSupprimer
  9. Désolé d'interrompre ce concert de louanges.
    Dray a toujours été un combinard et un manoeuvrier.
    Un regard sur son parcours suffit à comprendre le personnage.
    Idéologue de la gauche socialiste, naguère, puis fidèle soutien de Hollande, puis porte flingue de royal avant la présidentielle.... Excusez du peu.
    N'oublions pas non plus, que juste après la présidentielle, il se serait bien vu Ministre de l'intérieur, au titre de l'ouverture sarkozienne

    RépondreSupprimer
  10. A' Olivier : désolé de te contredire dans tes remontrances.
    Jamais Julien Dray n'a envisagé un seul instant ce que tu dis concernant la "pseudo" ouverture !
    Toi tu t'es laissé bien, bien intoxiquer par la campagne médiatique menée par Sarkozy !
    Et pour avoir été à la GS je peux te dire que c'est une excellente école.
    Mais on ne passe pas toute sa vie de militant à l'école. Pour ensuite cracher dessus comme tu le fais.
    Oui, Dray peut ET doit être secrétaire du PS !
    Parce que tu crois que Culbuto n'est pas manoeuvrier ?
    Et Sarkozy n'est pas manoeuvrier ?
    Et la politique en général c'est pas "manoeuvrier" ?
    Et Mitterrand ne l'a pas été non plus par hasard ?
    Change de crèmerie camarade !
    Va vendre des fleurs: c'est plus cool.

    RépondreSupprimer
  11. Bien de l'avis de Marianne !
    Olivier serait-il un "pisse-froid" ???

    RépondreSupprimer
  12. @ Pierre

    Non. Je pense qu'Olivier est seulement jaloux. :-)

    RépondreSupprimer
  13. Je suis de l'avis de Marianne !

    RépondreSupprimer
  14. « Il a réussi à faire grandir et évoluer SOS racisme, "Ni putes, ni soumises", etc. »

    Ah, oui, tout de même : on sent l'homme d'État, là...

    RépondreSupprimer
  15. Plus sérieusement, je suis pleinement d'accord avec Olivier, quant au personnage dont il est ici question. À ceci prêt que, si Sarkozy a sans doute proposé à Dray la place Beauvau, je ne crois pas que celui-ci ait sérieusement envisagé de l'accepter. Pour le reste, c'est un merveilleux exemple d'apparatchik à tendance girouettoïdale.

    RépondreSupprimer
  16. Dans le temps, sur le blog, j'avais coutume de répondre à chaque commentaire. Depuis que je connais un succès international surtout en banlieue Parisienne, j'ai la flemme.

    RépondreSupprimer
  17. Apparatchik, pourquoi pas ... Le PS n'a pas besoin d'un présidentiable à sa tête, mais d'un pilote aux commandes de l'avion !!!!
    De plus, nous ne sommes pas, cher ami Didier Goux, dans une république bananière au PS

    Cordialement

    Hervé Nowak

    RépondreSupprimer
  18. Je vous le souhaite, cher Hervé, je vous le souhaite très sincèrement.

    RépondreSupprimer
  19. @Marianne, Pierre Hussaud, Jean-Marc, Deborah et Nowak.

    Si le premier secrétaire n'a pas besoin d'être présidentiable, Dans ce cas, Mélenchon est l'homme de la situation. Lui au moins a le mérite de rester fidèle à ses convictions, probablement, parce qu'il en a... des convictions

    RépondreSupprimer
  20. le probleme avec mélenchon c'est qu'il est bien gentil mais il ne suffit qu'à lui même. la réflexion a besoin de plus de fond et de finesse...
    Par exemple pour son analyse de la situation tibetaine il fait preuve d'un grand mépris et d'une fausseté d'analyse qui lui a occulté le fait que le dalai lama a organisé un gouvernement démocratique en exil. et donc que ceci fausse toute son argumentation.

    RépondreSupprimer
  21. @ Olivier

    Désolé mai je garde ma position.
    Julien DRAY a davantage fait pour le parti que Méluche. Même si ils avaient été ensemble autrefois à la GS.

    Et puis le problème est de savoir rassembler. De ce côté là, Julien DRAY a les connaissances "techniques" utiles et l'expérience de surcroît.
    Il me semble enfin qu'il connaît plus que bien François Hollande...
    Et il a vachement aidé la cause des femmes en général, c'est certain.

    RépondreSupprimer
  22. Réponse à Didier Goux

    La remarque "c'est un merveilleux exemple d'apparatchik à tendance girouettoïdale" est typique venant ...d'un autre apparatchik !
    Et quoi dire de tout le parti ???
    N'est-il pas devenu un parti d'apparatchik ????
    Pour maîtriser et piloter des apparatchik à tendance girouettoïdale comme les Valls, les Montebourg & autres quoi de mieux que quelqu'un qui sait les tenir en main ?
    Julien Dray l'a démontré avec brio plus d'une fois !
    Comme au Congrès du Mans.
    Mais l'as-tu oublié ?

    RépondreSupprimer
  23. David75

    Dray est bien mais n'a pas la stature necessaire et il est moins de 5% dans les sondage, autant dire que c'est mission impossible pour rassembler.

    RépondreSupprimer
  24. Tous ces commentaires !!!
    ça donne mal au crâne !
    Julien DRAY est bon et puis c'est tout. Voilà.
    C'est un peu lapidaire mais ce PS plein de "tas lents" me donne envie de faire bouger les choses.
    Avec Julien DRAY c'est possible.
    Salut !

    RépondreSupprimer
  25. D'accord avec Audrey !
    Marre des vieux schnoks!

    RépondreSupprimer
  26. Les sondages on s'en tape.
    Les 5% aussi.
    Si on s'en tient aux sondages et pas au vrai vote des militants vois ce qui s'est passé avec Royal : à en croire les sondages elle devait casser la baraque ! ...

    RépondreSupprimer
  27. STOP LES SONDAGES !
    C'est fait pour décerveler les gens !
    C'est comme la PUB !
    A' entendre les uns et les autres, "Delanoë lave plus blanc que blanc".
    Comme dans le sketch de Coluche.
    Mais c'est quoi comme couleur "plus blanc que blanc" ?

    STOP LES SONDAGES !!!!!!!

    RépondreSupprimer
  28. Au moins, parler de Julien génère des commentaires...

    Merci à tous.

    RépondreSupprimer
  29. Juju, comme disent ses supporters, ne sera pas 1er secrétaire.
    Désolé, pour son fan club(qui a investi masssivement ce post) , je ne voterai pas pour, justement parce que je le connais

    RépondreSupprimer
  30. @Mariane
    Méluche a fait plus pour le PS que Dray.
    Ils ne jouent pas dans le même pré.
    Jean-Luc a des idées
    Ton Juju des ambitions personelles

    RépondreSupprimer
  31. Malgré sa cravate à chier, je suis plutôt d'accord avec Olivier. (Je signale d'abord que, en tant qu'authentique réactionnaire, je n'aime pas qu'on appelle un homme politique "Juju"...)

    En tant qu'ancien (et pas si ancien que cela) homme de gauche, je vais vous dire une chose : vous êtes pitoyables. Il y a deux jours;, tout le monde s'enflammait pour Martine Aubry. Bon. Aujourd'hui, c'est Julien Dray. Re-bon. Ce sera qui, demain ?

    Je vous entends, jour après jour, clamer "il nous faut des idées ! il nous faut des idées !". Ce n'est pas vrai : il vous faut un leader, un CHEF. Vous ne gagnerez pas sans cela, et vous le savez.

    La droite peut se permettre de n'avoir pas de leader brillant, pour une simple raison : elle représente 55 à 60 % de l'électorat de ce pays. Vous, il vous reste donc 35 à 40 %. Par conséquent, vous êtes condamnés à l'intelligence, à l'intuition, à la prospective. Et, surtout, il vous faut un leader brillant, un type (ou une nana) capable de vous rameuter les 10 % d'électeurs qui vous manquent traditionnellement. en bref, il vous faut une sorte de Mitterrand (je parle de l'habileté, pas de la manière dont il a fourré toute la gauche, bien sûr).

    Ramenons la voilure aux blogs. Je vais vous dire ce que je pense, quant à votre victoire possible. Il vous faut (vous, gens de gauche, honnêtes, croyant réellement à ce que vous dites ou pensez) éliminer rapidement deux sortes de chancres. Les Dagrouik, stupides militants autistes, et les Toledano, nés trop tôt pour avoir donné toute leur mesure de petits tchékistes.

    Vous méritez mieux que ces pantins. Et, quitte à devenir ridicule, je dirais que la France mérite mieux que ces pantins accrochés à vos basques. Je ne crois pas tellement à la droite (même pas du tout, en fait), je ne crois plus beaucoup à la gauche non plus.

    En revanche, si vous, vous y croyez vraiment et encore, il me semble important de vous débarrasser de ces petits flics, même pas appointés.

    On ne me croira sans doute pas, mais je m'en fous : je trouve important qu'il existe une "gauche" dans ce pays. À condition qu'elle s'occupe d'autre chose que du duel à sabre en bois entre M. Delanoë et Mme Royal.

    Virez vos Dagrouik et vos Toledano dans les poubelles de l'histoire et penchez-vous un peu sur ce que, il n'y a pas encore si longtemps, on appelait "le peuple", et que vous avez trop tendance à considérer comme "des beaufs".

    Écoutez-les, ces gens, qui ne demandent qu'à voter pour vous, pour peu que vous preniez la peine de les écouter. Prenez-les en compte, ils existent. Ils vous le rendront.

    Sans eux, vous n'êtes rien. Juste des blogueurs. Essayez de vous élevez un peu au-dessus.

    RépondreSupprimer
  32. Olivier,

    Je croyais avoir signifié la fin de la récré.

    Didier,

    Pareil, mais votre tirade est belleet je l'approuve sauf sur Dagrouik et Julien T qui sont deux éléments moteurs de la blogosphère. Cette dernière ne pèse rien, nos blogs politiques ne joueront rien dans une future élection, mais il faut des militants comme Dagrouik et Julien T pour défendre "la cause". Maintenant que les supporters de Julien Dray fassent pareil.

    RépondreSupprimer
  33. @ Olivier

    On a compris que tu défends Méluche.
    Il est seul et isolé.
    C'est bien de le soutenir !
    Il se sentira moins seul.
    Mais Julien avec 5% sera capable de lever 70% du parti.
    Toi tu ne le comprends pas.
    Et je respecte ton amitié pour le sénateur.
    Moi en revanche j'ai compris ce qui se passe.
    Chacun son truc.
    Peut-être est-ce une affaire de génération ???
    :-)

    RépondreSupprimer
  34. @ Marianne

    Oui, tu as très bien compris ce qui se passe.
    Félicitations !

    RépondreSupprimer
  35. Oh ! Nous avons atteint 34 commentaires alors que je croyais avoir sifflé la fin de la récré... ce que je rappelais dans mon précédent commentaire.

    N'étant pas membre du PS bien que éminent supporter, je ne suis pas intervenu dans le débat...

    Marianne,

    Tu dis "Moi en revanche j'ai compris ce qui se passe". Ca veut dire "les autres n'ont pas compris". Ce qui veut dire : "les autres sont des cons".

    Je sais ! Ce n'est pas ce que tu as voulu dire, mais tu l'as dit...

    Fais gaffe... Je croyais que les consignes étaient de parler du fond.

    Pierre,

    Pareil.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.