03 juin 2008

L'hymen de retour avec Rachida Dati

Ils sont tous fous ! Rachida Dati a renversé sa position à propos de la décision de l’autre jour du juge d’annuler le mariage de la petite dame qui s’était présenté à la nuit de noce sans une partie de son intimité. Elle va demander au parquet de faire appel. Et le Parti Socialiste se réjouit.

En fait, Rachida Dati aurait reçu l’ordre de Nicolas Sarkozy de tenir cette position afin que le tribunal éclaircisse sa décision pour que la jurisprudence soit plus jolie.

Il faut dire que je ne suis pas juriste. Heureusement que Maitre Eolas est là pour nous instruire comme il nous avait d’ailleurs expliqué l’affaire originale.

Je ne suis pas juriste, mais j’en arrive à la même conclusion que le Maitre Etalon de la blogosphère et je vais résumer mon point de vue : « C’est quoi ce bordel ! L’exécutif demande à la justice de faire jurisprudence. ». Terminé ! Circulez, y’a rien à voir. Mesdames, Messieurs les législateurs, vous pouvez rentrer chez vous, on n’a plus besoin de vous.

Voila le gouvernement qui fonce encore sur une histoire qui a fait la Une de la presse pour faire de la communication. Remarque ! Dès cette après-midi, on va pouvoir passer à autre chose puisque Nicolas Sarkozy devrait annoncer un gigantesque plan contre les passages à niveau… sans aucun budget, à moins qu’il annonce un droit opposable à la traversée peinard des voies ferrées.

Elle est bien cette histoire ! Elle permet à tout le monde de défendre les droits de la femme, à parler de la virginité sans fondement pour le mariage, patati, patata, …

Même le PS, disais-je, se réjouit de la position de la Ministre… alors qu’il ferait peut-être mieux de défendre l’intérêt de la justice.

Parce que franchement, cette histoire de jurisprudence, on n’y comprend à peu près rien. Tout ce qu’on retient c’est que le gouvernement peut retoquer un juge quand une décision d’un tribunal ne satisfait pas la presse. Il ferait mieux de faire son boulot : donner du budget à la justice pour instruire ce genre de cas s’il y en a besoin et légiférer convenablement.

Judiciariser une défloration précoce, ça m’en bouche un coin.

(rousse : le premier qui trouve pourquoi cette photo pour illustrer le billet a gagné un magnifique lot)

17 commentaires:

  1. David75

    Une fois n'est pas coutume, on est pas sectaire.
    Pour une fois, sarko a bien fait d'obliger Dati a faire marche arrière. Le tribunal aurait du se déclarer incompétant et renvoyer cette affaire devant le juge des affaires familliales.Laisser s'installer une jurisprudence concernant la virginité eût été un signe positif grave envers une communauté,nul doute que c'est une répudiation sous couvert d'un article de loi imprecis qu'il fut modifier. Et pourqoui pas le retour de l'inquisition pour juger les catholiques en hésésie.

    RépondreSupprimer
  2. David,

    Justement, tu parles d'une loi qu'il faut modifier... Ce n'est pas à la jurisprudence de le faire mais au Parlement.

    "Le tribunal aurait du se déclarer incompétant" : peut-être, mais il faut replacer l'affaire dans son contexte. Un juge qui voit un dossier avec un type qui demande l'annulation du mariage, la femme qui dit oui et le procureur qui ne se prononce pas contre. Le juge dit "OK, affaire suivante".

    RépondreSupprimer
  3. N.B. : incompétant, c'est un trois mot ?

    RépondreSupprimer
  4. Celle sur les passages à niveau, je me suis demandé toute la nuit si j'allais oser la faire. Trop tard, je suis grillé par Maître Jegoun. Ça m'apprendra à avoir des états d'âme de pucelle.

    RépondreSupprimer
  5. Combien de conneries ont été faites et dites au nom d'une quelconque liberté...
    Surtout que là, la liberté, les époux la revendiquait ensemble pour faire annuler leur mariage.
    Mais l'état, c'est plus fort que toi !

    RépondreSupprimer
  6. Et c'est joyeux bordel !!!Il y en a encore pour 4 ans, en fin chaque mois qui passe nous pousse vers la sortie en espèrant que le PS devienne un peu plus intelligent collectivement.

    RépondreSupprimer
  7. En espèrant aussi que Martine Aubry nous ouvre la bonne porte. entièrement d'accord avec ton article d'hier.

    RépondreSupprimer
  8. Ant,

    Je l'ai faite mais je le regrette (voir mon dernier billet).

    Didier B,

    Oui, la liberté à bon dos !

    Christie,

    "en espèrant que le PS devienne un peu plus intelligent collectivement".

    Tu as raison. Mais c'est rigolo de voir comment un parti de gauche peut abandonner le "collectivisme".

    RépondreSupprimer
  9. Rachida Dati essaie de se refaire une virginité sur le dossier du mariage annulé ?
    C'est pas un peu n'importe quoi ce gouvernement ? C'est quoi au juste sa feuille de route ?
    Sans compter que cette polémique est fabriquée de toute pièce...

    :-)

    RépondreSupprimer
  10. Ce n'est pas "un peu" n'importe quoi...

    (une pièce manquante ?).

    RépondreSupprimer
  11. La rousse, c'est pour émoustiller Tonnégrande?

    RépondreSupprimer
  12. Pour le PS, j'ai surtout l'impression qu'ils jubilent de voir mâme Dati en difficulté dans son propre clan, et que c'est pour cela que cette affaire les arrange. Bon, c'est vrai que ça ne vole pas très haut, mais c'est de la politique...

    Quant à la mirifique explication de texte de Me Eolas, elle est bien intéressante, mais il serait dangereux d'en conclure comme lui que tout va très bien madame la marquise. Il ne fait pas vraiment mystère de son admiration pour un modèle de société très libéral, à l'Américaine, avec une place beaucoup plus importante laissée aux contrats par rapport à la loi. Ce qui peut permettre à différentes communautés (entre autres les musulmans, mais aussi pourquoi pas les catholiques pratiquants, comme Eolas lui-même) de réclamer que la justice reconnaisse des conventions sociales comme s'appliquant à tous et toutes au sein de la communauté.

    Bref, l'intervention de Dati (et le soutien que lui manifeste l'homme aux 6 cerveaux) est calamiteux, mais cela ne veut pas dire que les juristes qui défendent la juge de Lille aient raison sur toute la ligne, surtout quand ils accusent d'islamophobie ou de racisme les gens qui se sont émus de l'affaire. On pourrait légitimement se demander par exemple si le jugement aurait été le même s'il ne s'était pas agi de conjoints musulmans ! Sinon, le tribunal aurait-il accepté sans sourciller la déclaration comme quoi la virginité de l'épouse était une "qualité essentielle" ?

    Pour un autre éclairage à la fois juridique et social, voir Michel Huyette, magistrat :
    http://www.huyette.net/article-20139426.html

    Et si on veut savoir ce qu'en pense la jeune femme qui est l'héroïne malgré elle de ce fait-divers, le Nouvel Obs est allé la rencontrer :
    http://hebdo.nouvelobs.com/hebdo/parution/p2274/articles/a376444-.html

    Selon elle, son acquiescement à l'annulation, n'a été que de guerre lasse, devant l'intransigeance du mari qui, d'homme intelligent et sensible qu'il lui semblait être avant le mariage, s'est transformé en macho méprisant dès qu'il a su qu'elle n'était plus vierge.

    "Celui qu’elle pensait être l’homme de sa vie ne la respecte pas plus qu’un produit avarié…"

    RépondreSupprimer
  13. Irène,

    Dans mon précédent billet sur le sujet, je fais référence à un billet de Didier B où il démontre justement que si l'histoire c'était déroulée dans la France profonde, personne n'en aurait parlé.

    Ce qui me titille dans cette affaire, c'est qu'on focalise sur "le juge" qui a pris la décision alors qu'il s'agit d'un problème de société.

    RépondreSupprimer
  14. "Reccommandé par des influenceurs" ? Et Zou, ce blog, qui y était depuis des mois, *dégage* de mon lecteur RSS ! Nan mais chte jure, un blog "vigilant", citoyen, accolé à ce genre de faisants du web marchant, c'est tres cohérent, continuez !!

    http://hallucinet.online.fr/breve.php3?id_breve=179

    RépondreSupprimer
  15. Tu as oublié ton Prozac ?

    Il s'agit de la publicité pour la société que vient de lancer mon copain Filaplomb... Il vend des produits sur Internet, il fait donc de la publicité sur internet, publicité que je relaie car c'est un ami (et ses produits sont très bien).

    Dans quel monde vis-tu ? Tiens ! Mon blog est sous blogger, plate-gratuite offerte par la maison Google qui gagne des sous avec la publicité. Je devrais me suicider ?

    RépondreSupprimer
  16. Troll du dimanche matin
    Ne rend pas le bloggueur chagrin ;
    Troll du dimanche soir
    Fait péter une 'tite poire.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...