08 juin 2008

Sortie des 35 heures

Allons bon ! Voilà notre joyeux gouvernement qui a encore trouvé un truc supplémentaire pour torpiller les 35 heures. Il s’agit tout simplement de « de permettre aux employeurs et salariés de faire varier à la hausse ou à la baisse la majoration des heures sup', qui est aujourd'hui 25% ».

Le but du jeu est de limiter pour les entreprises le coût de la sortie des 35 heures. Comme nous sommes dimanche matin, je vous épargnerai mon avis qui ne pourrait qu’être grossier, sauf sur un point.

Si cette mesure est prise, c’est évidemment du viol de l’électorat qui a voté pour la droite sur le thème du « travailler plus pour gagner plus ». Nicolas Sarkozy avait promis que les heures supplémentaires seraient majorées de 25% dès la 36ème heure.

Cette promesse n’était déjà pas franchement honnête… Les heures supplémentaires étaient déjà majorées de 25% sauf dans les petites entreprises… qui bénéficiaient d’une mesure temporaire pour ne majorer ces heures que de 10% pour leur faciliter le passage aux 35 heures, mesure qui avait été prolongée par un gouvernement auquel appartenait Nicolas Sarkozy.

Nous voilà avec le gouvernement qui s’apprête à prendre une mesure pour faciliter la sortie des 35 heures… identique à la mesure qu’avait prise la gauche pour faciliter le passage aux 35 heures.

C’est à plier de rire.

Bon. Maintenant allez lire ceci si vous voulez puis allez insulter copieusement Marc Vasseur qui ne m’a pas cité dans sa revue de web hebdomadaire. A sa décharge, il faut bien dire que je n’ai pas multiplié les billets géniaux, cette semaine… Marc est pardonné ! C'est lui qui m'a filé l'adresse de la dépêche objet du billet.

17 commentaires:

  1. Tout ça est d'une cohérence sidérante avec l'accord récent sur "représentativité syndicale" et le court-circuitage gouvernemental qui en suivi.

    Dire qu'il y en a encore qui croit à la naïveté du gouvernement...

    RépondreSupprimer
  2. nicolas,

    Je suis allé insulter @MarcVasseur.
    Tu me dois une bière.

    RépondreSupprimer
  3. 'tain on peut gagner une bière !

    RépondreSupprimer
  4. Je ne savais pas pour les heures sups.

    RépondreSupprimer
  5. Ant,

    Ok, à 19 heures à l'Aéro.

    Jon,

    Pareil.

    Elmone,

    Tu devrais lire PMA plus souvent.

    RépondreSupprimer
  6. @nicolas

    j'aurais accepté volontiers l'invitation (à Kremlin-Bicêtre si je ne m'abuse) mais je ne puis malheureusement. Dans la semaine, volontiers et encore pas ce lundi pour cause de tenu de bureau de vote en section PS.

    RépondreSupprimer
  7. Passe donc lundi, on regarde le match à l'Aéro avec Balmeyer si j'ai bien compris.

    RépondreSupprimer
  8. quel fayot cet Ant... quelqu'un le connait ?

    RépondreSupprimer
  9. Non, t'as pas bien compris justement :)

    Mais le message était peut être pas pour moi.

    Par contre, vendredi...

    RépondreSupprimer
  10. Ca a encore bougé...D'ailleurs je me suis permis de te citer dans mon billet ...

    RépondreSupprimer
  11. Jon,

    J'avais répondu un peu vite ! OK pour vendredi.

    Elmone,

    Tu peux citer. N'oublie pas de pinguer.

    RépondreSupprimer
  12. Non, j'ai compris maintenant (enfin je crois)

    RépondreSupprimer
  13. Ca ressemble à la communication habituelle du gouvernement : on lance une rumeur, on dénie officiellement et on passe quand même en force à l'Assemblée.
    Z'ont même réussi à perdre la confiance de la CFDT !!!
    Ils sont bien partis pour le faire quand même, ce hold-up des salariés !
    :-))

    RépondreSupprimer
  14. Anecdote : en trois ans de 35 heures et un peu de boulot, l'entreprise où je bossais précédemment avait multiplié par trois le C.A.
    Du coup le personnel avait définitivement arrêté les heures sup' payées à 10% en argumentant auprès du patron que ce n'était pas intéressant...

    RépondreSupprimer
  15. Edit du 10 juin : on va droit vers les 65 heures payées 39, finalement !
    :-))

    [mais toujours pas de salaire minimum européen !]

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...