05 novembre 2008

Au bas mot, abonné à Obama

Tiens ! Il parait que Barack Obama a été élu Président des Etats-Unis d’Amérique… J’ai cru entendre ça dans le poste ce matin. Heu… En fait dans le poste et dans 2541256 billets de blogs on ne parle que de ça. Il n’y a pas de raison que je ne fasse pas pareil… sauf que la plupart des analyses ont déjà été faites et qu’un angle d’attaque original est difficile à trouver.

Rama Yade, en tant que seule membre du Gouvernement issue des « minorités visibles », était l’invitée de France Info vers 7h45 ce matin et se réjouissait, avec les journalistes du tournant que représentait l’arrivée d’un président noir. Une page qui se tourne, la première depuis Martin Luther King. Un événement aussi important que la chute du mur de Berlin. Autant de joyeuses analyses que l’on pouvait entendre ce matin.

Pour ma part, je ne suis pas sûr que cette élection, vue sous cet angle, changera beaucoup à la cause des noirs américains (ou non). Le gagnant de l’élection est le type qui avait le plus de pognon a dépenser dans la campagne et est issue d’une primaire au cours de laquelle les « démocrates » se sont interrogés pour savoir si leur candidat devait être une femme ou un noir.

C’est peut-être une victoire pour la cause des minorités mais en aucun cas pour la démocratie. La seule victoire, pour moi, est que celui qui représentait une espèce de puritanisme conservateur abominable a été éjecté à coup de pieds dans le cul. Du coup, les Américains remontent dans mon estime.

Espérons qu’Obama va pouvoir appliquer son programme auquel, d’ailleurs, je ne connais pas le moindre point. Va-t-il rendre obligatoire l’avortement ? Je ne sais pas.

Alors faut-il se réjouir de la victoire d’Obama ?

A première vue, bof, ça craint. Le Vieux Jacques ne tardera pas à découvrir les jeux de mots qu’on peut faire avec ce patronyme (du type « Haut ! Non Bas le mat » ou « Oh ! Bas les masques ! » tellement crétin que je n’oserais pas en faire un titre de billet) qu’il va nous ressortir tous les soirs pendant quatre ou huit ans (ce qui nous changera des « frais de Bush »). Vous vous en foutez ? Je comprends, mais ce n’est pas vous qui vous le coltinez tous les soirs !

D’un autre côté, mes copains Djibril et Tonnégrande, membrés comme il se doit, devraient nous payer une tournée dès ce soir. Tiens ! A propos, je n’ai pas vu Tonnégrande hier soir. Il parait qu’il se préparait à fêter l’élection d’Obama en mangeant des endives au jambon avec son épouse. Non. Hier, j’étais avec le Gros Loïc.

En fait, la soirée avait commencé à la Comète avec le Vieux Jacques. A la fermeture du comptoir de la Comète, à 20 heures, j’allais rentrer à la maison quand je me suis interrogé sur le l’absence du Gros. J’étais inquiet : comme il devait reprendre le boulot après 8 ou 9 mois d’arrêt, s’il n’était pas à la Comète, c’est que sa santé l’avait empêché de descendre. Je suis donc monté à l’Amandine. Il était là. Et effectivement, il n’arrivait pas à marcher. Néanmoins, il a insisté pour que l’on redescende à la Comète. 200 mètres à faire, on a mis presque un quart d’heure… Bref. On discute. Je rentre à la maison vers 22 heures. Je dîne. Je vaque à tout ce qu’un célibataire peut vaquer pour boucler quelques tâches ménagères fort à propos. J’allume mon PC, je consulte mes mails. A cette heure de la nuit, je ne vais jamais sur les blogs. On sait quand ça commence, pas quand ça s’arrête.

C’est ce matin, en consultant mon netvibes que j’ai vu qu’Obama avait gagné. Je n’y avais pas du tout pensé de la soirée. C’est vous dire si je me fous de cette élection ! La moitié ou les neuf dixièmes des Français doivent être comme moi : l’élection n’est juste qu’un sujet de conversation de cantine, de pause café ou de comptoir !

Je me demande si les journalistes et les blogueurs ne sont pas à côté de la plaque. Même Versac a profité de l’occasion pour rouvrir son blog ! J’espère qu’il ne s’est pas réinscrit chez Wikio… Enfin ! C’est toujours un plaisir de le lire !

36 commentaires:

  1. Nicolas, l'espoir fait vivre mais comme je le faisais remarquer ce matin même en réponse à un commentaire: les promesses n'engagent que ceux qui y croient. Adage bien connu et travaillé par ceux qui se présentent pour leur "gloire à eux"..

    Même si j'espère sincèrement qu'Obama redonne de l'espoir pour ceux qui sont dehors et qui souffrent. Croisons les doigts..

    RépondreSupprimer
  2. Effectivement. On compte tous un peu sur lui pour rendre notre monde meilleur.
    C'est peut être parce qu'on n'a aucun espoir avec le nôtre (de président).

    Ca pourrait peut-êytre être le sujet d'un billet ...

    RépondreSupprimer
  3. rendre obligatoire l'avortement ? les américains auraient-ils un problème de surnatalité ?

    RépondreSupprimer
  4. Private joke pour le vieux Jacques
    "Obama, il a cassé la baraque"

    Je sais, ça va être dûr d'entendre ça pendant 4 ou 8 ans ...

    RépondreSupprimer
  5. Je pense que cette élection est très importante pour l'ensemble de la planète. Obama ne fera peut être pas de miracles mais MC Cain aurait encore aggravé bien des problèmes. A mon avis, les ricains vont se retaper plus vite qu'on ne l'imagine. Il y a une faculté de mobilisation incroyable dans ce pays, Obama sera un fabuleux catalyseur.
    Et je ne suis pourtant pas pro américain !

    RépondreSupprimer
  6. Si Obama applique pleinement son programme, vous n'allez pas être déçus, tous : ce type est tout de même, d'après nos critères politiques européens (ou en tout cas français), légèrement à la droite de Nicolas Sarkozy. Quant aux minorités, à ceux qui souffrent, gnin gnin gnin, qu'est-ce que vous pensez qu'il peut bien en avoir à foutre ? Ce type, malgré son métissage, est né et a grandi au sein de la bourgeoisie blanche friquée, si je ne me trompe. Et, là, en un peu plus d'un an de campagne, il a claqué environ trois fois le budget annuel de la Mauritanie (oui, je sais, j'exagère).

    J'ai bien hâte de voir la tête de nos bisounours, d'ici quelques mois, tiens...

    RépondreSupprimer
  7. Je suis assez d'accord avec vous Didier.
    Il n'empêche que Obama suscite un grand espoir... Ca ne peut rester totalement lettre morte.
    Et puis, n'importe qui peutr passer après W...

    RépondreSupprimer
  8. À l'Élysée, ils en ont déjà tiré la conclusion qu'il faut développer dès maintenant "l'entertainment" dans la communication politique française, en vue de la prochaine présidentielle (c'était dans Le MOnde d'hier). On va se divertir pendant quatre ans…

    RépondreSupprimer
  9. Mais si, mais si, Elmone : ça peut parfaitement rester lettre morte ! Et, à mon avis, ça va. Bien sûr, entre février 2009 et l'été suivant, il va y avoir quelques trucs un peu spectaculaires, pour montrer que "l'Amérique a changé". Des machins qui plaisent aux médias et qui n'engagent à rien : ratification des accords de Kyoto, des bêtises de ce genre.

    Mais pour les choses vraiment importantes (redressement économique des Etats-Unis au détriment de l'Europe, par exemple), vous allez voir...

    En réalité, la seule chose qui m'inquiète vraiment, avec Obama, c'est l'avenir d'Israël. Il était quand même le candidat favori des islamistes, ne l'oublions pas.

    RépondreSupprimer
  10. Réveillé vers 4h du matin sans parvenir à me rendormir, j'ai allumé la télé comme berceuse et malheureusement eu droit au résultat en direct de là-bas.

    Qu'autant de gens à travers le monde parlent de son élection en y plaçant beaucoup d'espoirs révèle au moins une chose : ce pays est encore et toujours considéré dans les esprits comme étant le maître du monde.
    Pourtant, la crise actuelle et son origine devrait nous inciter au contraire.

    KesJenDi

    RépondreSupprimer
  11. Pourquoi être aussi ronchon? Parce que les socialistes français sont des glands? Si on avait ne serait-ce qu'un demi Obama (un oba ou un bama), les choses seraient tout de suite un peu plus engageantes!

    RépondreSupprimer
  12. OYEZ OYEZ
    Un grand tournoi est ouvert, oserez vous affronter notre champion?

    http://htrjzrrjz.labrute.fr

    Ne découragez pas et entrainez vous, petit à petit on deviens moins petit (dixit le sage petit filou)

    RépondreSupprimer
  13. mais enfin, vous êtes bêbêtes tous, l'espoir c'était qu'il soit élu, le contrat est rempli.
    après, qu'il ne soit pas le messie, sans doute.
    mais mettez-vous dans la peau d'un noir de temps en temps.
    ah, quels râleurs ces français...

    RépondreSupprimer
  14. Je confirme, l'espoir était qu'il soit élu.
    Non pas pour les black (le jour où ils pourront se sentir heureux, c'est quand un black sera président des USA ou aux JT de TF1 sans qu'on n'en fasse le 20h).
    Mais surtout parce que, même tenant compte de ce que dis Didier, la victoire de MacCain eut été bien pire (imaginez la grosse Palin attaquer la Russie...)

    RépondreSupprimer
  15. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  16. Personnellement, je pense que cela intéresse les Français dans la mesure où ils aimeraient Obama à la place de Sarkozy. Pour eux, Obama c'est la gauche alors que c'est loin d'être le cas.

    RépondreSupprimer
  17. C'est vrai que les élections US sont un sujet secondaire pour les Français, mais malgré tout, l'élection d'un black est un évènement majeur même s'il est nul (ce que je n'espère pas) et quoi qu'on dise, la politique des USA influe énormément sur notre économie, donc c'est important en plus de fournir des sujets de conversations avec le gros Loïc. De là à suivre ça en live toute la nuit, faut pas déconner non plus... ;o)

    RépondreSupprimer
  18. Dominik : pour l'évènement majeur, il faudra repasser le jour où on ne fera plus de l'élection d'un noir un évènement majeur.

    RépondreSupprimer
  19. L'événement majeur aurait été d'élire un Indien. Après tout, de leur point de vue, les noirs sont des envahisseurs comme les autres.

    (Vous avez déjà vu un Indien commissaire de police ou juge, dans une série américaine, vous ?)

    Quant au commentaire d'Ema, je préfère ne rien dire de ce que j'en pense, par respect pour le taulier...

    RépondreSupprimer
  20. Eric : le demi Obama, vous l'avez déjà, il s'appelle Ségolène.

    RépondreSupprimer
  21. Merci à tous pour vos commentaires (il y en a trop pour que je puisse répondre individuellement... mon noble travail m'ayant retenu loin d'un clavier toute la journée).

    Je résume : Bon. Il est élu. Et maintenant ?


    Je réponds juste à Emma : votre commentaire ("mettez vous dans la peau d'un noir") est à double tranchant et vous avez eu la chance de ne pas avoir droit à la réponse de Didier. Vous croyez vraiment que les femmes de ménages noires qui viennent au bureau de 17h30 à 20h vont voir leur sort amélioré par l'élection d'Obama, rien qu'à imaginer qu'un noir a été élu ?

    RépondreSupprimer
  22. Didier, si ségolène était un demi Obama, elle aurait foutu la raclée a NS.
    On n'a pas, dans le paysage politique Français, de personnage possédant un tel sens du discours (a part sarkozy, mais on sent la nervosité et surtout le clientélisme), ni une telle aura de sincérité (a part ségolène royal, qui passe cependant plus pour cruche que sincère avec sa fraternité).

    RépondreSupprimer
  23. En fait, c'est un bon mixtape des deux ^^

    RépondreSupprimer
  24. Ah ! l'«aura de sincérité» de M. Obama, c'est beau comme l'antique !

    Grandissez, Benji, grandissez...

    RépondreSupprimer
  25. Ca vaut mieux que l'aura des Goux.

    C'est bon, je sors.

    RépondreSupprimer
  26. Didier, il faut bien trouver une raison pour qu'il ait réussi a exploser Hillary Clinton.
    Il faut se rappeler qu'on vient de très loin, d'une époque où il était impossible, selon les sondages, que quelqu'un d'autre que l'épouse de Bill soit le candidat démocrate.

    Si ce n'est pas son charisme, je veux bien voir quel point de son programme l'a tant distancé d'elle.

    RépondreSupprimer
  27. Et la masse des "généreux donateurs" ? Ce type a dépenser plus que Bush et Kerry réunis lors de la campagne précédente !

    Cela étant, je ne nie pas qu'il est "quelque chose". Mais entre du charisme et une "aura", il y a une sacrée marge...

    RépondreSupprimer
  28. Les généreux donateurs, comme vous le dites si justement, n'ont pas donné sous la contrainte. Le nombre de petits dons récoltés via internet et facebook est impressionnant.

    RépondreSupprimer
  29. Monsieur Goux et Autres Malfaisants

    1 noir, à la rigueur, ce n'est que justice
    mais 1 indien, pas foutu de se reproduire...
    faut pas pousser,

    et pourquoi pas un arabe, tant qu'on y est ?

    RépondreSupprimer
  30. Didier,

    Ca n'est pas votre jour de conjugaison ?

    Benjii,

    Oui, dis nous quel point ? Et ça ne sont pas les "petites gens" qui ont filé du pognon pour éjecter les conservateurs... Faut pas rêver non plus.

    Tonnegrande,

    Pire ! Ca aurait pu être une femme.

    RépondreSupprimer
  31. D'ailleurs, il existe vraiment une majorité de cons pour réduire ce dénouement électoral à une simple couleur de peau. Et en prétextant l'égalité ethnique tout en mettant cet unique fait en avant... Aucune logique.

    RépondreSupprimer
  32. Nez Gris,

    Ce n'est pas si simple (j'en ferai peut-être un billet) mais c'est à peu près ce que je pense.

    RépondreSupprimer
  33. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  34. Tiens, j'ai effacé un spam par mégarde.

    RépondreSupprimer
  35. Obama : un compte rendu intéressant de la campagne vu de la france trouvé sur le net :
    http://www.delitsdopinion.com/3politiques/la-presidentielle-americaine-la-presidence-obama-va-ramener-les-francais-a-la-realit/

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...