06 novembre 2008

Liberté de la presse en France

"Reporter sans frontière a publié son dernier classement mondial de la liberté de la presse. La France apparaît en 35ème place. Pour rappel, elle était 11ème en 2002. Et en 2012, combien, à votre avis ?"

La suite sur Crise dans les médias.

31 commentaires:

  1. ah ouais j'avais pas tort quand j'ai cru lire "liberté de la paresse en France" :)

    bon je file chez eric

    RépondreSupprimer
  2. Le dernier qui m'a vu bosser doit plus être très jeune!

    RépondreSupprimer
  3. Reporters sans frontière ! Robert Ménard ! On se croirait dans le classement Wikio...

    Tout cela est pitoyable, voire grotesque. Nicolas, vous ne devriez pas relayer ce genre de conneries : laissez donc ça à Éric, qui n'a rien de mieux à faire.

    RépondreSupprimer
  4. Tant que les tauliers de blogs peuvent continuer leur boulot pour défendre la liberté de presse et la liberté de blog...

    RépondreSupprimer
  5. Didier,

    Justement, le Wikio est très sérieux : le premier blog politique est bien le plus à mon goût.

    Christie,

    Ca ne va pas durer !

    RépondreSupprimer
  6. Macao,

    Et le travailler plus pour gagner plus ?

    RépondreSupprimer
  7. Combien en 2012 ? Pas facile, mais encore moins bien à coup sûr !

    RépondreSupprimer
  8. A Nicolas Il faut comprendre que nous ne sommes pas égaux dans les taches à effectuer va dire à tous ceux qui ont le dos bousillé à 40 ans de travailler plus pour gagner plus ils répondront qu'ils prennent mon job simplement pendant huit jours et ils auront vite compris!!!
    Voilà la réalité!

    RépondreSupprimer
  9. @Didier,

    Je vous adore: sans vous, on serait juste des poulet sans têtes qui courent sans savoir où!

    Bien sûr, si je vous demande de me citer d'autres données sur la liberté de la presse dans le monde, vous allez me répondre qui vous avec un godet à vider où un livre de Muray à relire. Et vous n'aurez peut-être pas tort!

    Vous êtes tellement prévisible, une vraie boussole!

    RépondreSupprimer
  10. Éric : bien certain que vous ne m'adorez pas (et je ne vous en demande pas tant).

    Je n'ai rien à dire, quant à la liberté de la presse (dont je fais partie, malgré que j'en aie). Mais vous, mon bon ? D'où parlez-vous, comme on disait dans les années soixante-dix ? Du haut de quel observatoire jugez-vous mes amis journalistes ?

    (Pas moi, bien entendu : dès les trois premiers mois passés au CFJ, j'ai compris que ce métier n'était pas le mien.)

    Mais eux, mes potes, journalistes depuis trente ans (et quasiment tous de gauche, l'étant avant même votre naissance), de quel droit, à partir de quelle connaissance les jugez-vous ?

    Je n'ai rien contre vous - j'espère que vous l'avez compris -, néanmoins : pour qui vous prenez-vous, cher Éric ? Combien de temps encore allez-vous vous faire passer pour un journaliste ? Quel journal vous emploie ? Qui vous nourrit ? Quel titre vous a jamais confié le moindre reportage ?

    Quelle crise y a-t-il, dans quel média ? Et d'où sortez-vous pour en juger ?

    RépondreSupprimer
  11. Tant de questions auxquelles je vous laisse répondre, du haut de votre haute expérience professionnelle!


    Je dirais seulement que je ne juge personne. Je m'exprime par le moyen d'un blog, c'est tout!


    Et je vois qu'une fois de plus vous vous montrez méprisant. Vous avez une carte de presse et pas moi, et donc je n'aurais pas le droit de signaler à mes lecteurs (ébahis) un article publié sur le site de RSF? Mais vous êtes complètement à côté de la plaque!


    Cela dit, vous avez parfaitement le droit de n'accorder aucun crédit à ce que je publie. Le curriculum vitae d'une personne fait partie des éléments qui le crédibilisent. Visiblement, le mien n'est pas assez fourni pour vous.
    Je n'ai pas fait le CFPJ. J'ai juste un DEA de Littérature française et deux ans d'études dans une école de journalisme peu réputée.
    Et si vous voulez lire des journalistes sérieux, en poste (c'est ce que vous semblez priser plus que tout!), lisez Jean-Michel Apathie ou Yvan Rioufol ou qui vous voulez, il n'y a que l'embarras du choix!


    Si j'anime mon modeste blog, je le fais par plaisir, surtout pour tester ma propre ignorance et voir quelles réactions je peux susciter chez mes éventuels lecteurs. Je m'amuse, c'est tout!
    Et, avec vous, comme je le disais, je suis servi, mais un peu désappointé par votre côté prévisible: quoi qu'on fasse, vous dénigrez toujours! Mais c'est le jeu du blog: on réagit selon son tempérament. Et, comme vous vous dites bien certain que je ne vous adore pas, je vous répète que si, je vous adore!

    RépondreSupprimer
  12. Macao,

    Et alors,

    Les autres,

    Faites comme si j'étais pas là.

    RépondreSupprimer
  13. Didier,

    Je confirme les propos d'Eric : vous êtes à côté de la plaque. Eric ne juge pas les journalistes, il parle des médias. Mais vous rapportez tout à vous-même.

    RépondreSupprimer
  14. oui maintenant sinon c'est trop tard

    RépondreSupprimer
  15. exactement après il faut des couches

    RépondreSupprimer
  16. vive la constipation

    RépondreSupprimer
  17. répond nous aller un petit effort, ty est presque, cest la porte en face des toilettes

    RépondreSupprimer
  18. j'ai mal au ventre !!!!! >_<

    RépondreSupprimer
  19. joseph et marie t'écrive et joseph est désolé pour la constipation, bah enfaite il est pas désolé, bonne année mon petit constipé

    RépondreSupprimer
  20. allélulia, mon fils !

    RépondreSupprimer
  21. Ca constipe de bosser à Air Liquide ? Ca devrait pourtant couler...

    RépondreSupprimer
  22. marie tu est conne
    il se fout de ta gueule .....

    RépondreSupprimer
  23. javai compris mais lhumour est trop soutenu pour moi joseph!! hhahaha

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...