07 mars 2007

De droite !

Laurent a lu Les Echos à ma place hier.

Les Echos est. Les Echos sont des journaux. Putain ! Il aurait pu prendre La Tribune. Les Echos sont un journal très sérieux. Les Messieurs qui y travaillent mettent un costume et une cravate et boivent du St Emilion 1982 alors que les bonhommes qui bossent à l’Humanité viennent en bleu de travail et boivent du Préfontaine 2006 tandis que ceux qui turbinent pour Alternatives Economiques mettent des jeans et boivent de la bière.

Les principales mesures annoncées par les Pieds Nickelés des partis de droite qui veulent gouverner avec tout le monde du moment qu’ils soient le chef, nous avons cité François Bayrou et Nicolas Sarkozy, tournent autour de la réduction des charges sur les heures supplémentaires.

Ceci est démagogique pour faire croire aux couillons qu’ils vont gagner plus d’oseille en bossant plus. C’est évidemment faux pour des raisons que j’ai déjà évoquées, notamment car c’est rarement l’employé qui choisit les heures de travail qu’il a à faire. Néanmoins, électoralement, cette mesure pourrait s’avérer rentable, puisque ça titille la valeur travail enregistrée dans nos cœurs au fil d’une formation sous le signe du catholicisme de base, alors que tous ces athées de gauchistes ce n’est rien qu’une bande de faignasses qui font des phrases trop longues !

Ca pourrait marcher parce que les électeurs sont probablement des cons, ce dont se plaisait à rappeler le Général de Gaulle, qui, dans le fond, de veau, n’avait peut-être pas entièrement tort.

Les Echos nous indiquent donc qu’un très sérieux rapport fait pour le Premier Ministre, Dominique de Villepin, béni entre tous les Premiers Ministres, dit : « une défiscalisation des heures supplémentaires, comme l'ont proposée les deux candidats à l'élection présidentielle Nicolas Sarkozy et François Bayrou, est susceptible de modifier les comportements des employeurs. Ces derniers pourraient être tentés, estiment les auteurs, de minorer les heures normales de travail pour accéder plus rapidement aux heures supplémentaires, moins coûteuses. »

Je vais traduire. Imaginons que je sois patron. Je me dis « si y en a moins cher de faire faire des heures sup. aux abrutis que je dirige, moins y en a pas embaucher ».

« L'effet d'une telle mesure sur l'emploi est, en outre, très incertain, jugent ces économistes. » Ce qui traduit en braille veut dire : « Outre que cela soit complètement contreproductif dans la lutte contre le chômage, on ne sait même pas si ça va avoir un impact positif pour l’économie ». Bref « c’est un truc d’apprenti sorcier ».

Ne votons pas pour ces gugusses.

Laurent nous signale aussi un nouveau blog d’économiste, avec un joli billet sur une autre mesure phare de Nicolas Sarkozy : la défiscalisation des intérêts d’emprunt pour l’immobilier. Ce Monsieur démontre avec agilité qu’il s’agit d’une mesure typiquement de droite qui va favoriser les nantis. Je me demande si ce gars ne serait pas un peu à gauche.

12 commentaires:

  1. Hello! You have a very nice blog! I'm here to share valuable info with you visit my blog,about Mozilla Firefox web browser.

    RépondreSupprimer
  2. Ilyliuxin ce n'est pas le moment de me les casser.

    RépondreSupprimer
  3. D'après les sondages parus ces temps-ci, il y a 45% des électeurs qui ne sont pas encore décidé.
    Dans ces conditions, c'est clair qu'il faut expliquer que Nicolas Sarkozy est le candidat des plus riches que nous.
    Tiens, je partiage ton avis ! :-)

    RépondreSupprimer
  4. Pardon ! Des plus riche que toi !

    Sur les sondages, j'ai vu un truc ce matin (dans Le Parisien, je crois) qui va dans ton sens. Il y a l'interview d'une petite dame qui se demande si elle va voter pour Ségolène Royal ou Nicolas Sarkozy et qui argumente... Ca me parait délirant que deux mois avant les élections on ne sache pas si on a le coeur à droite ou à gauche...

    RépondreSupprimer
  5. Bjr
    j'ai lu les propos de cette petite dame qui hésite, et je m'étonne qu'on puisse hésiter entre ces 2 là.
    Mais ce qui semble surtout la faire hésiter c'est apparement que SR soit une femme...

    (mouais, 3 fois hésiter dans le même commentaire)

    RépondreSupprimer
  6. Je n'ai lu qu'en diagonale, mais effectivement les raisons sont à moitié louche. La p'tite dame se disait de gauche mais pas convaincue par SR...

    RépondreSupprimer
  7. Si c'est dans Le Parisien…
    :-)


    C'est tout à fait incroyable, Nicolas, je suis d'accord, de ne pas savoir une fois pour toute le type de société qu'on désire se voir réaliser…
    Encore elle hésiterait entre Dupont-Aignan et Sarko (un des deux est un gaulliste), on comprendrait…
    :-)

    RépondreSupprimer
  8. En tous cas entre tes conneries, de collégien qui se la pête, soutenant une gauche française archaïque, aboutissant à partager une pauvreté grandissante, et une vraie politique de droite, pas d'hésitations possible.

    RépondreSupprimer
  9. Collégien qui se la pète ?
    Vu mon âge s'est assez flatteur.

    La droite, c'est quoi ? Des types qui passent sur les blogs pour insulter les gens de manière anonyme ?

    Brillante la démarche.

    RépondreSupprimer
  10. Robin Hood, il ne doit pas aimer rigoler, il est bien ce blog !
    :-)

    RépondreSupprimer
  11. C'est un type de droite. Il n'a pas d'humour.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.