22 mars 2007

Moquons nous des sondés

Le Nouvel Obs diffuse un sondage de BVA amusant (les informations sont d’ailleurs confirmées par une étude de TNS Sofres). Il y a plein de sondages ces temps ci, il faut s’y faire.

« 36% des personnes interrogées souhaitent la victoire de la candidate socialiste, 33% celle du président de l'UDF et 29% celle du candidat de l'UMP. »

Mais « Au premier tour, Nicolas Sarkozy arrive en tête avec 29,5% (+1) des intentions de vote. Ségolène Royal avec 25,5 % (+0,5) se situe devant François Bayrou 20,5% (-1). »

30% des gens veulent Nicolas Sarkozy comme Président… 30% votent pour lui au premier tour. C’est logique. 35% veulent Ségolène Royal comme Présidente… 25% votent pour elles. Ce n’est pas logique. Comme d’ailleurs les 35% qui veulent François Bayrou comme Président… 20% votent pour lui.

On pourrait en tirer un tas de commentaires, mais je n’ai pas le temps. Juste quelques uns pour rigoler.

A – Il y a 2% des gens qui veulent quelqu’un d’autre que Ségolène Royal, François Bayrou ou Nicolas Sarkozy comme Président de la République.

B – Les électeurs de Jean-Marie Le Pen veulent qui comme président ? Nicolas Sarkozy ? Si oui, ça fait la moitié des électeurs de Sarkozy qui n’en veulent pas comme président ? Les gars ! Un peu de sérieux !

C – Ou alors les électeurs de Le Pen veulent François Bayrou comme président… Choisis ton camp, camarade !

D – A priori les électeurs de la célèbre gauche antilibérale veulent Ségolène Royal comme présidente. Ils sont justement environ 10% selon les sondages du jour… et il manque 10% pour passer de 25 à 35. Vous me suivez ?

Je comprends qu’on veuille faire passer le message à la dame qu’on veut une France vraiment à gauche… Mais autant voter pour elle plutôt que de forcer un deuxième tour totalement à droite pour la deuxième fois consécutive !

31 commentaires:

  1. 100% des chiffres ont été vendu très chers, ça c'est certain !

    Tiens, une question, quitte à tester des 2èmes tours pour s'amuser, que donnerait un 2ème tour Besancenot-Sarkozy ?

    La baisse de Bayrou est fort logique…
    :-)

    RépondreSupprimer
  2. La baise de Bayrou ? Non, c'est le rectum de Lyon qui a tout pris !

    RépondreSupprimer
  3. Pour compenser ceux qui souhaitent Royal mais qui voterons ailleurs, il y a dans ton 2ème lien des électeurs Royal au 1er tour qui choisissent Sarko au 2ème (et vice versa)...

    RépondreSupprimer
  4. Dans mon deuxième lien, il y a aussi 30% des gens qui veulent que Chirac se représentent.

    Et c'est 2% que Ségolène perd...

    RépondreSupprimer
  5. moralié!
    toujours se mefier des sondage!
    un oeil critique ne fait de mal!

    RépondreSupprimer
  6. Et le pourcentage de ceux qui savent que Marie Ségolène est parfaitement incapable d'occuper la fonction briguée, mais qui vont quand même voter pour elle, c'est quoi ?!!!

    RépondreSupprimer
  7. Je n'ai pas vu de Marie Ségolène dans ce sondage. Peux-tu donner plus de précisions ?

    RépondreSupprimer
  8. Un truc que j'aime bien, c'est qu'on demande aux gens si ils sont surs de leur choix. On pourrait aussi leur demander si ils sont surs d'être sur de leur choix.

    Un truc que j'aime bien, c'est aussi que chez moi j'arrête pas de me faire sonder, mais pas pour les élections. Non, je ne parle pas de sonde urinaire, mais de conneries sur la télé ou les bagnoles. Donc plus ça va plus les réponses sont fantaisistes et moins j'accepte de répondre. Donc si j'étais sondé sur les élections, il est à peu près sur que je répondrais pour un candidat d'extrème gauche et que je suis sur de ma réponse. Alors qu'en fait, j'en sais foutre rien, je sais pas si je vais faire une procuration ou pas ...

    RépondreSupprimer
  9. Autre remarque: les médias ont décidé que l'épisode "troisième homme" était terminé. fin de la récré.

    RépondreSupprimer
  10. Quique: http://www.liberation.fr/actualite/politiques/elections2007/242000.FR.php

    RépondreSupprimer
  11. Une majorité (62%) pense (ne souhaite pas forcément mais pense) que Sarkozy sera élu. Donc parmi eux, certains (beaucoup?) adaptent leurs intentions de vote pour essayer de déjouer ce pronostic (vote utile?), car ne souhaitant pas la victoire de celui-ci sans pour autant avoir fixé leur choix sur un(e) autre.
    Après, va savoir où se dirigera leur vote au 1er tour...

    RépondreSupprimer
  12. Plus sérieusement et sans agressivité, on peut aussi analyser les sondages de ces derniers mois avec la bulle Ségolène, puis la bulle Bayrou, comme la recherche plus ou moins consciente par beaucoup de français d'une vrai gauche réaliste de gouvernement.

    D'une gauche libérée de ses archaïsmes et de ses oripeaux, ayant fait son Bad Godesberg.

    En ce sens, peut être que des Strauss Kahn ou des Kouchner ont magistralement loupé une opportunité unique de donner un coup de pied dans la fourmilière du PS en tentant un positionnement moderne et attractif.
    Ils auraient probablement évité au PS de s'enticher d'une potiche produit marketing vide de tout contenu.

    RépondreSupprimer
  13. "sans agressivité" ? Tu as oublié de te relire...

    Plus sérieusement, tout le monde en politique oublie d'avoir de l'objectivité... Les gens de droite trouvent les gens de gauche d'archaïques, c'est de bon ton. Les gens de gauche trouvent ceux de droite ringard, c'est de bon ton.

    Les gens de droite comparent Ségolène Royal à une potiche. Les gens de gauche prennent Nicolas Sarkozy pour un fou furieux dangeureux.

    Pour ma part, comme président, je préfère une potiche qui mettra en place une équipe compétente pour diriger à un fou qui embrasera la France par un activisme légendaire.

    Pour ce qui concerne le contenu, admettons que Ségolène Royal soit vide, elle n'a pas dit tout et son contraire au cours des deux premiers mois de l'année. On ne sait plus quel est le contenu ! Le pacte présidentiel est détaillé sur une vingtaine de pages. Le projet de Nicolas Sarkozy, disponible sur son site (pas celui de l'UMP !) tient en une page.

    Pour ce qui concerne DSK, c'est un type que j'aime bien. Si j'avais été membre du PS (ce qui est loin d'être le cas), j'aurais probablement voté pour lui lors des primaires.

    Néanmoins, la gauche a besoin d'être à gauche pour gagner. C'est un projet bien à gauche que veulent les gens de gauche.

    De même d'ailleurs que Nicolas Sarkozy est obligé de courrir après Jean-Marie Le Pen...

    RépondreSupprimer
  14. Robin Hood : explique nous plutôt en quoi Sarkozy est neuf ! Parle nous de tes idées merveilleuses en faveur de la population dans son ensemble…
    :-)

    RépondreSupprimer
  15. Robin machinchose,

    Ta vision de la modernité est d'un ringard, excuse moi!

    Sarkozy, Juppé, Fillon, Raffarin, c'est moderne? Dans ce cas, toi tu es analyse politique!

    RépondreSupprimer
  16. si vous aimez jouer: le poker menteur de la droite: http://www.levraiqgdesarko.net/poker.htm

    je vous recommande le brelan de Neuilly et la paire de manches.

    RépondreSupprimer
  17. Robin,

    Ne les écoute pas ! Ce sont des gauchistes. Ils mangent les enfants.

    Eric,

    Ton lien marche mais la page affichée est toute verte. Et en plus, tu pourrais nous faire une jolie balise a href comme Fil !

    RépondreSupprimer
  18. Enquête de Valeurs Actuelles sur des dépenses nouvelles absolument indispensables des régions socialistes en faveur de causes de première utilité (les pauvres n'ont qu'à bien se tenir, merde!):

    400 000 euros pour participer à la création d’un musée Salvador ALLENDE à Santiago du Chili (alors que le gouvernement chilien lui-même a donné 150 000 euros) (Ile-de-France).

    380 000 euros pour doubler en breton les séries américaines comme Colombo (Pour en finir avec l’impérialisme du français sans doute) (Bretagne)

    65 000 euros pour financer un spectacle de musique hip hop à Santiago du Chili, décidemment très à la mode (Ile-de-France).

    30 000 euros comme participation au festival Ethical fashion show organisé par l’association Universal love (Ile-de-France) : l’amour n’a pas de prix.

    30 000 euros pour faire une étude sur la façon dont le journal du conseil régional est perçue. Vraiment indispensable (Haute-Normandie).

    400 000 euros pour la « défense des droits de l’homme » en Basse-Normandie. Sans doute les droits de l’homme socialiste.

    10 millions d’euros pour créer un journal régional « gratuit » (Ile-de-France), sûrement pour chanter la gloire les élus socialistes.

    1,9 million d’euros pour frais de réception (Ile-de-France), sans doute ce que les imitateurs de Jack LANG appellent « les cocktails onéreux » dont raffole l’ancien ministre.

    18,5 millions pour louer des panneaux d’affichage pour la campagne de publicité du conseil régional (Languedoc-Roussillon) : cela ne comptera pas dans les dépenses de campagne.

    4,3 millions pour mettre en place sur trois ans un nouveau logo (Pays-de-la Loire) : pour ce prix là, nous en aurions bien proposé une dizaine…

    2 millions d’euros pour financer 180 emplois aidés (Limousin) : cela fait cher de l’emploi, sans parler des emplois détruits par le supplément d’impôt.

    500 000 euros pour organiser une fête destinée à « développer le sentiment de mieux vivre ensemble » (Ile-de-France). Est-ce qu’on n’aurait pas mieux vécu ensemble en baissant d’autant les impôts ?

    300 000 euros pour créer une équipe de cyclisme professionnel (Bretagne). C’est bien connu, jamais les sponsors privés ne financent d’équipes cyclistes, on attendait pour cela le Conseil régional.

    110 000 euros pour une étude destinée à justifier la création d’une nouvelle entité administrative (Bourgogne). Ils ont raison, en France on manque « d’entités administratives ».

    Etc. On est content de savoir enfin que nos impôts servent à quelque chose. Voilà de vrais bons investissements, qui préparent l’avenir… des socialistes."

    RépondreSupprimer
  19. Robin,

    Soit un total de 40 ou 50 millions pour des trucs que tu juges inutiles (je ne connais pas les dossiers) et sans aucun comparatif avec les frais des collectivités de droite.

    Tu me diras, les dépenses inutiles des régions de droite sont plus difficiles à trouver, en la quasi absence de régions de droite, suite aux élections régionales de 2004 où la droite a été balayé pour ses TRES mauvais résultats économiques.

    40 ou 50 millions, soit 0,1% du déficit du budget de l'état, soit 0,05% du montant cumulé des bénéfices du seul CAC 40.

    40 ou 50 millions, soit (de mémoire) à peu près l'augmentation du budget de l'Elysée depuis 1995.

    RépondreSupprimer
  20. Nicolas,
    Ce sont ceux qui viennent pleurer et compassionner auprès des sans abris, des sans papiers, ... qui dépensent dans ces conneries au lieu de soulager la misère qu'ils disent dénoncer.
    Dans le système, ce sont les pires, parcequ'aux antipodes de leurs valeurs affichées.

    RépondreSupprimer
  21. Il n'empêche que les montants que tu annonces sont relativement dérisoires (ce qui n'est pas une raison pour dépenser des conneries, mais combien a été dépensé par l'état pour Nicolas Sarkozy pour ses déplacements avant qu'il ne soit officiellement candidat ?).

    Il n'empêche que ton tableau est incomplêt puisqu'il ne contient pas les dépenses inutiles faites par la droite.

    Il n'empêche que n'ayant pas étudié les dossiers, je refuse de discuter de ça. Par exemple, je n'ai aucune idée de ce que représente le budget du Languedoc-Roussillon et à quoi ont servis ses 18,5 millions que tu annonces sans mettre de lien sur la page web où tu as recopié ça (pour les remercier d'avoir fourni l'information et pour me permettre de vérifier).

    Pour ce qui concerne la fin de ton commentaire, ce sont aussi ces personnes qui construisent des logements sociaux et ne font pas une loi grotesque permettant aux SDF d'aller en justice !

    RépondreSupprimer
  22. Celà dit, mon billet portait sur les sondages (et n'était que très peu politisé).

    Si tu veux ouvrir un débat, tu peux aussi le faire sur ton propre blog et nous en communiquer l'adresse.

    Le seul lecteur de tes commentaires est moi.

    RépondreSupprimer
  23. Cela dit, on ne peut parler Régions et Budget sans voir la dotation de l'Etat sans cesse en baisse malgré les transferts de charges…
    Bon, je dis ça comme ça, juste pour aider Nicolas mais Robin Hood, aucun intérêt…
    :-)

    RépondreSupprimer
  24. Je sais, seuls les arguments confortant les idées des sectaires sont pris en compte par ceux ci, c'est comme ça que les bornés vont dans le mur en accusant les autres de l'avoir mis sur la route...

    RépondreSupprimer
  25. Robin : quand les bornés voleront tu seras chef d'escadrille !

    [Pourquoi veux-tu à tout prix nous faire changer d'avis alors que nous avons raison ? :-)].


    (cette dernière phrase vous était offerte par les Services de la Tautologie].

    RépondreSupprimer
  26. Les gars,
    Merci de calmer le jeu, surtout quand je ne suis pas à mon bureau pour recevoir un message quand un commentaire est posé.

    Je crois que Robin est un peu nouveau dans la blogosphère politique. Tous les types qui passent sur les blogs politiques ont de fortes convictions. Il n'y a aucune possibilité de convaincre qui que se soit de déjà politisé.

    Tu imagines pouvoir nous convaincre de tes opinions mais si c'était possible nos politiques auraient pu le faire ! La différence droite gauche n'est pas une mince affaire. Toi en tant que type de droite, tu la résume à de l'assistanat, mais ça n'a strictement rien à voir.

    C'est juste une histoire de répartition des 15% d'augmentation des richesses chaque année ! Et il ne s'agit pas que de les donner aux pauvres... Il s'agit qu'il soit correctement utilisés, par exemple dans de l'investissement pour l'avenir de notre industrie.

    D'ailleurs, la droite ACTUELLE a complètement oublié ce volet de la loi de l'offre et de la demande... Pour maintenir le système en place il faut soutenir aussi l'offre, et donc l'investissement !

    Mais on arrivera jamais à se convaincre mutuellement de passer de droite à gauche ou vice versa. Donc ce n'est pas la peine de nous resortir les vieux arguments de la gauche archaïque ou de Ségolène qui est une cruche.

    On s'en fout ! On est à gauche (la plupart de mes visiteurs) parce qu'on a une vision de gauche de l'évolution de la société.

    Tu es bienvenu sur ce blog (j'ai aussi des commentateurs de droite), mais pas pour un débat de fond droite gauche : comme nous sommes tous convaincus, ça ne sert à rien.

    Par contre, il y a d'excellents sujets de discussion quand on n'est pas d'accord, comme notre perception réciproque de la campagne et ce genre de truc.

    Mais n'oublions pas qu'à gauche nous continuerons à voir M. Sarkozy comme un affreux roquet et qu'à droite vous continuerez à prendre Mme Royal pour une cruche sans fond !

    Ce n'est pas la peine de le redire, ça ne sert à rien.

    Restons zen !

    RépondreSupprimer
  27. Sur le fond, je suis d'accord avec Robin. il me succède à merveille dans le rôle du contradicteur. Mais, sur la forme, je ne peux pas l'approuver. (même s'il s'est assagi ces derniers temps). Je peux comprendre d'un point de vue strictement humain qu'il ait ce besoin de s'emporter face à des gens qui pensent que ceux qui ne votent pas ps 'se trompent' (si, si, tu l'as dis Nicolas)..mais quand on veut faire de la politique, même au niveau des blogs, il faut faire dans la nuance.
    allez, Robin, tu es sur la bonne voie !

    RépondreSupprimer
  28. Loïc,

    J'ai toujours admis que l'on puisse avoir des idées différentes des miennes ce que je trouve bien sûr dommage !

    Je n'ai jamais traité des visiteurs de sectaires.

    Des fois, c'est un comble : un type nous dit qu'on est un sectaire parce qu'on n'est pas du tout d'accord avec ses idées. Qui est sectaire ?

    Il y a encore des leçons de démocratie à donner !

    RépondreSupprimer
  29. Ne disons pas que ceux qui ne votent pas comme nous sont les méchants et nous les bons, même si eux pensent qu'ils sont les bons et que nous sommes les méchants (nous les gens de gauches, les immigrés, les pauvres et les artistes...)

    Robin Hood je t'aime.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...