17 mars 2007

Imaginons la France d'après

36 commentaires:

  1. J'ai oublié de dire que la photo vient d'ici !

    RépondreSupprimer
  2. Pardon...

    http://fanette316.typepad.fr/

    RépondreSupprimer
  3. Qui la tenait de

    http://sarkostique.over-blog.com/

    RépondreSupprimer
  4. oui j'ai vu ça quelque part :des étourdis avaient distraitement laissé des denrées alimentaires tomber de leur camion sur la chaussée. Les gars qu'on voit sur la photo sont surement là pour nettoyer tout ce désordre...

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  6. à deux pas de l ump il y a le "lieu d'information" intraduisible en français de la bulgarie!
    un petit blanchiment à pas-de-porte ouvert sans complexe
    mon agent immobilier qui loue à des polonais etc.. me disait que cela était encore moins de prendre l'avion d'irlande et d'avoir une maison là-bas qu'en france
    il a raison mais c'est pourri la mer noire qui porte son nom
    avoir une maison et comme loisir la pauvreté à côté no way!!!

    @robin hood
    personne ici est spécialisé en tir à l'arc - alors dommage on tremble des mains même nicolas.j ne changera ps d'avis! euh de cible

    RépondreSupprimer
  7. mon agent immobilier qui loue EN MAJORITE à des polonais etc.. me disait que cela était encore moins CHER de prendre

    RépondreSupprimer
  8. Salut Robin,

    Mais désolé je n'ai pas le temps de lire.

    Olive,

    De retour ?

    RépondreSupprimer
  9. Pendant que j'y pense, si quelqu'un a le temps de lire Robin de Guernes, il peut me faire un résumé ?

    RépondreSupprimer
  10. Nicolas : pour la photo, dans le détail, j'adore au fond cette rangée de beaux poulets et au premier rang toute seule (a gauche du cliché) la fliquette esseulée !

    Nicolas : sur le début du copier-coller de Robin (qui n'est donc pas Batman…), Besson dit : «comme tout le monde le sait…».
    Vu la hauteur et la profondeur de l'argument, j'ai cessé de lire pour aller faire pipi !
    :-)

    RépondreSupprimer
  11. Tout le monde dort encore ou quoi ?
    :-)

    RépondreSupprimer
  12. Fil,

    Tu commences à parler comme moi. Attention !

    Fil,

    Oui

    RépondreSupprimer
  13. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  14. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  15. Robin Hood : as-tu déjà réfléchi à ce profond ennui que tu ressens dans ta vie au point de polluer des blogs avec des tartines sans intérêt ?
    N'as-tu pas des amis avec qui partager tes idées ?
    Non ?
    Alors change d'idées… tu es gonflant !

    RépondreSupprimer
  16. Nicolas : désolé…
    :-)

    RépondreSupprimer
  17. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  18. Quelqu'un peut il lire mes commentaires, je n'ai pas le temps :

    RépondreSupprimer
  19. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  20. tres bonne image!
    je la voie tout a fait comme ca , sa france d apres!

    RépondreSupprimer
  21. Robin Hood : ils se retrouvent avec une candidate. Le reste n'est que ton point de vue que tu essaies de plaquer sur des gens dont tu ne sais rien.


    Nicolas : tiens au fait, quand Jospin était premier ministre, son domicile était gardé par un seul gendarme.
    Juppé à Hossegor, quand il était à Matignon, c'est pareil, il avait juste un gendarme de faction (je fréquentais Hossegor à cette époque !).
    Pourquoi ce type qui est juste candidat et au mieux ministre encore rémunéré, a-t-il autant de flics à sa disposition ?
    Mystère.
    Peut-être est-il craintif, Nicolas Sarkozy…
    :-)

    RépondreSupprimer
  22. Fil,

    Parce que tu penses qu'il y a 24H/24, une vingtaine de flics devant le QG de Sarkozy ?

    RépondreSupprimer
  23. Loïc : je ne peux pas le voir de visu mais sur le blog des voisins du siège électoral, il est dit que le quartier est bouclé.
    Blog ICI

    RépondreSupprimer
  24. Grâce à Nicolas, mes liens sont bien faits ! :-)

    RépondreSupprimer
  25. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  26. Salut Robin hood. Tu devrais arrêter de polluer le blog de mon copain Nicolas pendant au moins 15 jours, ça te calmerait!

    RépondreSupprimer
  27. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  28. Robin, mon frêre, mon ami, ma crotte.

    Tu es beau dans ta hargne.

    Il est grand temps que les hommes libres dont tu fais, comme moi, partie et même parties dressent enfin leur virilité turgescente sous le nez de ces chiennes qui tentent de s'extraire de la servivlité où dieu dans son infinie sagesse les avait confinées.

    Nous devons, nous tous, unis autour de nos membres, leur montrer.

    Qu'elles le veulent ou non, ces salopes, c'est encore nous qui urinons le plus loin. Et sans les mains.

    Quoi qu'en y réfléchissant bien, je me souviens d'une copine qui, mais je m'éloigne du sujet.

    Dans l'espoir de te relire, je te pris d'agréer, grand fou, l'expression de ma solidatité (trèds) màle.

    RépondreSupprimer
  29. Bordel de zob en feu, je me casse le fion à péter un commentaire et j'aligne trois fautes sur les trois derniers mots.

    Et vous croyez que je vais me relire doré de l'avant ?

    RépondreSupprimer
  30. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  31. Tu peux aller les pisser plus loin si tu veux...

    Désolé les gars, je ne suis pas at home et rigoler avec vous.

    RépondreSupprimer
  32. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  33. Robin Socrusoe a profite d'un léger temps d'éloignement de notre société pour s'entraîner comme un malade à uriner sans les mains. A la fin, il arrivait à dégommer un iguane à plus de 5 mètres.
    Il est vrai que l'iguane est lent, mais quand même, méfie-toi Robin Hood !
    :-)


    [Nicolas : rentre à la maison !]

    RépondreSupprimer
  34. Fil,

    Je suis rentré, mais ça ne changera rien au problème... Robin est un con,
    je n'ai pas d'a priori je suppose.

    Mais j'ai un boulot qui ne me permet pas de choisir quand je suis à la maison et quand je suis en déplacement pour le boulot.

    Un jour, je vais fermer les commentaires et je ne publierai plus que les commentaires aimaible (ou pas, mon pote loïc on est rarement d'accord mais lui il argumente), et robin de mes deux sera exclu.

    Je lui laisse la chance de jouer encore le jeu... Et de ne pas oublier que les adresses IP des abrutis qui se connectent chez moi sont lisibles...

    RépondreSupprimer
  35. Nicolas : je suis d'accord avec toi !
    Si tu veux, bloque les commentaires, ça permettra quand même de discuter avec les gens qui veulent discuter !
    :-)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...