21 mars 2007

Voisinage

Putain ! Je deviens faignant comme Eric de Crise dans les medias. Il a fait 15 jours sans publier. Moi 4. Et encore, dans le dernier, je n’ai pas fait preuve d’une grande créativité. J’ai juste diffusé une photo pour dire que Nicolas Sarkozy était dangereux. Je voulais dire que Nicolas Sarkozy avait du poil dans les oreilles mais il ne faut pas faire d’attaque physique sur les personnes.

Il a trouvé un nouveau terrain d’attaque. Il se bat contre la pensée unique et le politiquement correct. Ca équivaut à se battre contre l’Etablissement. Ca ne vous rappelle rien ?

Il faut que je vous dise ce que sont la pensée unique et le politiquement correct. Ou plutôt ce que ça n’est pas. Par exemple si je dis « une partie des immigrés mangent les enfants », ce n’est pas politiquement correct. Déjà au niveau du Français c’est limite. « Une partie des immigrés mange les enfants » serait mieux mais on s'ne fout. Mais quelle que soit la formulation ce n’est pas politiquement correct.

On peut faire plus politiquement incorrect. « Une partie des immigrés mangent les enfants qu’ils ont découpés avec un couteau qu’ils ont acheté avec leur RMI et les allocs. »

Pour ce qui concerne la pensée unique, tout le monde pense qu’il faut la condamner. C’est une pensée unique. C’est assez rigolo d’imaginer qu’un type qui est le chef du parti politique qui détient l’ensemble des pouvoirs en France (Présidence de la République, du Conseil Constitutionnel, Gouvernement, Assemblée Nationale, Sénat et j’en passe) dénonce la pensée unique.

Une fois qu’on a vaincu la pensée uniquement politique et correcte, nous pouvons alors prononcer des beaux discours haineux. Par exemple : « Une partie des immigrés mangent les enfants qu’ils ont découpé avec un couteau qu’ils ont acheté avec leur RMI et les allocs – il faut remplacer le ministre de l’intérieur ».

Surtout, n’allez pas croire que la pensée unique est celle des médias qui visent à nous faire croire depuis des années que Nicolas Sarkozy sera le prochain Président de la République, à un point qu’on se demande si les prochaines élections ne sont pas uniquement de la gaspitude de pognon !

Cessons de critiquer Nicolas Sarkozy alors que nous avons tout à faire pour défendre François Bayrou, dont un nouveau site web détaille son programme : http://www.programme-bayrou.org/ alors que le programme de Nicolas Sarkozy est détaillé là : http://www.programme-sarkozy.org/ !

N.D.L.R. : Allez réellement étudier ces deux liens (lisez ce qui est écrit plutôt que de penser bêtement que je me suis planté dans les liens)…

J’espère que ces deux là s’uniront pour le deuxième tour afin de créer un Ministère de l’Immigration, de l’Identité Nationale et de la Nouvelle Société (MIINNS pour les intimes) alors que le Candidat Nicolas Dublog (dont on manque de nouvelles depuis qu’il sait qu’il n’a pas eu 500 signatures) voulait créer un Ministère des Affaires Sociales, de la Territorialité, de l’Urbanisme, de la Ruralité, du Bocage, des Administrations, du Travail, de l’Intégration et de l’Organisation Nationale, même que ça fait longtemps que je ne vous avais pas sorti un bel acronyme comme ça.

Cela dit, je suis un peu comme Franssoit et Franssoit : quand je commence à écrire un billet j’oublie assez rapidement où je voulais en venir à force de raconter des bêtises dans l’introduction. J’en suis déjà à 598 mots et j’ai oublié de commencer. Je voulais parler de ma voisine de pallier.

C’est une personne très sympathique.

Elle joue du piano. Elle s’entraîne régulièrement. Notamment le samedi et le dimanche vers 15 heures, c’est-à-dire à l’heure de ma sieste bien méritée. Mon lit et son piano ne sont séparés que par un mur en béton. C’est incroyable ce que les basses passent bien à travers le béton. C’est exactement quand je commence à m’endormir que je commence à entendre « bang bang bang ».


Un voisin, c’est chiant.

L’autre jour, ou l’autre nuit devrais-je dire puisqu’il était minuit, je ne sais plus si c’était mardi soir ou mercredi matin, j’entends des bruits dans le couloir. Des gens discutent, le ton monte et brusquement j’ai l’impression qu’ils en viennent aux mains. Je n’écoute que mon courage et je sors dans une tenue vestimentaire assez légère mais cachant une partie de mon anatomie. C’est la voisine qui s’engueulait avec sa fille. Sur le palier ! Car il est bien naturel, à minuit quand on veut s’engueuler de ne la pas le faire chez soi mais de le faire sur le palier pour que les voisins en profitent.
Un voisin, c’est chiant et irrationnel.

Pour l’histoire, sachez que le fils est sorti en même temps et les a séparés, ils se sont excusés auprès de moi. Une heure après ils ont sonné à ma porte. La mère et le fils. Pour s’excuser à nouveau de m’avoir dérangé. C’est bien naturel de sonner chez les gens à 1 heure du matin pour s’excuser de les avoir réveillés à minuit.


Un voisin, c’est con, chiant et irrationnel.

L’autre jour, je la croise dans le couloir. Elle me demande si j’ai de l’eau chaude chez moi. Je lui réponds que oui. Elle me dit que c’est bizarre parce qu’elle n’en a pas chez elle. Je lui indique que c’est peut-être son chauffe-eau qui ne fonctionne plus. Elle me rétorque que ça ne peut pas être ça puisque ça marche moi. Je lui rappelle que nous avons des chauffe-eau individuels et que le sien peut être en panne même si le mien fonctionne. Elle dit qu’elle va contacter le syndic. Je lui dit que ce n’est pas la peine puisque son chauffe-eau est à elle et pas à la copropriété. Elle insiste et me demande « vous êtes sûr que vous avez de l’eau chaude ? ».

Un voisin, c’est ridicule, con, chiant et irrationnel.

Cela dit, l’hilarité me gagne et je commence à sourire bêtement en me demandant si j’allais raconter cette histoire au bistro ou dans les blogs. Elle semblait furieuse après le monde entier qui était responsable de l’absence d’eau chaude chez elle.

Un voisin, c’est ridicule, con, chiant, irrationnel et ça manque totalement d’humour et de discernement.

Mais on ne va pas déménager pour ça.

8 commentaires:

  1. C'est quoi ces illustrations ?
    C'est pour la voisine ?

    Pour les liens, je suis allé voir et j'ai suivi leur conseil, j'ai essayé "retour de la gauche".
    J'obtiens ce message : «Firefox ne peut trouver le serveur à l'adresse www.retourdelagauche.org»

    Argh ! J'ai peur du FN ! :-)

    RépondreSupprimer
  2. Tu n'as pas répondu. est-ce que oui ou non tu as de l'eau chaude ?

    RépondreSupprimer
  3. D'une part, je n'ai pas besoin d'eau chaude pour me raser : la voisine s'en charge.

    D'autre part, ceci est ma vie privée.

    RépondreSupprimer
  4. Fil,

    C'est parce qu'à gauche on n'est pas des alcooliques. On ne va pas au bistro. On n'est pas habitués à chercher des serveurs.

    RépondreSupprimer
  5. Oui tes illustrations ça fait peur!

    Bon, concernant le début de ton billet, ce soir j'ai pris le 185 (tu connais ce bus qui passe pas loin de chez toi!) et on a eu un contrôle des billets un poil gestapiste. J'ai cru sentir que les gens étaient habitués à ce traitement rude. Et bien sûr les contrôleurs sévissent là et jamais sur la ligne 14 du métro...

    RépondreSupprimer
  6. Eric,

    Tu es grand et blond, tu n'as rien à craindre. La sécurité est assurée.

    RépondreSupprimer
  7. Salut,

    Otes moi d'un doute, quand tu dis qu'un voisin c'est - je te cite car j'aime l'exactitude sémantique - " ridicule, con, chiant et irrationnel " tu ne serais pas en train d'oublier que, toi aussi, tu es un voisin pour ceux qui habitent à coté de chez toi?
    Sinon, pour la famille de ta voisine, tu as pensé au karcher? Un peu passé de mode ces derniers temps mais toujours efficace, à moins qu'ils ne soient déjà habitués aux douches à l'eau froide ...
    @ + ...

    RépondreSupprimer
  8. Si ! Je pense toujours que je suis voisin de mes voisins.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...