04 mars 2007

D'une bourde de Sarkozy aux dangers du libéralisme pour l'environnement et les titres de billets trop longs dans les blogs

Quand je suis en week-end en Bretagne, je ne blogue que très peu. J’ai mieux à faire. Comme la sieste ou rigoler avec les copains au bistro. Je consulte ma messagerie périodiquement pour voir si quelqu’un a posé un commentaire ou une pêche dans mes blogs. J’ouvre mon netvibes au cas où un copain aurait sorti une nouvelle œuvre d’art.

Je diffuse des petites bricoles pour rigoler. Et je rattrape le retard quand j’ai trop blogué la semaine et qu’il reste des âneries à dire. Surtout quand il est 11h30 le dimanche et que l’apéro est à midi.

L’autre jour, Nicolas Sarkozy a tenu son discours sur l’environnement. Il y a commis une belle bourde mais je n'ai rien vu dans les blogs.

« Nicolas Sarkozy a d'autre part promis de lutter "contre la solitude, ce drame de nos sociétés contemporaines", et d'en faire "une des grandes préoccupations des politiques publiques" pour éviter, notamment, des drames comme la crise de la canicule de 2003 qui a coûté la vie à environ 15.000 personnes âgées. »

Ceci mérite d’être au Panthéon des bourdes de Nicolas Sarkozy. Nous nous interrogerons juste pour savoir qui était Ministre de l’Intérieur en 2003 et par conséquent qui avait en charge l’organisation des services d’urgence dans le pays !

Le reste de son discours sur l’environnement est très préoccupant, surtout de la part d’un type qui a signé la charte de Nicolas Hulot.

La position de Nicolas Sarkozy est une des plus libérales dans tout ce qu’il a de pire. Je résume : « Quand on a une idée pour gagner du pognon il faut foncer sans s’occuper des dégâts que ça peut faire ! Si quelqu’un n’est pas content, il n’aura qu’à nous faire un procès ! ».

Vous croyez que j’abuse ? Que pensez-vous que ça veuille dire, ceci : « "Je n'accepte pas que l'on puisse saccager un territoire et fuir du jour au lendemain sans avoir de compte à rendre sur ses actes", a-t-il souligné. "C'est une révolution par rapport au droit commun de la responsabilité limitée." » ?

Tout simplement que l’on peut faire ce qu’on veut ! Du moment que la justice puisse punir ! Lisez les autres propositions, elles sont du même tonneau !

C’est de ce monde là que vous voulez ?

On n’oblige pas Total à utiliser des bateaux en bon état, on n’oblige pas Total à entretenir sa flotte de navire, on oblige pas Total à faire des contrôles techniques périodiques… On propose juste de punir Total si un malheur arrive.

Du libéralisme abruti du plus grand cru…

P.S. : j’utilise l’exemple de Total parce que le procès est vaguement en cours, mais on devrait pouvoir en trouver des milliers. Tiens, prenez Le Canard Enchaîné de la semaine, et voyer l’article dans les « conflits de canard » sur Marc Le Fur, heureux député de Loudéac et son souhait de pousser les limites de production de cochons et donc de la merde associée.

10 commentaires:

  1. hello Please try the following updated web browser,Very handy,Immediately free download!

    RépondreSupprimer
  2. encore Sarkozy...mais tu n'as que lui à la bouche...
    Et Royal, autrement, elle va bien ?

    RépondreSupprimer
  3. Tiens le retour de Loïc…

    Tu as raison une fois de plus ! On peut détruire puisqu'après on a des avocats payés pour dire que c'est pas nous puisque c'est un sous-traitant ! :-)

    C'est drôle parce que je suis sur le libéralisme aussi aujourd'hui. Les grands esprits se rencontrent ! (Cat va encore se moquer de cette phrase…).

    La Bretagne avec son eau à l'urine de porc directement au robinet ! Vive l'élevage intensif et sans limites !
    :-)

    RépondreSupprimer
  4. Loïc,

    Royal va bien, mais comme elle ne dit pas de conneries dangeureuses pour la planète et la France, je n'ai rien à dire sur elle.

    Fil,

    Les gros esprits ?

    RépondreSupprimer
  5. Il a dit ça aussi: "On ne sauvera pas l'humanité en faisant de l'écologie une idéologie totalitaire, qui se donnerait pour objectif de libérer l'homme de la civilisation pour le renvoyer à l'état sauvage"

    Autrement dit:
    1) les écologistes sont totalitaires (et pas les pollueurs)
    2) l'écologie c'est le retour à l'état sauvage (on comprend pourquoi il a signé le pacte de Nicolas Hulot)

    Que ce type soit considéré comme "compétent" par une majorité de Français, c'est vraiment l'indice que ça va pas bien. En fait, ce qu'ils souhaitent c'est un petit kapo pour mener la France...

    RépondreSupprimer
  6. La suite: ""Hier, l'homme avançait sans réfléchir (...) causant des dégâts à jamais irréparables. Aujourd'hui, le même homme n'ose plus bouger, lesté par les remords, la culpabilité et le principe de précaution", a-t-il déclaré. "Hier on faisait trop. Aujourd'hui, on a la tentation de ne plus rien faire."
    "Certains proposent de tout arrêter, de revenir en arrière, de récuser la science (...) Je ne partagerai jamais cette opinion que le progrès est dans l'immobilisme", a-t-il ajouté. "Je veux être le candidat qui prépare la France aux changements inéluctables qui lui permettront d'épouser le monde de demain."

    Ah bon? Le parti de la décroissance a pris le pouvoir? J'étais pas au courant. Je croyais pourtant que l'UMP.

    RépondreSupprimer
  7. je ne me moque pas des grands esprits, je les apprécie à leur juste valeur!
    ces élevages en batterie ,c'est une véritable honte,c'est dégradant,répugnant,ça me révolte!
    je ne crois plus qu'aux ONG pour défendre l'écologie,pas au politique;j'en profite pr faire de la pub.pour Greenpeace dont je suis membre et fière de l'être!:-)(je vs engage à aller voir leur site,ils ont besoin d'argent)

    RépondreSupprimer
  8. Eric,

    "Tes" décroissants sont intéressants. Les trucs qu'ils ont fait pour comparer "la décroissance" et le "développement durable" m'ont vraiment fait réfléchir. A la limite, je suis d'accord avec eux sur chaque point individuellement. Le problème, c'est que globalement, ça ne tient pas, à mon avis.

    Mais oui ! La position de Sarko est dangeureuse et intenable... Un fou furieux.

    J'espère (sincèrement, j'suis con) que Nicolas Hulot va parler...

    Cat,

    Je comprends ta fierté et respecte le combat.

    RépondreSupprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  10. Malek,

    Je supprime votre commentaire. Il n'est pas à propos. Il est proche de la diffamation. Il est long. C'est de la publicité sur un blog. C'est proche du spam.

    La cause est juste mais vous perdez votre temps (non pas en luttant mais en passant du temps à copier votre message dans les blogs).

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...