07 mars 2007

Pas pareil

Nos journaux favoris parlent beaucoup ce matin de l’article du Canard Enchaîné sur le patrimoine de nos chers présidentiables, Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy.

J’ai l’impression que la presse (le Canard en tête probablement, mais je n’ai pas vérifié) traitent les deux affaires du même niveau. Quoi que. La semaine dernière, la presse du mercredi matin (sauf le Canard) parlait plus de la « blessure » de Sarkozy et de sa défense que du machin qui est reproché.

Rappelons néanmoins qu’il ne s’agit pas de la même histoire.

Ségolène Royal et François Hollande sont accusés d’avoir sous-estimé volontairement leur maison achetée il y a plus de vingt ans pour gagner environ 6 000 € sur le montant de leurs impôts. Globalement le sport national des Français… essayer d’échapper au fisc ! Quel type avec un peu de moyens (ce n’est pas donné à tout le monde de payer des impôts, n’en déplaise à Nicolas Sarkozy) n’a jamais essayé de jouer à ça ?

Nicolas Sarkozy, quant à lui, est accusé d’avoir bénéficié d’un avantage de 300 000 € d’avantages de la part d’un promoteur immobilier dans une commune dont il est le maire !

Je suis donc d’accord avec ceci. Les accusations ne sont pas du même niveau mais la presse nous fait le couplet du « tous pareils » !

36 commentaires:

  1. on s'en fout de ces histoires. (perso, je n'ai ferais pas une note en tout cas).
    J'ai pas du tout suivi l'affaire Sarko (pas plus que l'affaire Ségo-Hollande)...mais de là, comme ça vue de nez, j'ai envie de dire que si à leur niveau de responsabilité et connaissant le bagout qui est le leur, ils ne sont pas capables d'en tirer quelques profits (tout en restant dans la légalité évidemment), alors c'est qu'ils sont nuls et ne méritent pas de devenir présidents.
    Le bagou, avant de l'avoir à la tête de l'état, on doit commencer à l'avoir dans ses affaires personnelles.
    Perso, je vais faire les 3/4 des travaux de ma nouvelle maison au black et pdt huit ans, alors que j'avais un bon salaire, je n'ai pas payé un centime d'impôt sur le revenu en gonflant à outrance mes frais réels.

    C'était la petite pensée du jour mais je répète, on s'en fout de ces affaires.
    non ?

    RépondreSupprimer
  2. Moi, j'en ai fait une note. D'ailleurs sur mon blog, je fais un peu ce que je veux.
    Et tu peux continuer à te vanter sur ton blog d'être smicard. Et à voter pour Sarko.

    Tiens ! Il propose d'exonérer les intérêts des d'emprunts des impots. Simple. Tu empruntes 150 000 euros (une paille pour acheter un appart en région Parisienne). A 5% d'intérêt, la première année ça fait 7500 euros.

    Moi, je paye plus de 7500 d'impôts sur le revenu par an. Donc, avec sa mesure, je gagne 7500 euros par an. C'est facile.

    Je vais voter Sarko pour gagner de l'oseille et baiser les cons qui n'ont pas les moyens d'avoir une exonérations fiscale de 7500 euros pas ans.

    A ce niveau là, ce n'est pas de l'altruisme, c'est de la connerie.


    La fatigue aidant, il se trouve que le Canard subodore que M. Sarkozy a touché 300 000 euros de pots de vin de la part d'un promoteur immobilier.

    Tu peux continuer à voter pour lui.

    RépondreSupprimer
  3. Je voterai Sarkozy et plus tu t'en moques, plus ça me confirme dans mon idée..

    un sondage à paraître demain matin sur le site orange.fr met Bayrou devant Royal...

    bonne ou mauvaise nouvelle..

    RépondreSupprimer
  4. ça m'intéresse l'exonération d'intérêts sur emprunt immobilier : on vient d'acheter.

    RépondreSupprimer
  5. Loïc,

    Le sondage, je peux le voir demain ?

    Et tu peux me dire haut et fort que tu vas gagner 7500 euros avec l'exonération ?

    RépondreSupprimer
  6. pas 7500€, ma cmpagne ne paie pas autant d'impôt (mais 2000€, c'est toujours ça de pris).

    pour le sondage bva, tout le monde en parle (voir yahoo) + un sondage csa.

    RépondreSupprimer
  7. tu as l'air de me prendre pour un idiot mais je prouve en tout cas que je ne suis pas égoïste : je t'accorde que je ne pourrais pas profiter de l'économie de 7500€ mais à priori, d'autres le pourront non ?

    RépondreSupprimer
  8. Le sondage je le cherche toujours.

    RépondreSupprimer
  9. Loïc : le sondage en question, comme d'habitude oublie de préciser la marge d'erreur de 5% commune à tous les sondages. Et ne précise pas non plus les indécis qui étaient encore 45% dans le sondage de lundi !!!
    Peut-on me dire avec 45% d'indécis comment on peut s'extasier d'un Bayrou à 24% (je pouffe !), Ségo à 25 et Sarko à 26% ?
    Il s'agit, je le répète, d'une manipulation !

    RépondreSupprimer
  10. Nicolas : Dans le cas de Sarko, il s'agit d'un abus de pouvoir. Le maire de Neuilly commande deux appartements à un promoteur qui dépend des commandes de la ville, fait transformer ces appartements en duplex (avec un escalier sur-mesure pour relier les étages) en ne payant que la moitié du prix des travaux.
    Il a décidé de la zone de construction, a choisi les appartements, fait faire les travaux…
    Le Canard de cette semaine démonte une par une toutes les explications de Sarkozy et ce serait bien que la presse relève ses contradictions !

    Pour Ségo, elle aurait menti sur la valeur de leur maison du Sud, ce n'est pas bien. Mais comme elle le dit : que les impôts controlent et redressent si nécessaire et point final à l'histoire.
    Pour le reste, il s'agit surtout d'une exploration du patrimoine de Hollande (de son côté) et du couple.

    Mais on attend toujours le patrimoine du transparent républicain Sarkozy !!

    Au final, tu as raison, les deux affaires n'ont rien à voir et le Canard le précise aussi !

    Le Canard Enchaîné, chez votre marchand de journaux, chaque semaine !

    RépondreSupprimer
  11. Loïc : sincèrement et avec le respect que je te dois, si tu votes Sarkozy, ça montre simplement que tu ne comprends rien à la politique ni à ce que Sarkozy te prépare !
    Relis ses discours, ses promesses (enfin, celles qui n'ont pas encore été retoquées par son comité !) et réfléchis à ce que cela implique VRAIMENT sur ta vie personnelle et, peut-être, pourras-tu comprendre…

    RépondreSupprimer
  12. Filaplomb,

    "le Canard le précise aussi " : peut-être, comme je l'indique, je ne l'ai pas encore lu. Il n'empêche que les deux affaires font le même bruit.

    RépondreSupprimer
  13. Filaplomb, sincèrement et avec le respect que je te dois, si tu votes Royal, c'est que tu n'as rien compris à la politique ni à ce qu'elle te prépare.
    Relis ses discours, ses promesses et réfléchis à ce que cela implique VRAIMENT sur ta vie personnelle et, peut-être, pourras-tu comprendre…

    bon, trève de plaisanterie, Fil, que ce soit Royal, Sarko ou Bayrou, ma vie perso ne changera en rien, j'en suis convaincu. Je ne fais pas de politique avec l'espoir de changer ma propre vie. Je suis heureux.

    Mais, Nicolas s'étonne qu'en étant smicard, je vote Sarko. et lui, par contre, il a un joli patrimoine boursier (combien déjà ?) et vote socialiste. Qui est le plus cohérent ? Nicolas semble penser que les smicards devraient voter Royal..au nom de quoi ?

    RépondreSupprimer
  14. oui, les 2 affaires font le même bruit..comme ça, personne n'est perdant..c'est pas plus mal au fond.

    RépondreSupprimer
  15. Loïc,

    C'est simple ! Je ne pense pas qu'à ma gueule.

    Contrairement à tous les individualistes qui votent à droite et pensent uniquement à leurs propres heures supplémentaires en s'en foutant totalement des autres qui peuvent creuver.

    Je résume.

    RépondreSupprimer
  16. Et je ne pense pas que les smicards devraient voter pour Ségolène Royal. Je pense juste qu'il complètement crétin pour eux de voter pour un type qui va totalement dans le sens contraire à leurs intérêts en annonçant que des mesures qui vont dans le sens s'un accroissement des inégalités, et donc de la pauvreté.

    Ton attaque sur les riches de gauche est complètement débile ! Les riches de gauche se battent pour une meilleure répartition des richesses. Les pauvres de droite pour pouvoir continuer à creuver.

    RépondreSupprimer
  17. Loïc : Je suis d'accord avec l'explication de Nicolas, je ne répète pas.
    Deux visions, l'un égoïste et chacun pour soi, l'autre avec une volonté politqiue de faire bouger la société.
    Pour ma part, je vis AVEC les autres et pas sans les autres.

    D'autre part, chez Sarko, le seul projet de société est centré sur le travail, valeur qui ont le sait, concerne (et concernera) qu'une toute petite partie des électeurs.

    C'est justement parce que je LIS les propositions de Ségo et Sarko que je COMPRENDS le danger d'une société d'aliénation des travailleurs.

    Loïc, un peu de réflexion s'impose pour toi, c'est évident ! :-)

    [Sarko est dangereux socialement, partisan d'une privatisation sociale et de rapports de force. Mais tu peux voter autre chose que Bayrou ou Ségo ! . Point 1 : rejeter ce type. Point 2 : favoriser le vivre ensemble d'un(e) autre candidat(e). J'ai choisi Ségo mais tu peux prendre un(e) autre candidat(e) ! Par exemple, dans ton cas, tu devrais voter Marie-George, si tu tenais à défendre tes intérêts personnels !]

    RépondreSupprimer
  18. Loic : et puis c'est drole ta maniere de considérer que voler dans la caisse de la part de Sarko, c'est normal avec le bagout qu'il a.
    Ca donne une image assez juste de te comprehension du role d'un elu !
    :-)

    RépondreSupprimer
  19. Ce sidi :

    http://www.bigbangblog.net/article.php3?id_article=556

    RépondreSupprimer
  20. J'ai bien voté Chirac en 2002 (au deuxième tour).

    RépondreSupprimer
  21. (je n'arrive toujours pas à comprendre comment on peut être smicard et voter ps..ça me dépasse TOTALEMENT !!!!)

    mais si Bayrou peut nous réunir, alors pourquoi pas Bayrou..après tout, ça voudra dire que Royal aura été battue...et Bayrou est plutôt de droite quand même et il aura le soutien du ps (dans un premier temps toujours).
    Alors, pourquoi pas !! même si dans l'déal bien sûr j'aurais préféré Sarkozy..
    Mais bon...pas bien grave tout ça. C'est le printemps des poètes !!!

    RépondreSupprimer
  22. Non ! Pitié ! Pas Bayrou !
    Je suis en train de faire un billet où j'en viens à préférer les idées démagogiques de Sarko par rapport à celles de Bayrou !

    Accorde-moi cinq minutes !

    RépondreSupprimer
  23. Entre Bayrou et Sarkozy, je vous rappelle l'existence de Dupont-Aignan.
    Un vrai homme de droite pour ceux qui aiment ce concept !

    [Loïc, tu ne dois pas bien comprendre le mode de vie dans une société de droite, le but de la politique poursuivie et l'objectif d'une société de gauche.
    Ce que tu dis des Smicards qui doivent voter à droite, ça revient à dire au gibier qu'il doit encourager les chasseurs !
    Révises tes notions de base, ensuite on pourra en reparler].

    Pardon, Nicolas mais ça m'énerve la bétise en politique…
    :-)

    RépondreSupprimer
  24. Filaplomb,

    Je vais défendre Loïc exceptionnellement (mais uniquement pour empêcher ce blog de dégénérer). Il ne parle pas de la gauche en général mais du PS !

    Mais de là à imaginer qu'un ouvrier puisse trouver un intérêt, pour lui, ou pour la collectivité, à voter UMP, ça me dépasse !

    Même les 2 chefs d'entreprise de droite que je connais bien n'envisagent plus de voter pour Sarkozy car la politique préconisée n'est bonne pour personne qui bosse, mais uniquement pour ceux qui ont du pognon.

    RépondreSupprimer
  25. Nicolas : Mea culpa ! Je prenais le PS comme parti de gauche le plus en position de nous débarrasser de ce pouvoir UMP !
    Mais tu as raison quant à la nature du vote pour Sarkozy : favoriser les possédants et même faire baisser le prix de l'heure de travail : si les heures normales sont soumises aux charges complètes mais que les heures sup, non, il coûte moins cher au patron de faire faire des haures sup que des heures normales.
    Bonjour la perversion du truc : le temps de travail va exploser vite fait !!!
    :-)

    RépondreSupprimer
  26. Sur le premier point, Loïc a à moitié raison. Le PS s'est caviardisé il y a une vingtaine d'années et s'est détaché des smicards.
    Mais c'est effectivement le meilleur moyen de se débarrasser de l'UMP, qui, elle, fait croire aux smicards qu'ils l'intéressent alors que toutes les mesures sont orientés vers les plus fortunés...

    Voilà la stratégie de l'UMP : faire des mesures pour les riches en faisant croire que ça permettra d'améliorer les conditions des pauvres, tout en leur disant qu'ils peuvent aussi devenir fortunés en travaillant plus !

    RépondreSupprimer
  27. 'Mais c'est effectivement le meilleur moyen de se débarrasser de l'UMP, qui, elle, fait croire aux smicards qu'ils l'intéressent alors que toutes les mesures sont orientés vers les plus fortunés...'

    en fait, Nicolas, tu sous-entends que que je suis crédule et facilement manipulable ?

    RépondreSupprimer
  28. Loïc : ce n'est même pas un sous-entendu, c'est une évidence ! :-)

    Ou alors, tu es naïf, je ne sais…

    RépondreSupprimer
  29. t'es nul, Fil. c'est mal me connaitre. militer à l'ump impose de l'exigence intellectuelle et de ne pas utiliser les raccourcis de la gauche du genre 'il faut prendre l'argent aux riches pour le donner aux pauvres'.
    Rien n'est simple. Tout est plus compliqué qu'il n'y parait.
    A la fin du siècle dernier, je ne m'intéressais pas à la politique..et je votais à gauche (ou 'donc' je votais à gauche). Depuis que je suis papa et surtout après avoir traversé une année noire en 2005 (sur toute la ligne), j'ai changé, je vois les choses autrement, avec plus de hauteur et de dicernements..d'où mon engagement.

    mais pourquoi pas Bayrou !! si ce n'est le casse-tête purement politique que son élection imposerait, je ne trouve rien à redire à son discours. j'adhère à 100%.

    RépondreSupprimer
  30. Loïc,

    Essaie de te rendre compte que ton seul argument c'est "j'ai réfléchi"...

    RépondreSupprimer
  31. Loïc : «il faut prendre l'argent aux riches pour le donner aux pauvres».

    Et alors ? Tu veux dire qu'il faudrait faire l'inverse ?
    Je ne comprend rien à ta réflexion politique.
    En quoi le fait d'etre pere et smicard, te fait changer d'option politique pour voter en faveur d'une amelioration de la situation des riches et du patronnat.
    Je ne comprend vraiment pas ce qui est logique dans ta démarche.
    Explique moi POURQUOI !!!
    :-)

    RépondreSupprimer
  32. Je ne peux pas t'expliquer "Pourquoi". Je vais t'expliquer "Pourquoi-pas" !

    "Pourquoi-Pas ?" est le nom donné à plusieurs navires du commandant Charcot, célèbre navigateur, explorateur et océanographe français, dont le dernier fut un navire océanographique.

    En 1907, Jean-Baptiste Charcot lance une nouvelle expédition antarctique et débute la construction d'un nouveau Pourquoi-Pas ? IV, bateau d'exploration polaire de 40 m gréé en trois-mâts barque, équipé d'un moteur et comportant trois laboratoires et une bibliothèque. Il sera construit à Saint Malo sur les plans de Francois Gautier, sur son chantier.

    De 1908 à 1910, Charcot part avec le Pourquoi-Pas ? IV hiverner à l'île Petermann pour sa deuxième expédition polaire. L'expédition est de retour en France en juin 1910 après un nouvel hivernage riche sur le plan scientifique. Le tracé de la Terre Alexandre Ier et une nouvelle terre est découverte, la Terre de Charcot.

    En 1912, le Pourquoi-Pas ? IV devient le premier navire-école de la marine française. De 1918 à 1925, Charcot effectue, avec le Pourquoi-Pas ? IV, des missions scientifiques en Atlantique nord, en Manche, en Méditerranée et aux îles Féroé, principalement pour des études de lithologie et de géologie sous-marine au moyen de dragages, dont Charcot a mis au point le matériel et les méthodes.

    À partir de 1925, atteint par la limite d'âge, Charcot perd le commandement du navire, mais demeure à bord en qualité de chef des missions. Le navire va effectuer de multiples navigations vers les glaces de l'Arctique. En 1926, Charcot avec le Pourquoi-Pas ? IV explore la côte orientale du Groenland et ramène une abondante récolte de fossiles et de nombreux échantillons d'insectes et de flore.

    En 1928, le Pourquoi-Pas ? IV et le croiseur Strasbourg partent vainement à la recherche du gros hydravion français Latham 47 disparu avec à son bord le grand explorateur norvégien Roald Amundsen alors qu'eux-même étaient à la recherche du général italien Umberto Nobile parti survoler le pôle nord à bord du dirigeable Italia et dont on était sans nouvelle.

    En 1934, Charcot avec le Pourquoi-Pas ? IV installe au Groenland la mission ethnographique dirigée par Paul-Émile Victor, qui séjourne pendant un an à Angmagssalik pour vivre au milieu d'une population eskimo. En 1935, Charcot avec le Pourquoi-Pas ? IV revient chercher Victor et ses trois compagnons (Gessain, Pérez et Matter) et poursuit l'établissement de la cartographie de ces régions. Le 16 septembre, un véritable cyclone ravage les côtes de l'Islande et le bateau parvient à se réfugier dans un petit port.

    En septembre 1936, de retour de mission au Groenland, où il est allé livrer du matériel scientifique à la mission de Paul-Émile Victor et qui vient de traverser l'inlandsis en 50 jours, après avoir rempli une mission de sondage, le Pourquoi-Pas ? IV fait une escale à Reykjavik le 3 septembre pour réparer la chaudière du bateau. Ils repartent le 15 septembre pour Saint-Malo, mais le bateau est pris le 16 septembre dans une violente tempête cyclonique et se perd corps et biens sur les récifs d'Álftanes à Mýrar. Le naufrage fait 23 morts et 17 disparus, et un seul survivant (Eugène Gonidec, un maître timonier) qui rédigera le dernier rapport sur le naufrage (voir lien externe). Jean-Baptiste Charcot y périt à l'âge de 69 ans.

    RépondreSupprimer
  33. Nicolas : euh… Merci mais ça ne répond pas à la question ! :-)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...