31 mars 2007

Graine de

Dans son joli billet du jour, Guy Birenbaum nous fait une analyse qui pourrait nous faire penser que les idées de Nicolas Sarkozy sont très nauséabondes.

Je ne suis pas un historien mais je voudrais rappeler à notre électorat hilare que Philippe Pétain a eu le pouvoir en France. Dans des conditions extrêmement honorables me rétorquerons certains. Mais la question n’est pas là. On se prépare à mettre Nicolas Sarkozy au pouvoir dans des conditions extrêmement honorables puisque démocratiques.

L’autre jour j’ai fait un billet sur le programme de Nicolas Sarkozy pour rigoler comme toujours. Néanmoins, une phrase de ce programme m’est restée en travers de la gorge.

Je cite. Deux points. Ouvrez les guillemets. « Je veux, en revanche, reconnaître la sincérité de l'amour homosexuel, en créant une union civile donnant les mêmes droits aux couples de même sexe qu'aux couples mariés, à l'exception de la filiation et de l'adoption ».

Je résume : « on ne peut pas laisser aux homosexuels le droit d’avoir des enfants ».

Peut-on sérieusement envisager la tête haute de voter pour un personnage qui se donne le droit de refuser à des gens d’avoir des enfants ? Car c’est bien de ça qu’il s’agit. Je suis tellement horrifié que je ne peux pas m’empêcher d’aller vérifier le sens du mot filiation.

Certains se rassureront en disant qu’il ne s’agit que de la démagogie préélectorale. Non ! Dire qu’on va réduire le chômage à 5% est de la démagogie préélectorale qui pourrait nous amuser. Là il ne s’agit pas de ça. Et il n’y a qu’un pas à franchir pour …heu… franchir un pas.

34 commentaires:

  1. L'impression que Sarkozy va arriver au pouvoir est subjectivée par les sondages et les médias. Dans la réalité, il devrait être bien plus bas qu'annoncé et LePen bien plus haut.

    D'autre part, dans un second tour Sarko-LePen éventuel, je ne voterais pas Sarkozy et je pense que beaucoup feront ce choix…

    N'ayons pas peur ! :-)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai été sondé tout à l'heure !!! (pour la 1ère fois de ma vie)
    voici mes réponses :

    -ma préoccupation première aujourd'hui : j'ai répondu 'la protection sociale' (j'avais le choix avec le chômage, le pouvoir d'achat, la sécurité, l'immigration)
    mon vote au 1er tour si les élections avaient lieu demain :
    - Sarkozy
    mon vote en cas d'un second tour Sarkozy-Royal :
    - Sarkozy
    mon vote en cas d'un second tour Sarkozy-Bayrou :
    - Sarkozy
    mon vote en cas d'un second tour Le Pen-Sarkozy
    - Sarkozy
    mon vote en cas d'un second tour Bayrou-Royal :
    - Bayrou
    mon vote en cas d'un second tour Bayrou-Le Pen :
    - Bayrou
    mon vote en cas d'un second tour Le Pen-Royal :
    - abstention.

    voilà, vous savez tout. du coup, j'ai bu un coup.

    RépondreSupprimer
  3. sinon, Nicolas, on dit que je fais dans la caricature (URSS-PS) mais toi en comparant l'éventuel victoire de Sarkozy à celle de Pétain, tu fais guère mieux.
    admets-le..

    Sinon sur le problème de l'adoption d'enfants par les couples homos, y'a débat..Sarkozy a son idée et je ne vois pas en quoi elle est nauséabonde. Personnellement et une fois n'est pas coutume (puisqu'en général sur les sujets sociétaux, je me sens plus proche de la gauche), là, je suis plutôt d'accord avec Sarkozy..mais mon avis n'est pas figée sur la question..
    C'est fou comme en te lisant on a l'impression que tu considères ta pensée comme unique et celle des autres nauséabondes..

    RépondreSupprimer
  4. Loic : l'Etat qui intervient dans la vie privée des gens, ça ne te choque pas ?
    Et tu te penses libéral, bin dis-donc !
    :-)

    [Ce n'est pas à l'Etat de dire qui peut avoir des enfants, en verite !]

    RépondreSupprimer
  5. Le programme de Sarkozy EST pétainiste par essence (alors qu'il n'y a plus de pétrole, c'est malin !).
    Il n'y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir…

    RépondreSupprimer
  6. Je n'ai pas encore entendu Sarkozy dire qu'il était favorable à la déportation des juifs..

    sinon, oui, je suis opposé à l'adoption par les homos..dans l'état actuel de ce qu'on sait des choses..

    RépondreSupprimer
  7. au fond d'elle même, Royal aussi y est opposé..mais par démagogie, elle a préféré laissé ses convictions dans son sac..
    C'est un secret pour personne qu'elle est plus réac que Sarkozy..

    RépondreSupprimer
  8. Loïc : ce qu'on sait ?
    Ce qu'on sait c'est qu'une étude approfondi sur plusieurs dizaine d'années à travers le monde sur des milliers d'enfants éduqués par des couples homos, démontre qu'il n'y a pas de différence !

    Pour une fois, je me cite ici :
    Parentalité

    Tu manques d'information sur le coup et la France est en retard sur tout ça par excès de conservatisme…
    :-)

    RépondreSupprimer
  9. Loïc, Ouvre juste les yeux. Mon truc sur la parentalité interdite n'est pas une invention de ma part.

    Demain, on stérilisera les homos. Après demain les juifs, les noirs, les gros, les maigres, les bretons et les kremlinois.

    Et tu nous sors à nouveau l'argument de la pensée unique. Comme votre chef. Bravo. Bravo. Bravo.

    Et ouvre bien tes yeux. On ne parle d'adoption mais de filiation. Et là c'est très grave.

    RépondreSupprimer
  10. Fil,

    On est loin du débat sur l'intérêt des enfants. Sarko dit que des gens n'ont pas le droit d'avoir des enfants.

    RépondreSupprimer
  11. dans l'état actuel de nos connaissances, il est impossible qu'en s'accouplant, deux homosexuels donnent naissance à un enfant..Maintenant, on peut toujours jouer avec la nature mais sur cette question précise ça me semble très risquée et plus de l'ordre de la science fiction.

    (quant aux études, on leur fait dire ce qu'on veut : ceux qui sont favorables à l'adoption par les homo trouveront des études allant dans leur sens, ceux qui sont défavorables, idem).

    Sur ce sujet, je me sens pour le coup conservateur.
    Pourquoi ça devient nauséabond d'y être opposé alors que l'on vit depuis des milliers d'années sans que ce soit légal ? Qu'est ce qui fait que du jour au lendemain, ça devient si urgent ? Le pays va si bien pour qu'on ouvre de tels dossiers ?

    RépondreSupprimer
  12. Loïc,

    on ne parle pas d'adoption mais de filiation. Ouvre les yeux et regarde pour qui tu veux voter.

    On peut toujours plaisanter : "pédés de pères en fils", il n'empêche que Sarko veut les empêcher de se reproduire.

    On commence par les pédés...

    RépondreSupprimer
  13. L'heure est grave !
    Vote Le Pen, Vote Bayrou, Vote De Villiers ! Dupont Aignan, que sais-je !

    Aucun des trois ne propose qu'une partie de la population n'ai plus le droit de se reproduire.

    Tu veux juste défendre une graine de... Vas-y ! Et regarde toi dans la glace !

    RépondreSupprimer
  14. oui, on commence par les homos et on finit par les hétéros..en fait, c'est ça, Sarkozy est contre la reproduction des être humains et la famille est une valeur qu'il ne connait pas.
    Tu as le droit de ne pas être d'accord avec lui mais ne dis pas que ce qu'il dit est nauséabond. On n'est pas sous Vichy merde.
    Sarkozy est au pouvoir depuis 5 ans et trouves-tu que la société est nauséabonde ? (parce qu'en 5ans, on a le temps de faire des dégats non ?)

    RépondreSupprimer
  15. Et ça, on en pense quoi ?


    Ces quelques phrases sont tirées de l'entretien entre Nicolas Sarkozy et Michel Onfray paru dans Philosophie Magazine en mars. C'est Nicolas Sarkozy qui parle :

    J'inclinerais, pour ma part, à penser qu'on naît pédophile, et c'est d'ailleurs un problème que nous ne sachions soigner cette pathologie. Il y a 1 200 ou 1 300 jeunes qui se suicident en France chaque année, ce n'est pas parce que leurs parents s'en sont mal occupés ! Mais parce que, génétiquement, ils avaient une fragilité, une douleur préalable.

    Vous avez bien lu : Pour le candidat, et ancien Ministre d'Etat, Nicolas Sarkozy, non seulement les pédophiles naissent pédophiles, et les jeunes qui se suicident le font parce qu'ils sont dégénérés.

    C'est lui, Nicolas Sarkozy, qui veut mettre en place une détection très précoce des "troubles comportementaux" chez l’enfant, censés annoncer un parcours inéluctable vers la délinquance...

    Ainsi, l'homme serait génétiquement programmé pour devenir bon ou méchant. Mais, pire, et c'est clairement exprimé dans son propos, le candidat Sarkozy estime que la prévention du suicide chez les jeunes serait une mauvaise chose, puisque le suicide, finalement, permettrait d'éliminer ceux qui "génétiquement" étaient impurs.

    RépondreSupprimer
  16. j'ai repris ce texte chez B.Lamothe, en lien sur mon blog,
    et j'ai lu l'article auquel il se réfère: Philosophie magazine n°8 (une revue de gauche, forcément),je vous le conseille, c'est édifiant,
    je rejoins Nicolas, cet homme est proprement "nauséabond", il n'a rien compris au genre humain et il est dangereux...

    RépondreSupprimer
  17. Oui Cat !
    Et les types qui veulent le porter au pouvoir son également dangereux quand ils refusent d'ouvir les yeux.

    RépondreSupprimer
  18. Cat : merci ! Citation formidable !

    Non, Loic, c'est paru, ça veut dire que Sarkozy a relu et accepté la publication. Ce n'est pas un faux !
    Ce type, Sarkozy est vraiment dangereux ET mégalomane (ou l'inverse).

    RépondreSupprimer
  19. "Je veux, en revanche, reconnaître la sincérité de l'amour homosexuel, en créant une union civile donnant les mêmes droits aux couples de même sexe qu'aux couples mariés, à l'exception de la filiation et de l'adoption"

    Oui, et je voudrais m'attarder une seconde sur l'aspect totalement illogique de la phrase.
    On leur donne les mêmes droits, mais c'est pas les mêmes.
    C'est le couteau sans lame auquel manque le memanche. (http://www.evene.fr/tout/le-couteau-sans-lame)

    Ou alors ça me rappelle une histoire qu'on racontait en URSS:
    "Vous avez gagné une voiture. Sauf qu'elle a deux roues, pas de moteurs et qu'il faut pédaler. Et sauf que vous ne l'avez pas gagnée mais que vous devez la payer."

    Bref, malgré les efforts notables des communicants de l'UMP (qui nous font la rupture avec chaque jour le ralliement d'un ministre du gouvernement, aujourd'hui Robien), le candidat Sarkozy reste vraiment un vendeur de voitures d'occasions maquillées.

    RépondreSupprimer
  20. Eric : ah oui, c'est toujours la méthode de communication en deux plans. La première partie dit blanc et l'autre noir !
    On essaie :
    Il faut donner à l'Etat les moyens de rendre plus efficace l'Education Nationale en acceptant une participation plus active des entreprises.
    Il a dit ça quelque part (désolé pour la source, c'était dans une émission télé et je ne sais plus laquelle. Chez Chabot je crois !).

    Il parle de renforcer l'Etat mais par la privatisation !
    :-)

    [Ce n'est pas le même truc que la dianétique, ça ?]

    RépondreSupprimer
  21. Nicolas, tu as écrit un gros mot et ce n'est pas bien !

    RépondreSupprimer
  22. @Fil,

    "Partageons mon avis" devient une antenne régionale du miviludes.

    RépondreSupprimer
  23. je suis tres heureux de lire ces lignes
    bravo

    RépondreSupprimer
  24. Journaliste : Quelles mesures comptez-vous prendre pour combattre le chômage ?
    SR : " Je vous remercie de me poser cette question, car c’est une question essentielle, primordiale pour la société dans laquelle nous vivons et il est urgent de s’y atteler, car nous avons déjà trop attendu, les bras croisés, sans l’esquisse d’une solution et il faut maintenant réagir sans tarder, engager les mesures appropriées, lancer un moratoire et se pencher enfin sur ce problème fondamental et œuvrer ensemble, car il s’agit d’avancer sans se retourner pour envisager l’avenir et j’estime qu’il est temps que la France se redresse, que les Français se redressent et que nous envisagions ensemble un avenir radieux, car voyez-vous, il est important de garder ses valeurs, de prendre les devants, de ne pas attendre que quelque chose se fasse et que nous agissions ensemble, dans la même direction, sans états d’âme, mais pour aller vers le progrès, et portés par le même espoir de solidarité, de fraternité, nous rétablirons la confiance, cette confiance qui nous fait tant défaut, et je suis pour une France qui gagne, une France valeureuse, une France avec un drapeau à chaque fenêtre, une France fière et qui va de l’avant, et même si nous sommes au bord du précipice, il faudra être courageux et faire un grand pas en avant."

    --------------

    En voila un sacrè programme de lutte anti chomage d'un avant gardisme échevelé de Ségolène Royal, de la langue de bois comme elle seule sait en faire et qui laisse ébahit d'admiration son fan club.
    Et dire qu'il y en a qui veulent supprimer l'ENA ! Ah non pardon, changer son nom...

    RépondreSupprimer
  25. Journaliste : Quelles mesures comptez-vous prendre pour combattre le chômage ?
    NS : "Je ne sais pas mais je promets de le réduire à 5% avant la fin de la législature".

    RépondreSupprimer
  26. Robin Hood a fait sa petite crotte, il est content. Caniche à son pépère…

    Robin ça alors !

    RépondreSupprimer
  27. Je ne fais que rapporter les propos merdiques de simplette

    RépondreSupprimer
  28. Robin,
    je ne fais que rapporter ce que NS a dit ce matin.

    RépondreSupprimer
  29. Voilà la source d'information de Robin Hood.

    Félicitons-le pour son esprit créatif.

    RépondreSupprimer
  30. Voilà une autre source potentielle de son copier-coller.

    C'est bien d'avoir tant d'imagination et de rester parfaitement anonyme. Quel courage !

    RépondreSupprimer
  31. je l'aurais parié: Robin Hood est un lecteur du Point. Il doit apprécier le blog de Fog!

    Robin Hood, êtes-vous assez frappé pour croire que quelqu'un va apporter des solutions au chômage et répondre à la question en trois minutes?

    Pour votre information, lisez la presse de ce matin (les Echos par exemple) et vous verrez ce que Ségolène Royal propose pour l'emploi des jeunes.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...