11 février 2010

L'affaire Clearstream expliquée par une blonde : @emanu124

Ca matin, j’ai plongé dans Google Buzz à l’heure à laquelle je fais ma revue de blog et mon propre billet… Du coup, rien à écrire…

Si ! J’ai enfin compris l’affaire Clearstream expliquée par Manu, avec la classe, la finesse, l'intelligence, la beauté, l'élégance et l’humour qui la caractérisent.

Non, @emanu124, je n’ai rien à me faire pardonner. Ton billet est réellement très bien !

10 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Mais c'est une véritable déclaration 3 jours avant la St Valentin humm que c'est beau

    RépondreSupprimer
  3. Horreur !
    Je suis blonde!!!???!!
    j'ai tout compris!!
    ;^)
    G.

    RépondreSupprimer
  4. Oui c'est clair et j'ai compris ; mais ce serait encore plus clair sans les digressions sur le mascara et les jimmy shoo auxquelles je ne comprends rien. Normal je suis brune :-)

    RépondreSupprimer
  5. Mince, si elles commencent à expliquer la politique et les affaires, que va-t-on devenir !
    :-))

    RépondreSupprimer
  6. Merci Nicolas.. C'est émouvant..
    En revanche j'aimerais que Didier Goux m'explique ce qu'il a à en redire

    RépondreSupprimer
  7. emanu124,

    Ce billet t'est dédié : je te laisse répondre aux charmants commentateurs.

    Melclalex,

    Vois avec elle.

    Gildan,

    Vois avec elle.

    Poireau,

    Vois avec elle.

    Didier Goux,

    Voissez avec elle.

    Polluxe,

    Vois avec elle.

    RépondreSupprimer
  8. Cela fait des mois que j'écoute France Inter sur le sujet et que je ne pige rien. Merci Manu. Ce qui vaut pour deux blondes vaut bien pour une brune. Non, sans blague !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...