23 février 2010

Régionales: entre piques et twittpic

Par Julien,

A un mois des élections régionales, la campagne ne mobilise pas les foules. Pourtant de déclarations de presses cinglantes en petites piques sur Twitter (voir twittpic), les politiques ne volent pas très haut.

Dernier exemple en date ? L’affaire dite Soumaré.

Après l’avoir comparé à un joueur de l’équipe réserve du PSG, le maire UMP de Franconville l’a accusé d’être un « délinquant multirécidiviste ». Ce dernier n’est pas à son coup d’essai, en 1992 déjà, il se plaignait du trop grand nombre d’immigrés dans sa ville. Mais depuis vendredi, les médias ne parlent que de cela pendant que les enjeux électoraux sont relégués en second plan. Pas étonnant que l'on annonce une abstention record !

L’intégralité de la polémique touchant Ali Soumaré (articles de presses, blogs et vidéos) est ici (par reversus) :

Affaire Ali Soumaré



21 commentaires:

  1. Oui, ça vole pas haut !

    Au fait, j'aimerais bien qu'il y ait un peu plus de réactions blogosphériques sur la définition du "bon" français d'origine étrangère par F. Lefèbvre !

    [Au fait, c'est qui Julien ?]

    RépondreSupprimer
  2. le mieux serait peut-être de ne pas en parler, non ?

    RépondreSupprimer
  3. Oui, oui, surtout n'en parlons pas : c'est pas beau, de discriminer un socialiste, on va en enfer après...

    RépondreSupprimer
  4. Dada,

    Tu connais pas mon barman ?

    DPP,

    De quoi ? Du bas niveau de la politique ? De l'absence de présentation des projets par la presse ?

    Didier,

    On ne discrimine pas, bordel !

    RépondreSupprimer
  5. dadavidov, Julien c'est le barman du taulier !

    des pas perdus, de quoi?

    Didier, l'enfer n'existe pas. Je ne vous voyais pas naif.

    RépondreSupprimer
  6. Nicolas, tu dégaines trop vite pour moi ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Le titre est bien trouvé. Il a un vraiment talent pour les calembours ce Julien ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Oui, les médias ne parlent que de cela, et ce n'est pas mieux ici...

    RépondreSupprimer
  9. Du moment que l'affaire venait au premier plan, il fallait bien en parler…
    Au zinc de Nicolas, c'est idéal: son barman est une perle!

    RépondreSupprimer
  10. Oui, c'est quand même moi qui fait la majeure partie du boulot.

    Enfin, pas ce matin : je n'arrive pas à publier.

    RépondreSupprimer
  11. Reversus, je te rends l'honneur de l'avoir trouvé celui-là

    tzatza, je crois que Le coucou t'a déjà répondu

    Le coucou, je rougis, je rougis ;-)

    Nicolas, je ne suis que barman à temps partiel. La gloire (et le travail) reviens au Patron que tu es.

    RépondreSupprimer
  12. A propos des régionales en IDF, y-a-t-il quelque part une sorte de tableau comparatif des programmes ?

    RépondreSupprimer
  13. Polluxe, je n'en n'ai pas vu. Mais sinon il y a Dagrouik qui nous a fait ça sur Pecresse

    RépondreSupprimer
  14. Je confirme : je n'ai rien vu. Même pour les Présidentielles aucun canard ne s'est risqué à faire ça et les blogs politiques qui le font sont tous engagés.

    RépondreSupprimer
  15. C'est vrai que l'avis de Dagrouik sur Pécresse, cela ne doit pas donner dans la dentelle, genre militantisme agressif... et donc contre-productif.

    Donc il faut se farcir les programmes un par un, ttsss...

    RépondreSupprimer
  16. Polluxe,

    Tu as fait une faute d'orthographe à ton nom. Crée donc un profil blogger à partir de ton identifiant google si tu en as un.

    Depuis quand les gens votent en fonction du programme ? Si on s'intéresse à la politique, on vote en fonction d'une orientation politique... En outre, les programmes ne sont pas étudiables sans des compétences spécifiques, sauf dans les grandes lignes.

    Un exemple : les Verts proposent d'avoir un tarif réduit et unique à partir de 20 heures (je crois)... Seul un informaticien mal luné comme je suis verra que ça ne tient pas la route : reprogrammation des portillons et des machins de contrôle... sans compter des questions à l'infini... Tiens ! La tarification étant faite indépendamment des trajets (on achète les tickets par 10 et on les écluse ensemble), comment fait on pour gérer ? On achète les tickets par 20 ? On fait comment pour les gugusse qui sont contrôlés avec un billet tarif réduit en période de plein tarif s'ils jurent qu'ils sont entrés avant l'heure de changement de tarif ? Quand on veut prendre le métro entre 19h30 et 20h, il vaut mieux attendre jusqu'à 20h ? Quid de l'afflux de passager à 20h ?

    Bref... C'est parce que c'est mon métier (la maitrise d'ouvrage informatique) que je vois tous ces aspects autour d'un point, presque d'une bricole...

    Par contre, je n'ai aucune compétence dans les lycées et la sécurité, je ne peux absolument pas juger.

    Donc, je vote pour une équipe en qui je peux avoir confiance.

    Et, indépendamment des aspects droite - gauche, je n'en vois qu'une...

    Tu vois, si je n'avais pas vu ce truc dans le machin des écolos (et un ou deux autres), je me serais peut-être posé des questions. Pas là.

    RépondreSupprimer
  17. "Depuis quand les gens votent en fonction du programme ? " !!!

    je suis plutôt de l'avis de Grébert : "Pour les regionales, et si les citoyens et les journalistes lisaient les programmes des candidats, plutôt que de faire les poubelles ?"

    RépondreSupprimer
  18. On est d'accord, mais ça mérite un travail complémentaire : analyser le bilan du sortant en fonction de son programme...

    RépondreSupprimer
  19. Bon j'ai du retard moi.

    D'accord avec toi Polluxe mais les gens n'ont pas le temps et/ou l'envie de lire un programme en détail. Par contre c'est le rôle des candidats de mettre en avant les points essentiels de leur programme et du bilan de l'adversaire. Et dans cette campagne ce n'est pas vraiment le cas. Ou peut-être qu'il n'y aurait pas de programme en fait?

    RépondreSupprimer
  20. Nicolas, au fait merci de t'occuper des coms pendant que je suis dans le train ;-)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...