23 février 2010

Plus délinquant que l'autre ?

J’aime beaucoup l’opinion de mon éminent confrère, Maître Eolas, à propos d’Ali Soumaré et de Francis Delattre, le type qui cherche à convaincre l’opinion que la tête de liste socialiste dans le Val d'Oise aux élections régionales est un délinquant multirécidiviste, comme n’importe quel jeune des banlieues.

Pour être multirécidiviste, par définition, il faut avoir fait plus de deux fois la même infraction ce qui n’est pas le cas.

En outre, s’il fallait dénoncer tous les politiciens ayant eu des ennuis avec la justice, il n’y aurait plus de maire à Bordeaux, Levallois-Perret et dans le cinquième arrondissement de Paris (j’aime bien citer uniquement des personnalités de droite en espérant faire enrager FalconHill).

Cela dit, ce n’est pas une excuse. Nos politiciens devraient être exemplaires, j’en avais déjà discuté avec le Coucou.

Ensuite, et c’est là que le billet de Maître Eolas est intéressant avec ses explications de juriste, si Francis Delattre a des informations sur Ali Soumaré, il les a nécessairement eues de manière illégale ce qui ferait de lui un délinquant.

Et je ne dis pas ça pour que notre avocat me paye un coup demain soir si je me décide à me pointer à la république des blogs.

23 commentaires:

  1. Pfff, je ne te réponds même pas (^____^)

    Sinon excellent billet. très juste. De toutes manières, les boules puantes ça pue, et ça empeste les mains de celui qui les envoie.

    RépondreSupprimer
  2. Et bien je reprends ton post mot à mot ! excellent analyse de Maitre Eolas ! et puis on peut en citer encore des dizaines d'élus de droites en délicatesse avec la justice, plein, plein...

    RépondreSupprimer
  3. J'avais compris qu'il était plutôt joueur de réserve du PSG comme n'importe quel jeune de banlieue :)

    RépondreSupprimer
  4. FalconHill,

    Oui, quelles que soient les mains !

    Océane,

    Reprends !

    Ferocias,

    Oui, mais seulement quand il n'est pas en prison.

    RépondreSupprimer
  5. Ouais, c'est comme d'habitude, quoi : quand une information est déplaisante, on tape sur celui qui l'a révélée.

    Et je vois mal en quoi il serait illégal de rendre compte de choses jugées. Car c'est bien de cela qu'il s'agit, non ?

    Quant à l'argument : “d'accord on présente des délinquants, mais ceux d'en face aussi”, je préfère me taire...

    RépondreSupprimer
  6. Didier,

    Ce n'est pas illégal de divulguer des informations mais la manière utilisée pour avoir ces informations sont illégales.

    Pour le reste, arrêtez de jouer au père la morale, je dis dans le billet que je le fais me moquer gentiment de FalconHill et je dis, en outre, que nos politiciens devraient être exemplaire.

    RépondreSupprimer
  7. Le pompon à Frédéric Lefebvre qui a déclaré que dans cette affaire, le PS est coupable d'une "stigmatisation de la diversité".
    Le pompier incendiaire renverse la situation, avec un culot qui m'étonnera toujours !

    RépondreSupprimer
  8. Oui ! Il est très fort pour en sortir de bonnes, le Frédo !

    RépondreSupprimer
  9. Il y a eu cette "jolie" phrase de F Lefebvre indiquant que les infos sont vérifiables sur le ouaibe:
    http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/politique/regionales_2010/20100222.OBS7653/ali_soumare_va_porter_plainte_pour_diffamation.html
    De la part d'un ancien parlementaire ayant vertement combattu les égouts de l'info, ça se pose là!

    RépondreSupprimer
  10. Nos politiciens devraient être exemplaires. Quand ils sont nommés c'est évident, quand ils sont élus, c'est aux électeurs de juger de leur exemplarité (dans ce cas mieux vaut pouvoir informer largement les électeurs). La publication d'un extrait de casier judiciaire pourrait même être obligatoire à cet effet, pour les candidats à une élection, comme une déclaration de patrimoine et de revenus. Ceux que la transparence totale gêne sont-ils dignes d'être élu ? De même, les électeurs devraient pouvoir démissionner un élu qui trahi ses promesses.

    RépondreSupprimer
  11. Fabien,

    Oui, il est gonflé !

    Rimbus,

    Le problème est que personne ne met en avant, à la fin d'un mandat, ne met en regard les promesses et les réalisations.

    Pour le reste, la publication d'un extrait de casier judiciaire : bof. Si un type de cinquante ans a volé une mobylette à 20, ça n'a pas à être connu. Je pense parfois qu'il faudrait imposer 10 ans d'inéligibilité pour certains délits... En débattant avec le Coucou, il se posait la question d'une inéligibilité à vie.

    RépondreSupprimer
  12. Il y a de quoi se sur-marrer !
    :-))

    [Je soutiens le Vieux Jacques à fond ! :-)) ].

    RépondreSupprimer
  13. Comme quoi, c'est une question complexe. J'ai entendu une interview d'A. Soumaré, à 13h. En gros, il revendiquait intelligemment le bénéfice moral d'avoir été changé Par son "erreur de jeunesse". Et c'est vrai que la plupart des êtres normalement constitués évoluent dans leur vie. Reste à savoir si l'on veut un personnel politique blanc comme neige, et si c'est vraiment utile.

    RépondreSupprimer
  14. Le Coucou : par principe, une peine accomplie "lave" la personne du méfait pour lequel elle a été accusé. Retenir uniquement des gens "blancs comme neige", sincérement, ça ne me conviendrait pas.
    Par contre, un homme politique condamné pour avoir abusé de ses fonctions, là…
    :-))

    RépondreSupprimer
  15. Le Coucou,

    Ah ! Te voila toi ! Au moment où je parle de toi.

    Effectivement, je ne sais pas si c'est inutile...

    Poireau,

    Ca ne lave rien du tout, ça punit !

    RépondreSupprimer
  16. Nicolas : ouais, bon, ça régle le différend entre la collectivité et la personne qui n'a pas respecté la Loi commune quoi ! :-))

    RépondreSupprimer
  17. @Nicolas : non je crois qu'il faut être transparent. Si je fais des conneries je dois les assumer. Tu oublies que si chacun publie son casier judiciaire on ne peut plus polémiquer là dessus : on est toujours à la merci de trouver un "camarade" dans une situation similaire. Comme dit Poireau, à partir où on a purgé sa peine on doit être "blanchi" (mais quand on est noir c'est plus difficile).
    Olivier Bonnet avait ressorti une histoire avec devedjian en voyou quand il avait 20 ans (avec arme et grivelerie si je me souviens bien). Gremetz est aussi un habitué des condamnations, ben il assume et ça ne m'étonne pas de lui.

    RépondreSupprimer
  18. Rimbus,

    Je crois que ce n'est pas Olivier qui a sorti ça (mais on s'en fout, ça fait plusieurs semaines que ça tourne).

    Publier le casier judiciaire fera que l'on communiquera plus la dessus que sur le projet, le bilan, ... En outre, je considère que c'est du ressort de la vie privée (au même titre que la famille ou la santé, par exemple).

    Il doit juste y avoir des instances (conseil d'état ou même conseil constitutionnel) pour vérifier.

    RépondreSupprimer
  19. Rimbus,

    Par ailleurs, on risque d'établir une hiérarchie entre les peines.

    Je considère par exemple que ce qu'à fait Balkany (de mémoire utiliser du personnel de maison payé par la mairie) est bien plus grave qu'un vol de mobylette. Or dans l'esprit populaire le vol d'un quidam est plus grave qu'un détournement d'argent public.

    RépondreSupprimer
  20. Pour entretenir le racisme, y a pas mieux que le PS...

    L'immense majorité des français "de la diversité" n'a jamais eu d'ennuis judiciaires, mais faut que le PS choisisse comme symbole de cette diversité un ancien voyou...

    RépondreSupprimer
  21. VinZ : et pourquoi pas ? C'est ça aussi la diversité !
    :-))

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.