21 avril 2020

#Confiné jour 36 - de tout et de rien...


Ce trente-sixième jour de confinement est marqué par des problèmes techniques avec les collègues de travail vu que la boîte a renforcé la sécurité des accès distants. Cela vient sans doute que l’équipement de beaucoup pour le télétravail a été fait dans l’urgence et que les services de maintenance sont débordés. Et ils viennent

A propos du Covid, j’ai vu une information intéressante dans Facebook mais je ne sais pas si elle est vraie. Il parait que ce n’est pas le virus lui-même qui est dangereux mais je ne sais quelle bactérie qu’il transporte qui détruirait la flore intestinale, ce qui expliquerait pourquoi les jeunes ne sont pas touchés et pourquoi les gros le sont plus (ils ont la flore déjà carbonisée). Après, s’en suivrait un problème pulmonaire pour une raison que j’ignore. Cela pourrait montrer que les médicaments non anti viraux peuvent agir et c’est un bon espoir. Mais je ne sais pas si c’est vrai. Google nous donne quelques renseignements auxquels on ne comprend rien.

Ce matin, j’avais très chaud dans mon séjour où je bossais et j’ai entendu un déclic venant du radiateur électrique. Je le touche, il était brulant. Je regarde les deux boutons. Le « marche arrêt » était sur arrêt, le thermostat était au minimum. C’est alors que je me suis souvenu que c’était le cas depuis toujours ! Je touche au on off deux fois par an : quand il commence à faire chaud ou quand il commencer à faire froid, et je le fais à tâtons vu que le radiateur est derrière un fauteuil. Avec le confinement, j’ai bougé le fauteuil donc je peux vois les inscriptions. En début de confinement, j’ai cru l’éteindre alors que je l’avais laissé avec le thermostat en position médiane. Hier comme j’avais chaud (mais le radiateur n’était pas très chaud contrairement à aujourd’hui), j’avais mis le résultat à ce que je croyais comme « minimum » au cas où…

Conformément à mon nouveau rythme, j’ai bossé trois heures ce matin et deux fois une heure cette après-midi. Demain la journée sera complète. Jeudi et vendredi, encore des demi-journées.

A midi, j’ai mangé des feuilletés de Saint Jacques et saumon. C’était à mettre au four encore congelé mais je n’avais pas vu (et il fait une chaleur à crever chez moi). Il fallait les poser sur la grille du four mais les machins étaient complètement mous, presque liquide. Il a fallu que je les mette dans un plat. C’était très bon, un gros massif de pâte et de poisson mélangés....

Côté actualités (plus sérieusement que ma rumeur sur le flore intestinale), je suis effaré par l’amateurisme de ce gouvernement en terme de communication. Aujourd’hui, c’est Blanquer qui fait la une. Il a raconté des choses incohérentes avec les propos de Philippe avant-hier. Il faut qu’ils apprennent à la fermer. Philippe nous a annoncé une communication dans quinze jours. D’ici là, que le ministre travaille avec les spécialistes, les partenaires,… et arrête de nous pondre des trucs qui seront faux. S’il veut causer, il peut évoquer des hypothèses mais doit être très prudent. C’est la crédibilité du gouvernement qui est en jeu.

Et notre moral.

15 commentaires:

  1. Je retiens ta dernière phrase.

    Nous sommes consternés des propositions de rentrée scolaire... consternés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui. A la limite je m'en fous, je n'ai pas de gamins mais j'ai des potes qui en ont et d'autres qui sont prof. Et je suis attaché à la cohérence de la parole politique. Je crois que je n'avais jamais vu un tel bordel avant cette crise...

      Supprimer
    2. Non c’est clair, les couacs de Hollande étaient des anecdotes... (Et finalement sur les attentats cette présidence a été remarquable)

      Supprimer
    3. Ouais... Il y a un truc bizarre, je préfère Philippe à Macron...

      Supprimer
    4. Macron est comme Philippe, un traitre de nos camps.

      Mais je trouve aussi Philippe pas mal. Je l’ai trouvé lache sur NDDL, mais là je trouve qu’il gère pas mal. Casteix est son choix de toutes façons, Macron est dans le blabla. Philippe dans l’action

      Supprimer
    5. Philippe est un type de centre droit. Il mêne une politique de centre droit. Pour le reste on est d'accord.

      Supprimer
  2. En Allemagne ( rappel : 4 000 morts, contre 4 à 6 fois plus qu'en Italie,Espagne, France et Royaume-Uni, tous 4 moins peuplés et avec moins de vieux) , le bac écrit aura lieu comme d' habitude.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans la mesure où le bac est pratiquement donné (j'ai trois ou quatre amis professeurs : je sais de quoi j'cause…), autant le donner franchement, ça ne fera aucune différence.

      D'autre part, les enfants ressortant désormais des mains de la Garderie nationale à demi-analphabètes et totalement incultes, je propose que les écoles, collèges et lycées restent fermagas jusqu'en septembre prochain. Là encore : aucune différence.

      Supprimer
    2. Quand on ne sait pas, yaka m'demander…

      Supprimer
    3. Ah ça ! L'objectif 100% de réussite au bac cette année sera atteint !

      Supprimer
    4. Le problème est que le bac " classique " ( parce que, dans les 80 % de reçus au bac on oublie tous les bacs professionnels) donne droit à s'inscrire dans n'importe quelle fac

      Supprimer
    5. L'autre jour, le troll qui a fait que j'ai réactivé la modération se moquait de mon bac+2. Je ne sais pas comment il sait que j'ai un bac plus deux, d'ailleurs, on doit se connaître... Toujours est-il que je pense qu'il était plus difficile d'avoir un bac + 2 il y a 35 ans qu'un diplôme d'ingénieur aujourd'hui...

      Supprimer
    6. Je crois que Nicolas a encore raison sur sa dernière remarque...

      Mais ingenieur ne veut plus rien dire. Avant on l’était après un cursus costaud. Aujourd’hui, sans minimiser, les master ne sont pas l’ingenieur d’avant.
      Je pense que techniquement ton bac +2 était plus solide que le bac +5 d’aujourd’hui

      (Mais j’apprends que tu as un bac +2, mais ta carrière et tes compétences sont remarquables et prouvent que la politique du diplôme que tu as eu y a 30 ans est une connerie sans nom). et sur l’enseignement j’ai aussi des avis très éclairés ;-) )

      Supprimer
    7. Tiens ! Ton commentaire était resté dans les tuyaux. Tu as raison.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.