25 avril 2020

Les bienfaits du confinement


D'où vient le muguet que vous achetez le 1er mai? | Le Huffington PostA l’instar de Denis, je souhaite profiter de mon samedi pour saluer la remarquable action de ces baltringues du gouvernement qui me permettent de réellement profiter du confinement.

Ne passant plus de temps dans les transports en commun et au bistro, j’ai le temps de faire revivre ce blog et de mieux soigner les billets, notamment au niveau de la forme. J’ai pu rouvrir le blog bistro pour recommencer à y déverser un flot de conneries comme j’aime.

Puisque nous y sommes, j’évite deux heures de métro par jour et une quantité mémorable de bière, habilement remplacée par du vin blanc et du Ricard.

Pour le boulot, je découvre l’utilité réelle des outils de travail collaboratif et une nouvelle manière de travailler, bien plus efficace. Surtout, mes collègues et ma hiérarchie entrevoient aussi le progrès qu’ils permettent et adhèrent ainsi de plus en plus au télétravail. Entre nous, je n’ai plus à supporter les discussions futiles avec ces collègues à la machine à café, à la cantine et même au bureau.

Je vois (à travers un écran) de plus en plus les copains blogueurs. Les KDB n’ont plus de contrainte pour eux, comme traverser Paris ou la France. Ils ne viennent pas en voiture et peuvent picoler. Surtout certaines.

Je n’ai plus les contraintes horaires qui exigent de manger entrée, plat et dessert à heure fixe. Je peux manger ce que je veux et n’importe quoi en faisant quand même attention, uniquement quand j’ai faim et pour me rassasier. A défaut de bière, je bois une quantité astronomique d’eau, plus de deux litres par jour sans compter celle qui passe avec le Ricard. Je n’ai pas de balance mais je crois que j’ai sérieusement maigri.

Ayant été forcé de poser des demi-journées de congés, je mène une vie de patachon de rêve, travaillant uniquement lorsque c’est nécessaire et passant le reste de ma journée dans les réseaux sociaux ou à jouer avec mon iPhone. Je dépasse des scores astronomiques à ces jeux, notamment GardenScape, Dream Blast et HomeScape. J’en découvre de nouveaux comme WildScape et Fishdom et en redécouvre des anciens tels que AB Pop, Toon Blast et AB Blast.

Je dors 9 ou 10 heures par jour. Je rencontre mes voisins et papote avec ce qui n’arrivait quasiment jamais. Je n’ai plus les contraintes d’hygiène liées à la vie avec d’autres à part le rigoureux lavage des mains. Je peux me laisser pousser les cheveux sans avoir peur de passer pour un clochard. Je passe des journées entières sans mettre de pantalon ou de chaussures.

Je n’aurai pas à supporter le 1er mai (le jour férié le plus morose dans mon quartier : les commerces sont fermés mais il y a plein de vendeurs de muguet à un prix exorbitant pour nous rappeler l'ineptie de la société) et je n’aurai à m’entasser dans des trains bondés pour les week-ends de trois jours.

N'allant plus au bistro et n'ayant plus l'occasion de prendre le taxi, je ne dépense quasiment plus rien et ai plein de sous de côté. C'est la première fois depuis plus de dix ans que j'arrive à économiser un peu.

Mais que demande le peuple ?


17 commentaires:

  1. C'est très curieux : j'ai moi aussi l'impression de ne plus rien dépenser… et je n'ai pourtant toujours pas le moindre kopeck à gauche.

    Je dois avoir un compte bancaire "à fuites multiples", je ne vois pas d'autre explication.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A mon avis, c'est Catherine qui dépense tout en machins pour peindre.

      Supprimer
    2. (entre nous, nous sommes payés le 20 avril et c'est le mois où nous avons la prime, avec près de 3000 euros d'économisés en bistro, en train,... depuis le début du confinement, le solde de mon compte atteint un sommet qui me laisse penser que la pauvreté est assez loin. Heureusement que je suis à gauche, sinon, j'aurais mauvaise conscience).

      Supprimer
    3. Mes seules dépenses sont le loyer et la bouffe par livraison ( pour diverses raisons, ma femme et moi ne devons pas choper le SRAS-COV2, qui nous enverrait définitivement ad patres, et devrions rester confinés après le déconfinement ) , nous ne pouvons faire nos courses que par livraisons... et je trouve que le prix de la bouffe,du moins par livraisons,a sacrément augmenté !

      Ceci dit,je crois,contrairement à vous, qu'au-delà d'un certain délai, le confinement ne sera plus supporté par les sociétés, et que nous prendrons tous des risques.

      Supprimer
    4. Ah mais on est d'accord. Moi-même je commence à faire mes courses tous les deux jours alors que j'y allais tous les quatre, au début. C'est risqué...

      Supprimer
  2. L'eau pour le Ricard ?
    De mémoire les proportions proposées sont 1 sur 5.
    Donc tout dépend de ton choix. 1 peut représenter l'eau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était juste une question.
      J'en ai connu qui mettaient un glaçon et rien d'autre.

      Supprimer
    2. Pour faire part de mon expérience personnelle (riche!) en Ricard, j'avais un ami martiniquais qui mettait du coca dans le Ricard. Il m'a dit "goûte, c'est bon". Je m'y suis toujours refusé...

      Supprimer
    3. J'en ai connu aussi avec du Cognac !
      Je me suis laissé dire qu'il y a une très forte pression sur les autorités du bon goût pour que cela devienne un crime contre l'humanité.

      Supprimer
    4. Déjà qu'il m'est impossible d'y rajouter du sirop d'orgeat (mauresque) alors du coca...

      Supprimer
  3. Rien d'original: une enquête de l’Ifop pour 24Matins.fr montre que le repli social lié au confinement s’est accompagné d’une dégradation de la fréquence de lavage du corps ou des sous-vêtements. Notamment chez les personnes confinées seules. Seul le lavage des mains a augmenté ( cherchez le lien...)

    RépondreSupprimer
  4. Une info utile, pour la bouffe et ceux qui seraient financièrement un peu trop juste : Petrossian livre le caviar à domicile, et la livraison est gratuite.

    RépondreSupprimer
  5. J’ai refait le plein hier pour la première fois depuis 2 mois et demi... bon je devrai toucher mon salaire.

    Et en plus ici il fait beau. La reprise pour moi du télétravail lundi sera horrible, mais j’aime bien le télétravail et le commerce de proximité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil, surtout que mon commerce le plus proche est un Leclerc.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.