22 avril 2020

#confinés jour 37 - des problèmes techniques


En ce trente-septième jour de confinement, je suis un peu lassé des problèmes techniques lié au télétravail. Pas plus tard que ce matin, une collègue a appris qu’elle devait amener son portable dans les locaux de la boîte pour le connecter au réseau pour réinitialiser son mot de passe. Les trois quarts des collègues n’ont plus accès à certains outils. Pour ma part, les ennuis en cascade ont commencé avant-hier soir : le machin qui remplace la souri sur portable (le touchpad) s’arrêtait parfois de fonctionner jusqu’au reboot.

Ca a duré jusqu’à hier midi. A 14h, je ne pouvais plus avoir accès à Teams depuis mon smartphone et, avec le PC, à Teams et à Outlook, sans passer par le VPN. Ce sont les gens de la sécurité qui ont décidé ça (pour être précis, ce sont les serveurs de Microsoft qui refusent les accès de gens ne venant pas du réseau de la boîte (plus exactement de ses maisons mères) sauf quelques cas particuliers (j’ai, par exemple, une dérogation pour Outlook si je me connecte avec un smartphone, car j’en ai vraiment besoin). C’est à ce moment-là que les ennuis ont commencé pour tous les collègues. Nous n’étions visiblement que trois à être assez épargnés. Tous les autres ont eu des problèmes en cascade… et ça dure pour certains. Le plus bizarre est que les problèmes ont tous commencé en même temps mais les gens n’ont pas les mêmes ennuis.

Ce matin, je n’arrivais plus  à me connecter au VPN. Je n’ai relié aux collègues qu’à travers mes smartphones. Je pensais que j’étais victime du problème général quand le gars de l’informatique de la boîte m’a assuré que non. Mon problème venait du VPN, géré par la maison mère. A 11h50, j’ai fini par appeler la maintenance (dix minutes d’attente). La dame que j’ai eu n’a rien réussi à faire. Elle a pris mon numéro pour qu’un expert m’appelle. Entre temps, j’ai tenté autre chose. Je me suis déconnecté de mon portable personnel (je n’ai pas de wifi, je passe par la 4G) et me suis connecté avec celui du travail. Ca a fonctionné. Le type m’a rappelé, je lui ai dit ça, on a papoté trois minutes.

Je précise que le personnel de la hotline est très aimable, charmant,… ce qui change de certains services délocalisés. Il n’empêche que travailler dans ces conditions n’est pas aisé. Et être obligé de passer par le VPN pour Teams et Outlook m’embête : ça bouffe de la data et en 4G, c’est gênant. Je suis obligé d’acheter des recharges et de les payer moi-même… Le tout avec le fait que je n’ai pas de siège de bureau, à la maison, j’ai mal au cul quand je reste sur un siège du séjour. Je suis obligé de travailler dans un fauteuil du salon mais il n’y a pas de prise de courant à côté, je ne peux pas y rester très longtemps. Enfin, l’écran de mon portable est petit et mauvais.

Les gens de la sécurité devraient se poser des questions. D’une part, comme j’ai écrit en début de mois, le VPN ne sert pas à grand-chose : il devrait sécuriser l’accès aux serveurs d’entreprise mais pas les postes de travail. D’autre part, les conditions de travail étant mauvaises, les gens sont incités à utiliser leurs ordinateurs personnels et envoient donc des mails professionnels sur leur boîte personnelle. Enfin, ce sont des spécialistes.

Côté Covid, pas grand-chose de nouveau à part que les bistros devraient pouvoir rouvrir en juin. Et je fais mon billet plus tôt que d’habitude vu que je n’ai rien glandé ce matin, il va falloir que je bosse pendant mon congé de l’après-midi…

11 commentaires:

  1. Ma compagne est en télétravail. Sa direction et son responsable informatique lui ont dit que la condition pour un bon fonctionnement était d'avoir un ordinateur de bureau (avec une tour), pas de smartphone ou d'ordinateur portable.
    Serait-ce un début d'explication ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, ça dépend des boîtes et du boulot. Dans les grosses boîtes, il y a des responsables de la sécurité des systèmes d'information qui sont plus pointilleux. Nous, en plus, on a accès à des serveurs très sensibles.

      Supprimer
    2. voilà Nicolas , ton secteur d'actvité c'est pas celui des PME a activité normale. Et pour répondre a Fredi ci-dessus : la tour ne bouge pas trop de son emplacement, tandis que le mobile ou le portable peuvent voyager et donc sont plus facilement sources de risques supplémentaires.

      Supprimer
    3. Si j'ai bien compris Fredi, c'est un PC perso qu'elle utilise.

      Supprimer
  2. "Je suis obligé de travailler dans un fauteuil du salon mais il n’y a pas de prise de courant à côté, je ne peux pas y rester très longtemps."

    Un câble de rallonge ça ne coûte pas trop cher ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je le racontais par ailleurs, quand je fais des courses pour le confinement, je ne pense pas à acheter ce dont j'ai besoin hors bouffe. Et je vais au plus près pour éviter les très grandes surfaces et je ne suis pas sûr de trouver une rallonge en bas de chez moi.

      Supprimer
    2. Amazon est votre ami rt livre vite ( il vend aussi des masques)

      Supprimer
    3. Il n'y a pas le feu au lac et ce n'est pas très grave. Cela étant, en vous répondant (ce commentaire), je me suis rappelé que j'en avais eu une (même deux et plus précisément des multiprises) et que je pouvais brancher les trucs dessus ailleurs, notamment mes chargeurs de téléphone.

      Supprimer
  3. Pour les bistros, j'ai vu qu'il y avait une demande de plus en plus pressante pour le 11 mai, comme les écoles, afin que les mamans en déposant leur gamin à l'école puissent aussi déposer leur mari au bistro.

    RépondreSupprimer
  4. Bon courage. Pour le boulot je le reprend lundi. J’ai pas envie.

    Y a plus important.

    Bon courage. Manger une pizza dans notre restaurant préféré me manque un peu...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.