20 avril 2020

#Confinés jour 35 - je commence à apprécier le confinement

Cancer de Mitterrand : Mauroy était au courant dès 1980
5 semaines de confinement payé

En ce trente-cinquième jour de confinement, je dois avouer que je commence à m’y faire. Deux événements me l’ont mis en évidence. Le premier est que notre hiérarchie a annoncé que nous ne retournerons pas au bureau le 11 mai vu que nous nous organisons très bien en télétravail. Je pense que le 12 ou 13 mai, j’irai en Bretagne (avec un masque…). Le deuxième est que la boite nous a obligés à poser cinq jours de congés avant le 11 mai. J’ai donc posé 10 demi-journées, comme je l’ai déjà dit et aujourd’hui, j’ai bossé de 9h30 à 11h30, de 15h30 à 16h et de 17h à 18h30… (je suis joignable par les collègues ou les clients en permanence sauf que je sors, ce qui ne dure jamais bien longtemps).

Je suis allé faire des courses pour deux jours. Même ça, je commence à l’apprécier. Un clic sur l’iPhone pour avoir l’attestation et hop ! Vingt minutes après, je suis de retour.

Je m’imagine très bien à Loudéac de mi-mai à fin juillet, de prendre trois semaines de congés, et de reprendre le travail au bureau que fin août tout en allant voir ma mère (masqués, les deux) une ou deux fois par jour… Et en invitant les copains à boire un coup à la maison (gestes barrière, aussi).

La décision de ne plus aller au bureau si on n’a pas besoin est tombée aujourd’hui, le lendemain de la conférence de presse de Philippe… Elle n’a donc pas été inutile contrairement à ce que bavassent la plupart des aigris dans les réseaux sociaux qui font de l’opposition pour l’opposition. Je rappelle aux gens qu’ils ne sont pas obligés d’écouter les émissions si elles ne leurs plaisent pas. Le premier ministre, le ministre de la santé et l’infectiologue ont certes été un peu long et n’ont fait aucune annonce réellement concrète mais ont bien expliqué tout le dossier. Ce qui ne veut pas dire que j’apprécie la politique menée voire la gestion de la crise. La principale critique que j’aurais à faire est que le Président avait prévu des annonces du premier ministre dans une semaine mais qu’elles n’auront lieu que la suivante. Il faut apprendre à vivre dans l’incertitude. Quand je parle avec des gens, tout le monde en est conscient mais dans les réseaux sociaux, il faut donner son avis, dire qu’on est sûr que ça va se passer ainsi et, évidemment, taper sur le gouvernement.

A propos de gens, j’ai croisé une relation de comptoir en faisant mes courses, c’est tout juste si on a osé se parler.

Avec les collègues, on a fait notre visioafterwork du lundi qui est devenu une tradition. On a parlé de choses et d’autres dont, à un moment, de notre rythme de vie en confinement. Tous ceux qui répondu ont maintenu leurs habitudes, les horaires, le fait de s’habiller dans une tenue pour travailler. A la réflexion, aucun célibataire n’a parlé de lui…

13 commentaires:

  1. J'espère aussi pouvoir aller voir ma mère en juillet...Bisous Nicolas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi j'espère voir Mesdames vos mères en juillet…

      (C'est ça, la solidarité !)

      Supprimer
  2. Moi aussi, j'espère pouvoir aller voir ma mère en juillet...
    Bisous Nicolas

    RépondreSupprimer
  3. c'est bien si ta direction trouve que le télétravail est efficace .. ca reservira dans quelques mois lors de la 2e vague.

    Et sur les zozos a avis sur tout, j'adore les mecs qui pensent qu'une usine disparue aurait tout réglé en terme de masques et qui ne savent pas faire une multiplication ou division. Et ceux qui attendent un plan en 50 pages avec tout. C'est le délire complet chez certains.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je crois l'avoir déjà dit (mais peut-être pas ici), les gens dont vous parlez étaient déjà tarés AVANT. Le petit Chinois malicieux et baladeur a simplement servi de révélateur. Rien que pour ça, il méritait bien d'exister, allez !

      Supprimer
    2. les gens dont vous parlez étaient déjà tarés AVANT.
      J'espère qu'en écrivant cela vous ne pensez pas à moi...

      Supprimer
    3. L'urgence sanitaire est aussi dans les réseaux sociaux...

      Supprimer
    4. Facebook, Twitter, Instagram sont des réseaux sociaux.
      Vous incluez les blogs dans les réseaux sociaux ?

      Supprimer
    5. Oui. Mais je répondais à Didier, et ne faisais pas référence à toi !

      Supprimer
  4. il me semble que Macron avait dit quinze jours avant les annonces précises du gouvernement. Une semaine après, Philippe vient dire qu'il n'a pas de détails à fournir, et que ce sera dans quinze jours. Si le compte est bon, ça fera trois semaines en tout. Je ne comprends toujours pas l'intérêt de cette conférence de presse ! Surement sur les conseils des crânes d’œufs des grandes écoles ! Il savait pourtant que les journalistes convoqués allaient demander des trucs précis auxquels ils ne pouvaient que bafouiller au mieux. Un coup pour rien. Dommage.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.