12 avril 2020

Travailler plus pour déconfiner plus ?

Plusieurs personnes dont le patron du Medef, une sous-secrétaire d’Etat à l’économie et sans-doute son patron ont déclaré qu’il faudrait travail plus pour rattraper le retard. J’en ai même vu qui disaient qu’il fallait annuler les vacances. 

Je vais leur rappeler pour la forme qu’avant la crise, il y avait trois millions de chômeurs et qu’on passera sans doute à cinq ou six. Autant faire travailler ces gens plutôt que d’accroître le boulot des autres. 

Je vais leur rappeler aussi que ceux qui ne bossent pas pendant cette crise n’ont pas de pognon à dépenser. Il va valoir qu’ils rattrapent les retards de loyers et ce genre de crise. 

Je vais leur rappeler aussi que les secteurs les plus éprouvés sont ceux qui vendent des services au public : transports, loisirs, tourisme,... Si ceux à qui il reste un peu de pognon doivent bosser sont au boulot, il ne restera plus personne. D’autant que les bistros, les transports en commun parisiens, les salles de réception de public vont probablement rester confinés. 

Je vais leur rappeler enfin qu’on n’est pas en retard de production, mais de pognon ! Je ne vais pas faire venir un paysagiste pour entretenir le jardin de ma mère tous les deux jours parce qu’on a rien fait pendant deux mois (c’est un exemple... Serge me comprendra). 

Les avions qui sont collés au sol ne vont pas avoir plus de personnes à transporter après et les types qui ont pu travailler pendant le confinement n’auront pas plus de boulot à faire après. Côté consommateurs, ceux qui n’ont pas sorti leur voiture pendant deux mois ne rouleront pas plus, ne feront pas bosser plus de mécaniciens et j’en passe. 

Ces types d’une droite sarkozystes et donc maintenant macroniste sont con cons des bites.

27 commentaires:

  1. L'Etat a tenu à ce que les effets de la crise soient les plus réversibles possibles pour permettre une relance rapide. Espérons que ça marchera et qu'on ne se sera pas endetté pour rien comme tu le proclames.
    Maintenant si ces trois lignes me valent d'être traité de con et de bite de ta part, j'assume....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non, pourquoi ? Je ne critique pas la stratégie de l'Etat et je n'ai pas dit qu'on s'endetterait pour rien ! Je critique surtout les propos de ceux qui disent qu'il faudra travailler plus, y compris ceux qui sont au gouvernement.

      Supprimer
  2. Et puis surtout avons-nous un retard à rattraper ?
    Peut-être allons nous nous apercevoir enfin que le tout consumérisme est un miroir aux alouettes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vires gauchistes !

      Si non, la réponse que je vais faire au commentateur suivant tient pour toi, aussi.

      Supprimer
    2. Les extrêmes se rejoignent.
      Toujours.

      Supprimer
  3. Cette histoire de "retard" est un non-sens absolu.
    Et j'approuve ta conclusion à 100 %

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a du retard dans certains domaines, le bâtiment par exemple. Dans mon équipe, on va avoir du retard (on travaille sur les distributeurs de billets pour les tester et je n'en ai pas dans mon salon, tout comme les salariés de nos fournisseurs de logiciel. Dans la pratique, si le confinement dure 8 semaines, c'est près de 12 qui seront perdues pour des raisons propres au métier).

      Reste à savoir si ce retard est très grave...

      Supprimer
    2. Oui, effectivement, ton exemple du bâtiment est un bon exemple ou celui propre à ton métier. Mais de là à affirmer que dans tous domaines confondus il faudra travailler plus... pour combler ce "retard", ben j'suis pas du tout convaincu.
      Difficile en quelques mots d'exposer ma conviction. Peu importe, mon avis ne changera pas grand-chose.

      Supprimer
  4. Bon, c'est bien gentil, toutes vos conneries, là, mais il ne faudrait pas que ça nous fasse oublier l'essentiel, à savoir…

    COMMENT S'EST PASSÉ LE KDB D'HIER SOIR ?

    RépondreSupprimer
  5. Derrière chez moi savez-vous quoi qu'y a
    Y a un bois, le plus joli des bois qu'à des baies....🤭

    RépondreSupprimer
  6. Et maintenant? 2 possibilités :

    1- celle préconisée par Bill Gates :

    Bill Gates : « Pour une approche globale de la lutte contre le Covid-19 »

    https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/04/12/bill-gates-pour-une-approche-globale-de-la-lutte-contre-le-covid-19_6036352_3232.html
    via Le Monde

    et celle, je le crains, la plus probable, dans le monde dans lequel nous vivons et qui a sa logique :

    https://m.huffingtonpost.fr/entry/face-au-confinement-et-aj8u-coronavirus-le-discours-de-trump-debarque-en-france_fr_5e9228d1c5b6f7b1ea82ce9a

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'article du Monde est réservé aux abonnés et je ne suis pas en désaccord avec l'autre mais à une condition : avoir des masques...

      Supprimer
    2. Je vous ai envoyé l'article de Gates en copié-collé par mail, j'espère que ça vous fera changer d'avis !

      Supprimer
    3. J'ai lu mais je ne change pas d'avis pour autant.

      Supprimer
    4. C'est l'inconvénient de n'aborder la politique que sous l'angle économique: on découvre que les non-productifs (retraités, chômeurs, malades non guérissables) ne sont pas rentables : pas besoin d'avoir fait l' ENA pour ça...

      https://www.marianne.net/debattons/billets/mort-aux-vieux

      Supprimer
    5. Arrête avec les liens, bordel ! Il y a Facebook et Twitter pour ça.

      Supprimer
    6. Je ne suis inscrit à aucun réseau dit "social ".

      Supprimer
  7. Le seul retard que je vois c'est à propos de mon kilométrage annuel, le reste je m'en fous un peu.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.