27 avril 2020

#confiné jour 42 - voyage virtuel en Bretagne et politique politicienne


Immobilier à LOUDEACEn ce quarante-deuxième jour de confinement (six semaines…), je me rappelle d’une réflexion que j’ai eue hier en me demandant si nous allions garder le réflexe de remplir un formulaire avant de sortir après le 11 mai. A 11h20, j’étais en train de m’habiller dans ma chambre quand j’ai reçu un coup de fil. Je suis venu avec mes chaussettes dans la main pour répondre sur mon téléphone pressionnel et tout en discutant, machinalement, j’ai rempli l’attestation avec l’autre et j’ai mis mes chaussettes. Arrivé dans le Leclerc, je ne me souvenais plus si je l’avais fait…

Photo à Loudéac (22600) : Le Village - Loudéac, 356325 Communes.comCe week-end, pour la première fois, j’ai pensé à faire des visios avec des potes en Bretagne. Cela fait du bien. Depuis que je bosse à Paris (octobre 1987), je n’ai jamais passé plus quatre semaines sans mettre les pieds au bled (et à chaque fois que c’est arrivé, c’est une erreur de ma part ou une réunion que je suis obligé d’accepté). J’ai eu une première visio avec des copains d’enfance (peu, le créneau était mal choisi) puis avec les patrons du bistro puis avec l’ancien patron. Au total, ça a duré près de deux heures. On ne se téléphone quasiment jamais (seulement quand ce qu’on a à dire est trop long pour être envoyé par SMS). En les voyant sur mon écran, je me suis senti avec eux, c’est évident, mais aussi sur place.


Côté Covid, l’information d’hier était que Philippe va présenter son plan de déconfinement à l’Assemblée demain et qu’il y aurait un vote. J’ai demandé dans Facebook à quoi servirait ce vote mais je n’ai eu aucune réponse entièrement satisfaisante. Ce n’est pas un texte de politique générale et le gouvernement ne va pas engager sa responsabilité, il n’y aura donc pas de motion de censure. Les députés vont voter pour en grande majorité (Mélenchon a annoncé que LFI voterait contre et je n’ai pas lu les commentaires des autres) car ils seraient montrés du doigt si le déconfinement était retardé à cause d’un vote idiot et inutile. La conséquence d’un vote contre est que Philippe ne pourrait pas rester en place mais ça ne me parait pas le bon moment pour faire un remaniement.

Le vote est inutile. Ce n’est pas un texte de loi comme ce qui a été fait vers le 20 mars pour permettre la mise en place de l’état d’urgence sanitaire pour permettre au gouvernement de légiférer par ordonnance dans ce cadre et, depuis, pour faire voter des lois de finance rectificatives pour débloquer le pognon. L’argumentation de Mélenchon ne tient pas : il n’a pas besoin de temps pour travailler sur le texte, ce n’est pas ce dernier qui est soumis au vote mais le plan global et ce n’est pas un projet de loi qu’il faudrait amender.

LOUDEACLe vote est inutile. Philippe aurait pu nous annoncer les mesures à la télé sans se préoccuper de l’Assemblée. Il a été mis en place par un Président élu au suffrage universel qui a également nommé le gouvernement, le tout ayant été validé par les députés, également élus au suffrage universel. Ils ont la légitimité pour prendre tous seuls les décisions qui s’imposent en cas d’urgence et, pour chacun des éléments, ce n’est pas le rôle du Parlement tant qu’il n’y a pas à légiférer

Ce vote est inutile. C’est probablement un coup politique de Philippe. Il y a trois ans, il était totalement inconnu et s’affirme de plus en plus comme le patron. La presse nous dit qu’il y a des conflits entre Macron et lui…

Je disais que ce n’était pas le moment de faire un remaniement, avec, en sous-entendu, un changement de premier ministre, parce qu’on ne change pas le capitaine et ses principaux lieutenants pendant la tempête. Mais, si nous n’étions pas en crise, il y aurait probablement eu ce remaniement pour différentes raisons.

La première : nous sommes à trois ans de mandat, Macron doit bien penser à la prochaine élection. Des candidats sérieux commencent à poindre du nez, à droite, comme Bertrand, et ils pourraient bien lui faire de l’ombre. Par contre, dans la gauche modérée, il n’y a personne sauf peut-être, comme je le disais hier, Montebourg qui se prépare, mais aussi Cazeneuve que j’avais oublié et qui doit continuer à travailler ses dossiers avant de faire quelques déclarations… Macron aurait peut-être intérêt à nommer un premier ministre de gauche (allez, au pif : Le Drian) tout en gardant des ministres de droite comme Le Maire… Cela lui permettrait peut-être de récupérer son électorat de 2017 en partie voire d’empiéter sur celui des autres à gauche, notamment Mélenchon, vu qu’il est probable que les électeurs soient fatigués de ses moulinets.

La deuxième : les élections municipales auraient probablement été un fiasco pour LREM. Excellente raison pour changer le cap.

La troisième : la seule réussite notable de ce parti aurait sans doute été la conquête du Havre par Philippe. Excellente raison pour lui de partir…

Les modalités de la poursuite des municipales ont des impacts imprévus. Je ne suis pas devin mais je les verrais bien en juin (sauf si les députés votent contre le discours de Philippe) et le premier ministre sera remplacé à cette occasion par un type de gauche.

Tant qu’à faire des supposions idiotes, disons qu’on aura en tête du premier tour de la présidentielle : Le Pen, Macron, Bertrand et Montebourg, les trois derniers dans un mouchoir de poche. On verra ça à l’autopsie…


Gare de Loudéac — WikipédiaPour en revenir à ce vote, il y a également en jeu l’application pour smartphone. Je ne sais pas si c’est ici que j’en ai parlé ou dans Facebook mais elle non plus n’est pas du ressort du Parlement. La loi existe déjà et c’est à la CNIL de décider de la conformité. Les gens se font un monde pour rien et feraient mieux de réfléchir à l’après confinement quand il faudra tracer chaque cas. Il faudra des dizaines de milliers d’enquêteurs et un gadget respectant l’anonymat et la protection des données pourrait bien les aider (voir cette tribune dans Libération).  

Dans l’actualité, on a aussi le relâchement qui inquiète à Paris, un record de hausse du chômage, la vente de masque qui est autorisée dès aujourd’hui dans les pharmacies (j’ai oublié en faisant mes courses),…


Et pour la première fois depuis le confinement, j’ai mangé une entrée ! Un œuf en gelée. Même hors confinement, je ne mange jamais d’entrée quand je suis chez moi (sauf en Bretagne). Mon Leclerc, en six semaines, semble avoir changé son approvisionnement : il est beaucoup plus adaptés aux célibataires en télétravail. Par contre, le stock d’apéro diminue dangereusement, notamment le Ricard.

Un rapport entre les deux ?

11 commentaires:

  1. Je ne commenterai que la phrase finale :
    Le rapport est de 1 pour 5 selon la loi de Ricard

    RépondreSupprimer
  2. le vote c'est pour donner l'impression à la gauche et à la droite qu'elles existent. Ils devraient être reconnaissants à Macron et à Philippe de leur donner unetelle visibilité ces connards.

    RépondreSupprimer
  3. Je vais donc poser la seule question importante, concernant ce texte : l'œuf de votre œuf en gelée était-il mollet ?

    Si ce n'est pas le cas, il convient de rectifier la tronche de celui qui vous l'a vendu à coups de barre à mine rouillée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je l'ai acheté "sous vide" chez Leclerc. Je n'ai pas de traiteur dans le coin et comme je le dis, Leclerc a changé beaucoup d'approvisionnement alors je teste. L'autre jour, j'ai mangé un très bon pâté en croûte au poulet.

      Supprimer
    2. Du pâté au poulet ? Mais c'est un truc de fiote, ça !

      Supprimer
    3. C'est vous qui avez dit qu'on finirait tous pédés. Alors je m'entraîne. Je préfère commencer par le pâté au poulet que...

      Supprimer

  4. Il m'apparaît comme fort probable que, face au Codiv-19, les pays développés sot en train d'adopter une stratégie sanitaire qui est peut-être la bonne, mais que personnne ne peut énoncer sous peine de suicide politique ou scientifique :

    "La prolongation du confinement ( qui ne sera plus longtemps accepté par les populations ) provoque une récession économique importante , source de chômage massif et de hausse de la pauvreté, entraînant elle-même une baisse de l'espérance de vie, une hausse des maladies et de la mortalité ; mieux vaut relancer l'économie et accepter la mortalité du Codiv-19, contte lequel il n'existe d'ailleurs aucun vaccin ni traitement, et qui fait une majorité de victimes chez les gens âgés et non productifs. Il y aura des morts dans les 2 cas ( personne ne sait combien) mais, au moins, la persistance d'une économie productive permettra la poursuite de la recherche d"un traitement ou d'un vaccin. "
    Par contre, si l'économie reste purement financière, cela ne servira à rien.

    Je crois que, sans le dire, tous les gouvernements des pays développés font ce choix... qui a sa logique. Et il faut reconnaître que

    1-malgré les idioties qu'il profère, Trump a sacrément ouvert son portefeuille pour la recherche;

    2- par contre, dans les modalités dans lesquelles fonctionne notre monde à l'économie globalisée et de plus en plus binaire et inégalitaire, il n'est pas impossible que cela se termine par des traitements accessibles aux seules classes les plus favorisées, comme c'est le cas pour un nombre croissant de médicaments ( certaines chimiothérapies anticancéreuses, traitement de l' hépatite C , certains traitements contre les maladies auto-immunes, etc.)

    RépondreSupprimer
  5. D'après les explications que j'ai pu trouver, ce vote est éventuellement prévu dans l'article 50-1 de la Constitution, il n'a rien d'obligatoire et n'engage en rien la responsabilité du gouvernement.
    Donc on en revient à la réflexion de Captainhaka.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.