14 décembre 2006

Analyse technique de mes 2 pourcents

Le soir avant de quitter le boulot, je regarde l’évolution de la bourse sur boursorama (site très bien, ce n’est pas eux que je critique aujourd’hui).
J’ai dans mon portefeuille du Peugeot. Faut dire que j’achète toujours des Citroën. On ne se refait pas.

Vous allez finir par tout connaître sur moi. Ma bagnole et mon portefeuille. Je suis aussi actionnaire du Crédit Agricole.

Aujourd’hui, Peugeot prend 2,14% ce qui est beaucoup. C’est moins que les trucs que j’ai signalés hier qui étaient exceptionnels.

Je fonce dans la rubrique « actualités » pour voir si quelque chose explique cette montée : rien. Je fonce dans les analyses :
14/12 - 16:10 Peugeot: la route est libre vers 50E.
11/12 - 13:57 Peugeot: rebond vers 48E ?.
11/12 - 13:16 PEUGEOT : La consolidation peut se poursuivre
08/12 - 10:14 PEUGEOT : les cours sont dans un biseau

Je me suis toujours demandé si les analystes techniques ne se foutent pas de notre gueule. En fait, je me demandais précisément si quelqu’un vérifie ces analyses a posteriori. Quelqu’un reprend-il ce qui a été écris six mois auparavant ? « La route est libre vers 50 € »… Dans six mois. Soit l’action a dépassé les 50, le type pourra dire « j’avais raison ». Soit elle n’a pas bougé, il pourra dire « je n’avais pas dit quand ». Soit elle a baissée : « la route était libre mais elle ne l’a pas prise ».

Ils sont payés en fonction de leurs analyses… pas de leurs résultats (attention, les analyses ne sont pas des pronostics… je m’interroge juste sur la fiabilité de tels trucs).

Je disais que j’étais actionnaires du CA. Plus 1,54% aujourd’hui !

Pourquoi ? C’est beaucoup plus simple et beaucoup plus rigolo que pour Peugeot. Le pacte d’actionnaire autour d’Euronext vient d’être rompu (c’est pas grave, c’est probablement pour permettre à Euronext de se faire racheter par d’autres pingouins, je n’ai pas suivi depuis mon billet de l’autre jour).

Je résume : le CA monte après avoir vidé sa bourse.

Il y a un tas de jeux de mots très rigolo à faire comme celui là. Tiens ! Un autre : le CA se retire de la bourse pour mieux y monter. Allez ! Tant que j’y suis : le CA après son pacs d’actionnaires lors de l’introduction de la bourse s’en retire prématurément pour mieux monter. J’arrête.

Au fait ! Le montant des ventes et achats d’actions Peugeot et CA aujourd’hui représentent plus de 200 000 000 €.

Joli, non ?

25 commentaires:

  1. Je vous interdit de faire le moindre jeu de mot sur la banque du sperme.

    RépondreSupprimer
  2. Nicolas : ton histoire de Peugeot ça ressemble qui dit que ça va monter et donc qui fait monter l'action. Personne ne sait vraiment pourquoi mais tout le monde achète !

    (je n'ai rien dit sur ce que tu as interdit de dire, t'as vu ?)

    :-)

    RépondreSupprimer
  3. Encore uen note sur la bourse ?

    Nicolas, pourquoi places-tu ton épargne en bourse alors que, et tu le dis toi-même, si tu ne le faisais pas, ta banque le ferait indirectement pour toi ? Pourquoi ne laisses-tu pas des professionnels s'occuper de ça et ainsi de libérer du temps pour penser à des choses plus subtiles ?

    Quelle est la cohérence entre ton discours très marqué à gauche et ton intérêt pour la bourse ?
    (je peux comprendre qu'on soit de gauche et en même temps avoir quelques sicav comme ça, pour pas se prendre la tête..mais toi, ça n'est pas le cas, tu as une démarche très active ou volontariste vers la bourse).

    RépondreSupprimer
  4. Nicolas parle de Nicolas et Nicolas, alors je me suis dit que ça intéresserait nicolas, c'est-à-dire toi.


    http://vanb.typepad.com/versac/2006/12/nicolas_aime_ni.html

    RépondreSupprimer
  5. Là je commence à être d'accord avec Loïc, pour la première fois. La bourse t'obsède ou quoi?
    Reviens à des sujets plus... coment dire?

    Mais je te dirais que moi aussi je n'ai plus l'inspiration depuis quelques semaines...
    Je ne me sens plus concerné par la campagne, c'est sur des rails...

    RépondreSupprimer
  6. loic
    pourquoi avoir un souci avec l argent? on peut etre a gauche et vouloir mieux pour tous non?
    JE LE PENSE VRAIMENT

    # et ce n est pas etre forcement socialiste d affirmer ceci

    RépondreSupprimer
  7. ou fabius de kremlin ou strauss.kahn de quevilly

    RépondreSupprimer
  8. Oliver,

    Je ne comprends pas bien ta phrase mais je devine ton propos. Bien sûr qu'on peut être de gauche et vouloir faire fructifier son argent le mieux possible. Mais chez Nicolas, celà va au-delà de ça : c'est un activiste de la bourse. Il suit l'actualité financière et boursière au quotidien or on peut gagner de l'argent en bourse en ne s'occupant de rien.

    RépondreSupprimer
  9. Pour ce qui est du fond, je crois que l'analyse technique est aussi fiable que l'horoscope. C'est du n'importe quoi de penser que l'évolution d'un cours obéit à certains seuils numériques alors qu'en vérité la bourse évoulue en fonction de facteurs exogènes.
    L'analyse technique peut marcher dans un seul cas : si une majorité des gens y coient (alors une fois les seuils symboliques atteints, la majorité fait ce qui lui a été dit de faire par l'analyse technique et ainsi permet de confirmer l'analyse). Mais là, c'est la fin du tout, c'est la finance pour la finance, c'est le chien qui se mord la queue. heureusement, c'est relativement peu suivi à part par les petits boursicoteurs particuliers qui sont friands de cette méthode notamment dans les forums de boursorama. mais ça reste anecdotique.

    mais tout ça, je m'en fous. moi ce qui m'importe c'est de savoir de combien le smic va augmenter en janvier...et je pose une question : pourquoi est-ce si difficile pour les patrons d'accepter de temps en temps une hausse significative (50€ net par exemple) qui leur permettait indirectement de retrouver leur bille par le fait d'un sursaut psychologique vers la dépense des smicards ?

    RépondreSupprimer
  10. Beaucoup de commentaires ce soir... Essayons d'y répondre dans l'ordre. Mais d'abord, merci à tous !

    Filaplomb,

    Bien... Mais la ligne est droite et la côte est raide.

    Loïc,

    Tu me cherches ! J'ai déjà répondu dans tes commentaires sur mes derniers billets sur la bourse. Tu y fais d'ailleurs allusion.

    Je réponds à nouveau : je profite du système, ce qui ne m'empêche pas de le combattre, notamment ici, en montrant comment les analystes financiers se moquent des boursicoteurs du dimanche.

    Eric,

    Je vais aller voir, mais là j'ai beaucoup à faire.

    Eric,

    Je répondais à ton premier billet, voilà le deuxième.

    La bourse ne m'obsède pas. J'ai quelques sous que je place en bourse... et donc tous les soirs (depuis 5 ou 6 ans) je consulte mon portefeuille. Je fais quelques constats. Et, depuis 2 jours, j'en fais part à mon auditoire.

    Ce n'est pas un manque d'inspiration. Presque au contraire ! Ce soir, je finis de bosser vers 17h50, je consulte quelques trucs, j'erre dans la blogosphère, et mon billet était prêt avec quelques jeux de mots à 18h15.

    Oliver Twist, encore à moscou,

    Tout à fait OK avec ton premier commentaire. Le second me parait louche.

    Loïc,

    Je viens de répondre. Je ne suis pas un activiste, mais je regarde tous les jours. On peut être de gauche et s'intéresser. Et connaitre aide à critiquer.

    Loic (bis, voire ter),

    Tu es tombé dans le travers que je voulais éviter en disant, entre parenthèses que l'analyse n'était pas une prévision. Juste une analyse. J'ai fait des études de statistiques... Désolé.

    La dernière partie de ton commentaire me laisse sceptique. Tu milites à droite, et dans un des derniers billets sur la fiscalité tu me demandais jusqu'où je suis pret à augmenter le flic, l'air de dire... que j'allais dire n'importe quoi.

    Mon garçon (si je puis me permettre), assume tes contradictions. Mais n'essaie pas de m'en trouver... Je gagne du pognon, c'est vrai ! Mais je demande que les mecs qui gagnent du pognon payent plus d'impôt... Je lutte contre mon intérêt financier, mais pour mes opinions politiques.

    Toi c'est le contraire...

    Merci.

    RépondreSupprimer
  11. Finalement, Loïc, j'ai dit une connerie...

    Tu luttes aussi contre tes intérêts financiers mais pour tes idées politiques. Tu devrais en changer !

    RépondreSupprimer
  12. Eric,

    Finalement, le Versac, je le trouve de plus en plus sympa.

    Au début, je ne l'aimais pas trop (je l'ai même écrit dans un billet, je crois),après j'ai fini par m'y intéresser, notamment parce que République des Blogs me paraissait un truc sympa (notamment le fait que Versac propose d'aider à organiser le même truc dans différentes communes).

    J'ai pris gout à le lire... Et là il atteint des sommets !

    RépondreSupprimer
  13. euh Nicolas, non..je lutte pour mes intérêts financiers (suis pas fou quand même) et pour mes idées politiques..c'est un peu lié quand même. Si je pensais que Sarkozy voulait rendre plus difficile la vie des smicards, je ne le soutiendrais pas !

    RépondreSupprimer
  14. Ben...

    Il le fait. Relis bien le programme du parti !

    RépondreSupprimer
  15. cite-moi le passage où il est écrit que l'intention est de réduire le pouvoir d'achat des smicards...

    RépondreSupprimer
  16. Tu raisonnes à l'envers !

    Cite-moi le passage qui permettra d'augmenter le pouvoir d'achat des smicards durablement, le faire progresser le niveau de vie de tous ?

    RépondreSupprimer
  17. je ne comprends rien à ta phrase. faire progresser le pouvoir d'achat des smicards au niveau de vie de tous ?
    C'est un socialiste qui me demande ça ?!!!?

    une chose est sûre, on y arrivera pas en ne bossant que 35h.

    bonne nuit.

    RépondreSupprimer
  18. Nicolas : c'est reparti pour un tour !

    Eric : ah toi aussi tu trouves que ça ronronne trop cette campagne ?

    :-)

    RépondreSupprimer
  19. Nicolas : oui, d'ailleurs, ce matin, je me suis rendu compte qu'ils avaient caché Bernard Maris (orthographe ?) très tôt le matin sur France Inter pour que personne ne l'entende trop !
    Il a parlé d'EDF, du nucléaire français pendant que les autres pays produisent archaïque et donc, au final, expliqué la hausse d'EDF. C'est très instructif !
    :-)

    RépondreSupprimer
  20. Loic,

    désolé de m'imiscer, moi qui ne poste plus rien, mais tu disais plus haut :
    "et je pose une question : pourquoi est-ce si difficile pour les patrons d'accepter de temps en temps une hausse significative (50€ net par exemple) qui leur permettait indirectement de retrouver leur bille par le fait d'un sursaut psychologique vers la dépense des smicards ?"

    La réponse est simple et c'est celle qui fait que le libéralisme économique est une anerie monumentale. Parceque l'intérêt particulier et l'intérêt général ne sont pas les mêmes.

    J'ai été récemment "patron", et il était clair que de payer plus un salarié, ça fait mal par où ça passe, mais si tous les salariés avaient été plus payés, ils auraient dépensé beaucoup plus à m'acheter mes trucs.

    Nous vivons en société. Cette société peut par des règles applicables à tous profiter à tous (ou presque).

    RépondreSupprimer
  21. Franssoit : bravo, tu as tout dit et clairement. Tu devrais bloguer ! :-)

    RépondreSupprimer
  22. Oui, mais moi et les télécoms, tu sais, ...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.