21 janvier 2007

Dans le rang

Voilà une demande qui mérite d’être signalée. Il était temps que Madame Royal demande l’expulsion de ce guignol, d’autant que, mercredi dernier, elle avait dit des bêtises (Frêche avait dit se « mettre en congés » et elle avait dit qu’on pouvait en rester là).

J’espère juste que ce revirement n’est pas une manœuvre pour permettre à la commission des conflits qui doit se prononcer prochainement de ne pas le virer.

1 commentaire:

  1. Elle a été on ne peut plus clair sur ce point !
    Il semble que l'affaire montebourg ait fait réévalué les propos de Frêche et surtout leurs gravités.
    Ils en ont mis du temps à s'offusquer quand même !
    :-)

    [Peut-être parce que Georges Frêche, c'est lui qui a l'argent !
    Pardon… je sors…]

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...