05 janvier 2007

Programmation

Un de mes fidèles lecteurs disait dans un commentaire à mon précédent billet que je passais plus de temps à taper sur la droite qu’à défendre la gauche. Je voulais lui répondre par commentaire, mais ça aurait été des mots gaspillés, dans la mesure où je peux en faire un beau billet.

D’abord la plupart des mes billets résultent d’une réaction à l’actualité. Or, c’est bien naturel, c’est plus le gouvernement qui fait l’actualité, surtout en cette période de vœux.

Cette actualité, il la fait comment ? En faisant des promesses inconsidérées et des annonces foireuses dans tous les sens ! Jacques Chirac nous a fait une démonstration hier, mais le gouvernement fait lui-même assez fort. Rigolons cinq minutes en pensant à son programme jusqu’à 2012 pour résoudre tous les problèmes de logement.

Pourquoi toutes ces promesses, toutes ces annonces ? Uniquement pour attirer les feux des projecteurs sur ça et oublier tout le reste ! Le reste ? Le bilan du gouvernement, la décomposition de l’UMP, la furie de son chef, l’incohérence du programme… et les annonces de la gauche.

Ils se mettent sous les feux. Ils se retrouvent dans mon blog. Tant pis pour eux.

Je vais donc parler une minute de Ségolène Royal. Voilà une partie de la dépêche AFP qui nous relate ses vœux : « elle a promis d'"élever le débat" pendant la campagne en évitant les "attaques personnelles", et en exigeant "que ceux qui sont au pouvoir soient jugés sur la réalité de leur bilan et sur leurs actes, et non pas sur des promesses trop tardives et trop précipitées pour être honnêtes »

Ben avec mon blog je participe à la campagne. Je parle du bilan et des promesses.

Nous noterons également qu’au cours de ses discours, elle se rapproche de plus en plus du programme du PS et des annonces de ses deux ex-concurrents (elle a repris une proposition ou deux de Laurent Fabius et s’est rapproché de quelques propos de DSK), ce qui prouve probablement son intelligence, la cohérence de ses positions et sa capacité à rassembler.

Quand la droite se met à critiquer la gauche, on ne peut avoir qu’une réaction : pouffer de rire. Voir par exemple l’interview de Marc-Philippe Daubresse, ancien Ministre du Logement, dans le Parisien de ce matin. Je ne vous communique pas le lien, c’est payant (à propos du Parisien, ceux qui continuent à être dubitatifs – sans se presser – sur le réchauffement climatique peuvent lire les pages 2 et 3 de ce matin. Voilà un lien qui semble gratuit).

Revenons à la droite, puisque je vous rappelle que je suis sur ce blog avant tout pour rigoler…

Mesdames, Messieurs, les jeunes militants de droite, j’ai beaucoup de respect pour vos idées, même si je ne les partage pas, sinon je ne traînerais pas sur vos blogs. Je conçois qu’on peut prôner la liberté économique (mais encore faut-il ne pas oublier ses cours de philo en terminal, qu’un bachelier timide pourrait résumer ainsi : « ma liberté s’arrête où commence celle des autres »), récompenser les méritants (mais encore faut-il ne pas oublier les autres), une « grosse vision » de la France à l’étranger (mais si on pouvait arrêter de dépenser des sous dans l’armement quand on n’a pas les moyens de loger tout le monde, la grandeur de la France n’en sortirait pas anéantie), …

Beaucoup de respect pour vos idées donc, mais pas beaucoup pour la droite dirigeante Française, qui ne cesse d’accumuler les mesures à la petite semaine pour faire plaisir à tout le monde sans s’assurer de la cohérence globale de la politique. Il est donc temps de faire un bilan complet de toutes les mesures annoncées et non suivies d’effet et les mesures suivies d’effet qui ont un impact largement négatif.

Déjà prenons tous les indicateurs traditionnels de l’état de santé économique du pays (chômage, dette, déficit extérieur, …). Au mieux, certains sont identiques à ceux qu’ils étaient il y a cinq ans (chômage), la grande majorité sont pires (déficit extérieur, dette, …), aucun n’est meilleur. Et le seul argument avancé est « c’est la faute aux 25 heures » ! Merci alors de m’expliquer comment l’Allemagne a un « excédent extérieur » alors que le coût du travail est largement supérieur à celui de la France.

Un autre argument de l’UMP est de rendre la France plus compétitive pour la remettre dans le peloton de tête des puissances économiques pour retrouver une place qu’elle avait il y a cinq ans ! Le remède : diminuer le taux de prélèvements obligatoires. Alors qu’on a une dette que vous dénoncez et que les principaux pays qui nous sont passés devant sont justement des pays « nordiques » avec un taux de prélèvement supérieur au nôtre.

Enfin, quand l’UMP parle de son bilan, il ne compare jamais les chiffres de 2001 et ceux de 2006. Pour le chômage, il a le culot de faire un bilan sur 20 mois. Pour le déficit, il fait le bilan depuis 2002, année particulièrement mauvaise (suite à un fort tassement économique) et surtout dont le budget a été bouclé par la droite. N’oublions pas les collectifs budgétaires (baisse des impôts) et des bricoles comme l’augmentation de 3 euros des consultations médicales…

Dans le temps, elle tirait bénéfice de fausses bonnes annonces, comme l’harmonisation du SMIC en se vantant d’une augmentation de 17%, augmentation qui ne concernait que salariés des tranches les plus basses. Le seul bilan est maintenant qu’il y a plus de salariés au SMIC qu’avant ! Remarque ! On peut considérer ça comme une réduction des inégalités… Tiens ! Au fait, le passage de 17 à 20 euros des consultations médicales, ça fait aussi 17%...

C'est oublié ce résultat ?

Un dernier point : l’interdiction de tabac dans les lieux publics, annoncée partout pour faire croire qu’on prend des mesures de santé publique mais réduite à presque rien, après avoir ôté les bistros et autres boîtes de nuit de la liste des lieux publics ! Houhou ! Ca fait 10 ou 15 ans que plus personne ne fume dans les bureaux. Et dans les autres lieux (métro, …), c’est déjà interdit !

Ca me rappelle le coup de la baisse de la TVA dans la restauration ! Houhou (bis) ! Ce n’est plus la peine de privilégier les patrons de bistro et de resto, ce n’est plus votre électorat privilégié ! Ceux qui ne votent pas à l’extrême droite, votent à gauche.

Alors, répétons le haut et fort :

Virer ces clowns du pouvoir est en soit un très bon programme politique qui se suffit à lui-même.

18 commentaires:

  1. Faudra quand-même pas oublier de voter pour eux au second tour.

    RépondreSupprimer
  2. Sur le programme "virer la droite", j'avais fait un sondage qui n'a aucune valeur, mais qui semblait dire que les lecteurs de mon blog sont assez d'accord avec l'idée qu'il faut leur infliger un bon coup de pompe dans le cul, avec des grosses rangers si possible:

    http://crisedanslesmedias.hautetfort.com/archive/2006/10/30/test.html

    RépondreSupprimer
  3. Le lien:

    http://crisedanslesmedias.hautetfort.com/
    archive/2006/10/30/test.html

    RépondreSupprimer
  4. Sinon, d'accord avec ce que tu exprimes. Dommages je dirais, car ça clôt la discussion.

    Mais c'est tout de même bien de noter que Chirac utilise l'agenda pour faire des promesse, alors qu'il devrait être en train de cheminer vers St-Jacques de Compostelle à genoux en se flagellant avec des pousses d'ortie et un martinet aux lanières terminées par des lames de rasoir.
    Enfin, bref, faire un peu acte de contrition pour avoir été aussi pitoyable pendant 12 ans et notamment ces 5 dernières années où un mandat lui avait été octroyé par 82% des électeurs.
    Au soir de l'élection, François Bayrou a demandé à Chirac de former un gouvernement d'union nationale. Chirac lui a répondu d'aller se faire foutre. Son projet était de créer un grand partie de droite. Résultat, l'UDF est toujours là et c'est Sarko qui a la main sur l'UMP.

    Enfin, d'accord avec toi sur le bilan proprement dit. Au mieux, les indicateurs sont au niveau de 2001, au pire ça a régressé.

    Et le constat que je fais, c'est que la politique de droite n'est pas mauvaise en soi, mais c'est que l'incarner dans des personnages foncièrement anxiogènes comme Sarkozy ou Villepin, voire totalement à côté de la plaque comme Raffarin, cela brise la confiance de tout le monde, y compris du MEDEF, qui ne s'y est pas retrouvé. C'est tout de même un comble avec une droite trustant tous les pouvoir...

    RépondreSupprimer
  5. Eric,

    "Sinon, d'accord avec ce que tu exprimes. Dommages je dirais, car ça clôt la discussion."

    Ouais... je fais un peu trop fort, mais ça me lasse d'argumenter trop sur les mêmes trucs. Alors se lacher une bonne fois...

    RépondreSupprimer
  6. Ouais faut lacher.

    Il reste dieu pour discuter.

    RépondreSupprimer
  7. c est la nouvelle qui imprègne

    pour ton exemple ce n'est pas forcément vrai sur la santé publique
    en irlande maintenant et en aout en espagne

    c'est bon pour les non-fumeurs même si l'effet d'annonce transformé en réalité sera différé dans un voire deux ans comme en catalogne ou andalousie!

    économiquement c'est une gabegie!

    m'en fous moi tu as une bonne analyse des choses publiques!

    je t'ai envoyé un mail pour ta question!

    RépondreSupprimer
  8. Virer les clowns, d'accord..mais pour les rempalcer par qui ? par la bourgeoise réac frigide et neuneu..?

    (excusez-moi, c'est vendredi soir, j'avais besoin de me lâcher aussi).

    RépondreSupprimer
  9. franchement Nicolas. En me regardant dans les yeux, oseras-tu me dire que Royal te semble plus compétente que Chirac pour diriger un pays ?

    RépondreSupprimer
  10. Tiens, en "cadeau" une vidéo que j'ai failli diffuser sur mon blog. Mais quand j'ai compris que c'était de la pub...
    Pub bien faite mais pub quand même.

    http://www.dailymotion.com/video
    /xxbbm_ilovejosianebe

    RépondreSupprimer
  11. Trop de commentaires ! Merci les gars, ça fait plaisir ! Je vais devenir un blogueur influent !

    Mais... on est vendredi soir.

    Je réponds juste à Loïc. Oui. Ségolène Royal est plus compétente que Jacues Chirac pour diriger le bordel. Elle nous fait un discours sur le méthode qu'elle veut utiliser, que l'on peut critiquer. Elle ne fait pas de promesses bidons, comme JC.

    RépondreSupprimer
  12. Loïc,

    J'ai beaucoup de commentaires ce soir (et je remercie tout le monde). Mais tu poses une question précise à laquelle je dois répondre.

    "franchement Nicolas. En me regardant dans les yeux, oseras-tu me dire que Royal te semble plus compétente que Chirac pour diriger un pays ?".

    Franchement, oui. Regarde l'état de la France après 12 ans.

    RépondreSupprimer
  13. quel état de la France ?
    quelle est la responsabilité des politiques dans la situation globale d'un pays ?

    si je prends mon propre cas, depuis 12 ans, j'ai à peu près tout réussi ce que je voulais faire.

    La France va bien.
    Mais on peut toujours progresser.

    RépondreSupprimer
  14. et je crois sincèrement que Royal a plein de haine en elle. En plus d'être uen socialiste qui veut 'effrayer' les capitalistes, elle est haineuse.
    On n'en veut pas.
    domage car il y avait quelques individualités intéressantes au ps ( Kouchner, Rocard, Delors). Mais on dirait bien que tous les socialistes de talent sont systématiquement écartés de l'appareil.

    Et je vous le dis comme je le pense : vous critiquer Chirac parce qu'il a réactivé les essais nucléaires. C'est bien peu à côté de déclencher la guerre nucléaire. Et Royal dans sa grande incompétence et son étroitesse d'esprit pourrait bien en avoir l'idée.

    RépondreSupprimer
  15. et simon il en pense quoi

    RépondreSupprimer
  16. Et Simon il ne pense rien. Ce qui vaut mieux que de penser qu'il ne faut pas voter pour Ségolène car elle va déclencher une guerre nucléaire.

    Que de penser que ls gens compétents au PS sont écartés, quand à la tête de l'UMP on plébiscite un fou furieux.

    RépondreSupprimer
  17. Eric : «Chirac utilise l'agenda pour faire des promesse, alors qu'il devrait être en train de cheminer vers St-Jacques de Compostelle à genoux en se flagellant avec des pousses d'ortie et un martinet aux lanières terminées par des lames de rasoir.»

    Trop fort et mort de rire !!! :-))))

    RépondreSupprimer
  18. Loic : c'est tout pour l'analyse du projet de Ségolène Royal ? Rien d'autre ?
    Il parait que Ségo veut faire inonder la vallée de la Meuse pour en faire une base de loisir et revendre 'Alsace aux Allemands pour éponger la dette de la France. Pourquoi l'Alsace ? Bin, vu qu'elle est haineuse, elle déteste cette seule région de France ayant voté UMP aux régionales !!! :-)))

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.