09 janvier 2007

Racaillitude

Je voulais faire un billet pour me moquer de Ségolène Royal et de sa bravitude, un lecteur habituel m’ayant fait remarqué que j’avais beaucoup tapé sur la droite ces derniers temps en oubliant un peu l’autre camp.

Mais voilà… L’inspiration m’est venue à l’envers !

Les différentes critiques de par la droite sont délirantes, voire ridicules. « Laurence Parisot a ironisé au passage sur le mot "bravitude" inventé par la candidate socialiste Ségolène Royal lors de son voyage en Chine. "La bravoure, c'est d'abord de maîtriser la langue française", a déclaré la présidente du Medef. »

Les proches de Nicolas Sarkozy (dont les porte-parole de l’UMP) sortent tous différents arguments, de même que différents blogueurs, influents ou non, que je ne citerai pas : vous pouvez vous-même prendre google news puis blogsearch pour faire des recherches.

Je pense que l’UMP devrait s’offrir de meilleurs conseillers en communication, la gaffe ( ?) de Ségolène Royal est mise sous les feux de l’actualité. Tous ces braves gens voudraient démontrer qu’elle n’a aucune stature internationale… Pour le prouver la stratégie utilisée est de crier haut et fort qu’elle est en voyage en Chine et va être reçue par différents dirigeants, dont, si j’ai bien compris, le numéro de 2. Ségolène Royal apparaît sereine, à son habitude, à l’autre bout du monde pendant que les clowns français jouent aux petites phrases…

Hier matin, je trouvais même l’intervention de Jack Lang totalement ridicule, en disant que c’est « beau mot » qui « exprime la plénitude d'un sentiment de bravoure, a-t-il expliqué. L'inventivité sémantique fait partie de la capacité d'un candidat de parler autre chose que la langue de bois. Elle parle une langue qui touche le coeur des gens » et « Je suis convaincu qu'on peut parfaitement concilier de bonnes et solides relations d'État à État et ne pas rester insensibles aux droits humains » !

En fait, elle me paraît très bien. Déjà, il alimente les polémiques parisiennes, et montre que Ségolène Royal est à un autre niveau. Ensuite il montre que son ralliement à Ségolène Royal est total, que le PS est réuni.

Ce qui n’est pas sans nous faire rire bêtement quand on voit l’état de la droite maintenant. Avec d’un côté les « Chiraquiens » qui font un tas de promesses (je voulais en faire un billet ce matin mais finalement je me suis lancé dans l’étude des cochons… où ma conclusion était d’ailleurs qu’il faut parfois arrêter de critiquer les gens pour éviter d’en faire parler la presse !). Avec tous ceux qui annoncent maintenant qu’ils ne voteront pas pour Nicolas Sarkozy lors du congrès de l’UMP. Avec les porte-parole de l’UMP qui braillent sur la gauche pour des bêtises alors que personne n’est dupe : ils souhaitent plutôt cacher la misère chez eux.

Nous avons le couple « Chirac Villepin » qui apparaît porteur d’un projet pour la France, une Ségolène qui rigole au bout du monde et des Sarkozistes qui ne savent plus quoi faire pour faire croire que la désignation du candidat est faite par un processus démocratique. Au fait ! J’allais oublier Nicolas Dupond Aignan qui a écrit à Nicolas Sarkozy pour espérer avoir le droit de parler 2 minutes pendant le congrès. Quand j’ai vu ce « 2 minutes » j’étais encore une fois plié de rire.

Un autre truc m’a fait marrer. Un des porte-parole UMP a critiqué le fait que Madame Royal allait faire un voyage touristique en Chine au frais du P.S. et de ses adhérents. Plus bête comme réflexion, c’est possible ? Rappelons quand même que depuis cinq ans, Monsieur Sarkozy fait des voyages aux frais des citoyens Français…

Redevenons sérieux. Des zozos veulent démontrer que Ségolène Royal n’a pas de stature internationale. Pour ma part, qu’ai-je retenu de la visite de Nicolas Sarkozy aux USA ? Le trucage d’une photo pour qu’il ne paraisse pas plus petit que Georges Bush ! Qu’en ont retenu les Français ?

Que retiendra-t-on de la visite de Ségolène Royal en Chine ? La vidéo d’une femme qui prononce des belles paroles du haut de la Grande Muraille de Chine ! Pour peu que tout le monde continue à parler de « bravitude », ça deviendrait des paroles historiques !

Ca s’arrose ?

Allez, ne soyons pas méchants ! On retient aussi de jolis mots dans le vocabulaire de Nicolas Sarkozy : « patrons voyous » (elle est gentille Laurence Parisot de nous le rappeler – voir le lien là-haut), « nettoyeur haute pression », « racaille », …

12 commentaires:

  1. Oui, ça va!
    Je ne comprends pas pourquoi on se focalise sur ce mot. Ou plutôt si.
    Les phénomènes médiatiques de masse (et notamment les blogs) vont vers le plus petit commun dénominateur, le plus compréhensible par tous.

    RépondreSupprimer
  2. Bah, moi j'entends "bravitude" comme a dit on a inventé négritude pour affirmer l'état d'être noir. C'est un mot plus ample que bravoure…

    Voilà une candidate issue de l'ENA, qui a bossé en proximité avec Attali et Mitterrand (dernier président littéraire en date !) et qu'on soupçonne de ne pas maîtriser la langue ?
    Rien que de la dire, c'est ridicule…
    Et quoi ? Elle aurait triché aux examens ? :-))))

    Comme je le disais en commentaire ailleurs sur ton blog, l'UMP ne sait plus quoi trouver pour essayer d'atteindre Ségolène.
    Et celle-ci, imperturbable et sereine, avance intelligemment dans sa campagne.
    En vérité, il se passe ceci : elle est maintenant le centre de tout cela et tous se positionnent par rapport à elle.
    Forcèment, ça l'énerve le Sarko !
    :-)

    RépondreSupprimer
  3. Oui, c'est le drame de l'UMP.

    Comme en plus, Chirac et Villepin font le con de l'autre côté, rien ne va plus...

    RépondreSupprimer
  4. impressionnant le lien sur la dialectique liée aux discours
    moi j'ai fait hypokhagne et lettres modernes tout ça pour ça!

    ton blog est royal... trop!


    lis le blog de pierre haski de libé sur la venue de marie ségolène - les commentaires semblent acerbes et le sont mêmes

    RépondreSupprimer
  5. A propos de lien...

    Allez tous immédiatement consulter
    ceci

    Ca nous fera du boulot demain.

    RépondreSupprimer
  6. Plus ridicule, et honteux d'ailleurs, l'autre argument de merde de Lang:
    "Personne ne s'est moqué du Président Senghor quand il a parlé de Négritude, mot qui n'existait alors pas".

    Comparer Senghor à cette poule...

    RépondreSupprimer
  7. Pierre,

    Du respect que diable !

    Désolé si "notre candidat" est plus jolie que le vôtre !

    Mais du respect ! C'est quand même la future présidente !

    Faut s'y faire...

    RépondreSupprimer
  8. merde j'aurais du utiliser l'autre identifiant, pardon.

    RépondreSupprimer
  9. Un poule contre un nain de jardin, y'a pas photo, je prends encore la poule !

    :-)

    RépondreSupprimer
  10. Ha, ça y est, ça remarche.

    Dommage, hier, j'avais une excellente contribution au débat à faire.

    Mais aujourd'hui j'ose plus.

    Dans la nuit mon autocenseur s'est refait une santé et digère mal le cocktail présent dans "Oui, mais Senghor en a une plus grosse que Royal". Maintenant je n'ose plus l'écrire. C'est trop con. Ca vous aurait intéressé.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...