04 janvier 2007

Démission opposable

Faut-il que Nicolas Sarkozy démissionne du gouvernement ? Pierre, sur son blog (voir les liens à gauche qui auraient du être à droite), nous indique plusieurs raisons, de son point de vue de militant UMP.

Moi, qui ne milite que pour la diminution de la TVA sur les boissons à base de houblon, je vais vous donner le mien.

Il faut qu'il démissionne. Ca fait assez longtemps qu'on le voit à cette place où il ne fait que brasser de l'air un peu comme s'il lisait le dernier billet de Franssoit sur un de ses blogs (voir les liens). Des effets d'annonce mais que des résultats négatifs. Encore un nouveau aujourd'hui. Notons que je ne dis pas que c'est de la faute à Sarkozy, mais la sécurité routière était un de ses grands thèmes. Je ne dis pas que c'est de sa faute, c'est juste un exemple. Tiens ! Une autre mauvaise nouvelle. Et hop ! Ca repart en Corse.

Il faut qu'il démissionne. Qu'il ait le temps de nous expliquer ses positions économiques avant qu'on ne trouve une autre raison de ne pas voter pour lui. Encore un type de droite qui se prétend libéral et qui prône de plus en plus d'interventionnisme. Du social à la petite semaine selon les dépêches AFP qui intéressent les Français. Deux ans pour supprimer les sans papiers. Même Jospin n'aurait pas osé ! Si ? Ah.

Il faut qu'il reste, jusqu'à fin mars, peut-être pour avoir le loisir d'exploiter son bilan, pour que les Français puissent bien se rendre compte qu'il se fout de nous, que chacune de ses annonces en tant que Ministre n'est qu'une annonce électorale et n'est suivie d'aucun effet.

Il faut qu'il reste, le temps qu'on voit un nouveau phénomène de société, national ou international, qui le pousse à dire encore des bêtises.

Un des leitmotivs des militants UMP est de dire que Nicolas Sarkozy a des idées, un projet, un programme, contrairement à Ségolène Royal. Un projet ? Devenir président coûte que coûte ! Un programme ? Un fourre-tout adopté vite fait avant les fêtes... Contrairement aux autres qui ont élaboré et diffusé le programme il y a plus de six mois, pour permettre d'en débattre, avant de choisir un candidat pour le porter.

Choisir un candidat ? La question ne se pose même pas à l'UMP. Les militants sont invités à choisir un candidat dans une liste de une personne. Comme la mode est au rassemblement, même ses opposants n'oseront pas s'abstenir, comme la plupart des types qui lui reprochent un tas de petits trucs, sans se rendre compte que ce tas forme un tout.

Le seul projet ? Reconduire la même équipe gouvernementale, sans aucun projet économique à part des réformes injustes, sans aucun projet Européen, contrairement à Ségolène Royal qui a clairement indiqué sa méthode : construire l'Europe par la preuve. En mettant en place des vrais projets entre partenaires.

En fait, il faut qu'il démissionne. Qu'il prenne le temps de penser à tout ça. Qu'il prenne le temps d'expliquer à l'UMP que la politique de la petite semaine menée depuis 5 ans suffit. Que manipuler les chiffres la dernière année de gouvernement, même sans se faire piéger par la cours des comptes et tous les observateurs de la société, ne suffit pas à définir une politique cohérente, un projet de société.

Quel est le dernier truc à la mode ? Le droit au logement opposable... Que Nicolas Sarkozy démissionne. Il lui reste 4 mois pour que sa commune commence à respecter la loi pour ce qui concerne le logement. Là, on pourra "opposer".

Tiens ! Encore un truc délirant. Je résume le projet de loi : « si une personne n’arrive pas à obtenir un logement social, elle pourra porter plainte contre l’état ».

Contrairement contraire aux principes de la décentralisation (la République donne des missions et des objectifs aux collectivités territoriales). Aucun budget la Solidarité Nationale aux oubliettes tout en mettant tout sur le dos de l’Etat ! Je suis prêt à parier que c’est contraire à toutes les valeurs des militants UMP, ce truc !

Quatre mois avant l’élection, essayer de nous faire croire que la possibilité de porter plainte donnera du budget pour construire des logements.

Ils peuvent vivre peinards longtemps à Neuilly !

12 commentaires:

  1. Si t'es SDF, tu peux porter plainte contre l'Etat ?
    Et l'Etat, il t'écrit où pour te répondre qu'il «examine avec grand soin ton dossier et qu'une suite favorable devrait être donnée» dans les meilleurs délais.
    Et l'avocat qui le paie ? (les avocats sont en grève pour demander l'augmentation substantielle de l'aide juridictionnelle).
    Et les juges, ils vont s'en occuper quand ? Et dans quels locaux ?

    Le droit opposable, dans la réalité, c'est déjà une vaste blague !!!

    En gros ça revient à dire : vous êtes SDF aujourdhui ? Et bien nous vous offrons le droit d'ouvrir une procèdure qui durera au minimum 18 mois !!!
    L'urgence sociale d'après l'UMP !!!
    :-)

    RépondreSupprimer
  2. Filaplomb,

    Tu as tout compris à la politique gouvernementale.

    Ce matin, je lisais dans le Parisien les réactions de différents responsables d'associations (DQ, DAL, EMMAUS). La plupart approuvent l'usine à gaz en cours de construction... N'importe quoi !

    RépondreSupprimer
  3. Ah.. je ne m'étais pas intéressé à ce "droit au logement opposable".

    Si c'est tel que tu le dis, et que n'importe quel Français pourra porter plainte parce qu'il n'aura pas reçu de logement social, ça me paraît complètement con;

    1) Les listes sont d'ores et déjà monstrueusement longues.
    2) J'ose même pas imaginer le goufre à temps et fric perdu consistant à faire le tri entre les abus et les cas "légitimes" de plainte.

    Enfin bon, ce projet de loi c'est Villepin, pas Sarkozy...

    En ce qui concerne son bilan, je crois qu'on peut effectivement découper l'action de Sarkozy en deux:
    2002-2004 avec des résultats incontestables.
    Novembre 2004 à aujourd'hui, avec de la poudre aux yeux, la montée du FN, et Sarkozy président de l'UMP dans les starting blocs pour la course à l'Elysée.

    RépondreSupprimer
  4. Pierre,

    Je n'ai pas le détail, mais j'ai vérifier sur deux ou trois sites ça ressemble bien à ça.

    Entre 2002 et 2004, les résultats sont un peu contestable (mais je n'ai pas envie de polémiquer) ! On a juste vu une amélioration des chiffres (mais c'est facile de dire aux gens de ne pas porter plainte et de faire juste des mains courantes).

    Mais c'est bien dans la première période qu'on a vu les "réorganisations" (création des GIR, suppression de la PP, ...)... et le résultat ne vient qu'après ?

    RépondreSupprimer
  5. D'une manière générale, les stats sur la sécurité, ça ne veut pas dire grand chose !

    La délinquance ça va ça vient. Hier on a eu deux vols importants dans des "établissements" (Société Générale et La Poste)... c'est difficilement imputable au gouvernement.

    De même que les vols de téléphones portables ou de cartes bancaires étaient imputable à Jospin.

    RépondreSupprimer
  6. ben pour jospin, si il n avait pas mené une bonne politique économique les gens auraient été plus pauvres et les gens auraient eossédé moins de cartes bancaires et de telephones et moins de vols
    ah non en fait c'est parce que tout le monde a une carte bancaire et un telephone que les resultats au choix 1/augmentent 2/ baissent question de volume!
    démonstration de l'absurde - ma spécialité!!!

    pour le logement déjà que borloo il a pris tout le budget pour des maisons à 100000 euros et faire du gros pour les btp

    oui sarkozy n a pas de programme - le ps oui mais cela n a t il pas été aussi une mascarade de batailles d'égo, de ségo...

    oui sarko démissionne et le petit va se planter

    ah au fait toujours sur ségo va se planter - elle va se faire inviter par le pc chinois là! elle n y connait rien au pc - ah si les methodes sectaires radicales du pc chinois assurement - ah je termine sur une autre démonstration personnelle - sarko!ségo idem!

    p-s : à défaut de chiffres vivons sa réalité, son environnement et allons voir ailleurs aussi ce qu il se passe!

    RépondreSupprimer
  7. Ailleurs !
    Et pourquoi pas en Irlande ?

    P.S. : au fait, c'est toi qui est tombé sur mon blog en cherchant mon adresse email sur le google... et en étant connecté de Dublin, et deux fois ce matin ?

    RépondreSupprimer
  8. Il faut que Bas démissionne.

    C'est qui Bas? Bas c'est Bas. Ne me dit pas que tu ne connaît pas Bas.

    Il est ministre.

    Et tiens une colle: qui de Cuq et de Houille n'est pas un minitre du gouvernement Villepin?

    RépondreSupprimer
  9. Olive : quand même dire Ségo = Sarko, c'est un peu court !
    Tu peux penser que, finalement, ce sera la même chose mais les deux candidats sont en tout point différents !

    Nicolas : Par contre, Chirac, il a l'air de vouloir faire le boulot lui-même dis-donc. Le truc qu'il a pas fait depuis son premier mandat !!!
    Il y a dans ce pays une fracture du logement…

    (Ségo reme au goût du jour ce qui est dans la loi : si appartement vide deux années de suite, on réquisitionne. La voilà plus Gaulliste que Sarko, celle-là !)

    :-)

    RépondreSupprimer
  10. Filaplomb,

    Il y a dans ce pays, COMME une fracture du logement. N'oublie pas les détails !

    RépondreSupprimer
  11. Nicolas : bien vu !
    Il y a dans ce pays COMME un Président qui serait COMME qui dirait candidat. COMME Nicolas S.
    :-)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...