09 janvier 2007

En farfouillant dans la blogosphère, je suis tombé sur un lien sur un article de Libération.

Allez le lire et revenez.

Ici !

Ca y est ?

Pour les fainéants je recopie le titre : « Le PS publie 100 pages sur le Net sur «l'inquiétante "rupture tranquille" de monsieur Sarkozy». Une somme polémique mais argumentée sur l'idéologie du candidat UMP. » Il n’y a pas que Libé.

De quoi s’agit-il ? Probablement un truc bourré d’anecdotes pour nous prouver que Nicolas Sarkozy n’est pas apte à devenir Président de la République. Ce truc semble préparé pour être jeté aux chiens de la blogosphère, afin d’être recraché par tranche sur des blogs comme le lien (et sur d’autres, dépassant les 100 visiteurs par jour !).

J’ai communiqué le lien à mon pote Eric, spécialiste de la décortitude de la presse. Voilà ce qu’il répond : « Mais cette façon de faire ne me semble pas très intelligente: disséquer l'adversaire plutôt que de mettre en avant ses propres avantages... ».

Je ne suis pas d’accord avec lui. Ce qui serait bien dans cette campagne serait que l’on parle un peu plus des projets, des programmes, … que des conneries habituelles (au fait, l’anorak de Ségolène Royal sur la Muraille était blanc).

Mais non ! De toute manière, il est fort probable que les Français s’en foutent à un point incroyable. La règle est l’alternance : à chaque législative, on jette l’ancienne majorité. Pour la présidentielle, c’est un peu plus compliqué. Les français aiment bien les vieux crabes, mais ce coup-ci, il n’y en a pas. C’est ainsi que François Bayrou gagnera la présidentielle de 2017 après avoir échoué en 2002, 2007 et 2012 où il sera battu par Ségolène au deuxième tour, puisque après la débâcle de l’UMP en 2007, Nicolas Sarkozy prendra sa retraite, le parti sera repris par Alain Juppé, qui finira par s’associer avec l’UDF qui arrêtera de nous faire croire que le centre est à droite.

J’aime bien ces prévisions politiques délirantes.

Mais je n’ai pas entièrement tort. Pour être président, il faut avant tout être sympathique pour rassurer le peuple. Ou vieux. Ou chauve. Ca manque à Nicolas Sarkozy, c’est dommage pour lui, mais bon… Dommage que Ségolène Royal ne soit pas chauve.

Ainsi, donc, dans cette campagne, les idées du PS (les rares me diront certains) ont été relayées dans la nature au 2ème semestre 2006. L’UMP est incapable d’en faire pour différentes raisons (ce n’est pas une critique, c’est un constat propre à chaque majorité : Lionel Jospin pouvait difficilement incarner le renouveau en 2002 et son programme n’était lisible que par quelques initiés). Comme en plus tout est torpillé par le Président et le Premier Ministre (très fort le Jacquot… Il a réussi à dire un tas de gentillesses sur le petit Nicolas ce matin, mais c’est très peu repris sur les sites d’actualité).

Le temps est maintenant venu de choisir une personne sans s’occuper des idées.

Le débat se fera donc dans le caniveau. Je vais chercher mes bottes et je reviens.

J’en arrive donc à l’intelligence du document du PS. Je ne sais pas. Je pense que ça va faire du bruit dans la blogosphère, c’est ce qu’il faut.

Cette méthode ne semble pas très propre, mais rappelons que l’UMP avait essayé de gagner la bataille du net et des blogs, mais ça semble raté. Faut dire que c’est plus facile de bloguer quand on est dans l’opposition.

Le PS lance son truc maintenant, quels seront les petits ?

1 - d’ici à l’élection, la méthode aura été oubliée,
2 - les "informations" vont se disperser partout dans la presse,
3 - les blogueurs de gauche vont bien rigoler,
4 - tout le monde va comprendre que Nicolas Sarkozy n’est pas le président qu’il nous faut,
5 - les blogueurs de droite seront obligés de dire des saloperies sur Ségolène (certains commentateurs ont commencé sur mon blog, voir le billet précédent, salut Pierre !),
6 - comme ce n’est pas joli joli de s’attaquer à une belle femme (même à une moche), ça ne fera que faire remonter la côte de la dame.


On croit rêver…

10 commentaires:

  1. Ils sont cons au PS ! Ils font un communiqué de presse pour annoncer qu'ils vont diffuser DEMAIN un truc.

    Comme tous les abrutis, je m'y connecte AUJOURD'HUI. Et bien, leur site (magnifique, à la mode 2.0) NE FONCTIONNE PAS !

    Moi qui disais qu'ils aller gagner la bataille du web : tout faux.

    RépondreSupprimer
  2. Bon.
    Les commentaires marchent pas très bien sur ce blog.

    Vu celui que j'ai essayé de mettre sur l'article d'avant, je me demande si c'est pas préférable.

    RépondreSupprimer
  3. Ce rapport fait plus de pages que le programme du PS.

    On voit où ils donnent la priorité...

    RépondreSupprimer
  4. Franssoit,

    C'est le bordel on est OK

    Pierre,

    Je suis d'accord, mais j'ai déjà fait un commentaire chez toi. Et ce billet me semble en ligne avec ta pensée, et ta probable défaire...

    RépondreSupprimer
  5. Pierre (bis),

    C'est comme ça... Le projet on s'en fout. Sans vouloir passer pour un vieux con (40 ans), dans nos blogs, il reste l'humour.

    J'étais parmi les types qui devaient défendre la gauche en 93. Maintenant, il faut bien que je rigole...

    RépondreSupprimer
  6. Nous ne sommes pas si diamétralement opposés que ça finalement.

    Le fait que nous soyons tous deux défenseurs de la construction Européenne nous écartent de l'ati-libéralisme à la con et du libéralisme à tout crin tout bête.
    Nous sommes des sociaux-démocrates exigents en terme de démocratie qui regardent la campagne avec désillusion, au final.

    Car quoi que tu en dises, finalement Royal, Bayrou ou Sarkozy, leurs cas sont indéfendables si on considère la campagne avec exigence et en espérant de la probité intellectuelle.

    Je voterai sans doute Sarkozy à la fin, puisque d'une façon ou d'une autre ce sera soit l'un soit l'autre, à moins que le gros borge n'ait pas ses signatures.
    Mais au fond, on aimerait tous les deux vivre ailleurs en ce moment n'est-ce pas? Enfin, moi c'est depuis le 29 Mai 2005...

    RépondreSupprimer
  7. Je les trouve cohérent au contraire au PS. Puisque Nicolas Sarkozy ment sur ses intentions (en fait, il les annonce mais en filigrane), il faut bien souligner ce qu'il veut faire.
    Sur internet, par rapport à la camapgne de Ségolène, c'est logique…

    On va attendre de le lire pour voir le niveau de l'analyse. J'espère ne pas avoir besoin de bottes, moi aussi…
    :-)

    RépondreSupprimer
  8. Pierre,

    "Mais au fond, on aimerait tous les deux vivre ailleurs en ce moment n'est-ce pas? Enfin, moi c'est depuis le 29 Mai 2005... "

    Justement non... Mes concitoyens ont dit que l'Europe vers laquelle on les mène n'est pas la bonne. J'admets...

    Filaplomb,

    Dans cette campagne, je vois difficilement ce qu'on peut faire sans botte.

    A part raconter des bêtises sur les blogs.

    RépondreSupprimer
  9. «C’est ainsi que François Bayrou gagnera la présidentielle de 2017 après avoir échoué en 2002, 2007 et 2012 où il sera battu par Ségolène au deuxième tour, puisque après la débâcle de l’UMP en 2007, Nicolas Sarkozy prendra sa retraite, le parti sera repris par Alain Juppé, qui finira par s’associer avec l’UDF qui arrêtera de nous faire croire que le centre est à droite.»

    C'est bien vu, tout ça !!!

    RépondreSupprimer
  10. C'est aujourd'hui que tu passes ici !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...