24 janvier 2007

Ma liberté, longtemps je t'ai gardée

Ce qu’il y a de pénible avec les déplacements pour le boulot, c’est l’impossibilité d’accéder à internet autrement que cinq minutes de temps en temps, avec la frustration de ne pas pouvoir semer quelques commentaires par-ci par-là sur mes blogs préférés… Décidément, il va falloir que je me renseigne sur le wifi pour pouvoir bloguer de l’hôtel plutôt que regarder les séries policières sur TF1.

Comme en plus, Nicolas Sarkozy profite de mon absence pour faire part de sa politique fiscale, ça m’agace. A croire qu’il organise son emploi du temps en fonction du mien.

Heureusement que Ségolène Royal est plus rusée. Elle profite de mon absence pour dire une bêtise sur le Québec : je ne peux pas rétorquer. Contrairement à tous les gogos de l’UMP qui plongent dans le piège tendu bêtement, pour dire des bêtises sur l’incompétence de Madame. Encore ce matin, il n’y a plus que le Figaro pour s’insurger. Ségolène Royal, que j’apprécie de plus en plus, la bougresse, si je puis me permettre, s’en tire en nous donnant une leçon de démocratie (la souveraineté, le choix par le peuple Québécois, …). En faisant parler d’elle. En attirant la critique sur elle, alors que chacun a en mémoire un certain « vive le Québec libre ».

Houhou ! Mesdames Messieurs de l’opposition ! Comment pouvez-vous croire que c’est une gaffe, qu’un personnage comme Ségolène Royal ne prépare pas chacune de ses déclarations ?

Le clan des gaffes, il est chez vous ! J’en reviens à la politique fiscale de Nicolas Sarkozy. Il jure haut et fort qu’il ne remettra pas en cause l’ISF tout en précisant que tout un chacun pourra exonérer jusqu’à 50 000 € d’impôt de solidarité sur la fortune tout gugusse qui investira dans une PME. Qui, croyez vous, paye 50 000 euros d’ISF ? Les Rmistes ? S’il y a un problème sur l’ISF qui pourrait nous faire pleurer, c’est celui des « paysans de l’Ile de Ré » ! D’une manière générale, tous ces gugusses qui se retrouvent riches sans rien faire parce que leurs biens prennent de la valeur mais qui ont un revenu dérisoire. Croyez-vous vraiment qu’ils ont la possibilité d’investir 50 000 € dans une PME ?

Sarko la gaffe, on pourrait l’appeler !

Déjà, son slogan : « la liberté de travailler plus pour gagner plus » prête à rire (Eric, merci pour le lien).

Déjà, d’emblée, on a toujours été libre de bosser plus. François Fillon dans une de ces réformes qui ne sont pas destinées à agrémenter les manuels d’histoire de nos petits-enfants, a libéré les heures supplémentaires : plus aucune contrainte législative n’empêche les heures supplémentaires. Donc la promesse de Sarko se résume à ceci : « grâce à moi, vous pourrez faire comme maintenant ».

La liberté de travailler plus. On pourrait rigoler sur la liberté. Je vais aller voir mon patron : « Chef ! Aujourd’hui je veux faire une heure de plus, tu vas me payer une heure de plus ». C’est beau la liberté. Comme si chacun pouvait choisir les heures supplémentaires que va lui imposer son patron !

La liberté par le travail. Le travail rend libre. Je pense que traduit en allemand, ça pourrait faire un joli slogan. Je vais essayer, pour ceux qui ne parlent pas couramment les jolies langues étrangères : « ARBEIT MACHT FREI ». Ca ne vous rappelle rien ?

Néanmoins, je suis sympathique. Je vais expliquer à ces braves gens de l’UMP les choses de la vie afin qu’ils aient une chance de ne pas prendre une tôle mémorable en avril qui pourrait les amener à voter pour Ségolène Royal en mai. Tant qu’à libérer le travail, autant voter JMLP.

Je vais expliquer, d’accord ! Mais brièvement : « Nos compatriotes ont un juste idéal : améliorer leurs conditions de vie. Pour cela, il n’est pas totalement idiot de penser que l’augmentation de leur pouvoir d’achat pourrait le permettre. Ainsi, gagner plus d’argent les aiderait bien. Travailler est la manière la plus honnête de gagner des sous, travailler plus pourrait donc permettre de gagner plus d’argent, pour accroître le pouvoir d’achat pour améliorer les conditions de vie ».
.


Par contre « travailler plus » n’est pas un programme. A moins de prendre les gens pour des cons. Ce dont ils se rendent de plus en plus compte. Travailler plus n’est pas une juste aspiration. Surtout quand dans le même discours on propose à des gens d’exonérer 50 000 euros de leurs impôts sur la fortune.

Houhou ! Vous savez ce que c’est 50 000 euros ? Tiens ! L’autre jour on parlait du gugusse qui gagne 4000 euros par mois. Rien qu’avec ça, il n’arrive pas à 50 000 euros par an. Sauf s’il est payé sur 13 mois. Alors pour être exonéré de 50 000 euros d’impôts, je subodore qu’il est nécessaire de gagner un maximum d’oseille.

Monsieur Sarkozy disait qu’il voulait restituer 68 milliards aux français, ce qui fait, en gros 1100 euros chacun. Quoique… Je me demande s’il veut réellement restituer cette somme à égalité entre les gens ou proportionnellement à leur richesse ! Il a dit qu’il voulait diminuer le taux de prélèvement obligatoire de 4 points (en résumé, le faire passer de 44% du PIB à 40%). Alors que depuis 5 ans de gouvernement de ses amis et de lui-même il a augmenté ! Il n'est pas gêné !

Avec la dette de la France qui frise les 1200 milliards, n’importe quel économiste ou politique, de droite comme de gauche, trouve ça profondément ridicule, incroyable, irréaliste, aberrant, …

Sauf s’il nous prend pour des cons !

Ah ? C’est ça !

Pendant qu’on parle de temps de travail... Voilà un lien signalé par un de mes nombreux visiteurs. Pendant que vous lirez ça, vous ne serez pas au bistro et vous verrez qu’avec cette histoire de temps de travail, on essaie bien de nous faire croire n’importe quoi en comparant la France à d’autres pays

15 commentaires:

  1. « Chef ! Aujourd’hui je veux faire une heure de plus, tu vas me payer une heure de plus »

    Plus subtil: "Chef aujourd'hui je voudrais buller une heure de plus!"

    ...
    Boen, quand à savoir la portée des "gaffes" de Ségolène et des promesses populistes de Sarkozy sur l'opinion, je reste sceptique. En ce moment les médias créent un beau brouillard: ils veulent LE faire élire, on dirait...

    RépondreSupprimer
  2. Je ne sais pas... Nicolas Sarkozy énonce programme, il est repris par la presse. Ségolène Royal énonce ses gaffes... La presse n'ose pas la reprendre mais tout le monde en parle.

    Celà dit, effectivement, l'impact doît être assez nul. Comme le niveau général de la campagne.

    RépondreSupprimer
  3. Remarque : les bons bistrots ont une borne wifi, il n'est pas incompatible de suivre tes liens et de les fréquenter. On n'arrête pas le progrès.

    RépondreSupprimer
  4. Vive le progrès.
    Il faudrait un truc qui puisse servir à la fois de choppe de bière et de souris.

    RépondreSupprimer
  5. Nicolas : Je pense que tu as raison, Ségo est plus fûtée que ça je pense.
    Taubira arrive en porte-parole.
    Je l'ai entendue tout à l'heure et c'est un autre ton ! Bien-bien tout ça…

    (je ne vois pas en quoi c'est une gaffe pour Ségo, alors que De Gaulle avait fait pareil auparavant !!! - Le premier ministre du Canada (qui a réagit tellement vite qu'on se demande s'il a seulement un vrai travail !) est un libéral, proche de Bush…).

    Le travail, je l'avais déjà dit : http://filaplomb.over-blog.org/article-5239771.html
    :-)

    RépondreSupprimer
  6. Les poires ont l'air particulierement juteuses en tout cas..

    RépondreSupprimer
  7. Filaplomb,

    Je me demande si tes visiteuses n'ont pas un côté vicelard appréciable.

    Cat,

    Tu me donnes faim.

    RépondreSupprimer
  8. Nicolas: je ne sais pas. Sur mon blog, elles se tiennent à peu près bien. J'ai bien quelques écarts ici et là mais bon, ça n'atteint pas ce niveau.
    Peut-être est-ce ton influence !
    :-)

    RépondreSupprimer
  9. on critique segolene pour ses opinions sur le quebec alors qu'elle n'est que pretendente au trone alors que de gaulle lui etait dejà chef d'etat faudra faire attention dans vos foyers de ne plus critiquer les canadiens qui se sont comportés comme des porcs en laissant une petite française accoucher en prison pour l'instant segolene ne fait qu'exprimer ses opinions si elle est elue elle pourra exprimer celles de l'etat

    RépondreSupprimer
  10. liberté
    au passage aux trente cinq heures le patronat nous expliquait que nos salaires ne bougeraient pas c'etait un "manque à gagner " aujourd'hui avec sarko travailler plus signifie gagner plus, le salaire de base aurait-il changé; on prend de plus en plus les prolots pour des cons

    RépondreSupprimer
  11. liberté
    notre société n'a que ce qu'elle mérite entre les politicards qui ont oublié qu'ils ne sont que commandités par le peuples et le peuple qui a demissionné de son rôle de créateur d'avenir ...nous sommes mal lotis

    RépondreSupprimer
  12. Anonymousse,

    Merci pour ta contribution

    Celle sur le Canada n'engage d'ailleurs que toi, mais si tu pouvais éviter les grossièreté envers nos amis Canadiens sur mon blog, ça me ferait bien plaisir.

    Insulter les gens en restant anonyme ! Quel courage !

    RépondreSupprimer
  13. porcs :ces betes sont-elles si abjectes pour que tu ne releves dans mon commentaire que cela en fait tu as raison peut-etre suis-je allé trop loin mais j'ai été tres touché de voir que canadiens et français ont sont restés insensibles quant à mon anonymat je suis néofite en blog si bien je ne sais comment faire apparaitre mon email

    RépondreSupprimer
  14. Anonymous,

    Je n'ai pas relévé que ça... (mais je ne vais pas faire un commentaire pour analyser chaque commentaire).

    J'ai juste noté une insulte que tu as proféré (traiter les gens de porc ne me parait pas un compliment) et je m'en désolidarise.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.