06 août 2011

Le président du bac à sable

Stef a raison. Nicolas Sarkozy reste aujourd’hui le mieux placé pour être élu. La note des USA, le fameux « AAA », vient d’être baissée. Un G7 (tiens ! Plus de G8, plus de G20 ?) vient d’être convoqué. La crise va s’accentuer. Nicolas Sarkozy va s’agiter, montrer qu’il se démène. Sa cote de popularité qui reste dérisoire va commencer à progresser.

La communication continue : « la frânce qui va moins pire que tous. Et comme l'écrit Jean-François : «Tout cela, nous le devons à la réactivité du Président de la République et à la politique courageuse que nous avons conduite» » « «Le G20 a été institué grâce à la détermination de Nicolas Sarkozy et a permis de réguler l’économie et de faire reculer les paradis fiscaux» »

Réguler l’économie ? Faire reculer les paradis fiscaux ?

Tu parles ! On est au bord du gouffre, Nicolas Sarkozy n’a jamais été aussi bon que pendant ces moments là… Même si « quand la finance mondiale menaçait de s'effondrer, à la mi-septembre 2008, Nicolas Sarkozy était resté tétanisé pendant 11 longs jours, entre le 15 septembre, jour de la disparition de Lehman Brothers, et son discours de Toulon, le 25 septembre suivant. Onze longs jours pendant lesquels il n'eut aucune proposition concrète à faire, pas un mot rassurant, rien. »

Cette fois, la presse nous annonce déjà qu’il interrompt ses vacances. Jusqu’à l’élection, différents signaux vont fuser… Sa cote va remonter, il apparaîtra comme le sauveur, comme le garant de l’unité nationale, …

Comme Stef, quand je vois certaines bisbilles dérisoires, à gauche, au sein même des blogueurs, puisque c’est mon truc, mais à l’extérieur aussi probablement, un grand désespoir m’envahit lâchement, comme une envie de pisser au réveil ou comme la soif vers 19h15.

La gauche n’a pas besoin de ces querelles.

A la faveur d’une crise économique majeure qui s’annonce à nouveau, les blogueurs de gauche continueront à marteler que Nicolas Sarkozy est le symbole de ce système financier qui coure à sa perte, à notre perte. C’est tellement évident.

Mais l’électeur ne lit pas nos blogs.

Il va choisir le candidat qui lui paraîtra le meilleur pour les protéger, pour servir de rempart contre cette crise.

Le blogueur Front de Gauche continuera à ronchonner : « c’est de la faute au Parti Socialiste dont le chef portait un slip en 1998 alors qu’il aurait du porter un caleçon, ça a abouti au traité de Lisbonne. »

Comme si l’électeur en a quelque chose à foutre.

Le nouveau président ne sera pas issu du bac à sable… Nicolas Sarkozy n'aura pas besoin de montrer ses gros bras. Pourtant, il ne fera que ça.

Je l'imagine déjà : grâce aux réformes entreprises lors de mon premier mandat, nous avons pu résister face à la crise mieux que les autres, mieux que les USA ; il nous faut maintenant poursuivre les réformes, pour qu'enfin, chacun puisse travailler et gagner, cette fois, véritablement plus.

38 commentaires:

  1. Oui ! Ça fait peur mais c'est une vérité à ne pas oublier de considérer : Berlusconi et Georges W. Bush ont tous deux été réélus pour un second mandat.
    Et comme notre électorat est une pyramide inversée qui repose sur les plus de 65 ans, Sarkozy va séduire par la sécurité internationale !
    :-)

    RépondreSupprimer
  2. C'est une bien triste réalité que celle évoquée dans cet excellent billet.

    RépondreSupprimer
  3. "Mais l’électeur ne lit pas nos blogs"
    Effectivement, au mieux l'électeur lit "Metro" et "20 Minutes", parfois "Le Parisien", mais surtout il regarde le JT sur TF1 et Farce 2.
    On me souffle que certains lecteurs de vos blogs seraient même devenus abstentionnistes, c'est pour dire.

    RépondreSupprimer
  4. Très bon scénario, surement proche de celui qu'espère Sarkz. Mais pour convaincre le peuple qu'il est le Protecteur, il y a du boulot. En 4 ans de pouvoir, il n'a cessé de démontrer qu'il était le chef d'un clan. Beaucoup vont surement désirer un autre protecteur...

    RépondreSupprimer
  5. Storytelling!

    Excellent billet.

    Par contre le blogueur du front de gauche tu risques de le retrouver dans une manif ou a distribuer des tracts sur un marché. C'est toute la différence.

    Tu sais donc ce qu'il te reste a faire ou alors tu peux continuer a faire ce que tu as toujours fait et regarder de tes yeux la catastrophe en nous disant, je le savais :)

    RépondreSupprimer
  6. Putain ! j'aurai pas du lire ton billet ce matin. Ca m'a foutu le scion pour la journée. C'est bien un scénario horrible à imaginer mais crédible. Va falloir se retrousser les manches l'année prochaine.Si tu veux te faire une idée de mon état d'esprit, c'est ici : http://cap2blog.blogspot.com/2011/07/neologisme.html

    RépondreSupprimer
  7. Anonyme,

    Je n'ai pas de leçon à recevoir. Surtout si le blogueur FdG tient les mêmes propos dans les marchés que dans les blogs, il ferait mieux de s'abstenir.

    Ton commentaire est à mourir de rire... Les manifestations sont totalement contreproductives, dans ce cas. Ca fait peur aux gens qui demandent plus de sécurité... Et on voit peu l'UMP dans les marchés.

    RépondreSupprimer
  8. Encore, vous, vous avez un espoir : celui que la gauche gagne malgré tout. Alors que moi, dans les deux cas de figures – réélection de Sarkozy ou élection d'un de vos zozos –, c'est la déprime assurée.

    RépondreSupprimer
  9. Ah ? Vous ne croyez plus en Marine ?

    RépondreSupprimer
  10. Crénom, nous voici entièrement d'accord ! Champagne !
    On pourrait en rire si...

    Bonne journée qd même !

    RépondreSupprimer
  11. Dominique,

    Ouais...

    Corto,

    On ne peut pas en rire... Malheureusement.

    RépondreSupprimer
  12. Mais je n'ai JAMAIS cru en Marine ! Et si je votais pour elle l'année prochaine, ce serait plus pour le plaisir de correspondre à l'image qu'on a de moi dans certains cercles blogosphériques que par une quelconque “foi”…

    RépondreSupprimer
  13. Didier,

    Je plaisantais ! Je faisais référence à un vieil "échanges de commentaires" où vous m'aviez expliqué qu'elle pourrait gagner...

    RépondreSupprimer
  14. C'est bien ce qui me fait peur aussi.
    On risque de se réveiller sur la note d'un nouveau cauchemard.
    Je ne lis plus les blogs pratiquement.
    ça me déprime !!

    Je me contente de dire ce que je pense. En Espagne, on se réjouit de voir la droite revenir au pouvoir. Et pourtant, les gens savent que cette droite va les affaiblir encore plus. Ils en ont conscience mais espère malgré tout et en France, on est sur la même ligne... On ne sait même plus voir plus loin que le fond de son nombril..

    ET l'ambiance actuelle ne rassure personne, comme si la droite allait sauver le peuple. Si l'on remonte l'histoire à ses origines, cela ne s'est jamais fait, sauf De Gaulle mais le contexte était totalement différent. Sauf que le "bon peuple" ne sait pas faire fonctionner sa matière grise. Du moment qu'il peut encore se gaver de leader Price et se payer son dernier IPhone, ou truc dans le genre, tout va très bien!!
    Quand je pense que pour la première fois depuis que je vais en Espagne depuis des années, j'ai vu un homme âgé faire la manche, cela m'a fait mal.. Et cela n'empêchera pas les électeurs de voter là où il croit qu'il va obtenir la "liberté" de vivre alors qu'il ne va voter que pour obtenir la liberté de "crever" et pas forcément dans la dignité..
    Bof, je suis écoeurée !!

    RépondreSupprimer
  15. Christie,

    De retour !

    Oui, tous les signaux sont mauvais et les gens sont cons...

    RépondreSupprimer
  16. ...dont le chef portait un slip, ou plutôt un caleçon avec plein d'images d'applis iphone dessinées dessus :)

    RépondreSupprimer
  17. excellent billet.

    Et les femmes du PS c'était des strings c'est ça ?

    RépondreSupprimer
  18. Très joli billet prémonitoire ...

    RépondreSupprimer
  19. Moi je n'ai pas 65 ans et je lis vos blogs, la presse, et n'ai aucune confiance dans les journaux tv de 20h...Pourtant je voterais une seconde fois Nico, faute de mieux.
    Si encore on avait une gauche moderne, type démocrates américains ou travaillistes anglais, mais non, on a des quasi communistes et libertaires; mouvements de pensée qui n'ont plus lieu d'être aujourd'hui et qui j'espère disparaîtront très vite dans ce pays.

    RépondreSupprimer
  20. Je suis l'auteur du commentaire précédent.

    RépondreSupprimer
  21. Et tu voudrais une gauche qui soit à droite ?

    Les autres,

    Merci pour vos coms.

    RépondreSupprimer
  22. Scénario malheureusement probable...
    d'où la difficulté de faire passer des messages à une population qui, d'un côté commence à avoir raz le bol des politiciens (l'abstention devient pour certain un acte militant) et la peur du changement.

    Il faut espérer la création d'un arc républicain qui va au delà du PS pour construire une alternance crédible.

    Tout le travail reste à faire mais que c'est difficile tant les intérêts personnels passent devant l'intérêt collectif;

    Mais espérons ce sursaut démocratique, social et républicain !

    RépondreSupprimer
  23. Oui. Espérons. Mais si je fais un billet en disant ça, je me fais tuer par tant de clowns qui n'ont rien compris à la sociologie du pays et qui prétendent être les seuls à comprendre les électeurs.

    RépondreSupprimer
  24. Si demain la note française est dégradée (on en parle déjà ce matin: l'écart avec la dette allemande n'a jamais été aussi haut depuis la création de l'Euro) ou tellement menacée de l'être que Sarkozy doit sabrer dans les dépenses (donc: allocations, retraites, sécu, investissements, emplois) en 2012, on voit mal comment il pourrait être réélu.

    RépondreSupprimer
  25. La droite au pouvoir se fout du peuple. La gauche se querelle pour savoir qui a le plus beau nombril. Le centre est aux abonnés absents. Reste l'extrême-droite dont beaucoup d'électeurs voteront certainement au 1er tour, mais pas au second à cause de la peur. Du coup, Sarko et ses acolytes ont de fortes chances de rempiler. Il y a de grandes chances de voir un second 21 avril... Le nain sera donc réélu par défaut...

    RépondreSupprimer
  26. Oui Nicolas, la gauche n'a pas besoin de débattre, pas besoin de querelles... elle a besoin de douceur, que tout le monde la ferme et visiblement de François Hollande, qui a mis le PS dans la merde dans laquelle il est désormais.

    Ne pas faire gagner Sarkozy ne sera pas suffisant pour changer la vie de ceux qui en ont besoin, c'est a dire ni toi et ni moi.

    RépondreSupprimer
  27. Les gens,

    Merci pour vos coms !

    Don,

    Tu symbolises à merveille la gauche d'aujourd'hui, celle qui dit "c'est la faute à Hollande", celle qui disait il y a sept ans "c'est le meilleur stratège".

    Arrêtons ces conneries. C'est toi qui m'a unfollowé dans Twitter pour une connerie (les gens : on s'était engueulé dans le groupe des leftblogs). Assume.

    Cela dit, tu confirmes bien vouloir faire gagner Sarkozy.

    Et perso, je ne décide pas à la place des gens ce dont ils ont besoin.

    RépondreSupprimer
  28. Booouuuhhh ! ...
    Il suffit qu'il tombe trois gouttes et vous voilà à chouiner !...
    La route est encore longue pourtant !...
    Quant à Mélenche qui est visé ... il a beau me taper parfois sur le système, au moins il mouille la liquette ! ... et c'est pas d'aujourd'hui !
    Jean-Luc Bisous et bisous à Marie-Pierre.

    RépondreSupprimer
  29. Tu sais, je crois qu'il y a plus d'un électeur... ;-)) en slip ou pas.

    RépondreSupprimer
  30. Anonyme,

    Je n'ai pas de leçon à recevoir. 

    Et qu'est ce qui te fais dire ça?

    Surtout si le blogueur FdG tient les mêmes propos dans les marchés que dans les blogs, il ferait mieux de s'abstenir.

    Donne moi un exemple de bloggeur FDG qui déconne ou précise ce qui te gêne dans son propos?

    Ton commentaire est à mourir de rire...

    Ce n'était pas le but mais merci :)

     Les manifestations sont totalement contreproductives, dans ce cas. 

    N'as tu pas encore compris que l'on obtiendra jamais rien et qu'on ne peut discuter avec certaines personnes sans avoir créer d'abord un rapport de force. Alors biensur peu de gens ont atteint ce niveau de conscience ou préfère faire du shopping ou surfer sur internet le samedi. Mais crois moi ce qui fait rire Sarkosy c'est pas les gens qui sont dans les manifs c'est tout ceux qui devrait y être et qui n'y sont pas et qui joue contre leur camp.

    «Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.»
    [ Albert Einstein ] 

    Ca fait peur aux gens qui demandent plus de sécurité... 

    Faire peur aux gens c'est le fond de commerce l'ump, sans peur plus aucune raison de voter pour eux, tu comprends pourquoi ils n'ont aucune raisons de régler le problème.

    Et on voit peu l'UMP dans les marchés.

    Heureusement LOL . On entre pas a l'ump pour changer le monde :)
    Faudrait qu' ils mettent les mains dans le cambouis en plus. Sont bien mieux au milieu de la piscine...

    RépondreSupprimer
  31. Oui, mais ils gagnent les élections...

    RépondreSupprimer
  32. Ne voyez pas tout en noir. Je dirais même que vous êtes plutôt gris bien que vous n'ayez peut-être pas bu une goutte d'alcool. Soyez heureux et modifiez activement votre façon d'envisager les choses. Dites-vous par exemple que la France n'a que ce qu'elle mérite et que le président des riches n'est peut-être pas aussi incompétent qu'il le semble. Tout cela au fond n'est sans doute qu'une illusion, une projection de votre esprit malheureux qui vous empêche d'être objectif. Je vous conseille la positive attitude. Au fond, cela tient à peu de choses : fermez les yeux et vous ne verrez plus rien. Vous pouvez aussi vous enfoncer la tête dans le sable, il semble que cette méthode donne des résultats assez intéressants. Quoi qu'il en soit si rien ne change c'est que tout est pour le mieux. Il ne vous reste donc qu'à cultiver votre potager. Bien cordialement.

    Prof. Pangloss.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.