18 août 2011

Le langage de Chartier

Je ne connaissais pas ce député UMP du Val d'Oise Jérôme Chartier mais la voila qui met François Hollande d'être le premier candidat aux primaires à accepter la règle d'or.
« Les socialistes veulent trouver tous les moyens pour critiquer Nicolas Sarkozy, on l'observe bien. »
Mais non ! Que va-t-il penser ? On ne veut pas le critiquer ! On veut au contraire qu'il soit réelu pour pouvoir continuer à appliquer la politique déplorable qu'il mène depuis plus de 4 ans, ruinant les Français sauf quelques amis à lui... On ne veut pas rappeler aux gens qu'il n'a tenu aucune de ses promesses que ce soit au niveau du pouvoir d'achat, de la sécurité ou d'à peu près tout !
Où Monsieur Chartier a-t-il été cherché qu'on pouvait vouloir le critiquer ?
« Prenez la règle d'or. C'est un principe très simple selon lequel on doit voter une loi pour trois ans et respecter cette loi qui fixe le retour à l'équilibre budgétaire pour la France. »
Des lois de trois ans pour des législatures de cinq ans sans pouvoir prendre en compte les circonstances économiques dans l'élaboration des budgets annuels ? Une règle constitutionnelle avec laquelle le gouvernement n'aurait pas pu tenir, pas pu réaliser la plupart de ses actions, du paquet fiscal au plan de relance ?
Une règle constitutionnelle pour masquer le fait que la droite n'a pas tenu des engagements internationaux déjà mentionnés dans la Constitution, notamment les règles de déficit et de dette par rapport au PIB ?
« Et les socialistes disent non parce qu'ils souhaitent s'opposer par tous les moyens à Nicolas Sarkozy. »
Oui. C'est faire oeuvre de salubrité publique...
« Je vais lancer un défi à François Hollande [également invité d'Europe 1 mardi matin] : qu'il soit le premier candidat de la primaire socialiste à accepter, à voter et à défendre une règle d'or qui n'est pas très contraignante et qui est dans l'intérêt de la France. Et cela pour se montrer à la hauteur de la responsabilité présidentielle. »
La responsabilité présidentielle : ne pas se représenter après un tel mandat.
Et la responsabilité d'un responsable politique, d'un élu UMP ? Ne pas laisser faire ça...

17 commentaires:

  1. Vous avez beau dire : le piège n'est pas mal trouvé…

    RépondreSupprimer
  2. Ah mais je n'ai pas dit le contraire. Il faudrait juste que les sociales sachent le retourner.

    RépondreSupprimer
  3. "Langage de Chartier"... C'est cruel mais bien dit ! ...
    Sur le fond, quelques arguments chez moi ...
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  4. Le bonhomme se rêvait en égal d'Obama et en est réduit à tendre des pièges à son opposition ... tout est dit.

    RépondreSupprimer
  5. On peut appeler cela tendre des pièges à l'opposition, ou manoeuvre politique, cela fait partie du jeu politique justement. Et quelque soit le camp, on en use et en abuse.

    Ceci dit, cette règle, si adoptée n'est pas QUE pour 3 ans. Elle dit que la France aurait 3 ans pour retrouver l'équilibre budgétaire et une fois cet equilibre atteint, chaque année, le gouvernement ne pourra plus présenter de budget déséquilibré sous peine d'anticonstitutionnalité. Ce qui entrainerait de facto la chute du dit gouvernement.

    Dès lors, que l'on m'explique en quoi cette règle serait malvenue? ( en dehors de l'embarras ds lequel elle met l'opposition actuelle )

    RépondreSupprimer
  6. Corto,

    Sois objectif... C'est juste une règle de principe qui n'engage à rien... Et on est déjà engagé à ne pas dépasser les trois pourcents. C'est du pipeau, ça n'a rien à foutre dans une constitution...

    RépondreSupprimer
  7. Il me semble que les allemands l'ont mis ds leur constitution depuis un moment. Sont-ils pipeauteur ?

    Les 3% de masstricht étaient du pipeau puisque respectés par personne, puisque pas de sanction prise.
    Inscrite ds la constitution, obligerait à la respecter Non?

    RépondreSupprimer
  8. Pas plus ! Première crise économique : plan de relance avec modification de la constitution...

    C'est tout simplement grotesque de modifier la constitution pour ça.

    RépondreSupprimer
  9. Chartier


    1-Prend les gens pour des cons en leur donnant des ordres à la cons alors qu'il va soutenir l'adversaire de Hollande (ou de tout autre socialiste)

    2-Ne connais rien à l'économie puisque en effet les circonstances économiques imposent de ne pas se lier les mains alors qu'on ne sait pas ce qui va se passer dans un an ou deux ou trois.

    RépondreSupprimer
  10. Je conseille très vivement aux parisiens - de toujours ou d'un jour - d'aller manger chez Chartier, dans le 9è.

    Sinon, la politique de Sarko "depuis plus de 4 ans", t'es encore sympa. Il est au gouvernement depuis 2002. Bientôt dix ans qu'on se le cogne.

    RépondreSupprimer
  11. Tout à fait d'accord avec Marie-Georges.
    (Rajoutons ce Chartier dans l'escarcelle "niais à répétition" avec : Wauquiez, Bertrand et consorts)
    Excellent titre !

    RépondreSupprimer
  12. Tiens, mon ancien député-maire, j'ai même été à l'école avec lui :) Il va monter haut celui là!

    RépondreSupprimer
  13. Argh mon commentaire s'est égaré !
    Je pensais que j'avais juste oublié de cocher !

    Ils ont trouvé un nouveau truc qu'ils répètent a l'envi : la règle d'or, la règle d'or, la règle d'or. Ils finissent par y croire eux-mêmes !
    :-))

    RépondreSupprimer
  14. Ca commence à sentir la panique Chez les sarko boys....

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.