30 août 2011

Après La Rochelle, 7 questions à un blogueur de droite

Il faut gueuler : gueulons. Les comptes rendus par les médias de l’Université d’Eté du Parti Socialiste furent insuffisants. En rentrant de Le Rochelle, j’ai zappé de station en station espérant une émission à ma gloire (en tant que participant, comme tous les participants), la minute fut rarement dépassée.

Les desseins des médias étant impénétrables, il faudrait s’en foutre. Je suppose que ce pataquès n’intéresse personne à part quelques poignées de militants énamourés, nous allons nous en remettre.

C’est néanmoins surprenant compte tenu du nombre de journalistes présents (comme le notais Intox2007, je crois). Il faut croire que nos médias préférés ont du pognon à perdre ou participent allègrement au plan de relance. Bénissons-les, ça ne mange pas de pain, juste des hosties.

Il nous faut donc nous tourner vers les blogs pour en savoir plus mais les blogs de gauche sont partisans. C’est mal. Même moi, je dois reconnaître occasionnellement un certain manque d’objectivité mais, au moins, je ne mange pas les enfants.

Il nous reste donc les blogs de droite.

Pardon.

Le blog de droite.

C’est donc Corto qui s’y colle. Il nous a sorti un joyeux billet comme dont au sujet duquel il a le secret.

Il voudrait qu’on lui explique les différences entre les candidats car il n’a rien vu dans la presse. Il s’en prend aux blogueurs. Tiens, je vais le citer dans l’intégralité, ça me fera des liens pour pas cher : « Êtes-vous capables, de façon aussi précise que possible, avec clarté et concision, de me dire ce qui différencie Aubry, d'Hollande et de Royal ? »

Je vais lui répondre :

  1. Qu’est-ce que tu en as à foutre, tu ne voteras pas pour les primaires ?
  2. Si tu n’as pas les informations, ne pourrais-tu t’en prendre aux médias plutôt qu’aux blogueurs, voire aux partis politiques ?
  3. Si tu veux vraiment des informations, la meilleure solution n’aurait-elle pas été d’aller à La Rochelle ?
  4. Comme tu es de droite, je suppose que tu te fous totalement des différences entre les candidats de gauche, qui ne te regardent d’ailleurs strictement pas. Comment fais-tu pour en tirer une cinquantaine de lignes si tu t’en fous ?
  5. N’as-tu pas peur de décrédibiliser la blogosphère de droite – ou ce qu’il en reste – avec ce genre de billet qui est à peu près, mais avec une jolie écriture, un copié collé des quelques articles de presse qu’on a pu voir, sur le thème « ha ha, ils font semblant de s’aimer et d’être unis mais ils se haïssent, nananère » ?

Ne nous moquons pas… Il reste des questions intéressantes.

  1. Ca ne te dérange pas d’imaginer que si le candidat avait été désigné par le Bureau National, tu aurais gueulé comme un putois en dénonçant le manque de démocratie au sein du Parti Socialiste ?
  2. Ca ne te dérange pas, non plus, de te complaire à défendre une majorité (ex-majorité, j’espère) où il n’y a aucun débat, aucun programme, aucune démocratie interne, tout en critiquant un parti assez exemplaire ?

37 commentaires:

  1. Tu poses des bonnes questions. Si tu me permets, deux questions sur lesquelles j'ai envie de répondre, même si tu ne me poses pas les questions :

    * 1 , en tant qu'électeur de droite, je pourrais très bien voter au primaire, puisque qu'on me demande juste d'être d'accord avec "les valeurs de gauche". En ce qui me concerne, quand je lis certains commentaires de certaines personnes de la "vraie gauche", je pense être plus en phase avec certaines valeurs dites "de gauche" que beaucoup d'autres...
    * 2 - Parti assez exemplaire non. Pas plus que l'UMP. Si je voulais caricaturer certains, je te dirais que le discours pleins de haines de Désir était "à vomir". Et on ne peut pas se considérer parti exemplaire quand on traine Reims, le Languedoc, Marseille... UN parti comme les autres oui, sans doute, pas pire que l'UMP ou le Modem ou encore les verts, mais sans doute pas meilleurs.

    Sinon par contre, et en deça des caricatures que l'on peut se faire, ou des vannes, j'ai quand même trouvé ce qui a été diffusé de la Rochelle intéressant. Je ne supporte pas Montebourg, mais je t'accorde volontiers qu'il un fond idéologique bien à lui (que je ne trouve pas idiot en plus). Et Hollande parait avoir montré une carrure que je ne lui trouvais pas il y a quelques temps encore...

    Non, vous avez fait de belles universités. Comme en plus je crois que vous vous êtes bien amusé, c'est l'essentiel.

    RépondreSupprimer
  2. Falconhill,

    Tu peux voter, ça légitimera la procédure et donnera du poids à l'élu.

    Pour le reste, tu penses ce que tu veux.

    Dis moi juste quand l'ump a mis en place un machin démocratique pour consulter les militants...

    A part ça, réécoute le discours de Désir en mettant tes préjugés sous le tapis et dis moi ce qu'il avait de haineux. Ensuite va lire le dernier billet de Bembelly. Et réécoute le discours.

    RépondreSupprimer
  3. De fait, se poser maintenant la question des différences existantes entre chaque candidat est absurde, voire idiot. La campagne des primaires commence et si elle existe, c'est précisément pour mettre à jour ces différences. Ces différences existent déjà bien sûr (il faut être un tantinet de mauvaise foi pour ne pas distinguer les différences entre Hollande et Royal (non seulement de style mais aussi de fond) par exemple. Mais la campagne, les débats sont faits pour les clarifier.

    Cela dit, on n'est pas vraiment habitué aux primaires ; le but du jeu étant in fine de permettre à un candidat de se dégager du lot, d'incarner un candidat apte à l'emporter, tout en n'écartelant pas le parti, en jetant les bases d'un rassemblement. Il faudra se distinguer sans scinder le parti. Les différences devront être identifiables sans pour autant détruire la possibilité de rassemblement. Cela laisse la possibilité à certains d'ironiser et ils ne s'en priveront pas, c'est de bonne guerre.

    On pourrait de toute façon retourner la question. Est-ce possible de différencier les personnalités de droite, idéologiquement parlant, si l'on met de coté leurs ambitions antagonistes ? Hein ? Franchement, quelle est la différence entre Sarko, Coppé, Juppé et tous les autres ? Si ce n'est qu'ils se détestent sans jamais vraiment oser le dire... Si ce n'est que les échéances de leurs ambitions personnelles obéissent à des calendriers décalés qui leur permet de ne pas s'affronter...

    RépondreSupprimer
  4. Dorham,

    Tu as raison, la détestation est bien plus forte à droite.

    Je vais juste ajouter une remarque à ton commentaire : l'élection de joue sur une personne, plus que sur un projet. Donc les propos de chacun ne sont pas très importants, ce qui compte c'est la manière de les tenir.

    Par ailleurs, les primaires ne servent pas choisir un candidat mais aussi à faire du bruit et à donner de la légitimité au candidat (si le nombre de votants dépasse un certain seuil).

    RépondreSupprimer
  5. Très bonne réponse de @jegon sur Twitter

    @falconhill : le billet de @bembelly dont je parle dans la réponse que je te fais sur son blog (Ce Que Je pense):

    "Quizz Claude Guéant – Bruno Gollnish: Qui a dit…"
    http://bit.ly/nV7x6o

    RépondreSupprimer
  6. Bem,

    Merci d'avoir mis le lien ici (je suis obligé de répondre avec l'iPhone et mettre un lien est chiant).

    RépondreSupprimer
  7. "Tu as raison, la détestation est bien plus forte à droite."

    Entre ténors, c'est certain. Montebourg déteste bien Hollande, mais Montebourg n'est pas un ténor et n'a aucune chance de l'emporter. Ségolène n'aime pas François mais il serait plus juste de dire qu'elle ne l'aime plus et que la raison de cette brouille est à chercher ailleurs que dans le domaine politique.

    RépondreSupprimer
  8. Je ne te parlerai pas de Désir, je te dis juste ce que j'ai ressenti. Après c'est votre problème, c'est le problème du PS : si c'est en remettant sur le tapis le marronnier de l'alliance droite républicaine - FN pour resouder la famille, et insulter les gens en place que le PS veut faire campagne...

    Coté "préjugement", je pense n'en avoir pas plus que certains qui ont mis en exergue le discours de Désir, que je considère haineux. Et je me demande si c'est bien en phase avec les "valeurs de gauche", tout ça...

    Après tu parles PS, pourquoi tu me réponds UMP ? Et le Modem ? Et le NPA ? Mais de souvenir, les "machins" démocratiques mis en place par l'UMP pour choisir les candidats et, avant 2007, les présidents, étaient du même accabit que ce mis en place par le PS à Reims, et avant.

    Et pour finir la discussion, oui je pense ce que je veux sur le "parti assez exemplaire" qu'est le PS. Et je trouve tes questions assez pertinentes.
    Mais de la même manière que le blogueur de gauche ne cesse d'écrire sur la droite, tu permettras sans doute au blogueur de droite, Corto ou un autre (y en a pas 40 il faut remarquer) d'écrire sur la gauche.

    Bon retour de vacances à toi en tous cas.

    RépondreSupprimer
  9. Dorham,

    Je pense que la haine la plus forte est entre flamby et titine.

    RépondreSupprimer
  10. Bembelly, j'avais lu ton billet. Nous n'avons pas du tout (mais alors pas du tout) le même sentiment sur ça.
    Mais ce n'est pas grave.

    RépondreSupprimer
  11. FalconHill,

    Je réponds UMP parce que je parle de l'ump dans mon billet.

    Il y a des primaires au PS depuis 95. A l'ump, il y en a juste eu une bidon pour 2007.

    Corto parle de ce qu'il veut. Je lui rappelle juste que son argumentation ne tient pas la route et est même ridicule compte tenu de l'absence de démocratie et de proposition dans le parti mort qu'il défend.

    RépondreSupprimer
  12. 1) qu'en ai-je a foutre, ben ça m'interesse. Pas le droit d'essayer de comprendre ce qui differencie les 3 ténors à partir du moment où l'un des 3 sera peut-etre président?

    2) Ds mon billet, ne dis-je pas que les media n'ont pas répondu a cette question et que c'est donc pour cela que je m adresse aux blogueurs de gauche sans m'en prendre a eux.

    3) Aurai-je été bien accueilli:) ?

    4) T es con ou tu le f exprès. Je ne m'en fous pas bien au contraire et si les gens de droite s interessaient un peu plus a la gauche ( et vice et versa) sans animosité ce ne serait pas si mal. Au pire tu me reproche de faire 50 lignes pour "taper " sur la gauche, que fais tu d'autre ?

    5) Décrédibiliser la blogo de droite ? Ne fais tu pas la meme chose avec ce présent billet ?

    6) Certainement pas puisque depuis des mois, je dis justement que le pb du PS est de ne pas avoir de leader et de n avoir pas été foutu depuis Mitterrand de s'en trouver un. Ces primaires n'en sont que le révélateur. Elles ont été motivées par une querelle d'ego plus autant que par absence de leader. Et cela ne m'aurait absolument pas dérangé que le candidat du PS soit désigné par le BN puiosque cela aurait été la preuve éclatante qu un leader avait émergé.

    7) Le ps , un parti exemplaire ??? a mourir de rire. Pas plus exemplaire que les autres partis.
    L' UMP ne fait pas la meme connerie que le PS. Le programme, il viendra en temps utile. Comme je le disais ds un commentaire: ces primaires PS sont en plus une erreur stratégique de taille. Depuis quand dévoile t-on à son ennemi, bien avant la bataille, ce sur quoi et avec qui on va se battre ?

    Et pour conclure, je te trouve bien remonté et assez curieusement acerbe. Quelqu'un de droite n'aurait-il pas le droit de s'interesser à autre chose qu'a sa famille politique . Qd tu "tape" sur la droite, me suis-je autorisé à dire que c'était ridicule ou que cela n était pas ton problème ?
    Etrange comportement, Levé du pied gauche ?

    RépondreSupprimer
  13. "Il y a des primaires au PS depuis 95. A l'ump, il y en a juste eu une bidon pour 2007. "

    L'UMP n'a été crée qu'en 2002. Et celle de 2007 a été aussi que celle du PS en 2002 par exemple (y a t'il eu une Alliot Marie contre Jospin ^___^ ?).

    Sinon après, je ne sais pas trop quoi te répondre... L'UMP "parti mort", peut être... Je ne te rappellerai pas combien de fois le PS fut "mort" et moribond. Pourtant il parait revenir bien (jusqu'à la défaite aux présidentielles l'an prochain ?)
    Et puis bon, ce sont des considérations personnelles (ton parti pue, il est mort, le mien est beau). Vive la politique.

    Mais sinon un truc est sur. Si, jusqu'à la présidentielle, les billets ci et discours de premier secrétaire ou secrétaire national là (je parle des deux camps) sont pour vomir sur le camp d'en face, ça risque d'être très dur de tenir jusque là.

    RépondreSupprimer
  14. Falconhill,

    Mort, dans le sens "sans débat". Tu oublies la primaire entre LJ et emmenuelli en 95.

    Corto,

    Je fais souvent des billets sur mon propre camp. Pas toi. On en parlait déjà le mous dernier.

    1. Acheté leurs bouquins, va sur leurs sites web. Ou alors ne dis pas que ça t'intéresse.

    2. Bah ! Je lis bien un appel aux blogueurs comme si tu les mettais au défit.

    3. Oui.

    4. Con toi même !

    4 et 5 : non. Je parle de mon camp, toi jamais. Je parle d'une UE à laquelle j'ai participé. Tu ne fais que reprendre ironiquement des articles de presse.

    6. Qu'est ce que tu viens me parler de querelles d'ego quand je te parle d'un processus démocratique ?

    7. Elles ne sont pas une erreur stratégique. Mais on peut en discuter.

    RépondreSupprimer
  15. les joues roses.30 août, 2011 10:56

    T'es vraiment un gros con monsieur Nicolas aussi aigri que Sarko est petit.

    RépondreSupprimer
  16. Falconhill (je serais presque à y mettre un s ces derniers temps tant on dirait qu'il y en a plusieurs) ne joue pas sur les mots. Le RPR ne votait pas non plus pour son candidat....

    Par contre il serait bien, je suis d'accord avec Nicolas, que la droite parle de son projet, au lieu de seulement taper sur la gauche.

    RépondreSupprimer
  17. Romain, tu m'accuses moi de jouer avec les mots. Je trouve cela amusant.

    Il n'y en a qu'un de Falconhill. Celui qui considère que le PS n'a aucune leçon de morale à donner à personne. Et celui qui considère qu'insulter celui qui ne pense pas comme toi est détestable (et sans doute pas une valeur de "gauche").
    Et celui qui s'amuse que tu demandes à la droite de ne pas taper sur la gauche, bref de ne pas faire ce que fait le camp d'en face.

    Mais je ne sais même pas pourquoi je te réponds : ça fait plusieurs fois que tu me gonfles avec les "plusieurs falconhill", sans aller plus loin. Ca commence à m'iriter un peu (mais bon, peut être est ce une manière de faire de la politique, discréditer son adversaire par des petites touches... je suis surpris que toi joue à ce jeu, mais bon... 2012 arrive...)


    Nicolas,
    Je te parle de 2002. En 1995, le RPR a eu aussi sa primaire : devant tous les français. C'était d'un autre niveau quand même...

    Après, des débats à l'UMP... J'ai trouvé les débats lancés durant les vacances par Raffarin, Juppé, même Estrosi, plutôt intéressant. Mais je ne demanderai pas à des gens de gauche de les relayer (moi même ne les ai pas relayé...)

    RépondreSupprimer
  18. Romain,

    Oui.

    Falconhill,

    Quels débats cet été ?

    RépondreSupprimer
  19. Sarkozy candidat sans que Jean-François Copé ou Xavier Bertrand ne puissent se présenter c'est cruel !
    :-)

    [Pendant que Corto parle de la gauche, au moins, il évite de contrarier les mouvements de rame du gouvernement ! :-) ].

    Pour les médias, il y a même eu un C Dans l'Air (émission réac s'il en est !) titré sur L'Université EXPLOSIVE du PS. J'ai ri ! :-)

    RépondreSupprimer
  20. Nicolas, ceux dont vous n'avez pas parlé à la ROchelle. Des critiques sur le mode de fonctionnement de l'UMP, sur ce que doit être les priorités d'un gouvernement, etc...

    Enfin, rien qui normalement t'intéresse. D'ailleurs si tu dénigres, je suis idiot de te répondre. Et si ça ne t'as pas marqué, c'est normal c'est pas forcément marquant. Moi qui espère voir émerger une autre droite moins sarkozyste, ça me parle. Mais je ne te demande pas d'être intéressé par ces sujets là...
    (d'ailleurs excuse moi de t'en avoir parlé...)

    RépondreSupprimer
  21. Falconhill,

    Mouarf ! Si ça m'intéresse. Mais je n'ai pas du tout entendu parler de ces débats (il faut dire que j'ai eu un été un peu spécial, comme tu le sais).

    Tout m'intéresse, comme Corto. Mais la différence entre lui et moi est que je ne me contente pas de faire des billets pour dénigrer l'adversaire... Je traite également de mon propre camp, de sujets économiques, de la majorité, du gouvernement,...

    Et comme Corto, je regrette que la presse n'aborde pas plus en profondeur la politique. Ainsi, s'il y a eu, comme tu le dis, des débats de fond à l'ump, il est regrettable qu'ils soient restés confidentiels.

    Poireau,

    Tu as oublié Fillon, malheureux !

    RépondreSupprimer
  22. @romain blachier: pas d'accord,la droite a raison de ne pas dévoiler son projet pour l instant. Le temps viendra pour cela. Sarko et son équipe prépare son programme et élabore sa stratégie, examine tout ce que la gauche dévoile de ses intentions (bien trop tot) et le révèlera en temps utile dons sans doute pas avant janvier prochain.

    maintenant, je comprends parfaitement que cela énerve les gens de gauche de ne pas savoir: sur quoi taper en attendant ? :)

    RépondreSupprimer
  23. Je souhaitais envoyer Fillon comme 1er ministre au Japon, ils ont du mal à garder les leurs ! :-)

    RépondreSupprimer
  24. Poireau,

    Bonne idée.

    Corto,

    La gauche n'a pas d'autre chois. De toute manière c'est le président sortant qui est maitre du calendrier.

    Mais tu peux trouver des erreurs à droite : ils viennent d'epuiser leurs dernières cartouche en matière de fiscalité. Par contre, il faut que la gauche communique pour casser certains points négatifs.

    RépondreSupprimer
  25. "sur quoi taper en attendant ?"

    Guéant est là pour nous aider, à chaque fois qu'il dit une connerie en espérant piquer deux ou trois voies à Marine Le Pen !

    Ou...

    Sur Fillon qui dit sans trembler que le seuil de tolérance à l'endettement est dépassé alors que la droite a eu deux quinquennats pour se pencher sur la question ?

    On devrait créer un championnat de France de la mauvaise foi pour l'UMP. La compétition serait rude entre les ministres et les séides du parti présidentiel.

    RépondreSupprimer
  26. Dorham,

    Oui.

    Et c'est pour ça que j'insiste pour que Falconhill analyse calmement les propos de Désir. Où est l'insulte ? Les attaques contre Désir depuis dimanche par Pecresse, Cope,... ne font qu'illustrer cette mauvaise foi.

    RépondreSupprimer
  27. Nicolas : "Mais la différence entre lui et moi est que je ne me contente pas de faire des billets pour dénigrer l'adversaire... Je traite également de mon propre camp, de sujets économiques, de la majorité, du gouvernement,..." --> C'est vrai, et c'est tout à ton honneur.

    Je viens d'écrire un billet sur mon "propre camp" aussi... Et je me dis qu'il faudrait que j'arrête de taper sur tout le monde, parce que bouh.

    Après, les propos de Désir on peut les analyser calmement. Et ne pas avoir, toi et moi, la même analyse et le même sentiment. Mais bon, Désir cherche à rassembler son camp, ce qui est bien est qu'il rassemble aussi le camp d'en face.

    RépondreSupprimer
  28. @falconhill: Pas de réponse sur le RPR ?

    Sinon pour ce qui est des multiples Falconhill.
    J'ai suffisamment d'adversaires pour ne pas avoir le temps de le passer en petites touches.

    Par ailleurs tu n'est pas pour moi un adversaire mais une personne que j'apprécie et ouverte dans la vraie vie.

    Simplement, autant ton blog est celui d'un mec de droite ouvert sur les autres, autant tes commentaires sur les blogs de Nicolas et de Corto sentent souvent le sectarisme (qu'il m'arrive de pratiquer moi aussi bien évidemment mais partout). Du coup j'ai parfois l'impression qu'il y a plusieurs Falconhill. C'est tout. Ca ne m'empêche pas d'apprécier celui de la vraie vie et celui qui tient un blog.

    Corto: Non, j'aime débattre sur le fond. Je suis donc surpris que l'UMP n'ai pas de programme pour la France comme tu le dis toi même. Taper sur le camp d'en face ne fait pas une politique.

    RépondreSupprimer
  29. Quand il y a trop de différences, on crie à la rupture, à la division du parti. Là, il n'y en a pas assez et on nous fait le coup du "tous pareils".

    Vous n'êtes jamais contents.

    RépondreSupprimer
  30. Romain, si tu étais un peu moins obtus, tu verrais que je te parle de 1995. C'était autre chose que la primaire où se lève les bras ensemble pour la photo :)
    J'avais 17 ans, tu m'excuseras de ne pas être tributaire de ce qui s'est passé avant.

    Moi aussi tu es une personne que j'apprécie (vraiment, je le dis sans gnognoterie : c'est le cas), aussi je prends très mal ces petites piques sur les "plusieurs falconhill", qui aurait tendance à me faire passer pour un con. Ce que je n'aime pas.

    Alors dis moi où est ce qu'il y en a plusieurs, qui tiennent des discours différents.
    Le sectarisme ? Franchement ne me dis pas ça à moi, quand beaucoup de sectaires merveilleux qui donnent des leçons sur la "vraies gôches" en insultant le camp d'en face seront les premiers à signer la charte des "valeurs de gauche"...
    Maintenant, je pense apprécier le PS autant que toi tu apprécies l'UMP : ce qui ne fait pas de nous des sectaires notoires il me sembles...

    Et celui de la vraie vie et celui qui tient un blog ne change pas d'opinion sur certains au PS (pas tous heureusement) qui portent en eux un discours sectaire, violent, bien loin des valeurs que j'imagine être "de gauche".

    (et sinon tu as raison, on a des vrais adversaires, sans doute quelque part les mêmes...)

    RépondreSupprimer
  31. FalconHill : Je trouve amusant qu'un type de droite qui n'aime pas le PS fasse de la tolérance et de l'écoute des valeurs "de gauche".

    RépondreSupprimer
  32. Je suis nowhere anonyme donc je ne réponds pas.

    RépondreSupprimer
  33. @romain blachier: tu extrapoles, ou as tu vu que je disais que l'UMP n avait pas de programme ?
    Sans doute y en a t-il un, en cours d'élaboration et ils ont bien raison de ne pas en dévoiler une miette pour l instant.

    RépondreSupprimer
  34. "ils ont bien raison de ne pas en dévoiler une miette pour l instant." (Corto)
    Dès fois qu'on le leur copie ?

    RépondreSupprimer
  35. Attendons les idées géniales qui vont, on en doute pas une seconde, fuser de l'université d'été de l'UMPet. Ce sera quoi cette année : un dérapage sur un militant asiatique ou un lip dub sur une chanson de Carla ?

    La droite est juste ridicule et la différence avec avant, c'est que maintenant cela se voit.

    RépondreSupprimer
  36. Haka, et elle risque de gagner les prochaines élections :-)

    RépondreSupprimer
  37. Captain,

    Tu as raison. Mais FalconHill aussi...

    Disp,

    Reviens parmi nous.

    Mélusine,

    Manquerait plus que tout le monde soit content !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.