23 août 2011

Politique fiscale du gouvernement : le constat d'échec

La loi TEPA, le fameux paquet fiscal de 2007, sorte d’emblème de la Présidence de Nicolas Sarkozy, avait quatre aspects principaux : les exonérations fiscales pour l’accession à la propriété,  l’allégement des droits de succession, le bouclier fiscal et les exonérations des heures supplémentaires.

Le gouvernement n’avait pas tardé à revenir sur les trois premières. Le voilà maintenant qui se prépare à revenir sur la dernière !

Quel constat d’échec !

4 commentaires:

  1. la vache ! En clair d'ici un an on sera revenu au point de départ !
    :-)

    RépondreSupprimer
  2. A faire et à défaire, on est pas à rien faire (quoique)...

    RépondreSupprimer
  3. ... Et quels dégâts sociaux au passage ! C'est tout ce qui restera de ce quinquennat bling bling ^^

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...