23 août 2011

Politique fiscale du gouvernement : le constat d'échec

La loi TEPA, le fameux paquet fiscal de 2007, sorte d’emblème de la Présidence de Nicolas Sarkozy, avait quatre aspects principaux : les exonérations fiscales pour l’accession à la propriété,  l’allégement des droits de succession, le bouclier fiscal et les exonérations des heures supplémentaires.

Le gouvernement n’avait pas tardé à revenir sur les trois premières. Le voilà maintenant qui se prépare à revenir sur la dernière !

Quel constat d’échec !

4 commentaires:

  1. la vache ! En clair d'ici un an on sera revenu au point de départ !
    :-)

    RépondreSupprimer
  2. A faire et à défaire, on est pas à rien faire (quoique)...

    RépondreSupprimer
  3. ... Et quels dégâts sociaux au passage ! C'est tout ce qui restera de ce quinquennat bling bling ^^

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.