09 août 2011

Réseaux sociaux : à quand un bouton "Ah ! Merde !" ?

C’est en venant au boulot, ce matin que la patronne de la Comète a appris la mort de Amy Winehouse. Elle n’était pas en France au moment « des faits » et n’avait donc pas accès à une presse compréhensible par le commun des mortels. Elle m’a dit ça au moment où je lui ai demandé qui était ce FX dont on venait d’apprendre la disparition. Elle savait qui était FX. Il est mort.

« Ah ! Merde ! »

C’est la crise, on va serrer la ceinture, les politiciens vont faire des conneries avec des annonces foireuses alors qu’il est urgent de réfléchir à la manière d’aller de l’avant.

« Ah ! Merde ! »

C’est étrange cette capacité qu’on peut avoir de se foutre totalement de l’actualité par période. J’arrive à la maison après deux jours passés chez des copains, dans le nord. Ainsi, nous avons assisté à des émeutes dans une grande capitale voisine et des bourses qui paniquent, la journée d’hier semble avoir été folle… Et moi, j’étais en « week-end » chez des potes, en étant informé de la marche du monde par Twitter, sans même cliquer sur les liens, tant la flemme était grande.

Le système part en couilles et moi je baguenaudais dans les rues de Douai avec un couple de bons potes.

On pourrait penser à un phénomène naturel : la décompression en début de vacances, voire toutes les vacances (Yann, par exemple, avait ressenti le besoin de prendre du recul, pendant ses congés).

Tel est ce que je voulais dire dans ce billet dont la rédaction a été interrompue par une sieste méritée suite au confit de canard à l’orange mangé en arrivant, à 14h30, à la Comète. Voir l’illustration. Il vaut mieux un bon confit de canard qu’un conflit dans les rues de Londres.

Me réveillant à 17 heures, je réfléchissais à la suite de ce billet quand je me suis rendu compte que je faisais fausse route : le désintérêt pour l’information est bien plus ancien.

Tout d’abord, ça fait plus de cinq ans que je tiens ce blog politique, où je dis que les politiques menées sont mauvaises, que le libéralisme court à sa perte, …. FalconHill pourra ronchonner parce qu’on tourne en rond. Qu’est ce que vous voulez que je vous dise ? Les capitales européennes s’embrasent et la bourse se casse la gueule. On ne va pas en chier une pendule, non plus…

Dans mon cas, c’est Twitter qui a été révélateur. Il faut de l’information en moins de 140 caractères. « FX est mort ». « C’est le bordel à Londres ». « Les bourses se cassent la gueule ». Paf ! Sujet suivant ! Les Twittos se précipitent pour être les premiers à donner une information, à RT un tweet ou un lien intéressant.

Sujet suivant.

Dans un mois, c’est la coupe du Monde de rugby, ça devrait occuper du monde…

Du coup, chacun adopte sa posture. « C’est lamentable de se moquer de FX, la mort d’un gars de 23 ans n’est pas drôle. » Et alors ? Je m’en fous, je ne savais même pas qu’il avait 23 ans. J’ai quand même le droit d’ironiser parce que « tout le monde » parle d’un type que je ne connais pas. « C’est lamentable, le monde s’écroule et les gens parlent de FX. » Et alors ? Je ne vais pas arrêter de dire des conneries au comptoir sous prétexte que tout va mal.

Avec Twitter, non seulement, on balance des infos, des liens, mais, en plus, on arrive à expliquer aux gens quoi penser…

Qu’est-ce que je peux m’emmerder à écrire des billets de 5800 signes alors que 140 caractères devraient suffire ? Ah ! Si ! J’ai des lecteurs qui aiment bien mes conneries. Je suis de retour et ça va chier (pas du tout, en fait, demain, il y a Kremlin des Blogs à Lyon, j’aurais mieux à faire que des billets de blog).

A Douai, j’étais chez un couple d’amis, Emilie et Jim. Jim était serveur à la Comète et nous sommes devenus potes, partant en vacances ensemble et tout ça. Il ne supportait plus trop la vie qu’on mène, travailler comme des tarés pour payer un loyer abusif et compter les sous, un par un, jusqu’à la fin du mois. Arrêter d’aller au bistro dès le 15 et manger des conneries après le 20. Ils sont repartis « au pays » et se débrouillent.

Ils m’ont présenté des gens du coin, des amis à eux, très sympathiques (dont une petite blonde fort avenante mais j’ai, au bas mot, deux fois son âge). J’en ai fait un rapide billet hier, Aurélie a acheté un nouveau smartphone, il le lui fallait… pour utiliser Facebook.

En tant que passionné, j’ai beaucoup écrit, dans mon blog geek, à propos de Google Plus et je crois que j’ai fait partiellement fausse route. Certains utilisent Facebook pour diffuser de l’information. J’utilise Facebook pour échanger des conneries avec des copains blogueurs et rester en contact avec mes cousins éloignés et les copains de Bretagne ou ceux que je n’ai plus l’occasion de rencontrer. Facebook me permet aussi de rencontrer du monde dont je me fous (c’est mal, je sais).

Mes douaisiens utilisent Facebook pour communiquer avec des gens qu’ils voient tous les jours. Un commentaire d’un inconnu à un statut d’un copain leur plait : bouton « J’aime ». « J’ai repris des nouilles. » « J’aime ». « Elle a un beau cul. » « J’aime. » « Il faut beau et chaud. » « J’aime ».

La circulation de l’information, quelle qu’elle soit, se résume à un bouton. RT. +1. Like… Il faudrait qu’ils pensent à créer un bouton « Ah ! Merde ! ». Tiens ! « FX est mort. » « Ah ! Merde ! »

Je médis à propos des  réseaux sociaux, ici, mais ils n’y sont pour rien, les pauvres… C’était le cas avant leur existence. « Tiens ! Patron, tu nous remets une tournée ? » « Hé, t’as vu, la crise est d’une ampleur sans précédent, je ne sais pas où on va, j’ai vu une émission à la télé, hier, ça a l’air très grave, tu ne l’as pas vue ? » « Non, j’étais chez ma belle-sœur. Tiens ! A propos de crise, tu me feras penser à acheter des bananes sinon ma femme va m’en faire une… » « Tu me diras, avec les experts, lors de cette émission, on était pas gâtés… Ils feraient mieux d’appeler ta femme, ou le vieux Joël, avec ses crises de goutte. »

L’information passe.

« Ah ! Merde ! »

29 commentaires:

  1. C'est vrai, excellent ! tu devrais partir plus souvent :) :) :)

    Ceci dit, pour poursuivre ta réflexion, ne pense-tu pas que twitter représente un danger pour la survie des blogs ?
    moi si.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  2. Super billet ! par contre je ne te dirais pas d'où je l'ai lu :)

    RépondreSupprimer
  3. Hern,

    Que ça ne t'empêche pas de le RT !
    Merci !

    Corto,

    Merci !

    Des dizaines de gugusses prédisent périodiquement la mort des blogs. Mais il y a des blogueurs qui se lassent mais toujours des nouveaux qui arrivent.

    C'est une autre activité (qui passera de mode) : je ne twitte que quand je suis tout seul au comptoir ou en pause au boulot, alors que je connais des gugusses qui semblent y passer leur vie. Par contre, il restera des andouilles comme toi et moi qui aiment bien aligner des phrases... Et "produire du contenu".

    RépondreSupprimer
  4. Ce billet est à chier et sans le moindre intérêt.

    (Marre des lèche-cul du nem beurre ouane !)

    RépondreSupprimer
  5. Captain,

    T'es pire que moi !

    Didier,

    Jaloux.

    RépondreSupprimer
  6. Remarques annexes : ne pas faire reluire une blonde qui a la moitié de son âge est un péché presque mortel.

    Deuxièmement, je rappelle que le gars FX était noir, ce qui devrait rendre le chagrin très supportable.

    (En plus, c'était sûrement un con. Et, ça, on en a de réserve.)

    RépondreSupprimer
  7. Yann,

    Merci.

    Didier,

    Mais j'aime bien les noirs, moi ! Je passe mes soirées avec deux spécimens. D'un autre coté, ça suffit peut être.

    RépondreSupprimer
  8. J'ai oublié de cocher sur "suivre les commentaires"

    (ah merde)

    RépondreSupprimer
  9. Oui, très bon billet. Twitter, c'est amusant, j'y recherche mes blogueurs préférés...
    Ce qui prouve que, au moins pour moi, ça ne remplacera jamais les blogs !!!
    Continue, Nicolas.

    RépondreSupprimer
  10. Super billet ! D'habitude je lis mais je reste discret, celui-ci m'a touché je ne sais pourquoi, léger et profond en même temps... (ptet les trois pintes au bistro avant ont aidé ...)

    RépondreSupprimer
  11. bon billet, merci Nicolas, vous me faites toujours sourire, et quel talent!!!!je le dis doucement pour vos chevilles.....continuez , c'est toujours un plaisir de vous lire !!!!!!je vous embrasse (je crois que je peux etre votre mère!!!!)nanougk

    RépondreSupprimer
  12. Estelle,

    Tiens ! Ma réponse a disparu. Je disais que je continue. Merci !

    Jolun,

    Merci. Et dis toi bien que trois pinte, ce n'est rien. Mais évite les pintes : la bière de réchauffe et s'évente. (pas avec moi : pas le temps, la pauvre)

    RépondreSupprimer
  13. Nanoug,

    Merci mais la mère (qui nous lit) ne devrait pas être d'accord.

    RépondreSupprimer
  14. Beau billet, qui résume bien la situation.
    Ce qu'il faut en retenir c'est l'ultime phrase "L’information passe."
    Nous sommes dans l'ère de l'information qui passe, après les blogs est arrivé twitter et l'information circule de plus en plus vite, de plus en plus synthétique... et superflue ? Comment communiquer en 140 caractères ? Comment font certains qui "suivent' plusieurs centaines de personnes. Les tuyaux véhicules des teraoctets d'information que nous n'avons plus le temps de lire ou analyser, juste la passer au suivant. On parle bien de flux des données.
    Ce qui compte comme tu le dis c'est de communiquer avec ses semblables,que ce soit au comptoir 'en zinc' ou au comptoir 'virtuel', les deux ont maintenant leur place dans nos vies.

    RépondreSupprimer
  15. Il manque plus que @lolobobo pour nous développer le bouton..

    RépondreSupprimer
  16. et pourquoi pas un bouton "j'aime pas ton style" transformé en stayle pour les jeunes.

    RépondreSupprimer
  17. Willycat,

    C'est un bouton pour tarés. Quand je n'aime pas le style, je ne lis pas...

    Disp,

    Oui, au boulot !

    Fecorias,

    Pas de gros mots.

    La Graula,

    Oui, les deux ont leur place... Mais parfois, on frise le ridicule. Le mieux est quand je suis au comptoir, dès fois, je me plonge dans l'iPhone et les réseaux sociaux pour éviter de parler avec des vrais gens.

    RépondreSupprimer
  18. tn requin pas cher

    40 euro
    www.onesoulap.com

    RépondreSupprimer
  19. Très en forme aujourd'hui, mon blogueur favori (ou presque). Ca fait du bien quand on se branche après un petit déj tardif de vacances...
    Merci, Nicolas.

    RépondreSupprimer
  20. Bah ! Il y a toujours dans un groupe donné un pourcentage de personnes que les blogs n'intéressent pas et un taux de lecteurs que ça passionne !
    Les médias sociaux ne changent pas la nature humaine mais la concentrent !
    :-))

    Par contre, oui, l'info manque de plus en plus de mise ne perspective. Come si rien n'avait de conséquence dans un avenir court ou long. La montée de l'insignifiance que dénonçait Castoriadis il y a une douzaine d'années est bien advenue ! Triste…
    :-|

    RépondreSupprimer
  21. Poireau,

    Oui, l'information ne sert plus à rien, les gens ne la regardent pas ou l'analysent uniquement dans l'instant.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.