02 août 2011

Petite blogosphère de droite

Nos amis Corto (voir ma blogroll), l’ultime blogueur de droite, suite à la retraite de Authueil, et Vallenain (voir ma blogroll), qui aimerait bien avoir son diplôme de blogueur réac (à 20 ans, on se demande pourquoi ! Même le vieux était de gauche, à cet âge), se fatiguent à se faire des billets pour s’étonner que la blogosphère de gauche ne se ligue pas pour taper sur Martine Aubry qui porte plainte contre un blogueur de droite.

A ce stade, leur démarche est déjà risible : il faut se demander s’ils n’ont pas une légère case en moins, probablement à cause de l’absorption d’une bière de trop : pour ma part, je n’ai pas l’habitude de taper contre mon camp.

En fait, je ne connais rien de cette histoire, m’en foutant comme de ma première bière en trop, à moi… Il se trouve qu’un gugusse semble avoir traîné dans la boue Madame Aubry et son époux, pour des histoires grotesques.

Si Martine Aubry veut porter plainte maintenant, c’est son problème et celui du PS, pas le mien. Je la soutiens juste : elle a raison de ne pas laisser dire n’importe quoi sur le net alors qu’il me semble que les premières accusations de saloperies à propos du net viennent de la droite.

Ne parlons pas des terroristes Musulmans qui, l'espace d'une soirée, ont été jugés coupable d'une tuerie chez nos voisins blondinets.

A gauche, on se bat pour la liberté d’expression sur le net, quitte à renforcer, par la loi, le droit des gens à porter plainte quand on les accuse de saloperies. La droite semble surtout prête à interdire la liberté d’expression et d’usage du web sous prétexte que les gens pourraient raconter n’importe quoi.  Les gars, vous avez défendu le gouvernement qui a mis en œuvre Hadopi et tout un tas de machins complètement liberticides, vous pouvez parler maintenant. En fait, la droite semble un peu plus prête à interdire l'usage du net, vu qu'elle ne sait elle-même pas trop quoi en faire.

En outre, c’est à plier de rire. Vous accusez Martine Aubry de faire basculer la campagne électorale sur des affaires privées n’ayant rien à voir avec la politique, alors que c’est un des vôtres qui est descendu au dessous de la ceinture.

Vous voulez que la campagne soit propre : je vous invite à défendre les résultats de la politique de Nicolas Sarkozy et du Gouvernement que vous soutenez et son programme pour la prochaine élection.

Il n’a pas de programme. Ah merde !

Occupez-vous du bilan : la baisse de la sécurité, la dette et tout ça…

Bon courage. Mais laissez nous nous battre contre des clowns qui essaient de détourner la campagne en accusant de vices divers nos candidats.

Vous savez, ceux qui débattent dans un processus démocratique au sein d’une gauche ouverte de la manière d’aborder l’élection ?

Cela dit, dans mon blog, je n’ai jamais défendu un blogueur de gauche attaqué pour diffamation ou autre (sauf sous l’aspect financier du problème, pour qu’il puisse avoir les moyens de se défendre, je défends, moi, la justice, et j’ai défendu à la dernière présidentielle une candidate qui voulait multiplier par deux le budget de la justice).

Alors ne me demandez pas de défendre un blogueur de droite qui se prétend ouvrier, ancien syndicaliste… Mais ancien cadre UMP, si j’ai bien compris. Car je me fous de l’affaire.

Vous êtes grotesques.

17 commentaires:

  1. Et dire que j'allais me coucher sans avoir lu ce magnifique billet !

    Tu le dis toi même, tu ne connais rien a cette histoire, alors pkoi tergiverser dessus ?

    Mon billet n'était en aucun cas la marque d'un quelconque étonnement sur le fait que la gauchosphère ne soutienne pas un blogueur .Ta remarque pourrait laisser croire que tu ne l'a pas lu ( laisser croire, hein)

    Que ce blogueur soit de droite ou de gauche, je m'en tape. et le précise bien dans les commentaires (les as tu lu?). C'est juste un petit blogueur qui est attaqué par Aubry. Alors qu'une Caroline Fourest, par exemple, ne l'est pas.

    Que viennent faire les terroristes musulmans ici ?

    A gauche on se bat pour la liberté d'expression !!! mais moi aussi,garçon, n'aurais-je donc pas le droit sans me faire traiter de dire ce que je pense de cette histoire ? je ne me suis d'ailleurs jamais permis de traiter quiconque sérieusement de réac, de grotesques et de risibles au regard qu'il n'aurait pas les mêmes idées que moi.

    Hadopi, j'étais contre, le suis toujours et a l'époque, l'ait bien écrit sur mon blog. On peut etre de droite et reconnaitre volontiers ( et souvent) les conneries qui sont faites par "mon " camp. esprit critique que cela s'appelle.

    "Vous accusez Martine Aubry de faire basculer la campagne électorale sur des affaires privées" Ah bon, où ça en ce qui me concerne ?

    "Sarkozy n'a pas de programme " Pour 2012-2017, on le savait puisqu'il a lui même indiqué qu'il ne le communiquerai pas avant la fin de l'année, début 2012.

    "sauf sous l'aspect financier " , il se trouve, et tu le saurais si tu t'étais renseigné que le blogueur en question n'a pas les moyens, aujourd'hui , de se défendre. passons.

    Tu défends, TOI, la justice, sous entendrais tu que je défendrais l'injustice ? parce que de droite ?

    Ou as tu vu que ce blogueur se prétendait ouvrier et syndicaliste ?

    Tu te fous de l'affaire mais tu en fait finalement un billet, plutot long pour une fin de soirée.

    Nous sommes souvent pas d'accord, as tu le souvenir que j'ai pu te qualifier de grotesque ?

    Allez, sans rancune, mais assurément, tes billets du matin me semblent mieux travaillés!

    Bonne nuit

    RépondreSupprimer
  2. Oups, j'allais oublié, pkoi un lien sur Autheuil et pas sur vallenain et moi ? :)

    RépondreSupprimer
  3. J'aime bien quand tu t'énerves. Et je ne suis pas loin de partager ton avis :-)

    RépondreSupprimer
  4. Corto,

    Le lien c'est pour vous faire rager...

    Je viens de relire ton billet, c'est bel et bien une charge contre Martine Aubry, pleine de sous-entendus...

    Laurent,

    Bah ! Ca fait du bien de temps en temps.

    RépondreSupprimer
  5. Tu es dur : ils veulent faire comme certains blogueurs de la blogosphère de gauche, et être de la même mauvaise foi bien militante...
    (dont on peut également se demander pour beaucoup, comme tu le dis avec une certaine classe, s'ils n'ont pas "une légère case en moins")

    Vive la politique...

    RépondreSupprimer
  6. Corto aurait il l'amabilité de faire un résumé de son commentaire ci-dessus, c'est trop long !
    Pour cette histoire, rien que de très normal : un blogueur insulte une personnalité politique. Des demandes sont faites pour le retrait de ces insultes en ligne, ce qui est refusé par le blogueur (si j'ai bien compris !) et donc on passe à la case suivante de la procédure : dépôt de plainte et action en justice.
    Avec cet exemple, je constate que la droite n'aime pas l'état de droit ni ne prône le respect. C'est étonnant qu'elle perde aussi vite ses valeurs ! ;-))

    RépondreSupprimer
  7. Le poireau: ta dernière phrase suffit et m'aurait évité de lire ton com en entier

    RépondreSupprimer
  8. Corto : «Bonne nuit»
    C'est ta dernière phrase !
    :-))

    [Je garde toujours le meilleur pour la fin ! :-)].

    RépondreSupprimer
  9. personnellement, je ne crois pas avoir demandé que les blogueurs de gauche se liguent contre Aubry.
    Par contre, j'ai manifesté mon soutien à ce blogueur qui va se prendre un procès moyennement mérité dans les dents.
    Ne déformons pas tout ce qui est écrit...

    RépondreSupprimer
  10. Val,

    Pourquoi moyennement mérité. Il a reçu un machin d'avocat lui demandant d'enlever ses écrits. Il ne l'a pas fait. Il aurait du.

    En temps qu'ancien responsable politique, il ne peut ignorer la loi.

    Cela dit ne t'inquiète pas pour lui, il y aura une négociation à l'amiable, Martine Aubry n'a pas pour raison d'être de faire des procès : elle ne peut pas permettre, suite au congres de Rouen. Si le type ne comprends pas, alors il mérite un procès.

    RépondreSupprimer
  11. Ah merde ! Je suppose que j'ai fait une faute de frappe et que l'iPhone a corrigé comme il pouvait (j'espère que ça va passer...)

    RépondreSupprimer
  12. Étant sans doute en train de faire la même chose que toi en ce moment, perso, ça passe :-)

    Bonne soirée :-)

    RépondreSupprimer
  13. Vallenain :
    Si j'écris "Vallenain espèce de petits fils de pute" et que tu te palins auprès de Nicolas, il effacera le commentaire parce que c'est insultant.
    S'il arrivait que Nicolas trouve justes mes propos, il laisserait le commentaire en place et tu irais déposer plainte.
    C'est ce qu'a fait Martine Aubry.
    Il ne me semble pas qu'on ait écrit quelque part que les politiciens n'ont plus le droit de se défendre en justice, comme tout un chacun !
    :-))

    [Mes excuses pour ta mère, c'était juste pour l'exemple ! :-) ].

    RépondreSupprimer
  14. très sincèrement non. Parce que je n'ai pas du tout le réflexe "procès". Je te ferais le reproche, te demanderait de supprimer le commentaire, de t'excuser même.

    Si vraiment tu continues alors peut-être j'envisagerai l'étape suivante, je n'arrive toujours pas à savoir si Aubry a réellement demandé au blogueur de son supprimer son texte avant de demander le procès...

    RépondreSupprimer
  15. Vallenain : l'info que donne la presse est bien que le blogueur a été approché, puis le FAI et que rien n'ayant permis de retirer les propos, dépôt de plainte.
    Sincèrement si ça devait m'arriver parce que j'ai dérapé sur un propos envers la personne de Sarkozy, je retire mon article et basta.
    Il faut toujours être plus fin que la censure, c'est à ça que ça sert ! :-)

    RépondreSupprimer
  16. Poireau,

    Bah ! Val assure son buzz, ça lui fait plaisir.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.