16 août 2011

François Hollande on the web

Zette est toute émoustillée : François Hollande l’a intégrée à son cercle dans Google+. Moi aussi, d’ailleurs. François Hollande est une des toutes premières personnalités politiques à intégrer ce machin ; j’y ai repéré également François Rebsamen et François Bayrou. Ils s’appellent tous François, Google a changé de stratégie pour ses déploiements… Les prochains devraient être François Baroin, François Fillon, ...

François Hollande a également un tout nouveau site web, que j’ai déjà annoncé ici. Il y a aussi une application Facebook. Je me suis inscrit ! De toute manière, à Bicêtre, c’est @martinp_ qui le représente…

J’ai aussi modifié mon avatar Facebook (voir l’illustration) pour montrer mon abnégation à la cause.

Dans l’illustration à droite, on voit le sincère soutien apporté par notre ami Disparitus avant d’être cruellement viré de Google+.

15 commentaires:

  1. Ah Hollande ne se suit pas encore. Il a tort;-)

    RépondreSupprimer
  2. Mais comment fait donc François Hollande pour serrer autant de mains tout en jouant sur les réseaux sociaux ?
    ;-))

    [Il m'a aussi encerclé ! :-) ].

    RépondreSupprimer
  3. et François Mitterrand . personne ne lui as encore envoyé d'invitation ?

    RépondreSupprimer
  4. Il préfère rester sur Facebook, son côté réac.

    RépondreSupprimer
  5. Ils veulent m'encercler avant de me shooter au final, quelqu'un a-t-il une solution pour éviter la solution finale tout en restant anonyme ?

    Je cours dans tous les coins du web mais ils me rattrapent, me rattrapent.....

    RépondreSupprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  7. Prends pas un truc en anglais. Marcel Disparitus ira très bien.

    RépondreSupprimer
  8. Merci du conseil, toujours vivant sur G+, Pierre Dispdan

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...