22 juillet 2008

Choisis ton camp

Le fait politique du jour est évidemment le vote du machin des institutions puisque l’arrestation de Radovan Karadzic nous intéresse à peu près autant que la première poussée d’acné juvénile de Jean qui doit se demander comment je sélectionne les liens pour mes billets et les conneries à raconter alors qu’on s’en fout à peu près autant.

Il me faut donc faire un billet complémentaire malgré les deux petits de cette nuit et le relai de l’appel de mes collègues des left_blogs pour virer Lang. Je lisais dans la presse ce matin des ténors socialistes disant que c’était à lui de prendre les décisions qui s’imposent. Certains pingouins (je crois avoir reconnu la voix de Mélenchon) disaient même qu’il n’avait pas été viré du parti en 2005, après le referendum Européen, et qu’il n’y a aucune raison de virer Lang.

Polop ! Si. Lang est un gugusse isolé, il a fait son truc tout seul, uniquement pour ce qu’il croit être sa propre gloire voire pour récupérer le Ministère des Poissonniers Martiniquais. Disons-le : qu’il aille se faire voir en Egypte au cas où son profil aurait changé de côté.

A virer. Ou alors à tondre, raser, comme ces charmantes jeunes filles qui ont créé une nouvelle mode au lendemain de la dernière guerre mondiale en mettant un peu de joie dans les rues Parisiennes. Et Lyonnaises devrais-je dire avant de me faire engueuler.

Pareil pour le PRG qui n’a cesse que de voter des trucs cons histoire de se remémorer les bonnes heures de la quatrième république. On notera que virer le PRG du Parti Socialiste sera assez compliqué mais je suppose que le PS a les forces nécessaires pour enterrer ce parti de clowns qui n’existe que par la volonté et la bonne humeur de ce PS. Pendant la campagne pour les élections municipales, je me réjouissais de la bonne entente des partis de gauche au Kremlin-Bicêtre qui avaient réussi à démontrer l’unité de la gauche. Il est temps de passer à l’étape suivante : virer de l’unité de la gauche les petits partis ridicules qui n’arrêtent pas de faire des conneries au seul prétexte d’exister.

Je rappelle à mes camarades socialos que la prochaine élection majeure réside dans les Européennes, l’an prochain. Comme les Français ont tendance à faire n’importe quoi pour ces élections dont ils ignorent les enjeux, preuve d’ailleurs de l’inconsistance des textes Européens, ils risqueraient fort de faire passer le PRG avant le PS pour peu que le PRG se retrouve un guignol leader charismatique à la Tapie. Il faut sévir maintenant et dire franchement ce qu’on pense même si ça pourrait heurter les oreilles sensibles de jeunes filles de ma connaissance.

Il est temps que le PS se débarrasse de ses alliés boiteux sinon il deviendra rapidement la troisième force de gauche (que fera Besancenot ?) pour les Européennes.


Allez François ! Fais preuve d’un peu de courage
avant de laisser ta place de Premier Secrétaire à Julien Dray dans les prochains mois. Fonce immédiatement sur les blogs sérieux pour étudier le résultat du vote plutôt que de lire mes âneries. Ces résultats me montrent avec satisfaction que le type qui porte le même nom que moi a voté contre le texte. Il est sympathique. Dommage qu’il soit de droite.

20 commentaires:

  1. Et si on la lui coupait: sa lang...
    Le reste suivrait peut-être. Elle a quelle âge déjà cette momie ? Allez au musée "des vielles charrues" !

    RépondreSupprimer
  2. on n'est pas des boeufs, ni des baufs!

    RépondreSupprimer
  3. Le reste ? Tu veux dire les couilles ?

    RépondreSupprimer
  4. ça c'est toi qui le dit mais pour faire avancer les choses..

    RépondreSupprimer
  5. Parce qu'il a des couilles ce type ? Quand on se rabaisse ainsi à lécher les bottes du suppot de satan, que dire de plus ? C'est à vomir, tu métonnes que Besancenot voit ses rangs enfler, 2012 va être chaud !

    RépondreSupprimer
  6. Après tout, si il ne restait que Besancenot comme alternative, on aurait peut-être droit à une baisse du prix du timbre.
    Et puis les voitures jaunes à l'effigie du CHE, ça aurait de la gueule !

    Et comme diraient les "usagers" de la gay pride :
    "faut continuer de tirer la Lang"
    Et ils auraient bien raison...

    RépondreSupprimer
  7. Aujourd'hui, Lyon, demain Toulouse, ensuite Paris, Tour ou le KB… ?
    Le ménage au PS et globalement à gauche ? Oui, bien sûr, on l'attend depuis longtemps…

    RépondreSupprimer
  8. Le PRG trahit la gauche contre la promesse de l'abaissement à 15 députés pour constituer un groupe parlementaire.
    Le PRG, actuellement c'est 8 députés et 10 sénateurs.
    Que le PS débranche la perfusion, maintenant ce groupuscule en survie, et le PRG ira prendre la poussière sur les mêmes étagères des vieux souvenirs que feu le PSU

    RépondreSupprimer
  9. Arrêtez d'embêter Jack ; on s'ennuie quand on a plus de Solutré à escalader, d'ortolans à boulotter ! Faut comprendre aussi, on passe des ors de la République au port de Boulogne sur Mer, ça vous destabilise ;

    J'aimerais vous y voir.

    Alors là, on dit "Versailles" et on dit oui, sans trop réfléchir...

    Peut-on virer Mélanchon aussi ?

    RépondreSupprimer
  10. Olivier P,

    Oui. Fermons ce truc et basta.

    Dorham,

    Non. Faut garder Mélenchon, il est très décoratif.

    RépondreSupprimer
  11. Décoratif ?
    Heu, en Picardie ?

    (bon, j'arrête avec la Picardie, promis)

    RépondreSupprimer
  12. Il n'y a qu'un petit défaut dans ton texte: tu demandes à François de prendre une décision. Or c'est justement à cause de François si sdes gugusses comme Jack se croient autorisés à la jouer perso! Qu'ils virent d'abord Hollande, et on verra après.

    RépondreSupprimer
  13. @ Dorham
    Tu sais aussi bien que moi que Boulogne sur Mer, n'était pas une punition pour Jack Lang, mais juste une parachutage doré, sur une circonscription imperdable pour la gauche,, dans la mesure où il s'était vautré comme une merde l'année d'avant aux municipales de Blois et qu'il risquait une nouvelle débacle aux législatives de 2002 dans le Loir et Cher.
    Aucune excuse dans le comportement, juste des explications comme une ambition incommensurable et des dents qui rayent le parquet, qui trahissent à elles seules l'amour béat et transi qu'il voue à Sarkozy.
    Qu'on le vire du PS, et que très rapidement il exerce son génie auprès du phare de la pensée Neuilléenne.
    Au moins les choses seront claires.

    RépondreSupprimer
  14. Eric,

    Il n'y a QUE Lang a avoir voté pour le texte. Même Valls a adopté la logique du parti... Arrêtons de mettre tout sur le dos d'Hollande.

    Olivier,

    Oui.

    RépondreSupprimer
  15. Olivier,

    oui.

    (j'étais totalement ironique)

    (là, je ne le suis pas)

    RépondreSupprimer
  16. David75

    Jack Lang a choisi ses ambitions personnelles au détriment de l'intérêt général, il a pris ses responsabilités, et y'en a mare qu'il s'exprime sans tenir compte des décisions prise par le PS il doit être exclu.
    Quant au PRG, le PS doit prendre ses distances, ils ont changé de camp pour une poignée de promesses,c'est une une honte, qu'ils aillent jouer avec leurs nouveaux amis et alliés.

    RépondreSupprimer
  17. Les "left blogs", depuis deux jours, c'est vraiment le bal des cocus.

    Il faut dire qu'un éléphant, ça trompe énormément, n'est-il pas ?

    RépondreSupprimer
  18. Et bien à vrai dire Didier je crois que le jeu de mots était facile.
    Curieusement en février dernier, je me suis sentie horriblement humiliée que le PS puisse entériner la modification de la constitution pour ensuite valider le traité de Lisbonne cher à Sarkozy.
    Je ne suis pas plus heureuse aujourd'hui, mais bon, quand la trahison vient de son camp, c'est terrible.
    C'est bien pour cela que j'ai préféré m'engager plus à gauche que le PS en mars dernier.
    Il y avait déjà nombre de trahison qui m'en faisait subodorer d'autre à venir.
    Je ne m'en réjouis pas pour autant.
    Je me dis que Sarkozy aura encore un boulevard devant lui aux prochaines élections.
    Allez, ce n'est rien, juste un petit coup de vie en rose que je vois en morose ce soir.

    RépondreSupprimer
  19. Didier,

    Il parait que ça ne fait mal que la première fois.

    Circé,

    Tu nous décris un bordel !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.