30 juillet 2008

Ricardo Ricco a avoué s'être dopé

Pendant ce temps, il n’est pas au bistro. En plus l’information n’a aucun intérêt mais ce type est photogénique. Ca va m’attirer des gonzesses d’en parler. Et en plus, il est juste que je délivre de l'information.

Le cycliste Italien Ricardo Ricco, contrôlé positif à l'EPO a reconnu s'être dopé pendant le Tour de France.

C’est bien.

« Avant le Tour, j'ai commis une erreur, j'ai pris le produit dont tout le monde parle ». Il doit parler de l’EPO mais n’ose pas le dire.

« Je suis venu devant le parquet antidopage pour me soulager d'un poids, parce que je me sens en faute et dans l'obligation de m'excuser devant mes fans ».

Pas devant le sponsor ? Et les fans ont accepté les excuses ?

17 commentaires:

  1. C'est vrai qu'il est mignon tout plein, le bichon.

    RépondreSupprimer
  2. c'est loupé, tu t'es attiré un lecteur de plus
    loupé pour la lectrice
    désolé

    RépondreSupprimer
  3. C'est mieux ainsi pour le cyclisme et pour lui ...

    Pour t'attirer des lectrices, tu devrais savoir que le cycliste ne fait pas (ou plus) rêver. Essaye le rugbyman :)

    RépondreSupprimer
  4. Tu crois que Ricardo Ricco aura plus de lecteurs que "Jessica Alba nue" ?

    En tout cas, j'ai casé Paris Hilton dans un billet et aucune visite supplémentaire ! Tu avais raison...

    RépondreSupprimer
  5. dopage à la veille du wikio... ça va encore gloser..

    RépondreSupprimer
  6. sinon je m'étronne tu n'as pas fait de billet sur Tiffany nue de Kho-lanta en levrette

    RépondreSupprimer
  7. Jegoun a avoué avoir dopé le classement wikio ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Décidèment, après Benoit XVI, encore un qui croit qu'il suffit de dire "je m'excuse" pour qu'on le laisse pédaler tranquille !
    :-)

    RépondreSupprimer
  9. Coucou, qu'est-ce qui se passe ? Ooooh !
    (je fais bien la gonzesse attirée, là ?)

    RépondreSupprimer
  10. Une gonzesse à tirer ? Je ne sais pas. Tu n'étais pas chez Dorham, jeudi dernier.

    RépondreSupprimer
  11. Nicolas,
    ...

    Haha, en tout cas, je crois bien que c'est l'un des rares cyclistes réputés à avouer ; les autres nient même devant les faits scientifiquement prouvés. On peut lui reconnaître au moins le courage de l'honnêteté !

    Sur ce coup là, vous pouvez pas nous faire le coup de l'italien qui pleure son tibia !

    RépondreSupprimer
  12. C'est vrai. Pantani est mort avant d'avouer.

    Et paf ! Nananère.

    RépondreSupprimer
  13. Le pauvre, il était malheureux ; aucune compassion :)

    RépondreSupprimer
  14. Ne te plains pas :
    Quand le vin est tiré, il reste quelque chose à faire : le boire. C'est bien sa supériorité sur les gonzesses.

    RépondreSupprimer
  15. Quelqu'un préconise d'essayer le rugbyman :
    Chabal ????????? grrrrr!!!!!!
    pour attirer des lectrices ....
    bon, histoire sans paroles...
    Jeffanne

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.