07 juillet 2008

Blogs et contributions

Plutôt que de passer votre temps dans des blogowars stériles, allez donc télécharger les contributions pour le congrès du Parti Socialiste, gracieusement fournies par Donatien.

Vous pouvez aussi cliquer sur le machin ci-dessous, mais je vous préviens, ce n’est pas un truc de lopette : ça en fait un beau zip (non, Zoridae, par une fermeture éclair !) de 5 méga. Vous pouvez aussi cliquer ici, mais à force de cliquer partout vous risquez de vous y perdre.



Pour les lire, c’est facile : vous mettez vos lunettes et cliquez où il faut cliquer dans des occasions comme celles-là.

Bon. Je vous laisse. J’ai deux ou trois blogowars stériles à mener. Je vais commencer par taper sur Peuples qui n’a rien publié depuis 2 semaines. Peut-être est-il en train de lire une contribution ? Après je vais taper sur Ellie qui change de blog plus souvent que de sous vêtements. Ensuite, ça sera le tour de Didier B. qui ouvre des blogs plus vite que la lumière et qui remplit mon netvibes.

Ensuite, je vais aller au bistro. Y’a pas de raison.

25 commentaires:

  1. Ouh là, tout ça ? J'ai déjà du mal à finir celle de Larrouturou...

    Et si tu veux la guerre, je lache le chat :-)

    RépondreSupprimer
  2. Peuple écrit sa contribution, non ?

    RépondreSupprimer
  3. Balmeyer est vraiment un chic type :)

    RépondreSupprimer
  4. Il y a des moments où je suis VRAIMENT content de ne pas être sympathisant du PS, moi !

    (Ou alors, il faut qu'ils fournissent la coke avec leur truc, et le lexomil pour se remettre après lecture.)

    RépondreSupprimer
  5. Téléchargez l'ensemble des contributions, ça veut bien dire récupérer en loucedé tous les impôts que les gens ont payés par internet, c'est bien ça ?

    RépondreSupprimer
  6. Poireau,

    Oui.

    Didier B,

    Au boulot.

    Balmeyer,

    Oui.

    Pas perdus,

    Ca doit être ça.

    Donatien,

    Ca dépend.

    Didier,

    Ca doit être ça.

    RépondreSupprimer
  7. Comment ça, "ça dépend" ? C'est ça, de boire des menthes à l'eau.

    RépondreSupprimer
  8. Didier Goux : âne bâté et après tu m'insulte sur ton réservoir à étrons ?
    En expliquant que nous n'avons pas de bonnes idées et tu avoue que tu ne veux pas lire.

    Voilà un aveu, celui de l'hypocrite !

    RépondreSupprimer
  9. Dagrouik,

    Didier Goux ne veut pas lire les contributions. Il veut qu'on les lui raconte le soir avant de s'endormir, pendant qu'il suce son pouce et que le marchand de sable passe.

    Nuance.

    RépondreSupprimer
  10. Dis-donc, il y en a un paquet et en plus c'est les vacances !!
    pfff..

    RépondreSupprimer
  11. Dagrouik : depuis quand « contribution » est-il synonyme d'« idée » ? Et pourquoi devrais-je m'appuyer toute cette phraséologie piteuse ? Extrayez-en le peu qu'il doit y avoir à en extraire (le peu ou le beaucoup, d'ailleurs), et je lirai ensuite. Pour la même raison que personne, hors les spécialistes, ne se tape les 5000 pages de brouillons de Madame Bovary, mais va directement au roman achevé.

    Au fond, c'est Antoine qui a raison, en ce qui me concerne (sauf pour le pouce).

    RépondreSupprimer
  12. Et j'aimerais bien savoir quelle proportion de « sympathisants » (ce que je ne suis même pas) va se farcir cette prose...

    RépondreSupprimer
  13. Didier : je ne pense pas que les contributions soient pour les sympathisants, mais plus pour les blogueurs militants et motivés. Moi, ça me parait plus légitime que les "gauchissses" s'attaquent à ce boulot ingrat au lieu de répéter "Sarkozy ilépabo" en boucle. Vous ne pensez pas ?

    21 contributions en PDF, ce n'est sans doute pas très sexy comme posture, moins que de s'amuser sur leurs divisions internes. Moi ça me parait un travail très propre d'encarté, surtout, des paroles suivies d'actes, d'où mon message sympathique pour Donatien...

    (ce commentaire n'est pas sponsorisé par un demi de Nicolas)

    RépondreSupprimer
  14. Didier,

    Je m'en suis farci une bonne partie ! Mais c'est chiant...

    RépondreSupprimer
  15. Même si je râle, j'ai téléchargé et commencé à lire. je lirais de temps en temps , le temps que fiston me laisse l'ordi. N'empêche, ça fait beaucoup de lecture pour les vacances. j'ai le droit à un roman de temps en temps ??

    RépondreSupprimer
  16. Christie,

    Tu n'es pas obligée de tout lire. comme le disait Antoine ou Balmeyer ou un autre ivrogne, je ne sais plus, c'est surtout un outil pour les membres du PS.

    RépondreSupprimer
  17. Exactement.

    En tant que non-membre du PS, je les laisse faire leurs cogitations et je verrais ce qui en sort.
    C'est aux militants de faire le programme et de le soumettre ensuite aux électeurs.
    Encore faudrait-il qu'on les écoute, les militants. Et c'est peut-être là que le bât blesse. Mais c'est une autre histoire.
    Perso, les vacances ça va être repos, roman noir, repos et roman noir avec un peu de repos et de roman noir entre deux, le tout mâtiné de quelques topos de randos en haute montagne, histoire de se dégourdir les crampons.

    RépondreSupprimer
  18. Antoine,

    Yes. Par contre en tant que "blogueur militant", je dois aussi me documenter... et tous ces braves gens (Marc, Dagrouik, Abadinte, Martin, Diego, Valério, Maxime, Sylvie, Donatien, Romain et je risque d'en oublier) sont devenus des potes à force d'échanger avec eux dans left_blogs : savoir de quoi ils parlent m'intéresse !

    RépondreSupprimer
  19. Nicolas,

    Bien sûr, bien sûr. Je ne dis pas le contraire.
    Mais je ne me sens pas tenu de lire toutes les contribs du PS. A la limite, la contrib Larroturou-MarcVasseur, pour se documenter comme tu dis. ;-)
    Mais Emmanuelli, je pense que je vais zapper. Par exemple.

    RépondreSupprimer
  20. Bon, si je comprends bien, je suis d'accord avec tout le monde ? C'est embêtant, pour un troll ! C'est un coup à se faire lourder, ça...

    Balmeyer a raison : que les militants lisent, débattent, proposent - s'engueulent même, si c'est nécessaire. De toute façon, au bout du compte, c'est le plus doué (politiquement), le plus malin, le plus avide de pouvoir aussi (il ne faut pas oublier cette composante essentielle) qui l'emportera. Avec ou sans idée, avec ou sans les militants qui, de toute façon, se rallieront.

    RépondreSupprimer
  21. A propos, vous ne voulez pas remplacer Versac ?

    RépondreSupprimer
  22. Pourquoi ? Il est malade, Versac ? Il a fourni un mot de ses parents au moins ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.