19 juillet 2008

Val fait son Siné

Hoho ! Je n’ai pas encore donné mon avis sur l’affaire Siné – Val. Je vais le faire même si je suis absolument persuadé que vous n’avez pas mérité de subir ça ce matin.

Je rappelle les faits car, quand ma nombreuse descendance lira mon blog au siècle prochain tout ça sera oublié. Ca sera d’ailleurs oublié quand les juilletistes auront fini leurs congés et qu’il sera alors mon tour d’aller me faire rôtir les fesses sur les plages de Cuba. Siné travaille pour Charly Hebdo. Charlie Hebdo est un hebdomadaire qui parait le mercredi pour pouvoir être acheté par les ivrognes se trompant voulant acheter le Canard Enchaîné. Pour ma part, je n’achète jamais le Canard Enchaîné (ma mère est abonnée). J’ai bien acheté une fois Charlie Hebdo et j’ai bien juré qu’on ne m’y prendrait plus.

Siné est un dessinateur qui faisait rire mon père du temps de son service militaire en étrennant des engins amusants pour faire parler ces méchants Algériens. Je plaisante, il a fait son service à Fréjus, probablement à une époque où les Algériens n’étaient que des gentils Français comme les autres et pas encore des Arabes. Je plaisante : j’aime beaucoup les Algériens d’autant qu’il y a beaucoup de Kabyle qui ont des bistros dans le 94.

L’autre jour, Siné a dit une connerie dans Charlie Hebdo. Cette connerie était très drôle d’autant qu’elle s’attaquait au fils Sarkozy mais était teintée d’une touche d’antisémitisme qui ne servait à rien dans sa démonstration.

Son chef, Philippe Val, a exigé qu’il présente ses excuses car il avait peur d’un procès pour antisémitisme. Pour ma part, comme le dit avec son brio légendaire le célèbre Eric, Val devrait lire plus souvent son torchon.

Siné a refusé et a été viré du pré sur le champ.

La blogosphère s’est ému de la connerie de Val. Tiens ! J’ai beaucoup aimé Val du temps où il racontait des conneries avec son collègue Font… un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître. Font, si ma mémoire est bonne, a fini alpagué par la justice pour une sombre histoire de pédophilie. Il donnait des cours de théâtre mais devait confondre avec la cuisine puisque ses jeunes élèves passaient à la casserole. Toujours si ma mémoire est bonne. Nul n’est parfait : sa combiné était bonne mais il s’est fait prendre.

Siné a dit une connerie, soit, mais Val est une andouille. Il a eu peur d’un procès pour antisémitisme. Attaquer les musulmans, ça l’amuse, les juifs non. C’est symptomatique de la période… Sous prétexte qu’on a massacré quelques millions de Juifs il y a une soixantaine d’année, on n’a plus le droit d’y toucher. Par contre, le fait d’avoir massacré d’autres peuples (d’où mon paragraphe sur l’Algérie ci-dessus) nous autorise à nous foutre de leur gueule.

Ca me rappelle l’histoire de ce jeune de 17 ans qui s’est fait agressé à Paris il y a quelques temps. Tout le monde criait à l’attentat antisémite alors qu’il ne s’agissait que d’une tragique bisbille entre mômes. Si le type avait été Arabe, noir ou même « blanc pas juif », personne n’en aurait parlé !

Il faut lutter contre l’antisémitisme et toutes les formes de racisme, d’anticommunisme ou d’homophobie. Mais arrêter les conneries avant d’arriver à défendre du communautarisme.

Dans cette histoire, Val s’est planté. Lamentablement. C’est lui qu’il faudrait licencier. Quand on est un patron d’un journal qui se veut politisé, on doit faire preuve d’un minimum de discernement. Ou travailler au Figaro.

39 commentaires:

  1. « Siné a dit une connerie et Val est une andouille » : rien à ajouter, pour ma part...

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai que des fois je me fatigue à faire des billets alors qu'une seule phrase suffit.

    RépondreSupprimer
  3. Les phrases les plus courtes sont sans doute les meilleures ?

    RépondreSupprimer
  4. Toujours est-il, que j'écoute encore souvent les nombreuses élucubrations et chansons de ce duo que fut Font et Val.
    Indépendament de leurs personalités et dérives, certains textes pourraient, encore, être d'actualité.
    C'était à l'époque,les seules "grandes gueules" qui s'affichaient en contre-pouvoir sous forme humoristique.

    C'est vrai aussi que :
    " Siné a dit une connerie et Val est une andouille " résume effectivement bien votre billet.

    Qui a dit "le temps arrange tout ?"

    RépondreSupprimer
  5. Ce n'est pas moi dans mon billet d'hier soir ?

    RépondreSupprimer
  6. N'empêche que Val change de plus en plus. Souvenons-nous de son comportement lors de la dernière campagne européenne, et de ses diatribes contre les gens de gauche et le fameux "plan B". Il était encore plus agressif que Serge July.

    Bon, pour revenir sur Font, il l'a quand même viré dès que l'histoire de la pédophilie a été diffusée, ce qui est là cohérent.

    La conclusion de tout cela, c'est qu'on ne peut même plus se moquer des religions. On devrait créer une chaîne : "Fais un billet anti-clérical et appelle vite ton avocat." Voilà un défi intéressant pour les blogueurs de gauche. D'ailleurs, nos camarades de droite ne se gènent pas sur l'islam, menace rampante pour notre société occidentale, et ne semblent pas mal se porter...

    RépondreSupprimer
  7. Oui et non. Le propos de Siné était déplacé. Se moquer du fiston parce qu'il épouse une fille riche suffisait. Ce n'était pas utile de dire qu'elle est juive.

    RépondreSupprimer
  8. Certes, je n'ai pas lu l'article de toute façon. Cela fait longtemps que je n'ai pas acheté Charlie... depuis le référendum de 2005 en fait...

    RépondreSupprimer
  9. Je m'insurge contre ce billet anti vieux Jacques. Contrairement à ce que pourrait laisser la photo, il n'est pour rien dans le licenciement de SINE.
    D'abord, il a un alibi en béton, il était au bistrot!

    Signé : le Comité de Réhabilitation du Vieux Jacques

    RépondreSupprimer
  10. Pas du tout ! Il me fallait une photo de vieux pour illustrer ce billet. J'ai pensé à Jacques et à le mettre à l'honneur pour lui assurer... heu... la gloire bien méritée par ces années de bistro ce qui me fait d'ailleurs penser qu'il est bientôt midi et qu'on a apéro ensemble.

    RépondreSupprimer
  11. Monsieur,

    C'est de l'antisémitisme :

    "Ca me rappelle l’histoire de ce jeune de 17 ans qui s’est fait agressé à Paris il y a quelques temps. Tout le monde criait à l’attentat antisémite alors qu’il ne s’agissait que d’une tragique bisbille entre mômes. Si le type avait été Arabe, noir ou même « blanc pas juif », personne n’en aurait parlé !"

    J'en parlerai à qui de droit.

    @+

    RépondreSupprimer
  12. On peut considérer que Val n'aurait pas diffusé la une célèbre de Charlie au décès de De Gaulle. Au risque d'un procès...
    :-)

    RépondreSupprimer
  13. Monsieur Poireau : ce n'était pas Charlie Hebdo (encore dans les limbes alors) mais Hara-Kiri.

    RépondreSupprimer
  14. Allain Julles,

    Tu crois ?

    Poireau,

    Tu te fais reprendre par Didier Goux !

    RépondreSupprimer
  15. je suis bien contente que tu le dises toi aussi, quand il s'agit de se marrer sur les juifs tu ne peux plus rien dire, les arabes et les blacks ya plus de limites, ça devient con et lassant, où avais je écris ça d'ailleurs ?
    Ah oui, là tiens, sur la connerie d'Ardisson :
    http://toulousebyblogs.hautetfort.com/archive/2008/07/07/liberte-d-expression-peut-on-rire-de-tout.html

    RépondreSupprimer
  16. Didier Goux : Monsieur Poireau : ce n'était pas Charlie Hebdo (encore dans les limbes alors) mais Hara-Kiri.

    Raté ! C'était l'Hebdo Hara-Kiri distinct de Hara-Kiri, journal mensuel. Il reparaît la semaine suivante sous le titre de Charlie-Hebdo parce que les Editions du Square publiaient depuis un an Charlie (journal de BD surtout et copie du Linus italien d'où le titre en hommage aux Peanuts), qui est ensuite devenu Charlie-mensuel, avant de mourir dans Pilote&Charlie. Et la une de l'Hebdo Hara-Kiri sur la mort du Grand Homme a entraîné la création de Charlie-Hebdo, la semaine suivante.

    RépondreSupprimer
  17. Dominique, c'est gentil à vous de me signaler que la couverture en question n'était pas celle de Hara-Kiri, mais celle de Hara-Kiri...

    RépondreSupprimer
  18. On a du mal à croire que C H a publié les carricatures de Mahomet !

    RépondreSupprimer
  19. Didier Goux : est gentil à vous de me signaler que la couverture en question n'était pas celle de Hara-Kiri, mais celle de Hara-Kiri

    C'est beau la mauvaise foi, il ne s'agissait pas de Hara-Kiri (mensuel vieux de près de dix ans à l'époque), mais de "L'Hebdo Hara-Kiri" (hebdomadaire qui n'avait qu'un an) qui devient ensuite "Charlie-Hebdo" (très différent de "Charlie mensuel qui lui préexistait). Continuez à vous enfoncer.

    RépondreSupprimer
  20. Dominique,

    Arrête donc ces gamineries, relis ton précédent commentaire qui n'est pas clair. Didier te dis "c'est machin" tu réponds "non c'est machin hebdo".

    On pourrait en faire des heures... Mais je ne sais pas qui s'enfonce vraiment.

    RépondreSupprimer
  21. Oh, vous savez, si ça peut faire plaisir à Dominique d'être plus intelligent et mieux renseigné que moi, je n'y vois aucun inconvénient...

    RépondreSupprimer
  22. @Dominique
    Fais, pas chier Didier!
    @Nicolas
    Libère le vieux Jacques, il ne te sera fait aucun mal!

    RépondreSupprimer
  23. Siné n'était plus trés utile à Charlie dont il était une sorte de caricature...Val y est surement allé fort, Siné passant son temps à vomir avec une intolérance fanatique sur toutes les personnes ayant le "mauvais gout" de croire en Dieu...Aprés je pense aussi que la haine d'Israel obsessionelle de Siné est pénible mais qu'il ne pousse pas le vice jusqu'à être antisémite.En fait ça a surement été l'occasion pour Charlie de se débarasser d'un poids mort.

    RépondreSupprimer
  24. Il me semble que M. Blachier a parfaitement bien résumé l'affaire.

    RépondreSupprimer
  25. Ben oui... on peut écrire aussi que Paris-Soir et France-Soir, c'est la même chose, que France-Soir et France-Dimanche ou le Journal du dimanche, c'est kif-kif. On peut écrire que tout est identique, on peut raisonner comme le sarkozyste de base avec un neurone connecté à nulle part. Donc disons que L'Hebdo Hara-Kiri et Hara-Kiri mensuel, c'était le même journal.

    RépondreSupprimer
  26. "Le propos de Siné était déplacé."
    Ce type de commentaire à propos d'un article dans Charlie Hebdo me fait mourir de rire.
    Moi, j'aurais dit "inconvenant", voire "désobligeant" ou peut-être même "impoli".

    RépondreSupprimer
  27. Si tu pouvais mourir avant de commenter.

    RépondreSupprimer
  28. Le petit Domi dit des sottises ici, certes, mais il en dit également sur son propre blog. Ce qui, d'une certaine manière, rassure...

    RépondreSupprimer
  29. Harting a raison : un type qui se fait virer de Charlie Habdo parce qu'il a dit une connerie, c'est le monde à l'envers !

    RépondreSupprimer
  30. A ton avis, Dassault, on devrait pas le mettre aux fers pour ses propos ô combien éxécrables ?
    http://deconne.posterous.com/

    RépondreSupprimer
  31. Cynique-ta-mère : un type qui se fait virer de Charlie Habdo parce qu'il a dit une connerie, c'est le monde à l'envers !

    Ce ne sera ni le premier, ni le dernier. En 72, le très libertaire Cavanna a exigé des dessinateurs des différents journaux des Editions du Square qu'ils cessent de collaborer à Pilote parce que ce n'était pas normal qu'ils fassent profiter la concurrence très bourgeoise de leur talent même si cela leur permettait un peu plus de mettre autre chose que des pâtes et des sardines sur la table familiale. Que croyez-vous qu'il arrivât ? Reiser, Gébé et Cabu, la queue toute basse sont rentrés au bercail avant de retourner vers des publications moins putassières (le club Dorothée pour Cabu par exemple ou le Nouvel Obs pour Reiser). Un seul osa refuser la sommation du grand anarchiste Cavanna, ce fut Fred, qui décida de rester dans le giron du capitalisme maudit. Il fut bien entendu désavoué pour avoir trahi la cause sacrée. On ne plaisante pas en matière de mythologie.

    RépondreSupprimer
  32. Le dernier commentaire est de moi.

    RépondreSupprimer
  33. Zut, je dois encore republier du fait de la sottise de Blogger.

    RépondreSupprimer
  34. Je ne l'avais pas lu ce billet, je fais partie des rares français qui ont été en vacances.EXCELLENT
    1/je t'apprécie beaucoup plus quand tu écris de longs articles,ça te permet d'exprimer le fond de ta pensée.
    2/ Merci pour le passage sur les algeriens

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.