17 décembre 2010

Expatriés : pour voter aux législatives en 2012, c'est maintenant qu'il faut agir

De la part d'Europasionaria :

En 2012, nous aurons une élection présidentielle, c’est connu. Nous aurons aussi des élections législatives, ça l’est moins. La grande nouveauté c’est que pour la première fois les quelques 2 millions de Français vivant à l’étranger pourront élire un député bien de chez eux, c’est-à-dire de très loin, là où ils vivent vraiment.

Tu pourras t’inscrire au consulat pour élire un député de chez toi (et aussi ton président ou ta présidente accessoirement) tout en restant inscrit dans ton patelin d’origine pour garder ton droit aux élections municipales et cantonales. En gros, tu gardes tous tes droits et tu n’as plus à embêter ta famille pour aller voter pour toi par procuration. Top, non ?

Il y aura 11 nouveaux sièges à prendre : cinq pour les Français d’Europe, deux pour les Français des Amériques, deux autres pour les Français d’Afrique et un pour les Français d’Asie et d’Océanie.
En Europe, nous aurons 6 circonscriptions :
  • Une Beneluxienne, la mienne !
  • Une pour les anglo-saxons, nordiques et baltiques
  • Une pour l’Ibérie + Andorre et Monac’
  • Une pour les Suisses et apparemment les Français du Liechtenstein (comme quoi les Français sont partout)
  • Une pour l’Europe centrale et les Balkans
  • Une un peu tordue pour l’Italie, la Grèce, la Turquie, Israël, Malte et Chypre entre autres…
Pour s’inscrire sur la liste consulaire, rien de plus simple pour les Beneluxiens : envoie juste un mail à consulat@consulfrance-bruxelles.org en indiquant en objet « ELECTIONS »

Attention il faut le faire avant le 31 décembre 2010 à 18h00 pétantes sinon c’est râpé !

7 commentaires:

  1. Ayé, je suis inscrit !
    J'ai donc appris qu'en fait j'étais déjà sur les listes mais que bizarrement, je n'ai jusqu'à lors rien reçu pour voter nulle part !
    :-)

    [Message pour le consulat français à Bruxelles : s'il y a une place disponible, ça ne me gène pas du tout de venir bosser chez vous, je fais très bien le café ! :-) ].

    RépondreSupprimer
  2. Un grand merci Nicolas pour avoir relayé l'info ! ça fait tout drôle de voir mon article sur ton blog :-/

    RépondreSupprimer
  3. et si je peux me permettre... on a des cantonales l'an prochain.
    Pour une inscription c'est jusquau 31 decembre et pour des gens deja inscrits dans un bureau, on peut le faire plus tard, mais attentino pas trop pres du scrutin sinon la doc n'aura pas le temps d'être acheminée.

    RépondreSupprimer
  4. Ju,

    Le mode d'élections aux législatives a changé, il y a un "contingent" de députés réservés aux expats (je ne crois que la loi récente change uniquement le nombre de députés), avec vote dans les ambassades (je crois) contrairement aux cantonales où le vote doit bien être local. Il faut donc une procuration.

    Mais tous les expats connaissent les modalités (tu l'es, pas moi !). Ce qu'il y a de nouveaux, avec les législatives, c'est qu'il faut s'inscrire 18 mois à l'avance (et pas juste avant la fin de l'année précédente).

    D'où l'urgence de l'information : les gens ne le savent peut-être pas.

    RépondreSupprimer
  5. Il n'y a pas eu de campagne d'information sur le sujet auprès des Français de l'étranger donc dans leur écrasante majorité, ils ne sont pas au courant. Dommage parce qu'il s'agit d'une réelle avancée de leurs droits. En gros la situation jusqu'à maintenant c'était: soit tu restais inscrit dans ton patelin d'origine et tu gardais tous tes droits de vote, soit tu t'inscrivais au consulat et tu ne pouvais voter qu'à la présidentielle et aux référendums. Donc les Français de l'étranger, forcément, restaient inscrits dans leur patelin d'origine. Dans mon cas, ça fait des années que ma mère vote pour moi par procuration... Pour les cantonales, auxquelles je ne participe pas puisqu'inscrite à Paris, tu ne pourras pas voter depuis ton consulat mais par procuration ou correspondance.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.