07 décembre 2010

Mais ils sont où, à l'UMP ?

Je crois que FalconHill ne me démentira pas : toutes les petites phrases assassines qu’on entend dans le microcosme politique nuisent à la crédibilité du camp politique. Je ne vais pas taper sur la gauche. Je vais me concentrer sur l’UMP. Les trois premières années de la Présidence ont été marquées par les propos de Nadine Morano, de Frédéric Lefebvre, de Patrick Balkany (et madame !), de Dominique Paillé, … pour ne citer que ceux qui me viennent en mémoire, mais je pourrais ajouter des personnalités plus importantes, comme Jean-François Copé, voire des ministres bien en vue.

Pourtant, ça reste un grand plaisir pour un blogueur politique qui, à court d’inspiration, n’aura qu’à ouvrir son site d’actualité préféré pour qu’un sujet lui saute au nez en se moquant gratuitement des premiers propos venus !

Pourtant, depuis une quinzaine de jours, plus rien, à part peut-être des échanges peu aimables entre MM. Devedjian et Balkany. Le calme plat. Pas une escarmouche. Plus précisément, ça doit faire une dizaine de jours : je le sais, les jours où je n’ai rien à dire, dans le blog, je peine à trouver un sujet léger.

Les sujets politiques ne manquent pourtant pas, avec les déclarations au Parti Socialiste, le déplacement de Nicolas Sarkozy en Inde, la situation en Côte d’Ivoire, …

On l’impression que des consignes viennent de très haut pour avoir le silence parfait, rythmé quand même par quelques bisbilles avec les parlementaires mais sur des points techniques liés au budget.

Mieux ! La nouvelle du jour : la famille Bettencourt se réconcilie subitement, comme par magie ; leurs bisbilles ne feront plus la une de l’actualité, évitant ainsi aux braves gens de se souvenir de la situation d’Eric Woerth…

De fait, et ça fera plaisir à Corto, la cote de popularité de Nicolas Sarkozy semble remonter après avoir atteint un plus bas la semaine dernière.

La machine UMP serait-elle déjà en marche pour 2012 ?

16 commentaires:

  1. La machine UMP est en marche depuis 2007. Le petit est toujours en campagne et la troupe suit non ?

    RépondreSupprimer
  2. Yann,

    Oui, hein ?

    Valérie,

    Oui, mais je crois que le remaniement a marqué une nouvelle stratégie de communication. On ne dit plus rien pour faire croire qu'on est sérieux et qu'on bosse.

    RépondreSupprimer
  3. Surprenant que tu ne tapes sur le PS (je rigole).

    Mais sur le fond, tu as raison... Je me faisais la réflexion avec un copain élu local la semaine dernière. Longtemps qu'on a eu plus eu de conneries de l'UMP a se mettre sous la dent...
    Après, c'est vrai Royal nous a un peu ébloui la semaine dernière, ça trompe un peu...

    Non, bon billet politique. Bonne journée

    RépondreSupprimer
  4. FalconHill,

    Heureusement qu'on a Ségolène !

    RépondreSupprimer
  5. Livraison du jour avec le Nouvel Obs: 35% d'opinion favorables !

    L'Ump est apparemment en train de se remettre en ordre après la mauvais gestion de Bertrand. Les nominations a l'organigramme sont attendues alors en attendant pas de bruits pas de vagues !

    Et pi pour une fois qu'ils ne disent pas de conneries, on va pas s'en plaindre. Laissons ce privilège a Ségo, Hamon et melenchon

    RépondreSupprimer
  6. Eh oui, l'UMP n'est pas un parti d'amateurs. Et il faut croire que le remaniement a permis de mettre les bonnes personnes au bon endroit.

    RépondreSupprimer
  7. je pense que que wikileaks et cantona a donné assez à manger aux médias en terme de mini révélations croustillantes
    attendons que les journalistes aient fini de décortiqué toutes les notes de wikileaks

    RépondreSupprimer
  8. Pour répondre à ta question, l'UMP semble déjà pointer à Pole emploi.
    Mais comme tu le sais, pole emploi est un tel bordel, qu'il ne devrait pas y avoir le moindre rendez-vous avant 2012 (et encore...).

    RépondreSupprimer
  9. MHPA,

    Ouais, 2017 peut-être.

    Reveillon,

    Non ! C'est toute la presse que je dissèque. J'ai à peine relayé Cantonna ici et je ne sais pas si j'ai parlé de Wikitruc...

    Romain,

    Ouais. Ca fait peur.

    Corto,

    Qui nous dit que Bertrand a mal géré ? S'il était là pour laisser parler du monde, pour que les gens se fassent connaitre...

    Je pourrais même supposer que tout est calculé, le bling bling y compris pour montrer, en 2012, que Nicolas Sarkozy s'est calmé...

    RépondreSupprimer
  10. En août j'avais fait un billet sur cette prévisible inversion des courbes de bordel : http://www.variae.com/jusqu%E2%80%99ici-tout-va-bien/ J'espère qu'il ne se réalisera pas jusqu'au bout.

    RépondreSupprimer
  11. Si Romain, la gauche ne réagira pas...

    RépondreSupprimer
  12. je ne sais pas s'il a mal géré. Ce qui est sûr c'est qu'avant son arrivée l'Ump était en positif et qu'aujourd'hui, il est en déficit de 4 millions d euros.
    Pour le reste, la blabla et cie, tu as peut etre raison

    RépondreSupprimer
  13. Si tu parles de la gestion financière, je n'en sais rien.

    RépondreSupprimer
  14. Oui.
    D'ailleurs, à l'approche de 2012 et d'éventuels financements que réclamerait la campagne de Sarkozy, il était urgent de régler les affaires familiales chez les Bettencourt !
    :-))

    RépondreSupprimer
  15. Ce qu'il y a de marrant, c'est que ça s'est fait très vite !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.