15 décembre 2010

Laïcité à l'amende

Cette semaine, on parle beaucoup de « présence visible » des Musulmans, notamment suite aux propos scandaleux de Marine Le Pen, mais aussi avant, puisque, j’évoquais récemment cette affiche où un « coordinateur des Verts » souhaitait une bonne année « 1432-2011 » (nous débutons la 1432ème année du calendrier Musulmans).

Souvent, quand on est comme moi « opposé aux religions » (pas méchamment, hein !, chacun croit en qui il veut) et qu’on s’exprime, on se fait tomber sur le poil.

A juste titre souvent, tant ces sujets permettent de dédiaboliser les propos du Front National. L’immigration redevient le problème central, à l’origine de tous les maux de la société, y compris, probablement, des chutes de neige qui ont bloqué Paris la semaine dernière et de la cuite du Gros Loïc, hier soir.

Il n’empêche que dans mon billet « 1432 », je concluais en exprimant le souhait que la laïcité redevienne un thème central (pas LE thème central !) des discours de la gauche mais à la lecture des commentaires, j’ai presque l’impression qu’on peut mettre tout et son contraire derrière ce mot. Ne refaisons pas le débat.

Toujours est-il que je suis assez content des positions défendues aujourd’hui par Benoit Hamon. « «Il n'y a aucune raison que la laïcité ne soit pas garantie», il faut que «les choses soient claires pour tout le monde, claires pour les riverains, claires pour les fidèles», a insisté le porte-parole du PS. «Par conviction laïque, il me paraît inacceptable» qu'on se retrouve dans cette situation. «Aujourd'hui ce n'est pas la laïcité qui préoccupe Marine Le Pen, c'est l'islam et ce sont les étrangers», a-t-il précisé. »

D’ailleurs, je suis aussi assez content des positions du nouveau patron de La Halde, Eric Moliné, qui a pris comme cheval de batille, la défense de la Laïcité. On verra bien ce que ça donne, surtout si cet organisme disparaît. Il était temps, après l’histoire du soutien accordé par la Halde à cette employée de crèche qui entendait travailler voilé, heureusement déboutée.

Mais si la presse évoque ces sujets, nous sommes aussi incités à en parler. Par exemple, on pourrait parler de ça : « La conductrice verbalisée parce qu'elle avait conduit voilée d'un niqab, provoquant un vif débat au moment de l'interdiction du voile intégral, a été relaxée lundi par le tribunal de police de Nantes. »

Je ne remets pas en cause le jugement. On ne va pas continuer à avoir des frais de justice pour une amende à 22 euros, je me demande pourquoi j’ai écrit, ci-dessus que « on pourrait parler de ça ». Aucun intérêt, sauf en rigoler.

FalconHill faisait son billet de ce matin sur les excès de la prévention routière.

(photo)

38 commentaires:

  1. La position de Hamon est la bonne. Marine Le Pen est comme son père, elle utilise les sujets pour véhiculer son idéologie, rien n'a changé.

    Lorsqu'elle évoque les prières de rue, si on lui rétorque qu'il n'y a pas de moquée, elle dira qu'elle n'en veut pas. Ne reste qu'une issue : reconduire l'arabe et l'africain hors des frontières : la laïcité, elle s'en branle. D'autant que l'on sait que le FN a depuis longtemps rattaché à son noyau les intégristes catholiques qui sont absolument anti-laïques.

    J'espère que les gens ne s'y laisseront pas tromper mais je ne suis guère optimiste.

    RépondreSupprimer
  2. tu sais que j'ai des photos de bonzes à n'en plus finir ?
    je vais te tirer les oreilles une seconde fois ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  4. Commentaire trop long. Désolé. Je vire. Réfléchis donc à tes méthodes.

    RépondreSupprimer
  5. Dorham,

    Oui, il a raison.

    Ju,

    désolé...

    RépondreSupprimer
  6. Il est plus que temps en effet que la gauche défende la laïcité... sauf à vouloir perdre des voix en 2012.

    RépondreSupprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  8. Bon billet... (rien à rajouter, sinon une croix pour suivre les commentaires)

    Bon courage avec la neige (prend un bonnet pour protéger tes douces oreilles)

    RépondreSupprimer
  9. Polluxe,

    Oui, ça fait du bien !

    FalconHill,

    Tu en viens à apprécier les propos d'Hamon ?

    RépondreSupprimer
  10. Dorham,

    Je t'ai répondu rapidement hier pour cause d'iPhone sans clavier.

    "J'espère que les gens ne s'y laisseront pas tromper mais je ne suis guère optimiste."

    Au fond, je m'en fous... Ce n'est pas parce que les gens votent FN qu'ils sont plus racistes, ils succombent à un discours, c'est tout. Alors que Marine Le Pen fasse 10 ou 20%, je m'en fous : ça n'est que le reflet de la médiocrité des autres.

    Ce qui importe c'est le nombre de voix à gauche, pas le rapport entre la "droite gouvernementale" et le FN...

    RépondreSupprimer
  11. Nicolas, s'il ne dit pas de conneries, évidemment. Je laisse le sectarisme pur et con à certains donneurs de leçons de tolérance à gauche.

    Mais plus qu'Hamon, c'est ton billet que j'ai apprécié.

    RépondreSupprimer
  12. Article plein de contradiction. Toute personne qui ne fait pas mouton en pensant "comme tout le monde" est diabolisé. Marine le pen défend la laïcité en France mais il y a toujours les mêmes arguments qui reviennent. Pénible.

    Conclusion : article sans intérêt, je suppose que le propriétaire de ce blog va appuyer sur "suppression" alors bon vent petit mouton

    RépondreSupprimer
  13. Non, je ne vais pas supprimer.

    Je vais juste dire que tu n'es qu'un trou du cul sans même les couilles pour signer.

    Pauvre type.

    Quant à la défense de la laïcité, laisse moi rire...

    RépondreSupprimer
  14. Comme d'habitude, Hamon parle pour ne rien dire. « Il n'y a aucune raison que la laïcité ne soit pas garantie » : en dehors de l'énorme faute de français, qu'est-ce qu'il dit, là ? Pourquoi n'y aurait-il “aucune raison” ? Et qui va la garantir ? Lui ? Mais comment ? Etc.

    D'autre part, en quoi est-ce mal, intrinsèquement mal, au point que ça ne souffre pas discussion, d'être préoccupé par l'islam ?

    Non, c'est vraiment un clown, ce Benoît-là.

    RépondreSupprimer
  15. Vous racontez n'importe quoi : il en discute puisque enfin, le premier parti d'opposition, en France, évoque le sujet.

    En clair, il dit : pas de rites religieux - sous-entendu "musulmans" - dans la rue.

    Arrêtez de gueuler pour gueuler, bordel. Sortez de votre posture.

    RépondreSupprimer
  16. "Marine le pen défend la laïcité en France"

    Anonyme ne tardera peut-être pas à savoir ce que c'est que l'extrême-droite si on a un jour la chance de la voir se hisser au pouvoir. Il finira broyer et bientôt humilier.

    Je l'espère presque, moi, que l'extrême-droite parvienne à ses fins, afin que tous ces cons retournent pour un demi-siècle dans leur putain de grotte, là où les excréments de l'Histoire finissent.

    RépondreSupprimer
  17. "Il finira broyer et bientôt humilier. "

    Heu...

    Cela dit, ne perds pas de temps à répondre à ce genre de crétin.

    RépondreSupprimer
  18. Nickel.

    Pour "Marine le pen défend la laïcité en France", Dorham a déjà répondu. Pour la laïcité, le féminisme, la liberté d'expression, la pensée unique, tous ces termes sont en trompe-l'oeil, habilement empruntés aux "progressistes".

    RépondreSupprimer
  19. Nicolas,

    C'est mal de relever les fautes d'autrui... Bon, j'avoue que c'en est une d'un genre plutôt terrible, même si, convenons-en, les annales du crime ne seraient pas ce qu'elles sont sans elle.

    RépondreSupprimer
  20. Les gens sont impitoyables avec les littéraires, Dorham ! :)

    RépondreSupprimer
  21. Dorham,

    Elle m'a surprenait de ta part.

    Balmeyer,

    Z'avez qu'à vous foutre de ma gueule quand je fais une erreur de calcul.

    RépondreSupprimer
  22. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  23. Je crois que tout est dit sur la laïcité.
    Je trouve dommage pour étendre ce sujet que la gauche soit dans une posture défensive et non pas de conquête de nouveaux droits. Ça lui donne un air conservateur alors qu'on sait qu'elle représente le progrès !
    :-)

    RépondreSupprimer
  24. Benoît Hamon : « Par conviction laïque, il me paraît inacceptable qu’aujourd’hui, on se retrouve avec dans l’espace public, des hommes et des femmes qui prient. Ça n’est pas possible. »

    D'une part, j'aimerais savoir OÙ il a vu des femmes prier dans la rue : c'est uniquement par des hommes que ces rues du XVIIIe sont envahies.

    D'autre part, il me semble que le camarade Benoît pratique l'intransigeance à retardement : voilà plus d'un an que cette "occupation" a lieu toutes les semaines. Et, jusqu'à présent, c'est-à-dire jusqu'à ce qu'il ne puisse vraiment plus faire autrement, il semblait s'en accommoder fort bien.

    RépondreSupprimer
  25. Poireau,

    Oui. Lis le commentaire de Didier ci-dessous...

    Didier,

    Il aurait dit "des hommes", il se serait fait engueuler par Olympe...

    J'ai fait un billet l'autre jour (à propos du rougeot Vert que j'ai trouvé chez vous) où je disais "il est temps que les socialos parlent".

    Hamon le fait, je ne vais pas me plaindre (je ne dis pas qu'il a lu mon billet mais que le PS a senti l'exaspération...). Dray a fait un communiqué, tout le monde en parle.

    Mais effectivement, il ne pouvait plus faire autrement. Le PS s'est fait piéger avec le débat sur la Burqa en refusant une position officielle : un nouveau sujet se pointe (dans la presse, dans la réalité, c'est plus vieux), je suis "content" que le PS en parle (je mets des guillemets parce qu'au fond, hein...).

    RépondreSupprimer
  26. J'ai vu. Ceci dit, Olympe est spécialisée dans le féminisme "de pointe", elle fait son job. Lui dire qu'elle en fait trop, qu'elle est parano, c'est comme dire qu'un blogueur spécialisé dans les téléphones mobiles qu'il est obsédé par les téléphone...

    RépondreSupprimer
  27. Je préfère les féministes de "tir".

    RépondreSupprimer
  28. Et les féministes de "cochonet" ?

    RépondreSupprimer
  29. Ah, je n'avais pas vu ce billet (et ses commentaires) et du coup, je réchauffe la sauce.
    Oui, c'est bien que ENFIN des politiciens de gauche sortent de leur engourdissement sur certains sujets. Je reproche à Benoit Hamon sa formulation un peu distraite, mais pas le fond...
    Les prières dans la rue, ce n'est pas une question de place dans les mosquées... ça, ce sera la prochaine étape dans "abandonnons un peu notre langue de bois".

    RépondreSupprimer
  30. N'empêche, quand on pense "mais où sont les femmes, on n'en voit pas une seule sur la photo", tout de suite, on fait référence à Olympe !

    RépondreSupprimer
  31. Oui Suzanne !! Elle a malicieusement dit qu'elle était en chômage de blog parce que d'autres l'avaient massivement devancée sur le "repas à l'Elysée". Je trouve ça sympathique d'avoir laissée cette empreinte.

    RépondreSupprimer
  32. Balmeyer: oui, c'est ce que j'appelle un travail de fourmi blogueuse... utile.

    RépondreSupprimer
  33. Suzanne,

    Oui, mais il ne faut pas que l'arrêt de la langue de bois sonne comme la possibilité de dire n'importe quoi...

    Balmeyer,

    Oui, les féministes de "boules".

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.