17 décembre 2010

On a les contradictions qu'on mérite

L’autre jour, dans mon blog geek, j’ai relayé une rumeur : Microsoft racheterait Wordpress. Notez bien que je m’en fous, j’ai blogué ça parce que je suis fasciné par ces multinationales de l’informatique (Microsoft, Google, Apple et maintenant Facebook) et parce que ça ne fait pas de mal à l’audience de ce blog que je délaisse un peu, ces temps-ci, n’ayant pas grand-chose à me mettre sous la dent.

Les geeks ont couiné mais c’est la réaction de plusieurs bobos communistisants qui m’a amusé : ils ont annoncé vouloir quitter Wordpress vendu au grand capital. Ils ont donc fait des billets de blog rageurs en oubliant qu’ils tapaient ça soit un Mac, produit du grand capital, soit sur un PC, avec un OS produit du grand capital, les deux étant probablement construits en Chine. Ils l’ont probablement acheté chez Carrefour, multinationale (mais cotée en bourse chez nous, enfin, chez Euronext donc aux Pays-Bas, si ma mémoire est bonne).

Mais ils sont plus préoccupés par leur plateforme d’hébergement gratuite.

Mouarf !

Pour ma part, j’ai acheté mon PC à un copain vendeur dans une petite boutique. Mais il est probablement construit en Chine. Pas mon copain, mon PC. Sauf si ses parents (surtout sa mère) ont fauté, il a été construit à Loudéac. Et mon OS est celui d’une multinationale et ma plateforme de blog est celle d’une multinationale. Mais je m’en fous, ils peuvent crever. Pas mon copain et les Chinois, les multinationales. Je ne leur porte aucune attention, sauf une légère affection envers cette plateforme de blog qui me donne entière satisfaction depuis cinq ans, un mois et deux semaines. Mais ne nous laissons pas aller à une vague d’émotion.

Une affection aussi envers Google puisque les alertes de Google News m’ont permis de savoir, en arrivant au bureau, que Zac Efron était dorénavant célibataire. Mes copines vont pouvoir se donner à cœur joie. Mais je m’égare, au gorille.

On a les contradictions qu’on mérite.

Les écolos de salon ne me démentiront pas.

(photo)

22 commentaires:

  1. Ce que je trouve particulièrement croquignolet, ce sont ces grands libertaires qui installent Ubuntu pour faire comme si le monde était libre (et le travail gratuit, qui le paie ?) et qui se retrouvent le bec dans l'eau parce que pour les logiciels, bon…
    :-))

    RépondreSupprimer
  2. Oui, Poireau, c'est toujours très drôle...

    Les révolutionnaires préparent la révolution en jailbrakant leur iphone...

    RépondreSupprimer
  3. "Mais je m'égare, au gorille."
    Rhhhhooo...

    RépondreSupprimer
  4. Il est vrai qu'il est actuellement impossible de s'affranchir de la production des grosses multinationales.

    Mais si le choix est possible, il n'y a pas à hésiter.

    Pareil pour le bio. Autant acheter des fruits bio à condition, qu'ils soient au même prix ou à peine plus cher ! Pas au double !

    Merci pour le lien ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Cuicui,

    De rien.

    Ce qu'il y a de risible (notamment sous Twitter), c'est que les gens critiquent Wordpress pour ça alors que ça fait des années qu'ils utilisent autre chose. Pourquoi changer d'avis en trois minutes ?

    Mais tu as raison, si on peut choisir ailleurs, il faut le faire.

    RépondreSupprimer
  6. Qu'on ai critiqué microsoft parce qu'à l'époque, Windows 3.x était pourri par rapport à Mac OS, soit.

    Mais à présent, il me semble qu'il n'y a pas de scandale. Tous les outils Microsoft, en entreprise, justifient quand même leur prix.

    Je reste quand même très attaché au logiciel libre, pour diverses raisons, sachant tout de même que, par expérience, seul le système open source / grosse fondation derrière permet d'avoir un logiciel un peu crédible. (exemple : Firefox, Ubuntu, Eclipse, etc.)

    RépondreSupprimer
  7. Ouais. Faudrait qu'on connaisse mieux le modèle économique. Qu'est-ce tu fous dans mes archives ?

    RépondreSupprimer
  8. Euh... c'est mon "reader" qui m'y envoie ! :) Je l'avais pas lu.

    RépondreSupprimer
  9. Avec moi, faut pas prendre trois jours de retard (sauf en cette période).

    RépondreSupprimer
  10. Mon petit outil me file des billets à lire, je ne fais pas gaffe à la date. L'avantage est de donner sa chance aux billets périmés (sauf vot' respect).

    RépondreSupprimer
  11. Je plaisantais ! (mais vu le nombre de commentaires, en période "hors vacances", tu as intérêt de commenter sur un billet de moins de 24 heures, si tu veux une réponse).

    RépondreSupprimer
  12. Je sais que tu plaisantais voyons ! :)

    Si je n'ai pas une réponse de toi, j'en demanderai une à Poireau, suppôt impénitent d'Apple !!! :)

    RépondreSupprimer
  13. Il a dû faire un crèche avec des pépins de pomme tant il est fan !

    RépondreSupprimer
  14. Eh oh, je fais pas de crèche, faut pas déconner, c'est totalement kitch comme concept, voire réac !
    :-))

    Pour le logiciel libre, je suis très embêté parce que je crois toujours que "tout travail mérite salaire" et que je ne comprends pas comment sont financés les développements de ces bidules.
    D'autre part, en libre, sauf erreur, on ne trouve que des copies gratuites de logiciels existants et rien qui soit novateur, non ? Où est l'avancée technologique alors ?
    :-))

    RépondreSupprimer
  15. Poireau : il faut distinguer deux mouvements assez distincts : le libre / et l'Open source.

    Pour schématiser à mort, le "logiciel libre" est idéologiquement marqué : pas de commerce avec le code. Logiciel = Mathétmaique, on ne vend pas le "thèorème de pythagore". L'Open Source, lui, est beaucoup plus pragmatique. Il dit seulement : laisser le code ouvert fait des meilleurs produits.

    Les logiciels écrits 100% par des bénévoles un peu hippie est un système assez dépassé. A présent, de grandes compagnies salarient leur développeurs pour écrire du logiciel ouvert, que ça soit par le biais d'une entreprise (on donne un produit gratuit, maintenu par une communauté, on commercialise le service et le support) ou d'une fondation (système de dons).

    Les plus gros produits "ouverts" ont des développeurs payés, à ma connaissance (firefox, chrome, ubuntu, etc.)

    RépondreSupprimer
  16. "D'autre part, en libre, sauf erreur, on ne trouve que des copies gratuites de logiciels existants et rien qui soit novateur"

    C'est une impression qui peut se vérifier parfois, même si, par un système "darwinien", les logiciels pas terribles et pas innovateurs sont vite oubliés, car pas motivants, et pas maintenus.

    Il y a aussi beaucoup d'exemples inverses. Le serveur web Apache, sur lequel tourne plus de la moitié du web (et qui supporte php, donc Wordpress), est libre, les copies commerciales sont arrivés après.

    En informatique, les projets en langage java sont principalement poussés par un environnement "ouvert".

    Dans la vie de tous les jours, par contre, les outils "libres" n'ont pas fait une percée fulgurante, c'est vrai.

    RépondreSupprimer
  17. Juste pour faire remarquer que la Bourse de Paris, était bien autrefois gérée par la société européenne Euronext. Mais celle-ci a été rachetée par la bourse de New-york NYSE, en 2007 dans l'indifférence générale.

    Les bourses de plusieurs pays européens appartiennent donc maintenant aux ricains. :-/


    On a tout fait pour éviter le rachat d'Orangina ou Lu, mais ça doit être plus important que la bourse pour nos politiques. On a les contradictions qu'on mérite, en effet!

    RépondreSupprimer
  18. "On a les contradictions qu'on mérite" oui en plein dans le mile...
    Bonne inspiration pour la suite
    NowmadNow

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.