03 décembre 2010

Invalidation de l'élection de Jean-Paul Huchon ?

Je lisais dans le journal, ce matin, que l’élection de Jean-Paul Huchon, un pote de Twitter, risque d’être invalidée par le Conseil d’Etat sous prétexte qu’une campagne d’affichage pour les transports en Ile-de-France aurait été lancée moins de six mois avant les élections régionales.

Dans ce cas, il faudrait penser à interdire tous les canards locaux, édités par les mairies ou les départements, qui coutent la peau des fesses et qui ne servent à rien. Pas plus qu’une campagne pour les transports en commun, d’ailleurs : les usagers savent de quoi il retourne.

Et le discours du Chef de l’Etat, pour lancer les travaux du Grand Paris, le 17 septembre 2009, il n’était pas moins de six mois avant le premier tour ?

11 commentaires:

  1. Tout est bon pour la droite. Déstabilisation à fond la caisse et casse.

    RépondreSupprimer
  2. Non, ce n'est pas bon, les gens vont en avoir ras le bol !

    RépondreSupprimer
  3. Les "canards locaux" servent promouvoir la politique locale mise en place. Tout le monde, à droite comme à gauche, en use et certains en abusent.
    Oui, ça coûte, mais certains habitants aiment bien y voir "leur tronche" ou celle de leur petit-fils, ou de leur voisin, ça les valorise. Je pense par ailleurs que l'approche n'est pas la même à Paris et en banlieue, qu'en province.
    S'agissant d'une invalidation pour une campagne d'affichage, la question n'est pas tant de savoir si on est 6 mois avant une élection, que de constater qu'il y a eu antériorité dans une action de même nature.
    Pour le cas cité, je serais étonné qu'il n'y ait pas eu de campagne d'affichage sur les transports d'IDF, en 6 ans !!!
    Mais j'imagine que d'éminents juristes sont déjà sur le coup !

    RépondreSupprimer
  4. Je crois qu'il y a une règle spécifique pour les six mois.

    RépondreSupprimer
  5. Il y a effectivement des règles pour les "canards locaux". Par ex. suppression de l'éditorial du Maire (qui s'auto-félicite de tout ce qu'il y a de bien sur la commune) ainsi que de la page où peuvent s'exprimer les élus d'opposition. Neutralité oblige !

    Quant à la campagne d'affichage sur les transports, je n'en vois pas l'intérêt : ça coûte beaucoup d'argent (nos impôts) et ça n'apprend pas grand chose. Mieux vaut un article de fond dans le "canard" de la Région (distribué épisodiquement dans nos boîtes à lettres).

    RépondreSupprimer
  6. Ce type n'aurait pas du recevoir l'investiture du PS... Un manque d'exemplarité en qualité d'élu : condamné pour favoritisme ou un truc de ce genre...

    RépondreSupprimer
  7. Claribelle,

    Merci pour ces précisions.

    On est tous persuadés que la publicité ne sert à rien, qu'on ne succombe jamais, ... Mais s'ils continuent à en faire, c'est que ça sert (pour ma part, je pense que ça sert pour une image de marque à long terme mais je ne suis pas marketeux).

    DPP,

    Sur le fond, je suis d'accord, mais c'était donner la région à la droite par les querelles internes au PS, des partisans de Huchon auraient tapé sur Dray qui se relevait à peine d'une histoire à moitié glauque où il avait aussi été condamné à presque rien mais pour une peccadille.

    Et ça créait un précédent.

    Mais, je répète, on est d'accord sur le fond. Je pense que ça serait à la loi de préciser les cas où un type ne pourrait pas se présenter ou effectuer une fonction politique, la morale voudrait "à vie" mais ce n'est pas possible, ça supprimerait la possibilité de purger une peine.

    RépondreSupprimer
  8. En principe, sur le modèle des municipales, il suffit qu'il n'y ait pas le nom du candidat sur les affiches pour que ce soit valable.

    RépondreSupprimer
  9. Quel est le nom du mauvais perdant du paie des avocats pour toute cette procédure ? Z'ont pas mieux à faire ?
    :-)

    RépondreSupprimer
  10. Le Coucou,

    Oui, mais il y a néanmoins une procédure engagée.

    Poireau,

    Faut gagner du pognon.

    RépondreSupprimer
  11. Bonjours, je trouve votre blog très génial Merci pour le partage de ces informations, surtout bonne continuation.
    conversation erotiquee , voyance par téléphone , voyance gratuite , tarot Marseille.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.